Bilan 2020

Ouvert par loict2006, 22 septembre 2020

Mar 22 Sep 2020 08:34 #1
Salut à tous! :byec Peut-être certains d’entre vous n’ont pas encore fini les vendanges. Pour ma part fini semaine dernière avec une petite année suite au gel et secade :icon_frown. Une année faible comme l’année d’avant. J’espère que personne n’a eu trop de dégâts dans le sud suite aux pluies de ce week-end. Ici 60mm qui ont fait plus que du bien. :eusa_pray J’espère que vous allez tous bien et qu’on va pouvoir échanger un peu ces prochains mois.
Mer 23 Sep 2020 07:50 #2
Salut Loïc.
Ici aussi c est pas une grosse année. La sécheresse pas tant que ça mais le gel du 25 mars a fait du mal par endroit.
Pour ma part j ai pris un carton sur du chardo, viognier et grenache ... 6 ha bien touchés.
Pour le reste c était moyen.. 9/ 10 t /ha , rarement 12t / ha.
Une année de plus où on a pas fait peter lés compteur, c est pénible.
J ai passé tous mes blancs en conversion bio le 31 Juillet. On verra bien si j ai bien fait ou pas. De toute façon j ai pas grand chose à perdre, vu nos rendements qui baissent chaque année et nos prix de vente hl !
Quand le Sage montre la lune.... l'idiot regarde le doigt !!
Jeu 24 Sep 2020 17:13 #3
Bonne idée de passer qu'une couleur en bio. Ca te permettra de voir comment ça se passe et en plus souvent en blancs c'est pas là qu'on fait les plus gros rendements donc moins de risques à prendre.

Si ta production se passe bien, normalement les cours devrons être bons pour ces produits là.
Dim 27 Sep 2020 20:53 #4
J'ai eu aussi le même soucis du gel, mais un peu moins de soucis du sec vu que j'ai de grosses argiles qui tiennent bien. Au final je m'en sort avec quelques tonnes de plus que l'an dernier grâce à 3ha de plantier en 4ième et 5ième feuille, mais les années de merde se suivent et ça devient de plus en plus compliqué d'éviter gel et coulure au printemps.
Mar 29 Sep 2020 13:46 #5
Une année diificile avec du mildiou trés virulent jusque début juin , certains ont même perdu déjà la récolte à cette période.
Pour ma part je suis trés satisfait de ma récolte la meilleure depuis mon début , la gestion du mildiou a été primordiale .
Celà devient difficile chaque année ,il suffit de s'adapter et de tirer les leçons des années précédentes .
Mer 7 Oct 2020 08:56 #6
En Suisse romande on a été également touché par la coulûre. Il a plu pendant 2 semaines début juin avec 9 à 15 degrés certaines journées.

Du coup, les rouges avaient fait la floraison avant et ont eu une belle récolte. Mais les Chasselas (cépage majoritaire) ont eu leur floraison perturbée et il manquait 25% de récolte au final.

L'adage de vigneron suisse qui dit "que les grosses récoltes sont plus grosses que l'on croit et que les petites récoltes sont plus petites que l'on croit" s'est révélé encore une fois pertinent !

Quand il y a de la coulûre, il y aura lieu de se souvenir pour les prochaines années que le poids des grappes/baies est plus bas que ce que l'on voit. En pratique par exemple compter les baies à 2 g/baie habituellement à 1.5 g/baie avant de dégrapper !

Je pense que l'hétérogénéité de grosses et petites baies passe inaperçu à l'oeil et que les prélèvements avant vendanges ont tendance à prendre de grosses baies. Je crois que tous seront d'accord pour dire qu'il y avait moins qu'on pensait dans les zones avec coulûre.
Mer 7 Oct 2020 20:32 #7
Chasselas a écrit:
L'adage de vigneron suisse qui dit[b] "que les grosses récoltes sont plus grosses que l'on croit et que les petites récoltes sont plus petites que l'on croit" s'est révélé encore une fois pertinent !

On dit le même adage en Provence ! quand il en manque, il en manque toujours plus qu'on ne le croit...
Le pire dans l'histoire : j'ai eu un soucis avec l'ETA qui devait me tailler quelques ha de vigne cause confinement et j'ai 4 ha qui ont été taillés vraiment tard, début avril après le gel. Je pensais avoir évité le gel sur ces parcelles, mais la floraison a été décalée et est tombé au moment des grosses pluies, et au final je n'y ai rien gagné !
Jeu 8 Oct 2020 08:16 #8
WESTVAR a écrit:
Chasselas a écrit:


j'ai 4 ha qui ont été taillés vraiment tard, début avril après le gel. Je pensais avoir évité le gel sur ces parcelles, mais la floraison a été décalée et est tombé au moment des grosses pluies, et au final je n'y ai rien gagné !



Et ben quand ça veut pas ça veut pas! :boude On peut faire ce que l'on veut (ou peut) mais quend l'année se met en travers on y peut rien ou inversement, les grosses années quand ça veut faire ya toujours du bon résultat même chez ceux qui ne bossent pas de reste.
Jeu 8 Oct 2020 15:21 #9
Il faudra qu'on s'en souvienne la prochaine fois qu'il y a de la coulûre et compter 25 % de moins que ce que l'on voit pour être juste dans l'estimation aux vendanges ! :pouce
Ven 9 Oct 2020 15:06 #10
Les nouvelles du front : Tout n'irait pas si mal si il n'y avait les sombres restrictions á l'export.
Les données préliminaires officielles :
Récolte 2020 FRANCE : 45 Millions hl , légèrement supérieur à la moyenne historique / 5ans
Récolte 2020 Lang Roussillon est.. 13 M. hl, en hausse de +7% vs 2019, +6% vs Moyenne quinquennale
Les stocks après réajustement de distillation sont ramenés á la normale, les rosés venant dégonfler le surplus de prod en cépage rééquilibre l'offre /demande .
Les prix se tiennent pour le moment avec une tendance légère á la hausse de quelques euros en conv et nette pour le Bio.

Dans la région l'Aude et l'Hérault s'en tirent mieux que le Roussillon ( -18% ) et le Gard ( - 9%).

Chez moi une année très contrastée, on eu beaucoup plus d'eau mieux réparties qui nous ont permis de surmonter de l'épisode trop chaux sec de l'été. Au final après un début sanitaire difficile des degrés délirants sur les précoces ( des pineau á 17deg vendangés á l'état de confiture) des vendanges 3 semaines en avance avec quand méme les volumes et la qualité potentielle. Les vinifs ont été acrobatiques pour rééquilibrer les mouts mais on s'en tire plutot bien comparé aux 4 derniers millésimes avec 50% de mieux que 2019.
Roumegue a écrit:
...
Euuuuuuh Miloux11 :shock: je sais pas ou tu as lu/entendu ça , "Les prix se tiennent pour le moment avec une tendance légère á la hausse de quelques euros en conv" :shock:


Source CIVL , c'est les chiffre que communique l'interpro et problablement á la presse bientot.
En principe les méme que lá, mais je suis d'accord pour dire que ce ne sont des prix arrangés plus que des prix marché.
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/Marche-vrac-des-vins-de-la-region
Sam 10 Oct 2020 11:49 #11
Hé bé salut les gars :byec ça faisait longtemps .... vé , ça fait plaisir de retrouver les habitués , on est en famille ;)

Vous inquiétez pas , je roumègue toujours :lol:

Alors ici dans mon païs , ces vendanges 2020 ...

Oui alors effectivement la cave fait environ 10% de volume en + ... mais ça veut rien dire !
10% de + , par rapport à 2019 , qui était pour nous , historiquement , la récolte la plus faible qu'on ait connu :eusa_think
Et suivant les terroirs ( plaines ou coteaux ) , suivant les secteurs ( de Montpellier au coté gardois du Vidourle ) c'est totalement hétérogène .

Avant de récolter , tous voyaient une récolte spectaculaire ... je me rappelle , à l'assemblée générale , avoir été le seul à dire :" Méfi ! J'en vois pas tant que ça ! Et chez certains , y a rien ! :eusa_hand Il va y avoir des surprises !!"

Et des surprises , il y en a eu :shock: ..... beaucoup en coteaux , on fait aussi peu que l'année dernière ... et certains , même moins :? .... et quand je dis "peu ou moins" , c'est loin des quotas autorisés .

La plaine a comblé ce déficit ... mais c'est relatif , aucun rendement n'a été spectaculaire !!!

Globalement , cette récolte est décevante , et pour certains ce sera une énième année de pertes :icon_frown

Franchement ici , les raisins n'y étaient pas , y avait pas de sorti ... les vignes ont souffert en 2019 comme jamais . Et le gag n'y change rien !
A cela faut rajouter quand même pas mal de dégats du mildiou , de l'oïdium et des vers ( pour ceux qui ont fait l'impasse sur la 3ème génération :eusa_doh :eusa_snooty ) on voit "du grand n'importe quoi " au niveau du sérieux de certains collègues !! Autant dire que la thermo n'a pas chômé ... mais il faut sûrement pas le dire .

Euuuuuuh Miloux11 :shock: je sais pas ou tu as lu/entendu ça , "Les prix se tiennent pour le moment avec une tendance légère á la hausse de quelques euros en conv" :shock:

Ah nous les nouvelles sont catastrophistes :eusa_snooty .... déjà quand on a entendu que la région faisait en moyenne 10% de + , on s'est dit qu'on était baisé d'autant .... c'est ça le Languedoc !!!
Les 1ers contacts avec le négoce ......... ils ne veulent pour le moment ni rouge ni blanc ni AOP !!!! Et les rosés revus méchamment à la baisse :eusa_wall

Franchement , ici , on est majoritairement écoeuré de ce qu'on nous annonce !!!!

Des prix net/viti indignes qui risquent de passer sous les 60 euros hl en vpoc ... des chiffres d'affaires ha ridicules ... pour des frais systématiquement en hausse ....... évidemment il n'y a QUE le prix du vin qui baisse :itsnot

Beaucoup , dans mes collègues proches , commencent trés sérieusement à penser à vendre tout ou partie de leurs exploitations ; moi j'ai commencé à réduire .... et croyez moi que les chambres d'agriculture régionales savent trrrrés bien , que si par malheur y avait un plan d'arrachage définitif , le Languedoc-Roussillon viticole est mort !!!! :eusa_think
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 10 Oct 2020 22:52 #12
Bien sincèrement, à moins de 60€ l'hl, je me demande bien l'utilité de revendiquer un IGP à de tel prix, autan économiser le coût de la revendication. :eusa_think
Pour moi, ça me parait tôt pour fixer des prix à la baisse, c'est un point que j'ai toujours eu du mal à comprendre dans votre région.
Ensuite, je me suis toujours étonné que vous aviez de tel rendements avec vos prix de vente vu que les derniers hecto sont ceux que l'on paye les plus cher. A un moment, c'est normal que même les bonnes années les rendements baissent...
Nous, déjà on va faire les vins, et ensuite on va voir pour les prix.
Mais je rêve pas non plus...
Dim 11 Oct 2020 11:20 #13
Ne vous faites aucune illusion sur le sois-disant prix de marché qui est juste facade d'une l'administration des prix par les controleurs de gestion d'un cartel.
http://forum.terre-net.fr/topic-271040-60
Ce á quoi on assiste c'est la mise en place de la nouvelle segmentation du marché. La stratégie de l'interpro ou l'ANIVIN aprés avoir mis le grappin sur la marque ''Vins-de-France'' ( sansIG) s'aménage á la source le volume á 45-50€/Hl et le CIVL sur les IGP-Oc des vins de milieux de gamme sourcés á 70-80€/Hl .
Le prix plancher de distillation n'a rien de fortuit, c'est juste le moyen de tirer le prix des stock morts d'IGP déclassés vers l'objectif de 45€ qu'on se donne les moyens de maintenir á terme avec la mise en place des vignobles industriels initiés par Vinadeis ( á Bram ) ert Grand-Chais de Fr á Ouveillan qui á moyen terme vont ''contrôler le sourcing'' á 45€/150hl/h. Voir ici:http://forum.terre-net.fr/topic-270845#p921783
Ca s'appelle le '' contrôle du sourcing '' , ca s'apprend á l'ESSEC ou sont formés tous les coopératchiks.
( Programme ESSEC = SÉNÉQUE pour les Présidents et le conseil d'admin , ARISTÉ pour les Directeurs Admin)
http://forum.terre-net.fr/topic-267423-100#p923926

https://www.vitisphere.com/actualite-91793-Distillation-de-crise-de-58-hl-pour-les-vins-sans-IG-et-78-hl-pour-les-AOPIGP.htm#:~:text=Avec%20155%20millions%20%E2%82%AC%2C%20le,pour%20les%20vins%20sans%20indication
Distillation de crise de 58 €/hl pour les vins sans IG et 78 €/hl pour les AOP/IGP
« Tout n’est pas parfait, loin de là. Mais il faut être réaliste pour pouvoir accompagner le plus de volume à la distillation » analyse Jean-Marie Fabre, le président des Vignerons Indépendants de France à l’issue de cette deuxième rencontre interministérielle. Regrettant que des « voix dissonantes du négoce aient porté des demandes à 70 et 50 €/hl », le vigneron de Fitou souligne que le prix de 78 €/hl s’approche du prix demandé en AOP et IGP, mais trouve « dommage les 58 €/hl pour les VSIG dommage, ça va déstructurer la pyramide de valeur pour la prochaine campagne ».

Maintenant quelques remarques éclairantes sur les manoeuvres de la ''distillation de crise''
https://www.vitisphere.com/actualite-92262-Les-vins-IGP-du-Languedoc-ont-bien-resiste-a-la-crise.htm
la cave de Pazac. Cette petite coopérative gardoise qui produit 15 000 hl par an dont 60 % de rosé, a plutôt bien traversé la crise sanitaire. « Nous avons connu une très forte activité au caveau. Nous étions les seuls ouverts pendant le confinement. Nos ventes ont progressé de 20 à 25%. Nos expéditions sur la Chine ont été retardées mais elles ont repris en juin. Tous nos rosés sont vendus. Nous avons demandé la distillation pour 230 hl seulement, afin d’éliminer des vins abimés. Nous avons une trésorerie comme jamais » ( ah bon des vins 'abimés'' qui passent les controles drastiques de Fr.Agrimer ...)

réjouit le directeur Jean-Louis Boyer. A Puilacher, grosse coopérative de la vallée de l’Hérault qui récolte 200 000 hl par an, le président est également soulagé. « Notre cœur de marché, c’est la GD, un segment de marché qui a bien fonctionné : les sorties ont été importantes de novembre à janvier. Nous avons subi un tassement d’environ 30% de mars à mai. Mais les sorties sont reparties très fort en juin et juillet où nous avons atteint des records. Nous avons souscrit à la distillation par solidarité avec ceux qui avaient défendu cette mesure, mais nous avons livré très peu de vin (1000 hl). Notre trésorerie est correcte. Nous avons plutôt bien traversé cette crise » ( tiens tiens... par solidarité pour faire plaisr ... intéressant )

La tu comprends comment ton vdpOc va tomber comme le dit Roumégue á moins de 60€ pour du Merlot / CabSauv et comment on pousse les viticulteurs á sortir du métier avec le plan social speçial coop2Fr pour faire de la place á un remembrement majeur des petites exploitations de 25ha vers les nouvelles usines á vin de 250ha prise sur les zones de grandes cultures.
Tu remarqueras Roumégue la 'petite anomalie' des vins de cépages sans IG qui tombent en dessous des sans cépages ( Merlot CAbSauv) http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/p_ca_synth_vins_occitanie_s09_srfam_20201006_cle86f32d.pdf

Je vais me repeter, mais pour rappel le gros des prix enregistrés á la DRAAF c'est des milliers d'hl vendus par les coops inféodées Vinadeis á sont propre négoce maison VinSud et Vignoble de Soleil. (=prix de transfert)
CQFD ... A l'interpro tout vat bien donc, on suit á la lettre la feuille de route en faisant feu de tout bois.

Maintenant tant que le syndicat restent profil bas á s'occuper du seul problème de la taxe foncière et á se démener pour casser les prix au taquet avec des plans de distillation de crise opportuns , on y va tout droit.
Vous votez comme vous voulez aux prochaine AG, vous pouvez docilement laisser les conseil d''administration continuer á vous fixer les prix des acomptes sur ce mode lá ... qui ne dit mot consent.
Dim 11 Oct 2020 11:43 #14
Roumegue a écrit:
...
Franchement , ici , on est majoritairement écoeuré de ce qu'on nous annonce !!!!

Des prix net/viti indignes qui risquent de passer sous les 60 euros hl en vpoc ... des chiffres d'affaires ha ridicules ... pour des frais systématiquement en hausse ....... évidemment il n'y a QUE le prix du vin qui baisse :itsnot

Beaucoup , dans mes collègues proches , commencent trés sérieusement à penser à vendre tout ou partie de leurs exploitations ; moi j'ai commencé à réduire .... et croyez moi que les chambres d'agriculture régionales savent trrrrés bien , que si par malheur y avait un plan d'arrachage définitif , le Languedoc-Roussillon viticole est mort !!!! :eusa_think

Mort annoncée ... mais pas pour tout le monde les requins se portent toujours bien sur les bords de la méditerranée et il se dirait dans les milieux autorisé que cette espèce aux dents longues croiserait dans les eaux de la Gironde.
Dim 11 Oct 2020 15:17 #15
Je crois que dans notre région , on est dans l'illusion :eusa_think .... on fait semblant !!!!

Pour commencer ...
On sait que le Bordelais est en crise .... de source officielle , on a appris qu'ils avaient demandé "la prime à l'arrachage définitif" ... mais pour le Languedoc :pascon ... Ah , pas cons eux !!!! :blase ...c'est donc à nous , Languedociens , d'être la variable d'ajustement des autres régions :pascon .... Oh !!! Qu'ils aillent se faire enc... oh :itsnot ..... la fameuse fraternité paysanne , va !!!
Tout va bien en Languedoc :eusa_snooty .... quand je lis tes articles miloux11 ... quelle inconscience dans certaines coop ... du paraitre ou de la malhonnêteté intellectuelle :pascon
Ils sont contents !!!! :eusa_hand .....
Ils sont contents de 2019 ??? De collègues qui plafonnent à 40hl/ha de moyenne et à 2400 euros de chiffre d'affaire/ha :pascon ....ils sont contents de nous dire en AG que ce qui part à la distillation est mieux payé que le négoce ??? Faut oser le dire ça !!!! :itsnot mais à vrai dire , ça n'a choqué que moi !!!! :eusa_snooty .... ils ont même du mal à vendre la plus petite récolte qu'on ait connu !!!
Les volumes .... faut arrêter le cinéma !!! .... putain mais , un paysan , ça avait de la mémoire ... aujourd'hui ils ont tous l'oeil du veau dans la luzerne nos chefs d'entreprise :dingue .... ma coopérative dans le temps , produisait + , exclusivement sur notre propre village , qu'aujourd'hui en s'étendant sur une 30aine de villages :dingue
Tout confondu , plaine et coteaux ont dépasse rarement les 60hl/ha ....
Le Languedoc , ce n'est pas que la plaine bitteroise , ou audoise entre Narbonne et Lézignan .....quand ils se font pas racler par le mildiou ( comme bon nombre cette année )

Et ils sont contents de l'âge de la plupart de nos coopérateurs ???? Y a pas un jeune , pas un repreneur !!!! :eusa_snooty
Et quand par miracle y en a un , il voudrait nous enc.... toutes les nouvelles normes et cette escroquerie de HVE :pascon il passe plus son temps sur son ordinateur à gérer ses dossiers de subventions , à se greffer à tous les organismes , qu'à travailler ses vignes !!!!

J'en connais trop qui sont de pertes depuis plusieurs années , qui touchent le rsa ... et qui continuent ce désastre !

Le foncier .... aaaah surtout pas de constructible , pas de photovoltaïque !!! Rien qui puisse nous faire survivre :eusa_hand
Si vous connaissez un collègue qui refuse que sa parcelle passe en constructible , vous me le présentez :dingue ....ça a sauvé la vie à combien des nôtres !!!!!
Ah oui mais les JA ? .... d'abord ils sont ou ? .... ensuite des terres , des vignes en vente y en a partout ! Personne pour acheter ! De toute façon les prix entre agris sont minables ....
Ils ont peur les JA de ne pas avoir de foncier ??? :mdr Qu'ils attendent un peu ! Y en aura tellement de disponible que ça ne vaudra plus rien !

Quand aux prix de nos vins
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/Bilan-de-campagne-2019-2020-des

Là c'est pas les mercuriales du mois de septembre ... c'est la moyenne des prix pour la campagne 2019-2020

Il y a quelque chose qui ne va pas ....

Soit disant , nous avons les frais de cave parmi les plus bas ....

Moi , on me dit à ma cave que les vpoc blancs ne se vendent pas :eusa_think
Je cite la draaf :" Avec 1,4 Mhl, les volumes de transactions des vins blancs IGP Pays d’Oc progressent de + 5,3 %. Leur prix moyen, 103 €/hl, augmente de + 2,6 %."

On me paie entre 59 et 62 euros/hl :interr

Mais tout est comme ça , toutes appellations confondues !!! y a 30 à 40 euros d'écarts entre les prix "MOYEN" et nos prix vitis nets .

On ne peut pas avoir vendu TOUT moins cher que les autres !!!

Aprés , je sais pas pourquoi , tous mes collègues se sont arrêtés à : " Si tu fais tes rendements , tu pètes à 7000 euros de CA/HA " ....... hé non ! Désormais , pour les rares qui font leurs rendements , c'est 5500 euros ha dans le meilleur des cas " .... un gars au réel , avec un employé , des saisonniers , le bas rhône , etc ... il est de pertes !!!!!

Mais bon ! On continue de faire semblant .... et y en a qui sont contents !!! :eusa_snooty

Ce qui est sûr actuellement , c'est que le négoce nous baise ! Tout est toujours prétexte à baisser les prix !!! ... et nos coopératives , avec la nouvelle génération d'oenologues rêveurs , nous portent l'estocade !!!

Ma foi !!!! Miloux11 pourquoi veux tu que ces grands groupes nous crèvent définitivement ? .... des bénévoles , des gars à pertes , cons comme nous , ils en trouveront pas d'autres :eusa_hand .... ça peut pas leur revenir moins cher !!!

Cons et contents ... voilà , c'est ça le Languedoc de nos jours !
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 11 Oct 2020 20:58 #16
Et bé à ce que je vois le Languedoc va toujours bien! Content de te revoir roumegue :byec . Blague à part je suis effaré de tes dires. A ces prix là moi je plie boutique. Quel triste sort alors que vous avez un trésor sous vos pieds avec un terroir en or que moi le premier j’envie à chaque fois que je passe dans ton secteur :gene. Tout est fait pour rabaisser la profession. Le pire quand tu parle hve sur face de book 70% des gas sont contents d’y être :dubitatif va vraiment falloir m’expliquer. Y’a qu’à voir les meutes que ça attire de ceux qui parlent du scoop de l’année pour certain a savoir la sortie du nouveau fendt !!! Comprends pas tout .... certains doivent être amoureux des agilors.
Dim 11 Oct 2020 21:09 #17
Roumègue, ce que Miloux se tue à vous dire, et c'est un des rare point ou je suis d'accord avec lui, c'est que ce n'est plus le négoce qui fixe les prix chez vous.
Le négoce, que l'on connait depuis des décennies, est là pour gagner du fric, ça on le sait, on sait à quoi s'attendre, et on sait aussi qu'il a besoin de volume, et que c'est à celui qui lâche le premier : et c'est toujours le même qui lâche... C'est de bonne guerre et de longue guerre, on sait à quoi s'attendre, on sait aussi comment valoriser les belles cuves, lacher les moins belles, faire une moyenne, etc...
Ce qui vous arrive est bien plus vicieux : ce sont des coop. montées en big négoces, qui fixent les mercuriales à la baisse au vu des volumes contractualisés : les négoces traditionnels n'ont plus qu'à ramasser ce qui reste au prix du soit disant marché. Le marché n'en est plus un, il est complètement faussé pas ces volumes contractualisés à bas prix.
Le pire c'est que ces fameuses big coop nous appartiennent, nous en sommes les patrons. Même moi j'ai des parts d'une filiale...
Et l'encore pire c'est que l'on accuse les négoces traditionnels alors que, même si ils profitent de la situation, ils n'y sont pour rien !
Tu vas payer ton pain 5€ quand c'est affiché 1€ sur l'étiquette ?
Lun 12 Oct 2020 00:34 #18
Hé je suis également d'accord avec Miloux11 .... ici , en Languedoc du moins , il n'y a plus de fluctuation du marché ... peu importe la récolte , les prix sont systématiquement "à la baisse" .... c'est acté !!! :eusa_think ... je n'ai pas d'illusion !

Ce que vous expliquez toi et Miloux11 est en train de se mettre en place ..... trrrranquillement ! Sans aucune contestation !

J'ai l'impression que mes collègues commencent "enfin" à prendre conscience du problème :eusa_think ... que les prix qu'on nous propose et que l'on perçoit , aprés frais de vinif déduits , sont indignes , insultants et inacceptables ! :eusa_think

La perspective d'une embellie , de pouvoir se refaire , s'estompe définitivement ! Les prix n'alternent plus !

Alors devoir perdre de l'argent en travaillant ( dans un pays qui ne branle plus rien ) , bouffer les rares économies , vivre du salaire de sa femme ou injecter le loyer ( autre fois complément de revenus ) ... à l'âge que la plupart ont , ça va pas durer longtemps :eusa_hand

On en a tous marre !!!! .... la passion , on l'a toujours ! Et ils le savent :pascon ..... mais bon :eusa_hand devenir les derniers esclaves de ce pays :eusa_naughty

Salut loic ;) ...... "A ces prix là moi je plie boutique" ...... exactement !! Clairement !! :eusa_think ... ils ont l'air de se réveiller ! 2-3 ans que bon nombre au réel sont de pertes... une année de + ??? Mais avise ! C'est l'omerta !!!! ils ne peuvent pas l'admettre !!! ...... les volumes , les prix , rien ne va ! Et leurs frais ha .... c'est catastrophique :?
Certains commencent à vouloir vendre ... et je le comprends !

Et dans ce marasme , on nous dit qu'il va falloir "tous" passer en HVE l'année prochaine :itsnot ... ils ont pas honte ! Déjà qu'on est à l'agonie !
Ceux qui sont proches ou en âge de retraite , vont arrêter.... le dégout final ! Et ils représentent de la surface ! Vous allez voir ce qu'il va arriver dans quelques années ... les caves ne tiendront plus ... un dernier regroupement fatal !
Quelques uns comme moi ne vont pas s'entêter dans ce délire pour pas 1 euro de + :eusa_snooty
Mais quelle escroquerie ce HVE !!! :pascon .... Y en a 10 à la coop ( fabuleux :dingue ça fait 1000% d'augmentation ça, non ? :mdr en partant de rien, pardi :dingue :mdr ) ... j'ai pas vu de "pose hve" pendant les vendanges et on a pas démultiplié les cuves :dingue ..... et on va en vendre ? ... escroooooocs !!! :blase

Aaaaah loic , ce fameux fessebouc :eusa_snooty ils ont bien fait de le rendre privé .... c'est de la pure cagolerie , con !!! Des bisounours .... et alors ce fantasme de Fendt :dingue marqueur social , signe de réussite ... en Languedoc ? :dingue :eusa_snooty .... ma foi ! Si c'est devenu le but ultime de gars qui ne gagnent plus leur vie ; juste se faire plaisir , avec du matos hors de prix et hors de tout rapport avec leurs revenus :dingue .... vaï ! Y a plus rien à défiscaliser ici !!

Ma foi !!!! Tu le vois bien comment ils se sont tous jetés sur les interceps .... c'est irrationnel cette envie de revenir 50 ans en arrière ... une blinde ! Des heures de tracteur , du gnr comme s'il en pleuvait ( au fait l'Europe a voté la réduction de 60% de CO2 d'ici 2030 ; paradoxe écologique :mdr ) ............. mais que j'ai été heureux quand ils ont prolongé le glypho sous le rang :eusa_pray ....

Je ne les comprends plus .... à fond dans le matos , les règlementations ... à poil sur les revenus !!!

C'est quoi ? La viticulture languedocienne est un métier dont on est censé vivre ou un loisir ? :interr
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Lun 12 Oct 2020 21:30 #19
Roumegue a écrit:

Et dans ce marasme , on nous dit qu'il va falloir "tous" passer en HVE l'année prochaine :itsnot ... ils ont pas honte ! Déjà qu'on est à l'agonie !
Ceux qui sont proches ou en âge de retraite , vont arrêter.... le dégout final ! Et ils représentent de la surface ! Vous allez voir ce qu'il va arriver dans quelques années ... les caves ne tiendront plus ... un dernier regroupement fatal !
Quelques uns comme moi ne vont pas s'entêter dans ce délire pour pas 1 euro de + :eusa_snooty
Mais quelle escroquerie ce HVE !!! :pascon .... Y en a 10 à la coop ( fabuleux :dingue ça fait 1000% d'augmentation ça, non ? :mdr en partant de rien, pardi :dingue :mdr ) ... j'ai pas vu de "pose hve" pendant les vendanges et on a pas démultiplié les cuves :dingue ..... et on va en vendre ? ... escroooooocs !!! :blase


En effet, bel optique que ce HVE, qui sera obligatoire en 2030 pour les IGP et les AOP, rajouté par des socialistes agonisants à la fameuse loi EGAlim, la fameuse loi qui permet aux agriculteurs de "construire leur prix par apport à leur coûts de production" mais comme personne n'est obligé d'acheter, d'une nullité sans précédent.
L'avantage c'est l'échéance 2030 et entretemps la possibilité de donner un bon coup de pied au cul à toute cette clique qui ont pondus EGAlim, convention citoyenne, imPACton pour noyer le poisson auprès de leurs électeurs.
Ce HVE, c'est un truc de riche, un logo en plus sur une étiquette et pas mal d'emmerde derrière. Quand les prix sont bas le HVE tu t'en tapes, c'est pas ça qui va faire survivre ton exploitation.
Quand j'entend parler de prix à l'hl à moins de 60€, et de CA/ha à plus de 6k€, c'est que les exploitants achètent leur rendements et que les charges sont longues comme mon bras. Pour moi c'est pas le bon deal, ça marche bien un temps, mais il suffit d'une ou deux années de merde pour casser un équilibre fragile : trop d'argents en jeu, trop de risque pour une récolte qui n'est jamais garantie, et dont le prix de vente est aléatoire.
Je vois difficilement de solution à cette crise. Mais certains, planqués derrières des titres administratifs ronflants, et avec des salaires que nous n'auront jamais, sont en train de détruire une région viticole.
Mar 13 Oct 2020 10:50 #20
De toute façon ils voudraient ruiner le pays, ils s'y prendraient pas mieux de tous les côtés! Toutes les décisions sont prisent a l'envers ou s'il faut des décisions fortes ils ne font que des demi-mesures qui ne servent à rien.

Ya qu'a voir depuis 6 mois la gestion du pays !!!!!
Petits exemples personnel: J'ai deux projets en court. 1 pour une construction de maison et garage agricole, l'autre pour un projet d'irrigation pour qu'une partie de mon vignoble en côteaux reste rentable avec les étés que l'on connait (je parle pas de faire de la viti intensive).
ces deux projets cumulés représentes au minimum 300 000€ d'investissements qui pour la plupard seraient réalisés par des entreprises locales ou moi même donc fournitures locales.
et bien les deux projets sont bloqués par l'administration et la préfecture !!! L'un par la ddt car ces messieurs-dames veulent plus qu'on utilise de l'eau et l'autre par la prefecture aussi et celui la va finir au tribunal administratif! :eusa_wall

Alors à l'heure où on te dis que l'économie va mal et qu'il faut soutenir les entreprises françaises voilà où on en est !!!

Vraiment il faut être motivé pour vouloir bosser et investir dans ce pays ! ou alors être con :eusa_think :eusa_snooty

Moi perso je donne pas cher du HVE et je serait pas étonné qu'il tombe à l'eau avant qu'il devienne obligatoire car avec ça et les autres normes qui risques de rentrer en vigueur cela va faire beaucoup trop de casse a mon avis.
Avec ça on file droit comme les coops laitières et on voit bien le résultat.

Ou alors s'ils continuent dans ce sens attendez vous de vivre avec la PAC pour vous sortir un salaire enfin si on peut appeler ça un salaire . :eusa_snooty

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut