pac 2023,l'elevage allaitant sacrifié

Ouvert par steph72, 19 juin 2021

Sam 19 Juin 2021 11:07 #1
Le projet de la pac avec une aide à l'ugb d'environ 65 /70 e a partir de 16 mois avec un montant variant suivant l'age;
Une aide plafonnée à 100-120 ugb et chargement de 1,4 ugb par HA
Une aide par va diviséé par 2 ?
Pour un eleveur naisseur la perte va etre enorme ,le revenu rsque d'etre amputé de 50%?
Bruxelles et notre gouvernement ont décidé de supprimer l'elevage
Sam 19 Juin 2021 14:17 #2
si encore c'était agrémenté d'une reconnaissance sur les prairies tant promise depuis des années .... Mais là le lobbying semencier veille au grain .
Ils ont à répondre que les éleveurs gagneront sur les semis des protéagineux , sauf qu'ils oublient juste de regarder les terroirs . De même qu'on peut très bien ne pas avoir envie de faire de cultures , juste 100% prairie avec élevage .
C'est le monde de l'immonde . Pourquoi ? Du fric , du fric , du fric .... Plus aucun regard humain sur rien ,ni là, ni ailleurs .Il faut bien comprendre que c'est l'effet pervers de notre société.

Tout ça bien épicé par le lobbying bobo ,écolo, animaliste , pourtant loin d'être parfait .Chassez cette pollution loin de leurs yeux .Ailleurs cela n'a pas d'importance

https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/ ... e=60D2AE76
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 19 Juin 2021 15:09 #3
Est ce que l'Europe sera toujours à 27 et que ça va imploser avec la crise sanitaire ?
Rien n'est moins sur,le Royaume UnI a montré le chemin..
Cette Pac c'est la patte des ecolo provégans qui ont décIdé de décourager l'elevage,mas sans elevage plus de prairies,et plus biodiversité...
Et on va sacrifier des milliers d'ha capteurs de carbone
Lun 21 Juin 2021 23:12 #4
C'est bon ça, moi je vois plus loin il est déjà quasi impossible de s'installer en vaches allaitantes alors la ça sera mort dès le départ, avec les départs en retraite programmés les bovins viandeux de France vont se faire rares et donc ce qui est rare est cher non quoi j'ai pas le droit de rêver ? Ça me fait penser à Jean cachesex qui as promis une aide aux éleveurs avant l'été mais où que c'est qu'elle est, en même temps ils vont pas aider ceux qu'ils essayent de faire crever sinon c'est du sadisme.....
Mar 22 Juin 2021 22:43 #5
en voilà un autre qui en remet une couche . La pac doit inciter à diminuer le cheptel mais il faut des prairies ! Le cheptel diminue tout seul face à leur hypocrisie pourtant


https://www.challenges.fr/top-news/la-p ... nne_770061
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mer 30 Juin 2021 13:11 #6
voilà c'est signé .Notre ministre de l'agriculture a le culot d'être satisfait .Ben oui il faut un pourcentage de retour en friche mais rien pour les prairies naturelles .
Qui dirige ? A quoi ça sert de voter pour se retrouver avec de l'idéologie à un tel niveau et financer par l'argent de nos propres impôts pour nous détruire ?
La disparition de l'agriculture française voir européenne est actée , pas seulement celle de l'élevage .
Vivement les premières pénuries pour leur faire bouffer toutes leurs mauvaises décisions
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 1 Juil 2021 13:20 #7
J'ai vu aussi,et dire que les chambres d'agriculture font des portes ouvertes pour l'installation en vache allaitantes :dingue
Ben oui ça s'inquiète de la baisse du nombre d'eleveurs ,quand une majorité aura disparue,il y aura des emplois qui tournent autour de l'elevage qui vont disparaitre
En lait ,il y aussi une décapitalisation qui se traduit par une décapitalisation;
il y a une lassitude,pas de reconnaissance,des prix qui sont loin de couvrir toutes les charges ,ces meme charges qui ont pas mal augmenté depuis 1 an
Dans 10 ans il restera pas grand monde pour faire de l'elevage bovin
Jeu 1 Juil 2021 19:02 #8
mono44 a écrit:
Vivement les premières pénuries pour leur faire bouffer toutes leurs mauvaises décisions


Faudrait quand même pas exagérer. L'élevage allaitant, en France, c'est majoritairement du broutard qui part à l'engrais en Italie.
En étant pragmatique, est-ce que ça a vraiment un sens de débourser autant d'aides alors qu'il n'y a pas l'industrie aval en France ?
A l'inverse, on sait que les céréales et le lait, il y a le secteur agroalimentaire derrière, maintenir la production a plus de sens.

Reste le problème des prairies. Et là, effectivement, faudra pas que les écolos viennent pleurer si ça laboure à tour de bras.
Jeu 1 Juil 2021 21:06 #9
tu réfléchis 5 minutes avant de sortir de telles âneries ?
Il y avait toute la filière d'engraissement en France il y a encore quelques années . Politiquement ils ont tout détruits . Alors arrêtes avec les cultures et le lait qui l'un comme l'autre subissent des vagues de prix à donner de grandes sueurs . Le paysage agricole a tellement changé , il est complètement détruit et l'agriculture s'autodétruira avec des raisonnement comme le tien .Le pire c'est qu'il y a des agriculteurs pour dire de telles âneries .
L'agriculture c'est un équilibre . En détruisant cet équilibre , vous détruisez son socle .Elle ne devient alors qu'un château de cartes qui s'écroulera à la moindre tempête
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 1 Juil 2021 22:15 #10
Hazta a écrit:
mono44 a écrit:
Vivement les premières pénuries pour leur faire bouffer toutes leurs mauvaises décisions


Faudrait quand même pas exagérer. L'élevage allaitant, en France, c'est majoritairement du broutard qui part à l'engrais en Italie.
En étant pragmatique, est-ce que ça a vraiment un sens de débourser autant d'aides alors qu'il n'y a pas l'industrie aval en France ?
A l'inverse, on sait que les céréales et le lait, il y a le secteur agroalimentaire derrière, maintenir la production a plus de sens.

Reste le problème des prairies. Et là, effectivement, faudra pas que les écolos viennent pleurer si ça laboure à tour de bras.


ou pire que ça "friche" !
Ven 2 Juil 2021 09:24 #11
mono44 a écrit:
Ben oui il faut un pourcentage de retour en friche...


Tu as quelques chose pour étayer ?

:eusa_eh :malade
Ven 2 Juil 2021 10:46 #12
Titian tu utilises le même procédé que ceux qui veulent un retour aux friches .

Des preuves , des liens et là ils t'en balancent des tonnes de propagande . Toi tu n'es qu'avec ton bon sens et tu peux chercher sur google tu ne trouves rien et pour cause l'algorithme fait que toute la propagande passe devant .

Oui ils veulent un pourcentage de retour en friche important , les dégénérés et ce à la place des prairies ou le bétail n'a plus raison d'être .
C'est leur folie .Il est claire que cette moulure de la pac est le délavé directe de toute cette idéologie .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 2 Juil 2021 11:54 #13
Hazta a écrit:
mono44 a écrit:
Vivement les premières pénuries pour leur faire bouffer toutes leurs mauvaises décisions


Faudrait quand même pas exagérer. L'élevage allaitant, en France, c'est majoritairement du broutard qui part à l'engrais en Italie.
En étant pragmatique, est-ce que ça a vraiment un sens de débourser autant d'aides alors qu'il n'y a pas l'industrie aval en France ?
A l'inverse, on sait que les céréales et le lait, il y a le secteur agroalimentaire derrière, maintenir la production a plus de sens.

Reste le problème des prairies. Et là, effectivement, faudra pas que les écolos viennent pleurer si ça laboure à tour de bras.

L'industrie aval,tu plaisantes,il y a Bigard,sva.... .
La valorisation de la viande par les genisses,vaches de reformes ça par bien pour le marché Français
Des cultures sur des coteaux pierreux séchants,tu fait pas des céréales tu recolteras pas grand chose,idem pour les zones humides.
Ces meme zones humides qui sont labourées car il n'y a plus d'elevage
Moi je pense qu'il y a le lobby ecolo pro végan qui est dérrière cette nouvelle pac qui sacrifie l'elevage allaitant
Ven 2 Juil 2021 13:52 #14
mono44 a écrit:
Titian tu utilises le même procédé que ceux qui veulent un retour aux friches .

Des preuves , des liens et là ils t'en balancent des tonnes de propagande . Toi tu n'es qu'avec ton bon sens et tu peux chercher sur google tu ne trouves rien et pour cause l'algorithme fait que toute la propagande passe devant .

Oui ils veulent un pourcentage de retour en friche important , les dégénérés et ce à la place des prairies ou le bétail n'a plus raison d'être .
C'est leur folie .Il est claire que cette moulure de la pac est le délavé directe de toute cette idéologie .

Ok mono tout ça j'ai bien compris, je pensais qu'ils avaient été jusqu'à écrire un objectif "rensauvagement" dans la nouvelle PAC mouture France.

Un Replay à propos :

Ven 2 Juil 2021 14:23 #15
il y a longtemps que c'est étudié
http://www.forum-zones-humides.org/iso_ ... 201904.pdf
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 2 Juil 2021 21:59 #16
mono44 a écrit:
tu réfléchis 5 minutes avant de sortir de telles âneries ?
Il y avait toute la filière d'engraissement en France il y a encore quelques années . Politiquement ils ont tout détruits . Alors arrêtes avec les cultures et le lait qui l'un comme l'autre subissent des vagues de prix à donner de grandes sueurs . Le paysage agricole a tellement changé , il est complètement détruit et l'agriculture s'autodétruira avec des raisonnement comme le tien .Le pire c'est qu'il y a des agriculteurs pour dire de telles âneries .
L'agriculture c'est un équilibre . En détruisant cet équilibre , vous détruisez son socle .Elle ne devient alors qu'un château de cartes qui s'écroulera à la moindre tempête


Non, il n'y a jamais eu de filière d'engraissement en France. Les broutards ont toujours été exportés vers l'Italie ou le Maghreb.

Le cheptel allaitant, c'est 4,5 millions de mères (en large augmentation depuis de nombreuses années). Les exportations en vifs, c'est 1,5 millions de jeunes bovins.

La question reste de savoir si c'est vraiment une bonne chose de subventionner une viande à bas coût pour l'Italie et le Maghreb.

Pour l'aval: Bigard, c'est 17000 emplois. Et Bigard fait son gras sur les réformes (et notamment laitières) qu'il importe largement.
Pour comparer, Lactalis, c'est 85000 emploi.

Encore une fois, se poser avec pragmatisme la question de ce que l'on subventionne, et ses effets sur la société, ça me semble important. Je ne crois pas que les subventions aux cheptels allaitant soient efficaces pour l'économie française.
Autant je peux comprendre une ichn ou une phae dans le sens où ça permet de maintenir une activité économique extensive positive sur l'environnement, autant une pmtva me paraît plus difficilement défendable.
Ven 2 Juil 2021 22:52 #17
non mais tu sors d'où toi ? Jusqu'à il y a 2 ou 3 ans tous nos broutards restaient en . France , voir même dans le coin . Tout ne partait absolument pas pour l'Italie ou le Magreb
Le troupeau allaitant en constante augmentation ? Réveille-toi le nombre de tête est en chute libre depuis quelques années .
Subventionner la viande ? Subventionner l'élevage qui a été le fleuron de notre agriculture , le premier élevage du monde pour sa qualité , le pays où les hectares de prairies étaient le plus important d'Europe . ET tu nous parles d'opportunité ? de se poser des questions économiques ? Non mais tu es de la caste des végans toi ou quoi ? Si tu es vraiment paysan tu devrait savoir que l'élevage a toujours été la dernière roue de la charrette et ce dès le début de la pac .
Excuse moi mes là franchement les mecs qui se disent agriculteurs et qui parlent comme toi , vous êtes en grande partie responsables de la décadence agricole . Si vous ne voyez que des billets de banque à économiser sur le dos des autres pour vous en foutre plus dans les poches , ne venez pas vous plaindre de la suite quand se sera votre tour !!! Si l'agriculture était restée unie sans se tirer dans les pattes pour une couverture trop petite , nous n'en serions pas là aujourd'hui
Il n'y a pas à se poser des questions sur telle ou telle filière plus utile ou pas , à aider ou pas , ni si le système qu'il faut soutenir le plus . TOUTES les productions sont complémentaires les unes au autres , tous les systèmes sont complémentaires .
La richesse de l'agriculture c'est sa diversité et sa complémentarité .
Le schéma actuel signe sa disparition et tu en feras partie .Si tu voyais ce qu'est le maraichage et comment ils sont déjà en train de bouffer les petits producteurs , tu en aurais déjà les cheveux tout debout sur la tête .
Ton heure est comptée , tout comme les producteurs allaitants
Franchement si tu es vraiment agriculteur , tes propos sont lamentables !
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 3 Juil 2021 08:36 #18
Tu tombes mal, je suis maraicher bio en vente directe (petit producteur, donc), et je ne demande pas les aides PAC...
Donc aucune jalousie, juste du pragmatisme.

Tu devrais faire un tour sur Agreste, le site de la statistique agricole. Tu pourrais constater que ton ressenti n'est pas fondé : en 1999, la France exportait déjà autant de broutards qu'aujourd'hui (pour un cheptel allaitant moins important).

Quand à l'élevage français, "fleuron de l'agriculture mondiale", tu devrais descendre de ton piédestal, sinon, la chute n'en sera que plus violente.
Sam 3 Juil 2021 10:15 #19
du pragmatisme ? Tu te moques de qui là ?Il me semble pourtant que tu es ingénieur agronome non ? Ce n'est pas la peine d'aller à l'école si tu es incapable de faire une analyse de fond .
Le marché de la viande existe ou pas en France ? Quand il y a un marché dans son pays c'est normal de couler sa propre production pour la laisser aux autres ? Si on ne consomme pas de taurillon en France ,il y avait moyen d'encourager l'engraissement de boeufs .Cela aurait bouché le bec à tous ces écolos et végans en culotte courte qui se servent de l'intensification de l'élevage pour le démolir

Ton pragmatisme ne t'a pas soufflé à l'oreille que les tonnes de blé exportées ,en ce cas ne devrait pas être pacsé ? Ils te mettent le nombre de tonnes exportées au moins sur agreste ?
L'export de broutards est la moitié du temps fermé pour une mouche qui pète .
Oui l'élevage français était le fleuron du pays et reconnu mondialement pour sa qualité . Merci Giscard .Mais avec l'arrivée de la gauche , de ta gauche il n'a cessé d'être le grand oublié du projet agricole

Je sais que tu es petit maraicher bio et c'est pourquoi je t'en parle .Ils te parlent de bio'prim sur agreste ?
Viens par chez moi ,dans le 44 et tu verras ;
Se sont des maraichers qui ont déjà 300 à 400 ha de maraichage ,avec déjà des robots qui achètent des fermes entières anciennement en élevage pour faire du maraichage bio .
Ils commencent par arracher toutes les haies pour le système hydraulique , puis ils installent des ha et des ha de serres en verre toutes automatisées , en enlevant la terre végétale pour leur substrat .Ca s'ouvre en fonction de la température de la serre et de la vitesse du vent , elles sont toutes équipées de filtres anti insectes .
Tout ça est scandaleux que ça porte le nom de bio et écologique . Peut-être qu'un jour sur agreste ils sauront en faire une analyse correcte , mais j'en doute !
Il n'y a pas si longtemps le kg de carottes bios était au même prix que le paquet conventionnel . C'était du français et du local .
Alors les petits maraichers ? Combien de temps avant de connaitre le sort des éleveurs ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 3 Juil 2021 10:29 #20
Petit à petit on a eliminé l'elevage,si on a plus de broutards exportés,c'est la faute des eleveurs?
Un marché peu demandeurs de boeufs,pourtant valorisant l'herbe et plus naturel qu'un engraissement de taurillons;
il y a eu la suppression de la prime à l'abattage qui a encouragé la suppression des elevages de taurilons,et le prix n'est pas encourageant et motivant;
Les elevages disparaissent ,sont remplacés par des cultures,plus de traitements,d'engrais,un moindre captation du carbone.
On villipende cette production qui a de nombreuses atouts environnementaux ( entretien du territoire,biodiversité,lutte contre les incendies...)

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut