Climato-SHOW, intox-CO2 et réalité vraie

Ouvert par Miloux11, 03 octobre 2022

Lun 3 Oct 2022 15:44 #1
topic-270937-40#p936887
Miloux11- 15 mai2022 a écrit:
titian a écrit:
https://youtu.be/tphWE4vJb-s
Faire comme les gourous verts à croire que l'humanité influence le climat, c'est aussi donné bien trop d'importance à l'homme et à flatter son arrogance.
De grâce messieurs les écolos un peu d'humilité face à la nature.
:pouce


Aprés la pandémiocratie, les inquiétistes de l'ingénierie sociale vont nous jouer la climatocratie jusqu'à la nausée avec la même partition McKinsey. Lavage de cerveaux médiatique garantie plus vert que vert pour les con-citoyens coupable de respirer derrière son masque FFP2.
Bienvenu dans le Climato-chaud, et règne du crédit-social-carbonné de fin du monde fantasmé par le Forum Eco Mondial et notre bon Klaus Schwab. :malade
Mar 4 Oct 2022 09:55 #5
Mais à qui profite le crime ? Qui manipule le narratif du CO2 sur le Réchauffement Global ?
ImageImage
Au hasard comme par hasard : La preuve par la Science Directe scientifiquement scientifique et véritablement vraie :gene
Science DirectUne théorie de la monnaie carbone
https://www.sciencedirect.com/science/a ... evelopment.
1. Introduction
Il existe deux externalités interdépendantes qui remettent en question la croissance durable de l’économie mondiale et sapent les fondements de l’ordre mondial : l’une est les effets dangereux et irréversibles dus au changement climatique causés par les émissions non contraintes de gaz à effet de serre (GES)①; l’autre est le coût pour le reste du monde, le dollar américain étant la seule monnaie mondiale et la Réserve fédérale américaine mettant fréquemment en œuvre des politiques monétaires non alignées sur l’intérêt commun mondial. Dans cet article, nous proposons une théorie de la monnaie carbone, dans laquelle les taux de change des monnaies nationales sont rattachés aux prix du carbone. Sans perte de généralité, il peut être étiqueté comme la norme carbone. Nous soutenons que ce système monétaire international basé sur le carbone constitue un système compatible avec les incitations qui peut traiter efficacement les deux externalités ci-dessus.

Résumé Recherche fondamentale Volume 2, numéro 3, mai 2022,
Nous proposons un nouveau système monétaire international basé sur la monnaie carbone (la norme carbone) pour s’attaquer à deux externalités urgentes dans le contexte économique et politique mondial d’aujourd’hui : les effets dangereux et irréversibles causés par les émissions de gaz à effet de serre sans contrainte et le coût pour le reste du monde en raison du fait que le dollar américain est la monnaie mondiale dominée et que la Réserve fédérale américaine met de plus en plus en œuvre des politiques monétaires non alignées sur l’intérêt commun mondial. Nous définissons la monnaie carbone comme des titres normalisés liés au carbone soutenus par le droit d’une unité d’émissions de carbone. Il peut être utilisé comme une nouvelle monnaie de réserve mondiale et fonctionne comme une unité de compte internationale. Grâce à l’échange de la monnaie du carbone, des prix efficaces du carbone sont établis. En intégrant le coût des émissions de carbone dans la prise de décision, la tarification du carbone incite les pays à poursuivre une croissance à faible émission de carbone, ce qui contribue à atteindre l’objectif mondial de zéro émission nette fixé dans le cadre de l’Accord de Paris de 2015. Selon la norme sur le carbone, les chocs externes sur le système financier international proviendraient des variations des émissions de carbone plutôt que des politiques monétaires américaines. En tant que tel, l’engagement des autorités monétaires à maintenir des taux de change stables s’accompagne de politiques monétaires visant à poursuivre une croissance à faible émission de carbone. Le nouveau système constitue potentiellement une solution plausible au trilemme de Mundelle classique, car les objectifs de maintien d’un taux de change fixe et de mise en œuvre de la politique monétaire ne font plus qu’un. Bien que plusieurs obstacles entravent le lancement immédiat de la monnaie carbone, la norme carbone constitue un système monétaire international réalisable à mesure que la campagne mondiale visant à atteindre la neutralité carbone progresse.

Et qui d'aprés vous investit des milliards dans la finance du carbone et le minage de crédit carbone ?

CNBC Pourquoi des milliardaires comme Bill Gates et Jeff Bezos achètent des compensations carbone – et comment elles fonctionnent
https://www.cnbc.com/2021/11/05/why-bil ... -work.html
C’est un refrain commun: un milliardaire promeut haut et fort des solutions potentielles au changement climatique tout en faisant le tour du monde, laissant une empreinte carbone importante.

Cette semaine, c’est arrivé deux fois. Tout d’abord, le cofondateur de Microsoft, Bill Gates – un ardent défenseur de la lutte contre le changement climatique – aurait célébré son 66e anniversaire en accueillant des dizaines d’invités, dont son compatriote milliardaire Jeff Bezos, sur un méga-yacht en mer Méditerranée, près des côtes turques.

Les entreprises ou les gouvernements peuvent acheter des compensations pour justifier la fabrication de produits dans une usine. Les individus les utilisent souvent pour compenser le carbone brûlé en conduisant des voitures ou en prenant l’avion. Vous pouvez acheter des crédits auprès d’entreprises et de programmes qui plantent des arbres ou financent des projets d’énergie renouvelable, ou même auprès d’agriculteurs qui réduisent ou capturent les émissions de méthane du bétail.

Le conducteur moyen pourrait théoriquement couvrir l’empreinte carbone de sa voiture pour moins de 100 dollars par an: les compensations carbone coûtent généralement entre 2 et 20 dollars par tonne métrique d’émissions supprimées, selon une note de recherche de Bank of America publiée en septembre.


Bank of America : Le marché de la compensation carbone pourrait devoir être multiplié par cinquante pour atteindre les objectifs de zéro émission nette pour 2050
https://www.cnbc.com/2021/09/27/bank-of ... goals.html

Forum Eco Mondial Innover pour la nature : débloquer des marchés du carbone pour les personnes, le climat et la planète
https://www.weforum.org/agenda/2021/07/ ... he-planet/
Comment pouvons-nous canaliser des fonds indispensables dans la nature et lutter contre le changement climatique?
Le récent rapport sur l’état des finances pour la nature a révélé que les investissements dans la nature devront tripler d’ici 2030 et quadrupler d’ici 2050 par rapport aux investissements actuels de 133 milliards de dollars. Les solutions forestières à elles seules, y compris la gestion, la conservation et la restauration des forêts, nécessiteront 203 milliards de dollars par an, soit un peu plus de 25 dollars par an pour chaque citoyen en 2021. Heureusement, les engagements nets zéro des secteurs public et privé prennent de l’ampleur et, en plus de la décarbonisation profonde, les entreprises cherchent des moyens d’investir de manière significative dans des solutions climatiques naturelles.

Le Défi uplink des marchés du carbone - co-conçu par une équipe mondiale intersectorielle d’experts et d’écopreneurs représentant diverses parties prenantes sur les marchés du carbone d’aujourd’hui - appelle à des solutions innovantes qui peuvent aider à exploiter le potentiel des marchés du carbone pour débloquer des financements et des technologies pour soutenir la conservation, la restauration et la gestion des terres pour les personnes, le climat et la nature. Cela inclut des modèles commerciaux catalytiques, des projets et/ou des activités qui investissent et font progresser les programmes de conservation et de gestion des terres et des zones côtières (y compris les forêts, les tourbières, les terres cultivées et les mangroves côtières) et des outils habilitants tels que des plateformes géospatiales, financières et collaboratives qui peuvent aider à apporter confiance, transparence et légitimité aux marchés du carbone.
Ven 7 Oct 2022 11:01 #6
La guerre du Climatiquement correct fait rage contre la dangereuse dissidence négationniste septico radicalisée.
L'AFP sort l'artillerie lourde pour expliquer que si ça se réchauffe pas c'est que tu sais pas lire climato-correctement.

l'étude scientifique revue par les pairs :gene
Le ralentissement du réchauffement estival du Groenland au cours de la dernière décennie serait lié à El Niño du Centre-Pacifique
https://perma.cc/9QLG-XLHK
Abstrait
Le réchauffement et la perte de glace au Groenland ont ralenti depuis le début des années 2010, contrairement au reste de la région arctique. La variabilité naturelle et le forçage anthropique contribuent au réchauffement récent du Groenland en réduisant la couverture nuageuse et l’albédo de surface, mais la plupart des modèles climatiques sont incapables de simuler raisonnablement la variabilité naturelle non forcée. Nous montrons ici qu’un modèle de circulation atmosphérique simplifié simule avec succès une téléconnexion atmosphérique des tropiques vers le Groenland, qui explique le refroidissement du Groenland par une circulation cyclonique intensifiée. La synthèse à partir d’analyses observationnelles et d’expériences de modèles indique qu’au cours de la dernière décennie, plus d’événements El Niño du Pacifique central que d’événements El Niño canoniques ont généré la téléconnexion atmosphérique en déplaçant la zone de précipitations tropicales vers le pôle, ce qui a conduit à une circulation cyclonique intensifiée au-dessus du Groenland. L’intensification de la circulation cyclonique s’étend encore plus dans l’océan Arctique dans les observations, alors que le modèle ne montre pas de forçage direct à distance des tropiques, impliquant la contribution d’un forçage atmosphérique indirect. Nous concluons que la fréquence des événements El Niño du Pacifique central a joué un rôle clé dans le ralentissement du réchauffement du Groenland et peut-être de la perte de glace de mer dans l’Arctique.


l'AFP déféquage climato-correcte corrigé des effets pervers du non consensus scientifique radicalisé par les terroristes racistes d'extrême droite fasciste et raciste négationniste de la vérité vraie scientifiquement prouvée
Image
https://factcheck.afp.com/doc.afp.com.32KP6NR
« Dans un défi majeur à l’alarmisme climatique, les climatologues ont montré que la glace du Groenland s’est rétablie depuis 2012 et que la perte antérieure était due à la » variabilité naturelle « et non aux émissions humaines de CO2 », indique un message du 2 octobre 2022 de la page Facebook The Daily Sceptic.
Le message renvoie à un article sur le site Web du Daily Sceptic, qui a déjà publié de la désinformation sur le changement climatique. Il a également été partagé sur des plateformes telles que Twitter et Reddit.


Et l'AFP de nous réécrire la climatologie en preuves climato scientologique correcte prouvant que le problème c'est toi cher con-citoyen qui arrête pas de peter du grand méchant CO2 tueur réchauffeur de climat terrifiant

L’affirmation selon laquelle le réchauffement récent est normal parce que les températures ont fluctué auparavant « n’est qu’une logique stupide », a déclaré à l’AFP Mike Lockwood, professeur de physique de l’environnement spatial à l’Université de Reading.
« Il est bien sûr vrai que les températures ont augmenté et baissé dans le passé, mais ce n’est pas une raison pour supposer que le changement actuel a les mêmes causes que les précédents », a-t-il déclaré.
... :eusa_doh déclaration purement d'autorité sans aucun raisonnement ni preuve autre que : Le GIEC examine les études pour résumer l’état des connaissances sur la façon dont les humains sont à l’origine du changement climatique * :eusa_hand , en utilisant des rapports compilés par des centaines de scientifiques dans des dizaines de pays.
« Il est sans équivoque que l’influence humaine a réchauffé l’atmosphère, l’océan et la terre », a déclaré le GIEC dans la première partie de son rapport de 2021.
L’AFP a vérifié d’autres affirmations fausses et trompeuses sur le changement climatique ici.


* :eusa_hand l'observateur un peut attentif à qui il reste encore quelques neurones fonctionnels notera que "l'origine humaine du changement climatique " n'est donc pas une déduction rationnellement logique mais une hypothèse préconçue et que la fonction du GIEC n'est en fait que de reconstruire un narratif sur cet apriori.
Illustration s'il en faut une du " Voici les conclusions, fabriquez moi l'étude qui en fera la démo scientifique"
CQFD

Toute ressemblance entre la trame narrative de l'OMS sur la terreur pandémique et sa sœur jumelle du GIEC sur la terreur climatique serait totalement superfétatoire et ridiculement complotiste.

Worl Eco Forum L’augmentation des niveaux de CO2 pourrait avoir un impact mondial « très grave », selon les dernières recherches
https://www.weforum.org/agenda/2020/07/ ... cientists/
Image
Ven 7 Oct 2022 11:36 #7
Mais le meilleur reste à venir, Géo et LA science académique veillent au grain pour s'assurer que tu es bien traumatisé

Géo Le risque d'extinction de l’humanité a été "dangereusement sous-exploré". C’est l’alarmante conclusion d’une étude réalisée par des climatologues et publiée dans les Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) le 1er août 2022.
https://www.geo.fr/environnement/le-ris ... que-211175
Image
L’équipe d’experts dirigée par l'Université de Cambridge (Angleterre) soutient que le monde doit commencer à se préparer à ce qu’ils appellent la "fin du jeu climatique", un scénario où le réchauffement climatique serait à l'origine d’une catastrophe apocalyptique. S’ils indiquent toutefois que les probabilités restent faibles :interr , être "aveugle aux pires scénarios est une gestion des risques au mieux naïve, au pire mortellement insensée", écrivent-ils.
Ven 7 Oct 2022 12:06 #8
Tu en as rêvé cher con-citoyen, la climatocratie te l'offre ! et on va pas te lâcher d'un pouce.
En attendant les masque anti-CO2, le confinement climatique , le télétravail éco climatique , et bien sur le vaccin miracle anti-réchaud par QR Code discriminatoire voilà déjà l'APPLI TOUS ANTI CARBONE pour te traquer jusque dans les chiottes.

TrackMyWatt: un nouvel outil du créateur de CovidTracker pour suivre la consommation d'énergie française
https://www.bfmtv.com/tech/track-my-wat ... 70247.html
le gouvernement a annoncé hier son plan de sobriété pour passer l'hiver, la consommation de l'énergie est surveillée de près. C'est là que l'outil TrackMyWatt, créée par Guillaume Rozier, le fondateur de CovidTracker, intervient.

TrackMyWatt observe en temps réel (avec une mise à jour toutes les quinze minutes) "la consommation et la production d'énergie en France."
Ven 7 Oct 2022 12:51 #9
Salauds d'enfants climatocides et enfoirés de parents irresponsables ! Vite l'avortement à 9 mois et l'euthanasie dans les EPAD à partir de 55 ans!
Toi et tes putains de con-génères pollueurs vous êtes au moins 500 Millions de trop , que fait la police ?
Image
Les pandémiocrate nous avait déjà joué cette musique, des enfants super contaminateurs vecteurs infâmes du virus :malade les mêmes reconvertis en climatocrates attaquent maintenant sur le même thème. Et c'est sur le service public payé par tes impôts .

:gene
France Intox Pas d'enfants ça pollue ! Les Ginks, pour « Green inclinations, no kids », ont fait le choix de ne pas avoir d’enfants pour palier l’explosion démographique, allant même jusqu’à prôner la stérilisation.
https://www.radiofrance.fr/franceinter/ ... 22-1455647

D'ailleurs ils ont même pas demandé à naitre, et il seraient même pas capable d'apprécier ce merdier qu'on va leur laisser. CQFD

Disponible aussi sur LE MONDE ( merci Bill l'ami qui veut du bien aux merdias) Faut-il faire moins d’enfants pour sauver la planète ?

https://www.lemonde.fr/podcasts/article ... 63015.html
En novembre, la population mondiale comptera pour la première fois plus de huit milliards d’habitants. Combien d’êtres humains la planète peut-elle supporter ? Un enfant qui naît augmente-t-il forcément nos émissions de gaz à effet de serre ? Comment nos enfants vivront-ils dans un monde qui se réchauffe ?
Emmanuel Pont est ingénieur et a publié en 2022 Faut-il arrêter de faire des enfants pour sauver la planète ? (Payot). Il est l’invité du premier épisode de la saison 2 de Chaleur humaine.


Notez chers con-génères que pour les Jets Privés, bébés chéris des milliardaires, c'est pas pareil ça ne représente qu'à peine 0,1% .
l'Obs Pourquoi le vrai problème des jets privés n’est pas celui que vous croyez
https://www.nouvelobs.com/ecologie/2022 ... ution.html
Selon les chiffres de la fédération d’ONG Transports & Environnement et du ministère des Transports, ce mode de transport ne représente que 0,1 % des émissions de gaz à effets de serre françaises, du fait de leur faible nombre.
Lun 10 Oct 2022 13:13 #10
De la pandémiocraSSie à la climatocraSSie , la technocraSSie totalitaire du en marche ou t'en crève

Le document officiel qui prouve que les pénuries de carburant et d’électricité sont programmées
Ministère de la Transition Ecolo Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC)
https://www.ecologie.gouv.fr/strategie- ... n%C3%A7ais.
Adoptée pour la première fois en 2015, la SNBC a été révisée en 2018-2019, en visant d’atteindre la neutralité carbone en 2050 (ambition rehaussée par rapport à la première SNBC qui visait le facteur 4, soit une réduction de 75 % de ses émissions GES à l'horizon 2050 par rapport à 1990). Ce projet de SNBC révisée a fait l’objet d’une consultation du public du 20 janvier au 19 février 2020. La nouvelle version de la SNBC et les budgets carbone pour les périodes 2019-2923, 2024-2028 et 2029-2033 ont été adoptés par décret le 21 avril 2020.
ImageLes effets secondaires du vaxx linky
Courrier des Statèges Macron, la grande bascule et la fin de l’abondance d’un côté, et le plaidoyer de Klaus Schwab dans le Great Reset pour une bascule énergétique brutale après la crise du COVID, de l’autre.
https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/ ... ogrammees/
Les Français découvrent les stations essence fermées faute de carburants . La propagande distillée par le cartel de la presse subventionnée, veut nous faire croire que la pénurie n'existe même pas. Mais, si l'on remonte dans les documents officiels (Stratégie bas Carbone) comme dans les déclarations de Macron, on comprend vite que cette situation de rupture est tout sauf innocemment fortuite et la faute à pas de chance.
Lun 10 Oct 2022 14:57 #11
Ca ne s'invente pas ... La vaseline lubrification pour faire passer la pilule de la trans éco
Image
BFM TV Le lubrifiant, un atout inattendu pour réduire sa consommation énergétique
https://www.msn.com/fr-fr/finance/econo ... a981aa7e03
"Elle nous permet de chasser les doutes ou les appréhensions de nos clients avec de simples mesures." (sic)
Mer 19 Oct 2022 14:01 #12
Inquiétisme climatique , la preuve par l'éffroid :-o
Méteo Média Froid anormal : quelque chose ne tourne pas rond en ce moment
https://www.msn.com/fr-fr/meteo/actuali ... e671a0aaaa
Froid anormal
En seulement 24 heures, d'importantes anomalies seront observées. Entre 10 °C et 15 °C au-dessus et sous la normale sont anticipés d'un bout à l'autre du continent. Tandis que l'ouest du Canada profite de températures anormalement chaudes, l'air arctique s'incruste jusqu'en Floride. De fait, il fera plus froid à Nashville qu'à Montréal au petit matin du 18 au 20 octobre.
Jeu 3 Nov 2022 16:24 #13
La transition écologique version Mc Kinsey En Marche, on est aux premières loges de la carbonisation monétaire de l’agro-industrie qui avance ses pions de greenwashing globalisé à la COP27.
L’instauration du crédit CO2 généralisé pour faire basculer vers un système monétaire carbone globalisé va se faire par le bilan carbone agricole en tête de pont et l’écrasement programmé de l’agriculture par l’Agro-Carbo-Industrie. C’est là toute la trame sous-jacente de la politique Agicole Macronienne et Européiste dont la nouvelle PAC , le Plan Carbone le forçage du HVE, l’élevage confiné pour la méthanisation et l’agro-voltaisme sont les vecteurs dans la transformation des moyens de production agricole en mines de credit-CO2 sur lequel va être adossé le nouveau système financier phénix renaissant de ses cendres.
Que du bonheur en perspective

THE GUARDIAN Les géants de l’agro-industrie alertent que l’agriculture doit changer au risque de « détruire la planète » https://www.theguardian.com/environment ... isis-cop27

Le rapport, rédigé par un groupe de travail au sein de la Sustainable Markets Initiative (SMI), un réseau mondial de PDG axés sur les questions climatiques établi par le roi Charles III, est publié quelques jours avant le début du sommet des Nations Unies sur le climatCop27en Égypte. Ce rapport commandité par certaines des plus grandes entreprises alimentaires et agricoles souligne que le rythme de transition vers des pratiques durables est trop lent.

Bayer, Mars, McCain Foods, McDonald’s, Mondelez, Olam, PepsiCo, Waitrose et d’autres. Ils représentent une force politique et corporative puissante, ayant un impact sur la chaîne d’approvisionnement alimentaire dans le monde entier. Ils sont également, selon les critiques, parmi les principaux responsables de la mauvaise gestion climatique, l’un d’eux qualifiant le rapport de « fumée et miroirs » et peu susceptible de s’attaquer à la véritable crise.

L’agriculture est la plus grande industrie du monde. La production alimentaire est responsable de 33% un tiers de tous les gaz à effet de serre de la planète émis par l’activité humaine .Les pâturages et les terres cultivées occupent environ 50% des terres habitables de la planète et utilisent environ70% des réserves d’eau douce. La crise climatique met l’industrie au défi à travers le monde, mais l’appel au changement du groupe intervient alors que l’industrie – qui emploie 1 milliard de personnes – est confrontée à des problèmes de chaîne d’approvisionnement.

Les membres du groupe de travail s’efforcent de rendre les arguments économiques à court terme en faveur du changement plus attrayants pour les agriculteurs. « Ce n’est tout simplement pas assez convaincant pour l’agriculteur moyen », a déclaré Reid. De façon plus générale, le rapport soutient que l’industrie et le gouvernement doivent également redoubler d’efforts pour combler le manque de connaissances et s’assurer que les agriculteurs suivent les meilleures pratiques. Troisièmement, toutes les parties impliquées dans l’industrie agricole, des agriculteurs aux producteurs de denrées alimentaires, en passant par le gouvernement, les banques et les assureurs, doivent s’aligner pour encourager le passage à des pratiques plus durables.
« Cela implique un changement pour tous les acteurs, y compris le gouvernement, les entreprises privées, publiques et autres. Aucun joueur ne peut le faire seul, cela doit être une collaboration de la volonté. Ce qu’il faut faire maintenant, c’est agir et livrer », a déclaré M. Reid.
Au cours des six prochains mois, le groupe évaluera comment il peut répartir le travail du groupe de travail dans le but d’établir un ensemble commun de mesures pour mesurer les résultats environnementaux, d’établir un système crédible de paiements pour les agriculteurs pour les résultats environnementaux, d’alléger le coût de la transition des agriculteurs vers des pratiques durables, de veiller à ce que les politiques gouvernementales récompensent les agriculteurs pour l’écologisation de leurs activités et d’encourager l’approvisionnement en cultures provenant de zones particulières converties à l’agriculture régénératrice.
:gene
:eusa_think Image Carbon Coin Crypto currency

Miloux11 a écrit:
Mais à qui profite le crime ? Qui manipule le narratif du CO2 sur le Réchauffement Global ?
Au hasard comme par hasard : La preuve par la Science Directe scientifiquement scientifique et véritablement vraie :gene
Science DirectUne théorie de la monnaie carbone
https://www.sciencedirect.com/science/a ... evelopment.
1. Introduction
Il existe deux externalités interdépendantes qui remettent en question la croissance durable de l’économie mondiale et sapent les fondements de l’ordre mondial : l’une est les effets dangereux et irréversibles dus au changement climatique causés par les émissions non contraintes de gaz à effet de serre (GES)①; l’autre est le coût pour le reste du monde, le dollar américain étant la seule monnaie mondiale et la Réserve fédérale américaine mettant fréquemment en œuvre des politiques monétaires non alignées sur l’intérêt commun mondial. Dans cet article, nous proposons une théorie de la monnaie carbone, dans laquelle les taux de change des monnaies nationales sont rattachés aux prix du carbone. Sans perte de généralité, il peut être étiqueté comme la norme carbone. Nous soutenons que ce système monétaire international basé sur le carbone constitue un système compatible avec les incitations qui peut traiter efficacement les deux externalités ci-dessus.

Résumé Recherche fondamentale Volume 2, numéro 3, mai 2022,
Nous proposons un nouveau système monétaire international basé sur la monnaie carbone (la norme carbone) pour s’attaquer à deux externalités urgentes dans le contexte économique et politique mondial d’aujourd’hui : les effets dangereux et irréversibles causés par les émissions de gaz à effet de serre sans contrainte et le coût pour le reste du monde en raison du fait que le dollar américain est la monnaie mondiale dominée et que la Réserve fédérale américaine met de plus en plus en œuvre des politiques monétaires non alignées sur l’intérêt commun mondial. Nous définissons la monnaie carbone comme des titres normalisés liés au carbone soutenus par le droit d’une unité d’émissions de carbone. Il peut être utilisé comme une nouvelle monnaie de réserve mondiale et fonctionne comme une unité de compte internationale. Grâce à l’échange de la monnaie du carbone, des prix efficaces du carbone sont établis. En intégrant le coût des émissions de carbone dans la prise de décision, la tarification du carbone incite les pays à poursuivre une croissance à faible émission de carbone, ce qui contribue à atteindre l’objectif mondial de zéro émission nette fixé dans le cadre de l’Accord de Paris de 2015. Selon la norme sur le carbone, les chocs externes sur le système financier international proviendraient des variations des émissions de carbone plutôt que des politiques monétaires américaines. En tant que tel, l’engagement des autorités monétaires à maintenir des taux de change stables s’accompagne de politiques monétaires visant à poursuivre une croissance à faible émission de carbone. Le nouveau système constitue potentiellement une solution plausible au trilemme de Mundelle classique, car les objectifs de maintien d’un taux de change fixe et de mise en œuvre de la politique monétaire ne font plus qu’un. Bien que plusieurs obstacles entravent le lancement immédiat de la monnaie carbone, la norme carbone constitue un système monétaire international réalisable à mesure que la campagne mondiale visant à atteindre la neutralité carbone progresse.

Et qui d'aprés vous investit des milliards dans la finance du carbone et le minage de crédit carbone ?

CNBC Pourquoi des milliardaires comme Bill Gates et Jeff Bezos achètent des compensations carbone – et comment elles fonctionnent
https://www.cnbc.com/2021/11/05/why-bil ... -work.html
C’est un refrain commun: un milliardaire promeut haut et fort des solutions potentielles au changement climatique tout en faisant le tour du monde, laissant une empreinte carbone importante.

Cette semaine, c’est arrivé deux fois. Tout d’abord, le cofondateur de Microsoft, Bill Gates – un ardent défenseur de la lutte contre le changement climatique – aurait célébré son 66e anniversaire en accueillant des dizaines d’invités, dont son compatriote milliardaire Jeff Bezos, sur un méga-yacht en mer Méditerranée, près des côtes turques.

Les entreprises ou les gouvernements peuvent acheter des compensations pour justifier la fabrication de produits dans une usine. Les individus les utilisent souvent pour compenser le carbone brûlé en conduisant des voitures ou en prenant l’avion. Vous pouvez acheter des crédits auprès d’entreprises et de programmes qui plantent des arbres ou financent des projets d’énergie renouvelable, ou même auprès d’agriculteurs qui réduisent ou capturent les émissions de méthane du bétail.

Le conducteur moyen pourrait théoriquement couvrir l’empreinte carbone de sa voiture pour moins de 100 dollars par an: les compensations carbone coûtent généralement entre 2 et 20 dollars par tonne métrique d’émissions supprimées, selon une note de recherche de Bank of America publiée en septembre.


Bank of America : Le marché de la compensation carbone pourrait devoir être multiplié par cinquante pour atteindre les objectifs de zéro émission nette pour 2050
https://www.cnbc.com/2021/09/27/bank-of ... goals.html

Forum Eco Mondial Innover pour la nature : débloquer des marchés du carbone pour les personnes, le climat et la planète
https://www.weforum.org/agenda/2021/07/ ... he-planet/
Comment pouvons-nous canaliser des fonds indispensables dans la nature et lutter contre le changement climatique?
Le récent rapport sur l’état des finances pour la nature a révélé que les investissements dans la nature devront tripler d’ici 2030 et quadrupler d’ici 2050 par rapport aux investissements actuels de 133 milliards de dollars. Les solutions forestières à elles seules, y compris la gestion, la conservation et la restauration des forêts, nécessiteront 203 milliards de dollars par an, soit un peu plus de 25 dollars par an pour chaque citoyen en 2021. Heureusement, les engagements nets zéro des secteurs public et privé prennent de l’ampleur et, en plus de la décarbonisation profonde, les entreprises cherchent des moyens d’investir de manière significative dans des solutions climatiques naturelles.

Le Défi uplink des marchés du carbone - co-conçu par une équipe mondiale intersectorielle d’experts et d’écopreneurs représentant diverses parties prenantes sur les marchés du carbone d’aujourd’hui - appelle à des solutions innovantes qui peuvent aider à exploiter le potentiel des marchés du carbone pour débloquer des financements et des technologies pour soutenir la conservation, la restauration et la gestion des terres pour les personnes, le climat et la nature. Cela inclut des modèles commerciaux catalytiques, des projets et/ou des activités qui investissent et font progresser les programmes de conservation et de gestion des terres et des zones côtières (y compris les forêts, les tourbières, les terres cultivées et les mangroves côtières) et des outils habilitants tels que des plateformes géospatiales, financières et collaboratives qui peuvent aider à apporter confiance, transparence et légitimité aux marchés du carbone.

Ven 4 Nov 2022 11:22 #14
Grand guignol de la COP27 pharaonique en Egypte , le Delirium tremens des intox au CO2 pseudo scientifique de la doxa climatique n'a pas de limites.
Le narratif en roue libre du quoi qu'il va-t'en couter , est calqué copié/collé du terrorisme sanitaire appliqué au climat.

France24 Le stockage du CO2, solution d’avenir ou chèque en blanc aux pollueurs ? https://www.france24.com/fr/plan%C3%A8t ... -pollueurs
Selon le cabinet d’études norvégien Rystad Energy, le marché des équipements de captage et stockage du CO2 devrait quadrupler entre 2022 et 2025 pour atteindre 50 milliards de dollars. Portée par les investissements en cours en Europe et en Amérique du Nord, la filière devrait ainsi être en capacité de séquestrer 150 millions de tonnes par an, contre 40 millions actuellement. Une goutte d’eau si on compare ce chiffre aux 38 milliards de tonnes de CO2 émises par les activités humaines en 2019.

Chantier phare du secteur, Northern Lights, piloté par TotalEnergies, Shell et Equinor, devrait faire de la Norvège un champion du stockage de CO2. Près de l’île de Bergen, un terminal prévoit d’emprisonner à partir de 2024 près d’1,5 million de tonnes de CO2 par an pour le compte de l’industrie européenne. “Le bateau va décharger son CO2 sous forme liquide. Il a la même forme que l'eau, est inodore et n'a pas de couleur”, détaille Cristel Lambtone, la directrice technique du projet, auprès de France Info. Le CO2 transitera ensuite par des pipelines pour être envoyé à 2 500 mètres sous la mer du Nord dans des puits en cours de forage.


Le CO2 qui est en fait au climat et à la fin du monde ce que le coronavirus est au rhume et à la pandémie du siècle on ne change pas une équipe qui va battre le record de la plus gigantesque escroquerie de tous les temps :byet
https://www.climato-realistes.fr/co2-gaz-de-vie/
Ven 4 Nov 2022 14:03 #15
Capteur de CO2 artificiels, là franchement c'est de l'idiotie à grande échelle.
Ven 4 Nov 2022 16:27 #16
titian a écrit:
Capteur de CO2 artificiels, là franchement c'est de l'idiotie à grande échelle.

le quidam en manque d'estime de lui même aura remarqué au passage :gene
CO2 sous forme liquide. Il a la même forme que l'eau, est inodore et n'a pas de couleur”,.... Le CO2 transitera ensuite par des pipelines pour être envoyé à 2 500 mètres sous la mer du Nord dans des puits en cours de forage.

Quand tu as compris :
1) que le crédit carbone (anti-CO2) va remplacer le Pétro$ , (voir la théorie de la monnaie carbone ci-dessus)
2) que liquide en question est donc le résidu de minage numérique d'un crypto pognon adossé sur l'anti-CO2
3) que l'entreprise de minage dans cette escroquerie consiste à envoyer du liquide incolore et inodore (supposé du CO2 mais exact comme du H20) sous 2500m d'eau de mer au hasard comme par hasard

Tu en déduits ce que tu veux selon que t'es un complotiste négationniste raciste fascisant en voie de radicalisation d'extrème droite ou un conformiste vacciné béa prêt à se sacrifier corps, âmes, femmes et enfants pour sauver la planète démocraSSique en se laissant laver le cerveau par injection de flotte en voie anale. :gnight

Image
On vit une épopée fabuleuse, nos survivants si il en restent n'auront pas besoins de Benny Hill pour se marrer
Dim 6 Nov 2022 13:52 #17
Le SANS CARBONE aurait-il du SANSPLOMB dans l'aile droite ? Les climato-terroristes du grand CO2 reset sont trés trés trés inquiets du. Il faut sauver le soldat hoax-climatique !
Image
The Independant Si les démocrates perdent le Sénat, le monde globaliste va souffrir
https://www.independent.co.uk/voices/mi ... 18135.html

Les américains vont se rendre aux urnes la semaine prochaine plongeant dans l'une des périodes politiques les plus sombres depuis des années, avec des menaces violentes contre le Congrès, les perspectives de guerre nucléaire et la stabilité de notre démocratie chérie elle-même est en jeu.

Face à ces scénarios désastreux, le changement climatique a peu de chances de rester la priorité absolue des électeurs, même s’il s’agit peut-être du risque le plus périlleux de tous. Même les libéraux les plus progressistes comprennent que l’avortement, le contrôle des armes à feu et le déni des élections ont accaparé la Une cette année dans ce qui devait être les élections de mi-mandat les plus coûteuses de l’histoire.
Mais la lutte contre le réchauffement climatique devait faire partie des réalisations emblématiques du président Biden au cours de ses deux premières années de son mandat, et pourrait être stoppée net par le moindre changement des résultats du vote au Sénat américain. En bref, les démocrates doivent conserver leur mince contrôle du Sénat afin de sauver le programme climatique de Biden.
... les actions des sociétés d’énergie propre, parmi les plus performantes cette année dans un marché faible, sont presque entièrement corrélées aux marchés des paris liés à ces quatre courses au Sénat. Les investisseurs savent que les perspectives de ces entreprises dépendent de la victoire des démocrates.

Directement dans la foulée du retour au pouvoir de Luiz Inacio Lula da Silva au Brésil, considéré comme l’élection la plus bénéfique pour l’environnement dans le monde cette année, le maintien démocrate du Sénat aurait été accueilli avec joie par la communauté climatique globaliste. Cela aurait permit à Biden de poursuivre le travail qu’il a commencé dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour le programme de changement climatique de Biden, cependant, le calcul est simple. Gagnez le Sénat et aidez à sauver le monde.
Lun 7 Nov 2022 14:17 #18
C0P27 florilège de boulettes nombrilistes des sauveurs de planète et rabâchage débile de la presse perroquet sans filtre ni recul pour faire du titre racoleur à sensation.

A LA UNE : déclaration fracassante du président non blanc , d'une puissance non riche , non pollueur, non nucléaire qui menace de faire sauter la non-planète :eusa_eh

FranceInfox COP27 : "Soit nous sauvons la planète, soit elle disparaît avec nous", tranche le président du Sénégal Macky Sall
https://www.francetvinfo.fr/monde/envir ... 62728.html
Les pays qui sont, depuis plus d'un siècle, les responsables de ce réchauffement, doivent prendre conscience qu'ils doivent aussi apporter leur contribution pour que toute la planète ne suive pas le même chemin. Ce qui nous précipiterait vers une destruction certaine de la planète.
le moment est venu de mettre sur la table la responsabilité de chacun et qu'elle en ait une conscience collective mondiale. Soit, nous sauvons la planète, soit elle disparaît avec nous.


Et y a personne dans le gratin journaleux pour faire remarquer que avec ou sans nous, avec + ou - 2,8° ou pas la planète n'a aucune raison de disparaitre avec les prétentieux qui se croient indispensables à l'existence de leur pseudo réalité vraie prouvée scientifiquement en voie d'extinction.

Trés révélateur de constater que Macky et le gratin des sauveurs de planète imaginent sans doute qu'à l'instar de la mécanique quantique le climato-catastrophisme ne se concrétise que quand l'observateur le mesure. :dingue
Mer 9 Nov 2022 16:12 #19
titian a écrit:
Dans le style et plus moins HS, les illusions économiques de l'agriculture Française :
Un célèbre cabinet conseil à la baguette, on connaît la suite...
https://www.reussir.fr/comment-avec-hec ... griculture
:malade

La ou y a pas de TRANS y a pas de plaisir

Transition éco-climatique McRon te l'a promis, McKinsey et Xavier Niel * ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Xavier_Niel ) vont te brancher la gégène pour mettre le mineur numérique agricole de crédit CO2 dans les clous climato corrects avec la 'la régénératrice au crédit carbone'

Le simulateur se concentre aujourd’hui sur un premier cas d’usage : la production de bout-en-bout d’une baguette de pain, mais nous travaillons actuellement sur une extension au lait et à l’élevage.

Un premier cas d’usage étudié : la production d’une baguette industrielle ou l’agriculteur est ‘débiteur’de 47% d’impact carbone pour 5% de la valeur ajoutée . Faut-il te faire un noir dessein pour comprendre qui va trinquer ?
Image
Pourquoi McKinsey s'intéresse à l’agriculture ? Quelles sont les autres activités de McKinsey sur le sujet ?
Chez McKinsey nous aidons les acteurs des secteurs agricoles et agroalimentaires à mettre en œuvre la transition vers une économie bas-carbone, circulaire et durable. Nos clients sont les entreprises de tout type : coopératives, acteurs de la transformation, distributeurs, investisseurs, fabricants d’intrants ou de matériels, etc. Notre objectif est de les aider à accélérer leur transition environnementale, tout en s’assurant que la rémunération des agriculteurs est bien prise en compte. Nous avons ainsi pour ambition de contribuer à réindustrialiser et moderniser le système agricole français.

Et tu penses peut être que ce n'est que de la fiction complotistosphérique ? :gene
Réussir Comment Nestlé France explique l’agriculture régénératrice dans Minecraft https://www.reussir.fr/comment-nestle-f ... -minecraft
Pour parler aux jeunes générations, Nestlé mise sur ses engagements en matière de développement durable et notamment envers l’agricultrice régénératrice avec l’objectif annoncé pour l’ensemble du groupe de sourcer 20% de ses ingrédients-clés (céréales, betteraves, pommes de terre, légumes…) en agriculture régénératrice d’ici 2025, part portée à 50% d’ici à 2030. En avance sur ce domaine, la France a été choisie comme pays pilote par le groupe suisse pour porter ce projet au niveau du groupe.

Mais ne soit pas amer cher collègue mineur agricole , 'ça va bien se passer' les Macs protecteurs de tes revenus s'occupent de ton avenir preuves scientifiquement prouvées à l'appui. Ca va aller comme sur des roulettes comme pour nos hôpitaux , comme pour notre nucléaire , comme pour notre ferroviaire avec la réindustrialisation numérique en col roulé de Mr Lemaire.

McKinsey Prise de décision basée sur les données tout au long des chaînes de valeur agricoles et alimentaires https://www.mckinsey.com/industries/agr ... ients/acre
ACRE est le centre d’analyse agricole avancée de McKinsey, avec une équipe d’agronomes, de scientifiques des données, d’experts de l’industrie et d’ingénieurs logiciels expérimentés dans l’application de l’analyse aux défis du système alimentaire.

Image il est bien connu que dans la mine c'est le mineur qui s'en met plein les poches
On vit une époque formidable
Mer 9 Nov 2022 18:58 #20

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut