Moteur d arrosage et pression

Ouvert par chris110, 15 avril 2020

Page 1 sur 1
Mer 15 Avr 2020 21:37 #1
Bonjour à tous
J espère que tout va bien pour pis tous en ces temps compliqués...
Quelqu’un peut il me renseigner sur mon problème...je vous explique
J ai l opportunité de acheter un moteur d arrosage Iveco 4 cylindres avec pompe caprari 70 m3 à 12 kg.Ce moteur me servirai pour arroser en priorité 6 hectares de gouttes à gouttes sachant que j ai besoin de 8m3 hectares par heure soit 48 m3 par heure ...la pompe étant plus grosse cela pose t’il un problème? Et concernant la pression il parle de 12 k ...les conduites en 63 et 50 supporteront telles cette pression?
J ai un filtre automatique à la sortie du moteur d arrosage puis je mettre un réducteur de pression peut être ?
Merci de vos réponses
Jeu 16 Avr 2020 20:37 #2
C'est pas grave si c'est trop puissant, tu montes un by-pass avec une vanne, c'est le plus simple. Un tuyau entre la sortie et l'entrée avec une vanne a volant (pas 1/4 de tour, trop galère a régler) et tu règles ta pompe pour pas cher.
Jeu 16 Avr 2020 21:33 #3
Tu veux dire un tuyau entre le refoulement et l aspiration?
J ai vu le gars à qui je dois acheter la filtration et selon lui y’a pas de soucis pour la pompe ...qui peut le plus peut le moins...c est juste la pression qui m inquiète la pompe sort à 12kg environ et j ai peur que mes canalisations ne tiennent pas.Il me faudrait peut être mettre un réducteur de pression à la filtration.
Je n y comprends pas grand chose à tout ça ...
Ven 17 Avr 2020 06:27 #4
Ce qui est sûr c’est qu’à 12 bars ton goutte à goutte le supportera pas. Il te faut monter une vanne comme dit plus haut pour gérer le débit ou alors voir si ton moteur thermique peut changer de régime et dans ce cas tu l’accélère moins pour moins de débit et moins de pression mais attention a pas le faire tourner trop bas en régime surtout sur de longues heures.
Ven 17 Avr 2020 06:30 #5
Tu as regardé si pour un budget équivalent tu peux pas plutôt acheter un groupe électrogène plus une pompe adaptée à tes besoins? Au moins tu aurais pas à mixer le débit et ton groupe pourrait te servir pour d’autres tâches que l’arrosage. :eusa_think
Ven 17 Avr 2020 12:27 #6
chris110 a écrit:
Tu veux dire un tuyau entre le refoulement et l aspiration?
J ai vu le gars à qui je dois acheter la filtration et selon lui y’a pas de soucis pour la pompe ...qui peut le plus peut le moins...c est juste la pression qui m inquiète la pompe sort à 12kg environ et j ai peur que mes canalisations ne tiennent pas.Il me faudrait peut être mettre un réducteur de pression à la filtration.
Je n y comprends pas grand chose à tout ça ...

12kg c'est la pression maxi, ça veut dire que ta pompe peut remonter 120m d'altitude, c'est ton installation qui va déterminer la pression, sur 6ha de GAG au cul, tu ne monteras surement pas à 12kg. Pour le by-pass, oui, c'est un tuyau entre le refoulement et l'aspiration, tu le fermes au démarrage et tu l'ouvres plus ou moins pour réguler la pression, c'est mieux qu'un réducteur de pression qui va faire forcer ta pompe.
Ven 24 Avr 2020 21:29 #7
Par hasard je viens de regarder le forum viti ...que de bêtises ou d'incompétences qui s'y disent

non et non pour le bypass
La puissance est demandée par la roue (ou turbines) de la pompe suivant la formule suivante
la puissance en w absorbée est égale au produit de la pression en Pascal par le débit en m3 sec -1 corrigée par le rendement de celle ci
donc pour jongler avec cela si vous possédez un groupe surpuissant la solution ne consiste surtout pas à créer un bypass qui va vous faire consommer du carburant pour rien
non la solution consistera tout simplement à brider (à fermer au juste niveau la vanne de sortie de pompe ) la pompe
Après le démarrage vanne presque fermée
la pression ira en augmentant progressivement au fur et à mesure de l'ouverture de la vanne jusqu'à la pression souhaitée le débit sera trouvé de par le nombre d'asperseurs...conclusion même à 40 cubes elle va outre dépasser les 12 kg/cm2 sans bridage

dans la mesure où le moteur serait surpuissant le régime de celui ci peut être ralenti de manière à le faire travailler au couple maximal pour une consommation spécifique minimum

NB il faudrait aussi avoir les courbes caractéristiques plus précises de la pompe(puissanceen w,, régime en tours/mn ,débit m3/sec ,pression pascal ou kg/cm2 et rendements suivant les données
parce qu'à première vue la forte puissance du groupe pourrait bien vouloir dire que ce sont des valeurs de fonctionnement nominales soit 70 cubes à 120 de hauteur manométrique soit 12 bar ou kg/cm2 en fonctionnement à 6 bar cette pompe peut surement dépasser les 100 cubes/h
non et non pour un groupe électrogène qui alimente un groupe diesel ou essence
vous cumulerez les différentes pertes de rendements des différents systèmes transformateurs d'énergie
un le mauvais rendements du moteur thermique plus le rendement du moteur électrique
La multiplication du risque de problèmes ou pannes
Ce qui ne peut être que négatif par rapport à un entrainement direct....
La pression est fonction bien sûr du dénivelé mais aussi des différentes pertes de charges dues à la dimension des tuyaux, à la longueur de ceux ci ,aux coudes,et vannes, au type de matériaux ,plus la pression de service due aux système d'irrigation goutte à goutte dans ton cas Chris tout cela se calcule
s'il y a des filtre ne pas oublié de mettre en sécurité des clapets de sécurité et un dispositif d’arrêt automatique manostat couplé à l'électrovanne d’arrêt de la pompe à injection
Une pompe ne force jamais quand sa vanne est de plus en plus fermée c'est le contraire le groupe est soulagé et cela demande moins de puissance au moteur d'entrainement
Par contre il faut laisser un minimum de débit pour assurer le refroidissement de l'eau contenue dans celle ci car risque de dilatation de la roue et blocage de celle ci...
Ceux qui ne connaissent pas devraient s'abstenir de donner des conseils qui peuvent être préjudiciables en terme économique et autre
Dim 26 Avr 2020 07:55 #9
Une pompe d'irrigation c'est du matériel professionnel ....pas de bricolage où les enjeux de puissance et consommation n'ont rien a voir même le prix d'achat... :cache
Qu'est ce qui est plus compliqué : fermer progressivement un peu la vanne de sortie de pompe ...ou faire un montage dérivatif comme tu préconises ..?
Je le redis...on s'abstient...
Dim 26 Avr 2020 20:28 #10
PR a écrit:
Une pompe d'irrigation c'est du matériel professionnel ....pas de bricolage où les enjeux de puissance et consommation n'ont rien a voir même le prix d'achat... :cache
Qu'est ce qui est plus compliqué : fermer progressivement un peu la vanne de sortie de pompe ...ou faire un montage dérivatif comme tu préconises ..?
Je le redis...on s'abstient...

Sauf que ce genre de pompe possède souvent un by-pass d'origine : j'en avait une sur PdF avec plusieurs étages de turbine pour monter à plus de 100m de hauteur d'eau et by-pass obligatoire. Tu fermes une vanne de sortie sur une pompe centrifuge à un ou plusieurs étages tu risques de tout casser, qu'est ce que tu risques avec un by-pass ? RIEN ! :blase
Lun 27 Avr 2020 13:10 #11
WESTVAR a écrit:
PR a écrit:
Une pompe d'irrigation c'est du matériel professionnel ....pas de bricolage où les enjeux de puissance et consommation n'ont rien a voir même le prix d'achat... :cache
Qu'est ce qui est plus compliqué : fermer progressivement un peu la vanne de sortie de pompe ...ou faire un montage dérivatif comme tu préconises ..?
Je le redis...on s'abstient...

Sauf que ce genre de pompe possède souvent un by-pass d'origine : j'en avait une sur PdF avec plusieurs étages de turbine pour monter à plus de 100m de hauteur d'eau et by-pass obligatoire. Tu fermes une vanne de sortie sur une pompe centrifuge à un ou plusieurs étages tu risques de tout casser, qu'est ce que tu risques avec un by-pass ? RIEN ! :blase

Il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut entendre
A quoi servirait une pompe vanne complètement fermée ...? Je n'ai jamais dit ça j'ai expliqué qu'une légère circulation d'eau permettait d'empecher l'eau de chauffer contrairement à une vanne totalement fermée qui ne voit jamais de justification sauf les quelques secondes lors du démarrage d'un groupe précisément pour limiter la surintensité de démarrage...
Les enjeux se situe sur les rendements en utilisation entre du "bricolage "et du professionnel mais ça c'est vraiment trop pour ton comprendou...lol
Il va de soi que je parle de pompes d'irrigation centrifuges ...ce qui est utilisé en irrigation professionnelle et non pas de pompe à piston ou autres types pour des usages autres ...qui , si elles ont la vanne fermée peuvent explosées mais je croyais qu'entre nous on parlait professionnel et non bricolage à 2 sous

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut