2016................2018.2019 et 2020

Ouvert par Jacky, 02 août 2020

Jeu 10 Sep 2020 12:41 #21
De mémoire j'ai jamais vu d'aussi faibles rendements :icon_frown
J'ai une parcelle de 4 ha de limon sur schistes ou j'ai recolté 1 benne par ha
Les mais n'ont reçu que 40 mm sur juillet et aout ( dont 13 mm sur juillet)
Mer 23 Sep 2020 08:01 #22
Pour continuer les infos les tournesols sont en grande partie récoltés de 12 à 27 qx/ha moyenne plutôt vers 20qx a 330 € d’acompte et les maïs commence à se récolter de 35 a 60 qx/ha à 20% H²O 130 € d'acompte. avec des produits de 600 à 700 € / ha comment fait un céréalier pour vivre(sachant qu'il y a plusieurs gros FENDT dans la cour).Et les années à venir s'annonce de la même sauce
Avec du lait ce n'est pas terrible mais au moins il y a un peu d'argent qui rentre tous les mois
Mer 23 Sep 2020 09:31 #23
Jacky a écrit:
Pour continuer les infos les tournesols sont en grande partie récoltés de 12 à 27 qx/ha moyenne plutôt vers 20qx a 330 € d’acompte et les maïs commence à se récolter de 35 a 60 qx/ha à 20% H²O 130 € d'acompte. avec des produits de 600 à 700 € / ha comment fait un céréalier pour vivre(sachant qu'il y a plusieurs gros FENDT dans la cour).Et les années à venir s'annonce de la même sauce
Avec du lait ce n'est pas terrible mais au moins il y a un peu d'argent qui rentre tous les mois
https://www.ffa-assurance.fr/infos-assures/assurance-agricole-le-contrat-multirisques-climatique-recolte
Mer 23 Sep 2020 10:40 #24
je ne comprends pas ce raisonnement concernant le lait :gene quand on a un prix de revient au litre de 0 .35et que l'on touche 0.33 c'est travailler a perte...quand on a un cout de revient en blé de 165 et que l'on touche 160 ..on est dans le même bateau que le lait
quant a l assurance récolte ou calamité...ce n'est pas miraculeux. ça permet juste de garantir de payer les factures et surtout pas d avoir un revenu
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mer 23 Sep 2020 12:20 #25
+1 ceres
Surtout que la secheresse augmente le cout de production ( moins de paturage,baisse des rendements en ensilage,achat de fourrages...)
Et le prix de revient il dépasse les 400 e ( donc sur chaque l de lait tu perds au moins 70 e des 1000 l soit l'equvalent de la rémunération....)
Jeu 24 Sep 2020 07:20 #26
Le lait la viande les céréales............ tout va mal, mais apparemment tout va bien personne se plaint!
Jeu 24 Sep 2020 10:25 #27
Jacky a écrit:
Le lait la viande les céréales............ tout va mal, mais apparemment tout va bien personne se plaint!


mais tout le monde vend .En viande c'est catastrophique , ne parlons même pas des broutards .
Tout à été dit sur l'agriculture depuis des années . Nous avons un niveau d'incompétence politique telle , qui peut y croire encore ?
Ce n'est qu'un cumul d'erreur depuis 30 -35 ans .Alors la recette aujourd'hui ?
Ha oui le rip ou R.I.P ?!
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 24 Sep 2020 10:42 #28
Jacky a écrit:
Le lait la viande les céréales............ tout va mal, mais apparemment tout va bien personne se plaint!

C'est l'orgueil qui ressort
Beaucoup ne diront pas qu'ils ont des problemes de peur d'attirer la convoitise des voisins
Jeu 24 Sep 2020 11:37 #29
avant de balancer l élevage il y a plus de 5 maintenant, j'ai beaucoup gamberger. je me disais que si je sacrifiais tout ce que j avais monté depuis mon installation et que la conjoncture élevage revenait, j aurai été bien jambon. Bon, au final j aurai peut-être me tromper car ça ne va que de mal en pis .C'est insidieux mais l agriculture est en train de vivre un méga plan social
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 24 Sep 2020 13:32 #30
en viande ça c'est dégradé il y a 2 , 3 ans et c'est un peu plus pire chaque année
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 24 Sep 2020 13:42 #31
Ah oui comme dit mono :"Tout à été dit sur l'agriculture depuis des années " , mais rien n'y fait , et ce n'est pas que de la faute des politiques .. la course continue
Jeu 24 Sep 2020 13:47 #32
ceres a écrit:
avant de balancer l élevage il y a plus de 5 maintenant, j'ai beaucoup gamberger. je me disais que si je sacrifiais tout ce que j avais monté depuis mon installation et que la conjoncture élevage revenait, j aurai été bien jambon. Bon, au final j aurai peut-être me tromper car ça ne va que de mal en pis .C'est insidieux mais l agriculture est en train de vivre un méga plan social
ouais enfin le plan social en agriculture ,tient plutôt de l anecdote ....https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/air-france-renault-nokia-auchan-la-liste-des-plans-sociaux-s-allonge_2134765.html
Jeu 24 Sep 2020 15:17 #33
je suis bien d'accord que ça craque un peu partout mais tu ne peux pas nier que ça dégraisse dans les agriculteurs :gene et pas qu'un peu....et cette proportion d agri qui gagne même pas un Smic...on en parle ? :flower
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 24 Sep 2020 16:22 #34
ceres a écrit:
je suis bien d'accord que ça craque un peu partout mais tu ne peux pas nier que ça dégraisse dans les agriculteurs :gene et pas qu'un peu....et cette proportion d agri qui gagne même pas un Smic...on en parle ? :flower
les histoires de revenu en agriculture ,c est du pipeau ,on amuse la galerie avec ce genre d argument ,vu que le systhème est fait en sorte que l on a plus intérét à renouveler du matos (et il y en a qui le font gaiement )que de payer de la MSA ou des impôts ...ça n ira plus quand les petits propriétaires privés viendront pleurer à ma porte pour que j exploite leurs parcelles faute de candidat ....et c est pas demain la veille que ça risque de m arriver :dingue
Jeu 24 Sep 2020 17:14 #35
la vente de matériel et de tracteur a fortement diminuée .Quand à la terre avec tous ceux qui sont d' âge de partir et ceux qui arrêtent prématurément , il en restera .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 24 Sep 2020 17:22 #36
Si l'agriculteur gagnait bien sa vie,ça se saurait et il y aurait beaucoup plus d'installations qu'a l'heure actuelle.
Mon voisin a été dans le Sud ( auvergne...) et il a été surpris du nombre d'ha non cultivés
rebelle ,il faut pas s'attarder à ta région qui est une des mieux lotie aux niveau potentiel des sols
Jeu 24 Sep 2020 17:33 #37
rebelle a écrit:
ceres a écrit:
je suis bien d'accord que ça craque un peu partout mais tu ne peux pas nier que ça dégraisse dans les agriculteurs :gene et pas qu'un peu....et cette proportion d agri qui gagne même pas un Smic...on en parle ? :flower
les histoires de revenu en agriculture ,c est du pipeau ,on amuse la galerie avec ce genre d argument ,vu que le systhème est fait en sorte que l on a plus intérét à renouveler du matos (et il y en a qui le font gaiement )que de payer de la MSA ou des impôts ...ça n ira plus quand les petits propriétaires privés viendront pleurer à ma porte pour que j exploite leurs parcelles faute de candidat ....et c est pas demain la veille que ça risque de m arriver :dingue

tu veux dire que les comptabilités sont trafiquées ? :hihi c'est de l optimisation fiscale mais ça ca se pratique quand les comptes sont blindés. Réveille toi ,le salaire moyen est de presque 1600 en France et quand tu sais que 1/3 des chefs d exploitation ont un revenu de 350 € ....heu tu penses sérieux que c'est parce qu'ils ont optimisés leurs revenus pour éviter la msa ?tu dois toujours avoir des comptes a régler avec la profession pour tenir de tels discours. Arrête de fréquenter les riches de ta région, vois plutôt avec la majorité...c est a dire ceux qui triment a essayer de maintenir leurs fermes a flot
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 24 Sep 2020 21:27 #38
on a toujours l impression que je suis d office un privilégié ,on a des maïs de 80 cm ,des blés qui ne sont pas encore battus ,des bovins dans des prairies,squelettique,des patures qui n ont produit qu une coupe en juin,depuis grillées, des équarisseurs qui sont saturés de boulot , des agris qui ne paient plus leurs factures.....
et des robots de traites qui se vendent comme des petits pains,des patures moyennes libres à 8/10000 euros de l ha,des terres à 15000 euros , .....et je passe pour un pouilleux avec mon tracteur de 80 ch et ma benne 8 tonnes :lol:

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut