Covid-19-show. Scénario fiction et Réalité vraie

Ouvert par Miloux11, 30 avril 2020

Jeu 30 Avr 2020 12:51 #1
En 2009 Le script était écrit chez ROCKEFELLER -Global Business Network
Scénarios pour l'avenir de la technologie et du développement international
http://www.nommeraadio.ee/meedia/pdf/RRS/Rockefeller%20Foundation.pdf
https://archive.org/details/pdfy-tNG7MjZUicS-wiJb/page/n29/mode/2up

En 2010 Première H1N1 prématurée de la pièce dans l'impréparation ''Médiatique'' ... un fiasco joué par Roselyne
https://information.tv5monde.com/info/sras-grippe-h1n1-vache-folle-les-epidemies-de-la-peur-4060

2015 La mise en scène reprise Chez Bill&Mélinda Gates Fondation , joué par Bill lui méme
https://www.ted.com/talks/bill_gates_the_next_outbreak_we_re_not_ready?language=fr

2019 La répétition générale et briefing avant le lancement des opérations


2020 le GRAND COVID-19 HORROR SHOW avec enfin des moyens en regards des ambitions du BIG PHARMA
Bill Gates : Vacciner 7 milliards de personnes ...

traduit par E&R ici: https://youtu.be/Nhf-wz7tP60
Si on en croit certains pronostics, aux dernières nouvelles dans la vraie vie cette épidémie sévère pour les HEPAD et nos urgentistes , va retomber comme un soufflet avec un bilan de l'ordre de 20 000 victimes qui repositionne ce cataclysme contre lequel on a déclaré la guerre totale ... au rang de mauvaise grippe avec des formes vicieuses.

Les débats de l’après crise ( ou du début selon comment on voit les chose) vont faire rage avec l'affrontement d'un coté les scénaristes détenteurs des vaccins, accapareurs de la doxa scientifique qui vont tout mettre en oeuvre pour continuer á faire coller la post-réalité á leur modèle mathématique délirant de l'autre coté les résistants politiquement incorrects négationnistes dénoncés, disqualifiés d'avance qui refusent de voir cette pseudo-réalité dans la post-vérité scientifique crée de toutes pièces avec des simulateurs qu'on nous dégueule en boucle 24/24 sur les Médias ''autorisés''.

Tout un programme , ca commence ce soir sur BFM https://www.bfmtv.com/emission/entretien-exclusif-jeudi-didier-raoult-se-confie-a-bfmtv-1904436.html
Prions juste pour que ca la guerre de MacroVirus ne dégénère pas en guerre civile.
Dieu nous garde, et prenez soin de vous
Jeu 30 Avr 2020 13:02 #2
"ERTV"
Tout est dit, pas besoin d'aller plus loin dans la lecture :gene :colere :byet
Quand tu ne sais pas quoi faire, excuse toi auprès des morts et de leurs proches
Jeu 30 Avr 2020 13:15 #4
tacyst a écrit:
Quand tu ne sais pas quoi faire, excuse toi auprès des morts et de leurs proches

La censure des morts ou des victimes, excellent argument pour les autruches. Procédé de censure abondamment utilisé depuis des lustres par le politiquement correct et jusqu’à la nausée par les Médias serviles pour interdire de penser le réel. Et on a un collège d'expert-émérites Docteurs en la matière : Patrick Cohen, JP Apathie, Léa Salamé, Michel Symes, Daniel Con-bandit ... et compagnie avec mes plates excuses á ceux que j'oublie dans ce florilège.

Tiens ... dans la famille des méchants Professeurs négationnistes qui vont devoir s'excuser auprès ''des morts et de leurs proches'' de ne pas vouloir écouter en silence les oraisons funèbres du COVID-19 HORROR-SHOW. :eusa_silenced
https://www.famillessanteprevention.org/conseils-de-sante/optimisme-contre-le-covid-19/?base=977&campaignId=228&segmentId=302&shootId=1154
Jeu 30 Avr 2020 16:34 #5
tacyst a écrit:
"ERTV"
Tout est dit, pas besoin d'aller plus loin dans la lecture :gene :colere :byet
Quand tu ne sais pas quoi faire, excuse toi auprès des morts et de leurs proches

la plupart des morts sont dus a la négligence de nos responsables......pas de masques, pas de tests, pas de confinement des "clusters", se la jouer médecine de paix avec des médicaments hyper chers et pour lesquels on suit des protocoles alors qu'il y a urgence

et pendant ce temps le ministere des armées achete en douce de la chloroquine.......en chine...
Jeu 30 Avr 2020 16:52 #6
On avait déjà 65 millions de sélectionneurs désormais c est pareil pour les docteurs :infirmiere
Jeu 30 Avr 2020 17:10 #7
tacyst a écrit:
On avait déjà 65 millions de sélectionneurs désormais c est pareil pour les docteurs :infirmiere

Sans aller jusqu'aux extrêmités de Milou, il suffit de regarder les chiffres de l'INSEE sur la mortalité pour atténuer l'hystérie avec les peurs médiatiques.

https://www.insee.fr/fr/information/4470857

Petit calcul personnel, 500 mort du covid par jour, 1 suicide d'agriculteur par jour, on représente 4% de la population, on a donc 20 fois plus de chance de mourir du Covid que de se suicider, les chiffres présentés comme cela, ça relativise les choses.
Je crois pas que l'on mette 1/20 ème de l'énergie à endiguer le covid à s'occuper du mal être agricole.
Pas grand chose à voir me dirait vous à très juste titre, moi j'entrevois des problèmes de santé à venir encore plus grave lié au confinement, des fois que la nouvelle marotte médias syndrome Kawasaki ne soit pas lié à l'enfermement des gamins y a pas deux.
Jeu 30 Avr 2020 17:19 #8
tacyst a écrit:
On avait déjà 65 millions de sélectionneurs désormais c est pareil pour les docteurs :infirmiere

Analogie intéressante avec une nuance de taille c'est 65 millions de sélectionneurs á vouloir décider comment doper 11 joueurs confinés sur un terrain, alors que c'est 11 Docteurs á vouloir décider comment vacciner 65 millions de joueurs confinés chez eux.

Et plus sérieusement j'ai initié ce post justement hors du post '' Coronavirus'' , l'enjeux dont il est question ici est sociologique, citoyen et clairement politique.

Sur quelles bases allons nous accepter la généralisation de contrôles intrusifs, l'abandon de souveraineté nationale et une partie de nos libertés fondamentales, surtout en vertu de quel arguments licites, illicites, altruistes, purement opportunistes ou juste financiers et commerciaux.
Jeu 30 Avr 2020 18:04 #9
+1 Milou juste un peu de contradiction et réflexions face à peut être une part non négligeable de propagande, ça fait jamais de mal.
Demain c'est le 1 er mai, on peut déjà noté sans aller chercher quelconques préméditations qu'opportunément après l'épisode GJ ça va très bien se passer pour le pouvoir en place.
Jeu 30 Avr 2020 18:35 #10
titian a écrit:
tacyst a écrit:
On avait déjà 65 millions de sélectionneurs désormais c est pareil pour les docteurs :infirmiere

Sans aller jusqu'aux extrêmités de Milou, il suffit de regarder les chiffres de l'INSEE sur la mortalité pour atténuer l'hystérie avec les peurs médiatiques.

https://www.insee.fr/fr/information/4470857

Petit calcul personnel, 500 mort du covid par jour, 1 suicide d'agriculteur par jour, on représente 4% de la population, on a donc 20 fois plus de chance de mourir du Covid que de se suicider, les chiffres présentés comme cela, ça relativise les choses.
Je crois pas que l'on mette 1/20 ème de l'énergie à endiguer le covid à s'occuper du mal être agricole.
Pas grand chose à voir me dirait vous à très juste titre, moi j'entrevois des problèmes de santé à venir encore plus grave lié au confinement, des fois que la nouvelle marotte médias syndrome Kawasaki ne soit pas lié à l'enfermement des gamins y a pas deux.


exact c'est ce que je pense aussi . Des gamins avec régime pâtes jambon blanc , pâtes haché pendant 2 mois , des gamins récepteurs des angoisses de leurs parents , des gamins confinés qui ne sortent pas assez prendre l'air et courir . Un bon cocktail !
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 30 Avr 2020 20:38 #11
Miloux11 a écrit:
tacyst a écrit:
On avait déjà 65 millions de sélectionneurs désormais c est pareil pour les docteurs :infirmiere

Analogie intéressante avec une nuance de taille c'est 65 millions de sélectionneurs á vouloir décider comment doper 11 joueurs confinés sur un terrain, alors que c'est 11 Docteurs á vouloir décider comment vacciner 65 millions de joueurs confinés chez eux.

Et plus sérieusement j'ai initié ce post justement hors du post '' Coronavirus'' , l'enjeux dont il est question ici est sociologique, citoyen et clairement politique.

Sur quelles bases allons nous accepter la généralisation de contrôles intrusifs, l'abandon de souveraineté nationale et une partie de nos libertés fondamentales, surtout en vertu de quel arguments licites, illicites, altruistes, purement opportunistes ou juste financiers et commerciaux.

alors je vais vous donner deux argument majeurs contre ça: :mdr
-"Et alors si t'as rien à te reprocher !"
- " c'est pour notre bien"

c'est imparable

https://external-mrs2-1.xx.fbcdn.net/sa ... 2Cxy-dc8es
Jeu 30 Avr 2020 22:49 #12
Miloux11 a écrit:
tacyst a écrit:
On avait déjà 65 millions de sélectionneurs désormais c est pareil pour les docteurs :infirmiere

Analogie intéressante avec une nuance de taille c'est 65 millions de sélectionneurs á vouloir décider comment doper 11 joueurs confinés sur un terrain, alors que c'est 11 Docteurs á vouloir décider comment vacciner 65 millions de joueurs confinés chez eux.

Et plus sérieusement j'ai initié ce post justement hors du post '' Coronavirus'' , l'enjeux dont il est question ici est sociologique, citoyen et clairement politique.

Sur quelles bases allons nous accepter la généralisation de contrôles intrusifs, l'abandon de souveraineté nationale et une partie de nos libertés fondamentales, surtout en vertu de quel arguments licites, illicites, altruistes, purement opportunistes ou juste financiers et commerciaux.


1) 7 milliards d'êtres humains/échanges mondialisés/pollution... Donc futur pandémie
L'homme restant un animal comme les autres (ou presque)
2) démonstration du nécessaire investissement dans le sanitaire (détection nouvelles maladies/hôpitaux/prévention, dépistage....)
3) démonstration du nécessaire investissement dans l'accompagnement des personnes âgées
4) plus d' U.E dans le domaine public

L'analyse d'une crise nécessite du recul
Et de s'extraire des thèses complotistes
De douté également de soi

Pas de changement à prévoir, il faut couler pour changer
Ven 1 Mai 2020 08:34 #13
On me raconte encore ce matin aux informations que nous sommes dans un cataclysme planétaire sans précédent qu'on traite au paracetamol... et qui n'a pas fini de ravager l'imaginaire de notre société.
Aprés deux mois , je ne connais toujours personne dans mon entourage ni méme dans l'entourage des personnes que je connais qui soit tombé malade du covid19 ... zéro . J'ai dans mes proches 4 médecins 5 infirmières 2 pharmaciens qui majoritairement sont aussi confinés tenus á distance du front comme leur 200 000 collègues médecins de proximité et ne comprennent pas . Merci au confinement ? Ca ne remet absolument pas en cause ce qui se passe est c'est passé dans de nombreux hepad , et aux urgences, mais l'abandon administratif et palliatif sans soins de nos anciens ce n'est pas le virus qui en est responsable. :itsnot

https://www.franceculture.fr/emissions/les-chemins-de-la-philosophie/les-philosophes-face-a-la-maladie-34-moliere-et-la-maladie-imaginaireLES PHILOSOPHES FACE À LA MALADIE
Épisode 3 : Molière et la maladie imaginaire


Imaginez un homme qui aime tellement les médecins qu’il souhaite que sa fille en choisisse un pour époux…
Imaginez un homme qui préférerait s’inventer des maladies imaginaires pour être toujours entouré par le corps médical plutôt que de jouir de sa bonne santé, et ainsi prendre le risque d’être seul…
Cet homme existe, puisqu’il a été inventé par Molière en 1672, son nom est Argan.
Un malade est toujours seul
"Le malade imaginaire" est une comédie qui présente une maladie, mais qui n’en est pas une… Malgré tout, cela a un rapport avec notre confinement. La pièce commence par un monologue qui dit une chose très profonde et très triste aussi : un malade est toujours seul. Même entouré, il aura toujours le sentiments que personne ne comprend son mal. On est malade dans le tête-à-tête avec son propre mal.
Patrick Dandrey
Ven 1 Mai 2020 17:30 #15
Coté réalisme il semble que l'épidémie se dissipe avec le ''facteur saisonnier'' , que les rebonds de ce genre d'épidémie sont pas impossible mais trés improbables, que pour un virus nouvellement apparu l'immunisation et une vaccination massive est plus qu'illusoire , mais les scénaristes ne comptent pas leur salive pour sauver la crédibilité de leur post-vérité.

Pendant ce temps THE HORROR_SHOW MUST GO ON
Le dé confinement á rebond c'est déjà écrit, pas question d'en déroger . Les vaccins sont dans les tuyaux et le patron de l'agence publique du médicament fait la pub du Remdesivir de Gilead qu'il va s'empresser d'approuver aprés avoir copieusement torpillé la HCQ +AZT.

Bill nous a dejá organiser le financement , l'industrialisation , la distribution á l'échelle mondiale

Tremblez braves gens, Professeur Fauci et Docteur Gates s'occupent de tout


En travers de leur route et leur agenda , l’incontrôlable Donald reste le grain de sable dans l'engrenage ... á moins que les vieux canards populistes ne soient sensibles á la grippe aviaire cette année ... Méfies toi Donald ces gens lá n'ont aucun scrupules.
Ven 1 Mai 2020 21:17 #16
Les génies clairvoyants de la simulation de scénario pandémique sont ils ignorants ( si on en croit la littérature scientifique ) ou avaient t ils aussi prévu le vaccin miracle avant méme que le virus ne sorte des pangolins? Étrange assurance qu''ils ont de nous vacciner par milliards d'ici moins d'un an.

https://www.vidal.fr/actualites/24740/vers_un_vaccin_covid_19_les_lecons_du_sras_du_mers_et_des_donnees_recentes_sur_la_reponse_immunitaire_au_sars_cov_2/
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-l-absence-d-immunite-serait-une-exception-explique-le-pr-vivier_143773 Et l'état de la science ne dit rien qui vienne supporter le début du commencement de ce délire de marchand d'immunité salutaire. Alors la réponse se situe-t -elle entre spéculations mercantile, gros mensonges ou grosse arnaque ?
La vaccinologie contre les coronavirus, une science balbutiante
Aujourd'hui, sur le marché, il existe peu de vaccins contre les coronavirus (CoV), tous dans le domaine vétérinaire et, pour la vaste majorité d'entre eux, sous forme de vaccins vivants atténués : celui contre la péritonite infectieuse féline (PIF), ceux contre la bronchite infectieuse aviaire, celui contre la coronavirose entérale du chien et celui contre les diarrhées à coronavirus du veau, qui sert à vacciner la vache gestante pour obtenir des anticorps dans le colostrum.
Leur efficacité est relative. Par exemple, le vaccin contre la PIF n'est pas autorisé en France pour cette raison. Celui contre la bronchite infectieuse aviaire doit être administré toutes les 6 semaines pour obtenir une immunité protectrice.
Ainsi, la vaccinologie relative aux CoV est assez pauvre en applications pratiques. Néanmoins, sur le plan des connaissances de base, elle s'est récemment enrichie des travaux menés sur le SRAS et le MERS.
Ven 1 Mai 2020 22:20 #17
Miloux11 a écrit:
Aprés deux mois , je ne connais toujours personne dans mon entourage ni méme dans l'entourage des personnes que je connais qui soit tombé malade du covid19 ... zéro . J'ai dans mes proches 4 médecins 5 infirmières 2 pharmaciens qui majoritairement sont aussi confinés tenus á distance du front comme leur 200 000 collègues médecins de proximité et ne comprennent pas . Merci au confinement ?


Tu as bien de la chance. Dans le collège où je bosse, deux sœurs (12-13 ans), filles de soignants, ont choppé le virus. Une grosse semaine alitées et elles se remettent doucement.

Un collègue de mon beau-père : 3 semaines d'hôpital. Il ne peut pas aligner deux phrases au téléphone sans être essoufflé.
Sa femme, hospitalisée mi-mars. Puis coma artificiel en réanimation pendant 4 semaines. Desintubée la semaine dernière, avec trachéotomie à la clé "au cas ou"... Quelles séquelles ? Combien de temps de rééducation avant de reprendre une vie comme les autres.
Il n'a pas revu ni parlé à sa femme depuis mi-mars.
Les deux ont la cinquantaine, sans antécédents.

Tous les patients guéris le disent : c'est une sacrée épreuve, très loin d'une grippette qui ne toucherait que les vieux.
Sam 2 Mai 2020 08:21 #18
On peut comprendre que les régions peu touchées doutent et pestent contre le confinement , mais comme nous étions parti il n'y avait pas d'autre solution puisque "en guerre" nous n'avions Rien pour lutter , sinon l'abnégation de nos soignants .
Et nos anciens en paient le prix fort :itsnot
Sam 2 Mai 2020 10:16 #19
milloux je ne vais pas t énumérer tous les cas que je connais déclarés et testés positif. ( sans parler de ceux qui sont quasi certain mais non testés par manque de tests).j en connais pour qui ça c'est bien passé, d autres beaucoup moins. je pense aussi à une personne début cinquantaine, plutôt frêle, sans problème de santé qui a été malade gravement et qui aujourd'hui ressemble a une vieillarde. Pour avoir été malade je peux te dire que
1 tu te demandes comment ça va finir et surtout ce fameux basculement a 8 j
2 même sorti d affaire tu passes par des phases ou tu es bien et d autres ou tu es ko sans explications.
rassure toi et sois heureux d etre dans une région peu touchée. Sans confinement et si toutes les régions avaient été comme ma région grand est, le système médical aurait explosé et les pompes funèbres auraient explosé aussi
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Sam 2 Mai 2020 10:32 #20
2ddg a écrit:
On peut comprendre que les régions peu touchées doutent et pestent contre le confinement , mais comme nous étions parti il n'y avait pas d'autre solution puisque "en guerre" nous n'avions Rien pour lutter , sinon l'abnégation de nos soignants .
Et nos anciens en paient le prix fort :itsnot

Il n'en demeure pas moins que l'on peut encore garder un peu de sens critique, nos anciens dans les maisons de repos ont certainement plus souffert de l'enfermement et de l'isolement que du COVID. Je connais très bien le phénomène de glissement, pour mes parents 1 mois, décès à 3 jours d'intervalle.
La question du pourquoi et réel intérêt du confinement se posera en temps et heure, même si on pressent déjà connaître en partie la cause : pas de masque.
Quand à la saisonnalité, l'avenir nous le dira.
Autre chose au delà de quelques intérêts et opportunités à laisser prospérer les peurs, il est maintenant évident que beaucoup fuient leurs responsabilités, pas que les politiques, le citoyen lambda me semble finalement lui même rechercher une forme d'infantilisme.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut