Bilan 2020

Ouvert par loict2006, 22 septembre 2020

Mar 13 Oct 2020 14:41 #21
V.I.E le génocide annoncé des viticulteurs candidats au suicide.

Tu sais quoi Loic, je suis dans la mémé situation permis bloqué ''par les service de l'état'' depuis 9 mois après avoir bataillé plusieurs années rien que pour avoir un CU ( certif urbanisme), ce n'est pas de l'imcompétence de bureaucrates qui prennent les décisions á l'envers ou des demi-mesures qui servent á rien c'est la mise en oeuvre du plan de filière, et celui de l'Occitanie /Pays d'Oc n'est que la téte de pont d'un grand dessein national.

l'hypothése qu'on a juste affaire á des incompétents ne tient pas quand tu creuses ... tu trouves que c'est le plan de filière conçu par les interpros et mis en musique par la FNSEA.
Le HVE á plusieurs objectifs á court et moyen terme, sous couvert d'un alibi écolo environmental :
A long terme : ( si on considère le volet Languedoc Roussillon Vrac SIG + IGP +AOP )
- Restructurer la segmentation booster les VIN DE FRANCE, restreindre les IGP , isoler les AOP en niche
- Dissimuler un remembrement forcé d'exploitations sur 20ha á 60hl/ha vers des exploitations de 200ha á 150hl/ha
( 200ha ... en moyenne pour alimenter á 50€/hl les plans de la comète ANIVIN sur le Vin de France Cépage V.I.E )
- Confiner les AOP d'Occitanie á un marché de niche , Bio Biody et quelques grand crus stars anecdotiques
- Restreindre les IGP sur des exploitations 30ha á 80hl/ha

tu peux comprendre aisément que la migration d'exploitations 20ha/ 60hl/ha á 75€/hl vers 200ha/ 150hl/ha á 50€/hl ca ne se fera pas sans un génocide viticole majeur, ca c'est coop de France qui s'en occupe avec la FNSEA qui demande un plan pour la sortie des plus faibles après nous avoir essorés jusqu'á la dernière goutte pour assurer le ''sourcing'' des SIG dans la transition en attendant que les V.I.E (vignoble Innovant Ecoresponsables :eusa_liar ) prennent la relève.

A terme il restera les AOP Grand Crus rachetés par les gros du négoce et Invivo-Vinadeis ( achetés avec le cash détourné des adhérents) , les caves particulières sur les niches différenciés en Biody, vin Naturels , micro terroirs et autres marginaux etc... ,
des exploitations de 200 á 500 hectares verrouillés par des coopérative foncières affiliées aux gros groupe coop, et quelques survivants vitis asservis sur 30 ha dans les coops pour sourcer les IGP HVE , BIO industriel et sourcer du Vrac d'apoint aux autres régions.
PLAN DE FILIÉRE VIN OCCITANIE
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/plan_filiere_occitanie_cbv_lr_20181109_cle85636e.pdf
PLAN SIG DE L'ANIVIN
http://www.vindefrance-cepages.org/fr/data/media/actu/VIE/conference_de_presse_10_avril_2018.pdf
VIGNOBLE V.I.E
https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/vignobles-innovants-et-ecoresponsables/quest-ce-quun-vie/
LE PLAN SOCIAL par COOP DE FRANCE
http://forum.terre-net.fr/topic-267423-80#p922093
Mar 13 Oct 2020 20:36 #22
Ton raisonnement n'est pas mauvais, Miloux, mais tu oublis un paramètre : la main d'oeuvre salarié que demande une exploitation de 150/200ha de vigne, même VSIG, ce n'est pas tenable et les rendements de plus de 100hl/ha sur ce genre d'exploitation n'est qu'un calcul de gratte papier.
Non, pour moi le calcul est bien de garder des exploitations au maxi de la taille humaine et de maintenir les têtes hors de l'eau, ça a marché jusqu'à maintenant et ça va continuer. Il est plus simple de gérer un petit chef d'exploitation qu'un ouvrier en France...
Les petites exploitations vont tomber, ça va se recentrer sur la taille légèrement supérieure, 20/30ha, encore gérable avec TRP et quelques ETA à la tache en complément pour la main d'oeuvre. :eusa_think
Et en plus ils profiteront du système de CUMA pour le gros matériel, ce qui est compliqué sur une grosse exploitation...
Mer 14 Oct 2020 20:40 #23
Le raisonnement n'est pas le mien, je me contente d'aller écouter nos bienfaiteurs filiérologues et de lire leur doctrine pour la mettre en perspective sur quelques hypothèses á moyen terme.
https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/vignobles-innovants-et-ecoresponsables/quest-ce-quun-vie/
... défi de l’approvisionnement pour répondre à cette demande. Le leadership international de la France * viti-vinicole se maintiendra uniquement si le sourcing appuyant la croissance de VIN DE FRANCE est suffisant.
Le projet stratégique que porte aujourd’hui l’ANIVIN DE FRANCE est de favoriser la mise en place de ce modèle de viticulture innovant qui doit permettre, à terme, d’assurer des volumes suffisants au développement des marchés de VIN DE FRANCE et répondre aux attentes sociétales en matière d’agroécologie.

* traduction : La France viti-vinicole = le cartel des ''nouveaux Vin de France'' =Vinadeis , Castel, Grand Chais de France et surtout leurs holdings au BeNeLux ou on décuve le cash , toi viti du Languedoc tu ne fait pas partie du club tu es la variable d'ajustement pour stabiliser le sourcing.

Le paramétre main d'oeuvre salarié , qui n'est comme tu le dis bien un paramètre, si je comprends est réduits á deux
composantes : 1/ Prestation pour la mise en place du vignoble = investissement payé á crédit 2/ Mécanisation totale avec le matos qui va bien c.a.d taille mécanique en haies, désherbage mécanique ou chimique sous le rang, vendanges mécaniques. Donc la main d'oeuvre salarié c'est comme les maillons faibles de la profession on élimine après pressurage et on jète chez popôle d'Oc au RSA, on ferme les unités d'embouteillage á Narbonne pendant qu'on engrange les dividendes en Hollande qui a le savoir faire question bouteilles et étiquettes de marques.
Et nos élus esbaudis applaudissent :eusa_clap le ''Leadership'' des winners écoresponsables de la filière en leur laissant open bar sur les crédits et en réalongeant encore avec des subventions payées par le contribuable de la premiére région viticole de France, que du bonheur. :eusa_wall

Parcelles plates dans les terres fertiles á grandes cultures de 200m min et plutot 400m , traitements face/face 4 á 6rangs.
Donc un tractoriste pour le nombre d'hectares qu'il peut faire sans descendre du tracteur, sauf quand il s'embourbe au printemps si la météo á la sombre idée de transformer tout ca en champs de boue.
Alors on prévois d'entériner les dérogations hélicos ( écolo responsables) pour sauver les récoltes du mildiou comme on l'a bien vu en avril/mai cette année déjá.

Ticket d'entrée pour un jeune entrepreneur nouvelle génération qui débute dans la viticulture modèle 3.0 = 6 Millions d'euros amortissables sur 20 ans, avec zéro foncier en propriété á la sortie.
Avec un crédit á taux préférentiel du CA comme ca sur le dos, il a pas intérêt á la ramener le JA.
https://www.vignevin-occitanie.com/outils-en-ligne/simulation-economique-dune-production-vie/
Jeu 15 Oct 2020 12:28 #24
Miloux11 a écrit:
Le raisonnement n'est pas le mien, je me contente d'aller écouter nos bienfaiteurs filiérologues et de lire leur doctrine pour la mettre en perspective sur quelques hypothèses á moyen terme.
https://www.vignevin-occitanie.com/fiches-pratiques/vignobles-innovants-et-ecoresponsables/quest-ce-quun-vie/
... défi de l’approvisionnement pour répondre à cette demande. Le leadership international de la France * viti-vinicole se maintiendra uniquement si le sourcing appuyant la croissance de VIN DE FRANCE est suffisant.
Le projet stratégique que porte aujourd’hui l’ANIVIN DE FRANCE est de favoriser la mise en place de ce modèle de viticulture innovant qui doit permettre, à terme, d’assurer des volumes suffisants au développement des marchés de VIN DE FRANCE et répondre aux attentes sociétales en matière d’agroécologie.

* traduction : La France viti-vinicole = le cartel des ''nouveaux Vin de France'' =Vinadeis , Castel, Grand Chais de France et surtout leurs holdings au BeNeLux ou on décuve le cash , toi viti du Languedoc tu ne fait pas partie du club tu es la variable d'ajustement pour stabiliser le sourcing.

Le paramétre main d'oeuvre salarié , qui n'est comme tu le dis bien un paramètre, si je comprends est réduits á deux
composantes : 1/ Prestation pour la mise en place du vignoble = investissement payé á crédit 2/ Mécanisation totale avec le matos qui va bien c.a.d taille mécanique en haies, désherbage mécanique ou chimique sous le rang, vendanges mécaniques. Donc la main d'oeuvre salarié c'est comme les maillons faibles de la profession on élimine après pressurage et on jète chez popôle d'Oc au RSA, on ferme les unités d'embouteillage á Narbonne pendant qu'on engrange les dividendes en Hollande qui a le savoir faire question bouteilles et étiquettes de marques.
Et nos élus esbaudis applaudissent :eusa_clap le ''Leadership'' des winners écoresponsables de la filière en leur laissant open bar sur les crédits et en réalongeant encore avec des subventions payées par le contribuable de la premiére région viticole de France, que du bonheur. :eusa_wall

Parcelles plates dans les terres fertiles á grandes cultures de 200m min et plutot 400m , traitements face/face 4 á 6rangs.
Donc un tractoriste pour le nombre d'hectares qu'il peut faire sans descendre du tracteur, sauf quand il s'embourbe au printemps si la météo á la sombre idée de transformer tout ca en champs de boue.
Alors on prévois d'entériner les dérogations hélicos ( écolo responsables) pour sauver les récoltes du mildiou comme on l'a bien vu en avril/mai cette année déjá.

Ticket d'entrée pour un jeune entrepreneur nouvelle génération qui débute dans la viticulture modèle 3.0 = 6 Millions d'euros amortissables sur 20 ans, avec zéro foncier en propriété á la sortie.
Avec un crédit á taux préférentiel du CA comme ca sur le dos, il a pas intérêt á la ramener le JA.
https://www.vignevin-occitanie.com/outils-en-ligne/simulation-economique-dune-production-vie/

Sauf que ce modèle, on en a déjà parlé ici, ne marche que sur le papier.
Mème si tout est mécanisé, le besoin en main d'oeuvre est bien plus important que ce qu'il parait, et un tractoriste coute plus cher qu'un simple ouvrier.
Le jeune qui s'envoie la dedans part à la faillite assuré.
Simple exemple des rangs de 400 mètres à plus de 120hl/ha, il faut une benne de chaque coté de la parcelle, plus une sur la route : avec le chauffeur de la MAV ça fait au minimum 4 tractoristes pour un chantier de récolte...
Et tout est à l'avenant, par exemple l'épamprage mécanique, encore pareil et à faire dans une période très courte.
Et les tractoristes, on les congèle entre 2 périodes de grosse bourre ? :mdr
Non, ce qui implique des CDI à plein temps, d'une manière ou de l'autre...
Dim 1 Nov 2020 14:27 #25
Mais pourquoi voulez vous qu'ils se passent de nous ? :eusa_hand .... vous en connaissez beaucoup des professions qui acceptent tout , toutes les sanctions , toutes les nouvelles normes et interdictions , sans broncher ? Qui se font critiquer , insulter , agresser sans broncher ? Des bénévoles , ceux qui travaillent à pertes , certains au RSA , qui acceptent tout sans broncher ?
Non ! :eusa_hand A ce niveau là de soumission , de lâcheté , de résignation , il n'y a que le monde agricole !!! :pascon

En ce moment , je suis sidéré :pascon

Les attentats , le covid , les prix du vin qui s'effondrent .... ah non , c'est vrai !!! Y a que chez roumègue que les prix du vin baissent :dingue Chhhhhut !!! Faut pas en parler :eusa_ehh ......... et la SEULE préoccupation des viticulteurs c'est d'acheter du matos et de s'enculer le HVE ...... ce métier devient débile complet !!!!! :eusa_snooty

Les gens en ont rien à foutre de cette escroquerie de HVE !!!! :itsnot Ils veulent du pas cher ! C'est tout !

D'ailleurs ça commence à réagir ! "Ah bon ? Mais en HVE , ils traitent avec des pesticides ??" ...... Pardi !!!! :blase Comme en BIO !!!
J'espère de tout coeur :eusa_pray que ce chantage lamentable de HVE va faire un flop .... mais pour ça , il faudrait avoir des couilles et être unis ....
Ce qu'on nous impose depuis des années , nos pères ne l'auraient jamais accepté :eusa_naughty ... depuis quand peut on nous menacer impunément de ne pas vendre nos vins s'ils ne sont pas HVE :itsnot ..... pour pas 1 euro de plus :itsnot

J'en veux particulièrement aux JA ... il monte une génération de traîtres .... ils sont toujours favorables , enthousiastes aux nouvelles normes .... moi , j'y vois une raison essentielle... ! Ecoeurer leurs collègues ! Que certains , ceux qui réfléchissent , , se disent qu'avec les revenus que nous avons , il faut arrêter ce délire et cesser l'activité !
Et ils espèrent être de moins en moins nombreux pour se partager les restes ....
Grossière erreur !!!
Et c'est un beau bras d'honneur que je leur adresse ! :blase .... oui ! On s'en écoeure ! Oui on pense sérieusement à arrêter ..... MAIS ... qu'ils ne croient pas récupérer nos terres !!! NI les JA , ni les grands groupes de mes Co...lles !!
Moi , j'ai commencé .... j'ai dégagé 10ha !!!! ......... Oooooooooh mais certes pas à un collègue ! Personne ne vend ici aux collègues .... pourquoi ?? ....parce que le collègue t'en propose une misère ! ... et que le moindre type avec ses chevaux , t'en propose le triple !!!
Vaï !!!!!! Alors y aura des baignoires et des camargues , plein nos terres !!!!! :blase

Donc que les JA continuent !!! On va se barrer ! Vendre .... mais pas à eux !!! Et ils vont se retrouver à dégun dans nos coopératives ; les frais de caves vont exploser ! Et à vouloir nos faire crever , ils en crèveront aussi !!!!
Mentalité de corbeaux qu'ils ont !!! :itsnot
Aaaaah ils se sont battus contre le constructible , contre le photovoltaÏque , bref contre tout ce qui pouvait nous donner des revenus complémentaires et nous permettre de survivre ..... bé qu'ils aillent se faire enc.... !!!!

Pour le reste ! Y a pas qu'en Languedoc que les prix s'effondrent .... Les CDR , le chateauneuf , etc ... tout le monde y passe !!!
Certes , tout le monde a fait une récolte exceptionnelle :dingue .... et les CDR c'est déjà -8% par rapport à 2019 ( une année de merde ) .... et les prix baissent ! ................à chateauneuf , ils vont hypothéquer leurs propriétés (https://www.vitisphere.com/actualite-92637-La-parade-de-Chateauneuf-du-Pape-a-la-chute-des-cours-du-vin-en-vrac.htm ) avec des prix qui chutent d'environ 40% .....
Mais tout va bien !!!! :dingue Vite !!!! De la transition écologique ! Des normes , du high tech de mes ronflettes !!! :dingue

La viticulture a perdu son âme .... des paysans , il n'en reste plus

Je vous l'avais dis !!! On nous respectait parce que nous étions craints ........ personne ne nous craint plus , et désormais plus personne ne nous respecte .... on le mérite bien !!!!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Lun 2 Nov 2020 00:52 #26
Roumegue a écrit:
...
J'en veux particulièrement aux JA ... il monte une génération de traîtres .... ils sont toujours favorables , enthousiastes aux nouvelles normes .... moi , j'y vois une raison essentielle... ! Ecoeurer leurs collègues ! Que certains , ceux qui réfléchissent , , se disent qu'avec les revenus que nous avons , il faut arrêter ce délire et cesser l'activité !
Et ils espèrent être de moins en moins nombreux pour se partager les restes ....
Grossière erreur !!!
!

si je partage largement le réalisme désabusé de cet état des lieu déplorable Roumègue, on peut pas condamner sommairement une génération de jeunes sur ce qui est essentiellement la doctrine implacable mise en place par les vieux requins corrompus de la FNSEA des Chambre d'Agriculture et de Coop de France.

Depuis le lycée agricole jusque sous les fourches caudines des commissions de dotation JA la seule perspective qui leur est donnée c'est ce miroirs aux alouettes et tous les dissidents sont éliminés par ce système de racket financio-industriel.
Pour avoir le droit de s'installer on leur fait un chantage insensé á l'endettement et á la course productiviste, ceux qui ne veulent pas rentrer dans le moule doivent se démerder sans subvention en prenant tous les risques á contre courant pour être des vignerons libres indépendants, il en reste une minorité au bout du cursus qui restent dignes et valeureux et il faut leur donner notre soutient.
Lun 2 Nov 2020 21:38 #27
Complètement faux Miloux, il y a autan d'aide en vignerons indépendant qu'en coop, si ce n'est plus. De plus il y a aussi des JA en vigneron indépendant, et les domaines privés sont loin d'être tous affiliés Conf, loin s'en faut.
Roumègue tu as absolument raison sur le fond : la terre doit aller au plus offrant, et dans le même cas je ferais un peu de fourrage rien que pour occuper les terres et me garder un capital, avec un boulot au 35h à coté peinard ...
Mar 3 Nov 2020 08:19 #28
Boycotter la hve un mirage psychologique, que l'on ne peut plus y échapper . La quasi totalité des négoces restant à aujourd'hui sont et impose une demande vers ce sens .
Le train de la hve est en route , prenons le wagon , mais maîtrisons les aiguillages , pour aller dans le bon sens l'intérêt économique de nos exploitations .
La hve c'est comme le reste on l'a , comme toute les contraintes que l'on nous impose aujourd'hui , on les a subies sans rien dire .... :blase
Malgré que celà ne m'enchante pas d'y passer , mais tune peux pas faire autrement . D'une part les négoces se comptent sur les doigts de la main , dans les caves "coopératives" , d'ailleurs il faudra changer le terme "coopératif" celà ne veut plus rien dire, dans l'avenir indicoop .
Les adhérents restant sont les plus importants , jusqu'à quand ? , ne pensent qu'à eux .....
A miloux un chantage à l'investissement , à chacun d'ouvrir les yeux .....
N'oublies pas que les fables de La Fontaine sont et seront toujours d'actualité !!
Mar 3 Nov 2020 09:12 #29
Attendez un scandale HVE ca va venir plus vite que ce qu'on croit! Prendre les clients pour des cons avec des labels qui veulent rien dire ça a ces limites.

Le problème c'est que les négoces ou les GD l'obligent et lorsqu'on on arrive a s'en passer pour vendre c'est l'interprofession qui se tire une dernière balle! On me parle d'être obligé d'y passer d'ici quelques années sans quoi nos vins de pourrons plus être labélisés IGP! :itsnot

Ou comment se noyer tout seul.


Le hve ne sert à rien! la preuve, quand on en parle avec des pseudos formateurs ils nous disent tous "vous y êtes déjà sans le savoir" sauf que faut payer pour être labélisé, pour qu'on nous dise qu'on sait travailler!!!
Encore de greffés qui nous bouffent les marges pour rien produire en échange!
Mar 3 Nov 2020 21:45 #30
C'est toujours pareil, quand il y a du volume sr le marché il faut du HVE, des labels, de la qualité etc... Mais quand il en manque il y a tout qui part, HVE ou pas, qualité ou pas, plus personne n'en a plus rien à faire et tout se vend.
Pour moi ce n'est qu'une contrainte inutile de plus. Et pour rappel c'est bien les socialistes qui ont au dernier moment imposé que les IGP et AOP soit obligatoirement HVE en 2030 dans la loi EGAlim, et non la fédé ou coop de France, même eux n'ont pas osés, j'espère que vous vous en souviendrez !
Lun 9 Nov 2020 21:00 #31
Les JA :eusa_think ... j'ai reçu , comme chaque année , un numéro du "paysan du midi" ... 1ère page , 1er article .... les JA sont déçus qu'il n'y ait pas de "loi foncière" :eusa_snooty ... ils sont déçus ???!!! De quoi ? Qu'on ait encore un minimum de liberté ? :blase
On nous en a fait cadeau , nous , des terres ??
Mais quelle inquiètude ont ils ? ... il se vend des vignes , des terres , même sur le bon coin ! ... ils s'alignent , ils paient et c'est à eux !
C'est pas encore l'union soviétique ici ... pas encore :eusa_hand
Patience !!!! Y a pas à interdire , règlementer !!! ça va méchamment partir à la retraite ! Il y aura tellement de terres , de vignes et de matériels à la vente que ça ne vaudra plus grand chose ! :eusa_think

Les JA .... jusqu'à quel âge ils sont JA d'abord ? :dingue ... dans pas longtemps , ils pourront prolonger jusqu'à 65 ans :dingue tellement y a dégun !!!

Je veux bien faire la différence entre l'organisme JA et certains "agriculteurs jeunes dits JA" ... y en a , oui , qui valent le coup ( ils sont ultra-minoritaires ) ... fatalement , j'estime ceux qui sont de vrais paysans !!! ... mais pas leurs instances ... encore moins le JA 2.0 ultra-connecté , qui passe sa vie le cul sur le fauteuil :eusa_snooty ou dans le tracteur , ou devant l'ordi à remplir des dossiers en tout genre ! Des types qui ont des mains et des envies de cagoles !!!! Qui méprisent le travail manuel car ils sont au dessus de tout ça :boude ( et que le manuel c'est pour le marocain :blase ) .... des heures de tracteur et d'ordi , et pas un putain de coup de ciseau dans ses vignes !!! Et des vidéos sur fessebouc comme s'il en pleuvait .... pour ça , y a l'énergie ! Du carnaval et de la cagolade !!!

ça a pas commencé à gagner un rond , à montrer de quoi c'est capable , ou à calculer un bénéfice , que ça investit comme un fada :dingue en dépit du bon sens :dingue

Nos anciens , pour leur vendre du matériel , le commercial avait intérêt à sortir les rames . Avant de sortir le cash ( ils achetaient quand ils pouvaient payer ... pas sur d'hypothétiques bénéfices ) il fallait que le type apporte son matériel , le fasse essayer . Convaincre le paysan :eusa_doh . ça pouvait durer des mois !!!!
Aujourd'hui ? Les JA ? ... le commercial peut rester au bureau du conces .... bouge rien .... ils arrivent avec la culotte mouillée à la main :mdr :shopping ... et l'autre les farçit !!! :mdr .... et comme il y a toujours une subvention , le prix augmente d'autant :pouce :dingue

Bref !!!! Les JA qu'on voit nous ( pas tous évidemment ) val pas ressssss !!!!! :eusa_snooty

Le HVE ............... ah croyez moi que j'y fais une belle publicité !!!! :pascon ..... aaaah oui ! On y est tous , soit disant :eusa_boohoo ..... donc , comme je leur dis :" la différence entre la viti tradionnelle et le HVE ? la cotisation :eusa_boohoo "

Je ne supporte cette sègue intellectuelle :eusa_snooty .... c'est une escroquerie ! car ça laisse imaginer aux consommateurs que nous ne traitons pas :eusa_snooty ...

Déjà , revenons sur le "on y est tous ! " .... c'est faux !!! Je leur ai cité , à tous , le petits détails ( pas si petits d'ailleurs ) pour lesquels ils seront recalés ! Qui est dans la légalité absolue ? ... je parle pas de chose grave ! Mais de petites merdes réglementaires qui te pourrissent la vie ! :blase
30% d'intrants sur un chiffre d'affaire ? C'est ça ? ... en Champagne , t'es à l'aise !!! Mais dans l'hérault , pour certains qui ont des rendements catastrophiques , les mêmes qui travaillent à pertes , ils feront comment ? :eusa_hand
Et faut l'ordi , le "map@rcelle" ... depuis quand est on obligé de payer encore pour consigner ses traitements ... j'en veux pas :eusa_naughty ... et nos anciens , c'est leur dire :" dégagez les vieux !!! " :blase

Le HVE c'est une façon sournoise d'exclure une partie de nos collègues .... et la meilleure partie !!! Les vrais paysans , ceux qui aiment vraiment ce métier , et mettre leurs mains dans la terre !!! :blase

Et 2ème page du "paysan du midi" ..... "crise sanitaire et crise commerciale " ... " ainsi pour le plan de relance , la filière demande que l'ensemble des viticulteurs agréés ou en cours de certification hve puissent obtenir un crédit d'impôt pour 2021 et 2022 " ............. pas pour les autres !!! Les autres , ils peuvent crever !!! :itsnot ..... quelle honte !!! Quel mépris !!... et à peine en hve , déjà à quémander des aides particulières !!! :pouce :eusa_snooty

Jamais de l'histoire de la viticulture , les viticulteurs n'ont été aussi désunis .... le chacun pour sa gueule ! Et surtout l'envie de faire crever le voisin ... une vraie mentalité de merde !!!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mer 11 Nov 2020 22:09 #32
Roumègue, tu as bien cerné le problème du HVE, ce n'est surement pas ce qui va sortir un secteur de la mouise et cette histoire de crédit d'impôts me fais sourire : pour avoir un crédit d'impôt encore faut il avoir assez de revenus pour en payer...
Il faudrait aussi expliquer au JA qu'il n'y a pas que la propriété dans la vie, on peut très bien exploiter en fermage.
Oui, cette crise va faire plus de mal et bien plus longtemps que ce que l'on pense, je pense que beaucoup rêvent : en temps de crise on se recentre sur l"essentiel et là on est encore sur des problèmes de gosses de riches, attendez que le chômage explose et qu'on commence à compter les dettes, on va voir si beaucoup vont continuer à regarder les résidus de machin ou la biodiversité. Déjà on note une augmentation de plus de 40% des demandeurs au secours populaire, et dans le même ordre aux autres organismes de ce type.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut