le monde d'après

Ouvert par mono44, 04 juin 2020

Lun 29 Juin 2020 03:46 #81


Mais Qu’aurait il fait avec un rasoir électrique?
:flower
Que j'aime a faire connaître un nombre utile
3 14 1 5 9 2 6 5
Lun 29 Juin 2020 05:14 #82
Que j'aime a faire connaître un nombre utile
3 14 1 5 9 2 6 5
Lun 29 Juin 2020 12:17 #83
le monde d'après ou la pseudo vague verte qui n'existe pas , juste une couleur pastèque nauséabonde , la fin , l'abattage de l'agriculture française ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 30 Juin 2020 16:04 #84
La fabrique des imposteurs Roland Gori

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-La_fabrique_des_imposteurs-386-1-1-0-1.html
L’imposteur est aujourd’hui dans nos sociétés comme un poisson dans l’eau : faire prévaloir la forme sur le fond, valoriser les moyens plutôt que les fins, se fier à l’apparence et à la réputation plutôt qu’au travail et à la probité, préférer l’audience au mérite, opter pour le pragmatisme avantageux plutôt que pour le courage de la vérité, choisir l’opportunisme de l’opinion plutôt que tenir bon sur les valeurs, pratiquer l’art de l’illusion plutôt que s’émanciper par la pensée critique, s’abandonner aux fausses sécurités des procédures plutôt que se risquer à l’amour et à la création. Voilà le milieu où prospère l’imposture !

Notre société de la norme, même travestie sous un hédonisme de masse et fardée de publicité tapageuse, fabrique des imposteurs. L’imposteur est un authentique martyr de notre environnement social, maître de l’opinion, éponge vivante des valeurs de son temps, fétichiste des modes et des formes. L’imposteur vit à crédit, au crédit de l’Autre.

Soeur siamoise du conformisme, l’imposture est parmi nous. Elle emprunte la froide logique des instruments de gestion et de procédure, les combines de papier et les escroqueries des algorithmes, les usurpations de crédits, les expertises mensongères et l’hypocrisie des bons sentiments.

De cette civilisation du faux-semblant, notre démocratie de caméléons est malade, enfermée dans ses normes et propulsée dans l’enfer d’un monde qui tourne à vide. Seules l’ambition de la culture et l’audace de la liberté partagée nous permettraient de créer l’avenir.
Jeu 2 Juil 2020 22:02 #85
quand un bébé vaut d e 40 à 60 000 milles euros , que vaut l'humanité ?


https://www.lemonde.fr/international/ar ... 1593672201
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 22 Aoû 2020 22:06 #86


?
:flower
Que j'aime a faire connaître un nombre utile
3 14 1 5 9 2 6 5
Dim 23 Aoû 2020 18:05 #87
j'avais déjà vu ce film .Ca s'appelle un karma , une destinée comme tout à chacun quand on ne comprend rien à ce qui nous arrive .

Je te conseille celui là .C'est un suspens bien monté

https://www.youtube.com/watch?v=euTAvvW6rBY&t=54s
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 27 Aoû 2020 11:00 #90
le monde d'après ou tout ce qui était dénoncé depuis plusieurs années sans réaction devient tout à coup d'une évidence morbide .Tout à coup le monde d'après devient "sauvage "

MDR même si c'est bien triste d'en arriver là . La petite délinquance était toujours excusée , puis pour monter dans la gamme les meurtres au coins de rue étaient des règlements de compte. Mouais bof , si tu te prends une balle perdue c'est vraiment la faute à pas de chance . Puis il faut plier un genou devant ceux qui ont été exploités par l'esclavagisme dans les siècles passés .A préciser qu'il faut qu'ils soient nécessairement de couleur . Si vos parents , grands parents ou ancêtres ont été exploités dans l'industrie ou l'agriculture mais blancs ça ne compte pas .
Alors voilà que tout à coup , il y en a qui se sentent pousser des ailes , enivrer par la victoire de al violence devant la peur des citoyens .
Ben il est beau le résultat !

Maintenant c'est l'école ! L'école publique perd du terrain sur l'école privée . Belkasem est passée par là mais pourtant une majorité de profs et d'instits ne comprennent pas le problème . Pour eux l'idéologie toute catégorie fait partie de l'éducation . Enfin pour ceux qui sont assez courageux pour retourner travailler .
Il va être beau le résultat !
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 27 Aoû 2020 14:26 #91
Mono le constat de déliquescence de la société peut aujourd'hui difficilement être remis en question.
À bien creuser l'agnostique que je suis commence à se demander si certains malades ne poursuivraient pas un dessin inavouable.
Jeu 27 Aoû 2020 15:34 #92
la déliquescence de la société n'est pas un hasard , c'est tout un programme .
Si seulement l'éducation nationale avait l'esprit plus ouvert , elle aurait peut-être vu le coup venir .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 27 Aoû 2020 17:05 #93
mono44 a écrit:
...
Si seulement l'éducation nationale avait l'esprit plus ouvert , elle aurait peut-être vu le coup venir .


Pour le coup á venir l'Education Nationale veille et tout était prêt avec l'esprit ouvert ... la téte dans le sas
débriefing déc 2019 :gene
Jeu 27 Aoû 2020 17:26 #94
L'éducation nationale, Mono à prime abord j'aurais pas espérer avec eux en premier !
Ils ont déjà du mal sortie du "copier coller", comme par exemple à s'adapter aux esprits différents des gamins, alors pour déceler ce qu'il y a vraiment derrière les masques d'une fausse tolérance et bienveillance, à par pour une minorité ostracisé comme ailleurs, je vois pas.
Jeu 27 Aoû 2020 17:47 #95
Jeu 27 Aoû 2020 21:14 #96
titian a écrit:
L'éducation nationale, Mono à prime abord j'aurais pas espérer avec eux en premier !
Ils ont déjà du mal sortie du "copier coller", comme par exemple à s'adapter aux esprits différents des gamins, alors pour déceler ce qu'il y a vraiment derrière les masques d'une fausse tolérance et bienveillance, à par pour une minorité ostracisé comme ailleurs, je vois pas.


il n'y a pas pire haineux que la gauche sous leurs airs de tolérance .
L'éducation nationale était incapable de voir puisqu'elle est en partie instigatrice du désordre .
Ce n'est plus l'école de la république mais celle des idéologies et de la pensée unique . Ceux qui enseignent aujourd'hui à tous les niveaux , de la maternelle à l'université ont été formé en ce sens .

Tout est devenu irréversible .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 27 Aoû 2020 21:41 #97
titian a écrit:


son point de vu est excellent .En effet une société est comme un tissu , la famille est la composante de la trame de ce tissu . En s'attaquant à la famille c'est le meilleur moyen de détruire la société . L'enfant marchand est la pire chose qui puisse leur arriver .
Je ne comprends pas que les gens se sont laissés berner et se laissent encore berner .La loi bioéthique est un vrai film d'horreur .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 4 Sep 2020 18:19 #98
Dans le monde d'après y aurait-il la chute de piliers ?

https://www.liberation.fr/debats/2020/0 ... 1599225569
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 10 Sep 2020 12:24 #99
le monde d'après ou les bizarreries politiques

https://www.valeursactuelles.com/societ ... 39Q54JFy48
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 10 Sep 2020 17:31 #100
mono44 a écrit:
le monde d'après ou les bizarreries politiques

https://www.valeursactuelles.com/societ ... 39Q54JFy48


La science vous le dit ce virus s'attaque irrémédiablement aux neurones, surtout ceux des journalistes aussi fragiles apparemment que ceux des politiques.

Daniel Schneidermann, journaliste dissident de l'info alternative s'enlise lamentablement dans la sottise délirante du racialisme primaire politiquement correct.
https://www.arretsurimages.net/chroniques/le-matinaute/zemmour-et-sa-servante
ZEMMOUR ET SA SERVANTE
L'effondrement de l'édifice de domination patiemment construit par des générations et des générations de mâles blancs hétérosexuels, groupe social aujourd'hui en voie d'extermination.
et de poursuivre :

Tous mâles blancs ? Même pas. Car se trouve aussi sur le plateau une femme de couleur, Christine Kelly (journaliste, et ex-membre du CSA) que la chaîne de Bolloré, qui ne manque pas d'humour, a assignée à la présentation quotidienne du show.


Christine Kelly qui fait quotidiennement sur CNEWS un des rare médias pas complètement aligné, á peu prés 20 fois plus d’audience que le nombre d'abonnés á son ''Arrêt sur Image'' serait selon ce parangon du cinéma inclusif une risible servante de couleur du suprématisme blanc hétéro ... derrière ce cliché sur image éminemment raciste , caricature nauséabonde de sa consœur, suintant de jalousie il entend sans doute nous montrer qu'il y a heureusement des juifs séfarade émérites tels que lui pour faire de l’authentique journalisme en défendant la liberté d'interdire et de censurer au nom d'une discrimination rascio-genrée assumée . :interr

Pour référence on peut trouver ici la nouvelle doctrine cinématographique politiquement correcte de la racialisation genrée et des fourches caudines du dictat communautaire :gene
https://www.lemonde.fr/culture/article/2020/09/09/l-academie-des-oscars-va-imposer-des-criteres-de-diversite-pour-la-categorie-du-meilleur-film_6051515_3246.html

Pourtant en 2017 Daniel Schneidermann grand pourfendeur de la servilité des Médias assujettis aux oligarques de la finance sauvage écrivait dans un moment de lucidité avant que ses neurones ne soient définitivement atteints:
https://www.sinemensuel.com/interview/d ... es-de-sel/
La vacuité des débats proposés, entre autres sur les chaînes d’info continue, ne dévalorise-t-elle pas la vie politique ?

Quand je produisais Arrêt sur images sur France 5, je l’ai toujours fait en toute indépendance. En revanche, je m’étais laissé prendre par le format télé. Par exemple, la nécessité d’avoir toujours un débat noir contre blanc. À l’époque, ça me semblait évident : c’est la démocratie, on a quelqu’un qui défend l’euro, en face quelqu’un doit défendre la sortie de l’euro… À la réflexion, j’avais tort. Cette obsession-là produit du débat de postures, où on ne s’écoute pas, où rien ne bouge, du match de catch, et ce n’est pas intéressant. Depuis qu’on fait l’émission sur Internet, on s’est rendu compte qu’avoir sur un plateau deux personnes qui sont d’accord à 80 % et qui ont une zone de divergence de 20 % est beaucoup plus riche. On écoute deux personnes qui se respectent, qui ont aussi des divergences de fond mais qui en parlent avec nuances. Et comme ça, les débats avancent !


Ce monde a complètement basculé dans la dystopie Orwellienne :dingue

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut