Guillaume le traitre

Ouvert par mono44, 26 juin 2020

Page 1 sur 1
Ven 26 Juin 2020 21:41 #1
Comment ça tu salues L214 ? Tu les encourages ? Viens me le dire en face !! Et la maltraitance envers les agriculteurs , les éleveurs tu proposes quoi ?

https://actu.orange.fr/politique/abatto ... r94e9.html
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 26 Juin 2020 22:43 #2
mono44 a écrit:
Comment ça tu salues L214 ? Tu les encourages ? Viens me le dire en face !! Et la maltraitance envers les agriculteurs , les éleveurs tu proposes quoi ?

https://actu.orange.fr/politique/abatto ... r94e9.html


chouette ! il va interdire l'abattage hallal........... :byec
Sam 27 Juin 2020 10:26 #3
non il ne fera rien . C'est aussi un problème économique . Le hallal ne sera plus français en ce cas .
Mais là saluer L214 ça me reste vraiment en travers de la gorge ! Les vétos censés surveiller ils étaient ou ? Confinés ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 30 Juin 2020 14:11 #4
Dans le nouveau monde du "en même temps", notre ministre a déclaré que la France ne pourrait sortir du Glyphosate (article dans le Télégramme de samedi dernier). Juste quelques lignes et à priori pas de grande réactions (du moins dans le journal)
Mar 30 Juin 2020 16:32 #5
les services de l'état, dont les services vétérinaires départementaux inspectent et suivent très régulièrement le fonctionnement des différents abattoirs.
le Ministre, ce Ministre reçoit une dénonciation ;
dans ce cadre a-t-il consulté immédiatement ses services pour connaître le sujet : NON!
a-t-il mandaté promptement une commission d'enquête pour analyser sur place les informations : NON!
Ce Ministre préféré une oreille attentive à la dénonciation suivie dans l'instant de l'arrêt immédiat de toute activité , puis l'envoi d'une commission d'enquête !!!!!
Franchement on n'a que ça à proposer comme Ministre de l'Agriculture; ou c'est le fonctionnement du nouveau monde
Mar 30 Juin 2020 18:29 #7
Vespasien n'avait envisagé que le modèle mâle.....Mais c'était il y aura bientôt 2 000 ans , le vieux monde sans doute
:gene z'en ont mis du temps les suffragettes pour enfin pisser utile :bisoums :gene
Mar 30 Juin 2020 23:44 #8
ce n'est exploitable qu'en grandes quantités , donc collecté en métropoles .
Avec les restes de l'anti-conception et de la cocaïne et amphétamines ,
les résidus de cannabioïdes et glyfosate
et des parties de l'ADN de sars-cov-2
y'a matière (prémière) à faire de l'hydroponie d'épinards bio
Mer 1 Juil 2020 09:23 #9
et on ne parle pas des résidu médicamenteux
C'est loin d'etre un fertilisant bio
Mer 1 Juil 2020 11:37 #10
steph72 a écrit:
et on ne parle pas des résidu médicamenteux
C'est loin d'etre un fertilisant bio


QUOI ! un consommateur qui consomme bio et qui le revendique, produit des effluents non-bio !
ces mêmes effluents permettant de produire ailleurs (que dans le bio donc) des aliments qu'il refuse violemment (au moins dans le vocabulaire et la considération du producteur concerné !)
c'est une nouvelle forme de colonialisme
Jeu 2 Juil 2020 22:53 #11
[REMANIEMENT DU GOUVERNEMENT
Didier Guillaume sur le départ, mais qui pour le remplacer ?
jeu. 2 juillet 2020 à 15:32 • Arnaud Carpon • Terre-net Média

Le remaniement ministériel évoqué avant les élections municipales se confirme désormais d'ici mardi 7 juillet. Signe de son départ du ministère de l’agriculture, Didier Guillaume a annulé ses rendez-vous la semaine prochaine. Mais qui pour le remplacer ?

Didier Guillaume et Emmanuel Macron en janvier 2020.
Didier Guillaume et Emmanuel Macron en janvier 2020. (©Terre-net Média)

Un remaniement ministériel était évoqué avant le scrutin. Il se confirme désormais depuis le second tour des élections municipales du 28 juin. Selon plusieurs médias généralistes, le « mercato » gouvernemental devrait intervenir entre vendredi 3 juillet, date du prochain – et dernier – conseil des actuels ministres et mardi 7 juillet, veille de celui des nouveaux ministres. Le remaniement, avec le départ possible d’Edouard Philippe, pourrait ainsi intervenir en tout de début de semaine prochaine.

Didier Guillaume restera-t-il au ministère de l’agriculture ? Logiquement non. Il faut d’abord se souvenir de l’épisode des élections municipales. Didier Guillaume, qui ne cachait pas ses intentions de devenir maire de Biarritz, avait pris la tête d’une liste concurrente de celle où figurait un autre ministre, Jean-Baptiste Lemoyne. Le locataire de l’Hôtel de Villeroy – siège du ministère – avait implicitement affiché son souhait de quitter son poste.

Aux deux prétendants à la mairie de la ville basque, Emmanuel Macron avait clairement rappelé qu’ils ne pourraient pas cumuler les deux postes si l’un des deux était élu, avant de leur intimer l’ordre de rester au Gouvernement.

Ce renoncement forcé de Didier Guillaume ne s’est certainement pas fait sans garanties politiques pour la suite. La garantie d’un nouveau poste ministériel au prochain remaniement est une possibilité.

Un remaniement de couleur verte ? :gene [
Deuxième donnée à prendre en compte : la déroute du parti présidentiel aux élections municipales et la vague écologiste dans plusieurs grandes villes. Certes, Didier Guillaume a « assuré le job » en mettant en avant et en soutenant la production française agricole au moment où la France se confinait à cause de la pandémie de coronavirus. Mais peut-il incarner, au ministère de l’agriculture, la nouvelle impulsion écologique qu’Emmanuel Macron devrait donner à la deuxième partie de son quinquennat ?

À lire >> L’agriculture lance un appel pour trouver des salariés
Toujours est-il que, en vue du remaniement, le ministre ne prend plus de rendez-vous. Voire annule ceux qui étaient programmés. Les organisateurs de salons agricoles, notamment, devaient se rendre au ministère mercredi 8 juillet pour discuter des conséquences de la crise sanitaire. Ils devront patienter un peu.

Mais qui pour remplacer Didier Guillaume ? Pour l’heure, rien ne filtre des tractations en cours à l’Élysée. Emmanuel Macron a accordé ce jeudi 2 juillet une interview à la presse quotidienne régionale dans laquelle il devrait livrer ses intentions. Interview qui sera publiée ce vendredi 3 juillet.

Et vous, qui verriez-vous au poste de ministre de l’agriculture ? Exprimez-vous en commentant cet article.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net[color=#FF0000]
*]

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut