Coronavirus

Ouvert par gwendal raoul, 18 mars 2020

Mer 8 Avr 2020 18:42 #142
mono44 a écrit:
https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-professeur?fbclid=IwAR0WmGMka3Q6e-v_VJvW8zrKeHhDfzzxeAq4r9b2NtMmEJGJjKafuvJpIYg
...Il faut à ces journalistes-là amalgamer le professeur Raoult aux complotistes, à l’extrême-droite, au Rassemblement national, à la gauche radicale, aux Russes, aux trumpiens, aux climato-sceptiques, à l’antisémitisme, et, bien sûr, aux gilets jaunes. Les amis d’Adolf Hitler n’y sont pas, mais c’est parce que Le Monde n’aura probablement pas réussi à les joindre…


:dingue
Si si , il y en a un furieux qui y est arrivé á joindre les potes au Führer, Emmanuel Hirsch qui sous couvert de comité éthique du CNRS invoque la Shoah et les procès de Nuremberg pour mettre le Prof Mengélé avec le quidam de l'IHU de Marseille dans un méme sac des expérimentations menées dans les camps de concentration . :malade Quand on passe les bornes, il n'y a plus de limites á la connerie des scientocrates qui parlent á l'oreille du Président.

Emmanuel Hirsch Professeur d'éthique médicale, Université Paris-Saclay, écrit dans ''THE CONVERSATION''
« Recherche biomédicale : quels principes éthiques en temps de pandémie ?» article 27 mars 2020
.....
Les débats autour de la chloroquine illustrent bien la prégnance et l’actualité de ces questions. Pour mieux cerner les enjeux qu’elles recouvrent, il est nécessaire de se référer à quelques principes de l’éthique de la recherche biomédicale.

Le code de Nuremberg après la Shoah
Les chercheurs sont assignés à se soumettre à des règles intangibles de bonnes pratiques, qui doivent les prémunir de tout risque d’exaction et de dérive. Promue par l’Association médicale mondiale, la Déclaration d’Helsinki stipule dans son article 7 que
« La recherche médicale est soumise à des normes éthiques qui promeuvent et assurent le respect de tous les êtres humains et qui protègent leur santé et leurs droits ».

Son article 9 précise :
« Il est du devoir des médecins engagés dans la recherche médicale de protéger la vie, la santé, la dignité, l’intégrité, le droit à l’autodétermination, la vie privée et la confidentialité des informations des personnes impliquées dans la recherche. La responsabilité de protéger les personnes impliquées dans la recherche doit toujours incomber à un médecin ou à un autre professionnel de santé, et jamais aux personnes impliquées dans la recherche même si celles-ci ont donné leur consentement. »

L’énoncé de ces règles témoigne d’une exigence de responsabilité, de respect, d’intégrité et de loyauté, de non-malfaisance et de protection. Ces principes d’action sont issus des réflexions provoquées par les expérimentations menées dans les camps de concentration. La découverte des conditions d’inhumanité insoutenables et des protocoles absolument irrecevables qui y furent mis en œuvre aboutit au code de Nuremberg. Ce premier texte de référence international de l’éthique biomédicale est en réalité un extrait du jugement pénal rendu les 19 et 20 août 1947 par le tribunal militaire américain.
Le rapport Belmont a constitué par la suite une référence
:gene
https://theconversation.com/recherche-biomedicale-quels-principes-ethiques-en-temps-de-pandemie-134829
http://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/recherche-en-temps-de-crise-sanitaire-debats-ethiques-et-respect-de-lintegrite
Mer 8 Avr 2020 20:41 #143
Miloux11 a écrit:
mono44 a écrit:
https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-professeur?fbclid=IwAR0WmGMka3Q6e-v_VJvW8zrKeHhDfzzxeAq4r9b2NtMmEJGJjKafuvJpIYg
...Il faut à ces journalistes-là amalgamer le professeur Raoult aux complotistes, à l’extrême-droite, au Rassemblement national, à la gauche radicale, aux Russes, aux trumpiens, aux climato-sceptiques, à l’antisémitisme, et, bien sûr, aux gilets jaunes. Les amis d’Adolf Hitler n’y sont pas, mais c’est parce que Le Monde n’aura probablement pas réussi à les joindre…


:dingue
Si si , il y en a un furieux qui y est arrivé á joindre les potes au Führer, Emmanuel Hirsch qui sous couvert de comité éthique du CNRS invoque la Shoah et les procès de Nuremberg pour mettre le Prof Mengélé avec le quidam de l'IUH de Marseille dans un méme sac des expérimentations menées dans les camps de concentration . :malade Quand on passe les bornes, il n'y a plus de limites á la connerie des scientocrates qui parlent á l'oreille du Président.

Emmanuel Hirsch Professeur d'éthique médicale, Université Paris-Saclay, écrit dans ''THE CONVERSATION''
« Recherche biomédicale : quels principes éthiques en temps de pandémie ?» article 27 mars 2020
.....
Les débats autour de la chloroquine illustrent bien la prégnance et l’actualité de ces questions. Pour mieux cerner les enjeux qu’elles recouvrent, il est nécessaire de se référer à quelques principes de l’éthique de la recherche biomédicale.

Le code de Nuremberg après la Shoah
Les chercheurs sont assignés à se soumettre à des règles intangibles de bonnes pratiques, qui doivent les prémunir de tout risque d’exaction et de dérive. Promue par l’Association médicale mondiale, la Déclaration d’Helsinki stipule dans son article 7 que
« La recherche médicale est soumise à des normes éthiques qui promeuvent et assurent le respect de tous les êtres humains et qui protègent leur santé et leurs droits ».

Son article 9 précise :
« Il est du devoir des médecins engagés dans la recherche médicale de protéger la vie, la santé, la dignité, l’intégrité, le droit à l’autodétermination, la vie privée et la confidentialité des informations des personnes impliquées dans la recherche. La responsabilité de protéger les personnes impliquées dans la recherche doit toujours incomber à un médecin ou à un autre professionnel de santé, et jamais aux personnes impliquées dans la recherche même si celles-ci ont donné leur consentement. »

L’énoncé de ces règles témoigne d’une exigence de responsabilité, de respect, d’intégrité et de loyauté, de non-malfaisance et de protection. Ces principes d’action sont issus des réflexions provoquées par les expérimentations menées dans les camps de concentration. La découverte des conditions d’inhumanité insoutenables et des protocoles absolument irrecevables qui y furent mis en œuvre aboutit au code de Nuremberg. Ce premier texte de référence international de l’éthique biomédicale est en réalité un extrait du jugement pénal rendu les 19 et 20 août 1947 par le tribunal militaire américain.
Le rapport Belmont a constitué par la suite une référence
:gene
https://theconversation.com/recherche-biomedicale-quels-principes-ethiques-en-temps-de-pandemie-134829
http://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/recherche-en-temps-de-crise-sanitaire-debats-ethiques-et-respect-de-lintegrite



oh putaing! ils vont jusque là ces enfoirés ! :dingue

.
Mer 8 Avr 2020 20:47 #144
Miloux11 a écrit:
mono44 a écrit:
https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires/le-professeur?fbclid=IwAR0WmGMka3Q6e-v_VJvW8zrKeHhDfzzxeAq4r9b2NtMmEJGJjKafuvJpIYg
...Il faut à ces journalistes-là amalgamer le professeur Raoult aux complotistes, à l’extrême-droite, au Rassemblement national, à la gauche radicale, aux Russes, aux trumpiens, aux climato-sceptiques, à l’antisémitisme, et, bien sûr, aux gilets jaunes. Les amis d’Adolf Hitler n’y sont pas, mais c’est parce que Le Monde n’aura probablement pas réussi à les joindre…


:dingue
Si si , il y en a un furieux qui y est arrivé á joindre les potes au Führer, Emmanuel Hirsch qui sous couvert de comité éthique du CNRS invoque la Shoah et les procès de Nuremberg pour mettre le Prof Mengélé avec le quidam de l'IUH de Marseille dans un méme sac des expérimentations menées dans les camps de concentration . :malade Quand on passe les bornes, il n'y a plus de limites á la connerie des scientocrates qui parlent á l'oreille du Président.

Emmanuel Hirsch Professeur d'éthique médicale, Université Paris-Saclay, écrit dans ''THE CONVERSATION''
« Recherche biomédicale : quels principes éthiques en temps de pandémie ?» article 27 mars 2020
.....
Les débats autour de la chloroquine illustrent bien la prégnance et l’actualité de ces questions. Pour mieux cerner les enjeux qu’elles recouvrent, il est nécessaire de se référer à quelques principes de l’éthique de la recherche biomédicale.

Le code de Nuremberg après la Shoah
Les chercheurs sont assignés à se soumettre à des règles intangibles de bonnes pratiques, qui doivent les prémunir de tout risque d’exaction et de dérive. Promue par l’Association médicale mondiale, la Déclaration d’Helsinki stipule dans son article 7 que
« La recherche médicale est soumise à des normes éthiques qui promeuvent et assurent le respect de tous les êtres humains et qui protègent leur santé et leurs droits ».

Son article 9 précise :
« Il est du devoir des médecins engagés dans la recherche médicale de protéger la vie, la santé, la dignité, l’intégrité, le droit à l’autodétermination, la vie privée et la confidentialité des informations des personnes impliquées dans la recherche. La responsabilité de protéger les personnes impliquées dans la recherche doit toujours incomber à un médecin ou à un autre professionnel de santé, et jamais aux personnes impliquées dans la recherche même si celles-ci ont donné leur consentement. »

L’énoncé de ces règles témoigne d’une exigence de responsabilité, de respect, d’intégrité et de loyauté, de non-malfaisance et de protection. Ces principes d’action sont issus des réflexions provoquées par les expérimentations menées dans les camps de concentration. La découverte des conditions d’inhumanité insoutenables et des protocoles absolument irrecevables qui y furent mis en œuvre aboutit au code de Nuremberg. Ce premier texte de référence international de l’éthique biomédicale est en réalité un extrait du jugement pénal rendu les 19 et 20 août 1947 par le tribunal militaire américain.
Le rapport Belmont a constitué par la suite une référence
:gene
https://theconversation.com/recherche-biomedicale-quels-principes-ethiques-en-temps-de-pandemie-134829
http://www.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/recherche-en-temps-de-crise-sanitaire-debats-ethiques-et-respect-de-lintegrite


On n'en est jamais bien loin :gene
https://www-leparisien-fr.cdn.ampproject.org/v/www.leparisien.fr/amp/politique/coronavirus-un-vaccin-teste-en-afrique-deux-medecins-font-polemique-sur-lci-03-04-2020-8293419.php?amp_js_v=a3&amp_gsa=1&usqp=mq331AQFKAGwASA%3D#aoh=15863713728956&referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com&amp_tf=Source%C2%A0%3A%20%251%24s&ampshare=http%3A%2F%2Fwww.leparisien.fr%2Fpolitique%2Fcoronavirus-un-vaccin-teste-en-afrique-deux-medecins-font-polemique-sur-lci-03-04-2020-8293419.php
Jeu 9 Avr 2020 09:14 #146
Pour ceux qui se demandent quel est le bien fondé de sauver les soldats scientocrates de la ''METHODE SCIENTIFIQUE EN DOUBLE AVEUGLE RANDOMISÉE '' pendant que nos soignants s'épuisent á réanimer les seniors de nos HEPAD qu'on a pas soignés pour des raisons de dogme idéologique. Etudes qui ne fourniront au final que tardivement des réponses inappropriés á la mauvaise question ''quelles molécules ne marche pas sur des patients aggravés de plus de 75 ans'' alors que la vraie question est '' comment retarder la propagation épidémiologique du virus et baisser sa mortalité induite''.
Question á laquelle la méthode scientifique randomisée en double aveugle n'a aucune chance de répondre.
1/ INTRODUCTION ET REFERENCES

2/DEMONSTRATION
Jeu 9 Avr 2020 15:31 #147
En France aux dernières données 83 080 cas symptomatiques identifiés 10 887 décés = 13% de mortalité en moyenne.
A l'IHU Méditerranée le risque est de 0,5% pour les personnes agées hospitalisées, si la Mairie de Marseille réussit á se guérir de son bug informatique , l'INSEE devrait donner demain les statistiques hebdomadaires de mortalité pour mars 2020 et par département, á suivre donc pour que ceci puisse servir éventuellement à des décisions politique.

https://www.mediterranee-infection.com/pre-prints-ihu/
COVID-IHU #6 : Version 1 du 9 avril 2020
Traitement précoce de 1061 patients COVID-19 avec hydroxychloroquine et azithromycine, Marseille, France

La première version de notre article sur les 1061 patients qui ont été traités entièrement par hydroxychloroquine et azithromycine est terminée. Vous verrez dans les résultats que la mortalité est de l’ordre de 0,5% et que le taux de guérison est extrêmement élevé. Ce traitement a déjà été utilisé par d’autres services de l’AP-HM, avec des résultats comparables, indépendamment de notre équipe. Nous mettons en pré-publication le résumé de cet article en anglais et un tableau qui résume l’ensemble de nos données pour que ceci puisse servir éventuellement à des décisions politiques

Contexte
Dans une enquête récente, la plupart des médecins du monde entier ont considéré que l'hydroxychloroquine (HCQ)
et l'azithromycine (AZ) sont les deux médicaments les plus efficaces parmi les molécules disponibles sur COVID19. Néanmoins, à ce jour, un seul essai clinique préliminaire a démontré leur efficacité sur la charge virale.
De plus, une étude clinique portant sur 80 patients a été publiée, et l'efficacité in vitro de cette association a été démontrée.

Méthodes
L'étude a été réalisée à l'IHU Méditerranée Infection, Marseille, France. Une cohorte de 1061 Patients COVID-19, traités pendant au moins 3 jours avec l'association HCQ-AZ et un suivi d’au moins 9 jours, a fait l’objet d’une enquête.
Les critères d'évaluation étaient la mort, l'aggravation et la persistance d'excrétion virale

Résultats
Du 3 mars au 9 avril 2020, 59655 échantillons de 38617 patients ont été testés pour le COVID-19 par PCR.
Sur les 3165 patients positifs placés dans les soins de notre institut, 1061 patients non suivis précédemment répondaient à nos critères d'inclusion. Leur âge médian était de 43,8 ans et 493 étaient des hommes (46,4%). Aucune toxicité cardiaque n'a été observée.
La guérison virologique était obtenus chez 973 patients en 10 jours (91,7%). Portage viral prolongé à la fin du traitement a été observé chez 47 patients (4,4%) et a été associé à une charge virale diagnostic (p <10-2) mais la culture virale était négative au jour 10 et toutes sauf une étaient éliminées au test PCR au jour 15.
Un mauvais résultat a été observé pour 46 patients (4,3%), 10 ont été transférés aux soins intensifs, 5 patients sont décédés (0,47%) (74-95 ans) et 31 ont nécessité 10 jours d'hospitalisation ou plus.
Parmi ce groupe, 25 sont désormais guéris et 16 sont encore hospitalisés (98% des patients guéris actuellement).
Un mauvais résultat clinique était significativement associé à un âge plus avancé (OR 1,09), sévérité (OR 13,46) et unefaible concentration sérique d'hydroxychloroquine.
En outre, les résultats cliniques et virologiques ont été dans les deux cas associés à l'utilisation d'agents bêta-bloquants sélectifs et bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine II (p <0,05). La mortalité était significativement plus faible chez les patients qui avaient reçu > 3 jours de HCQ-AZ que chez les patients traités par d'autres schémas à la fois au IHU et dans tous les hôpitaux publics de Marseille (p <10-2).

Interprétation
La combinaison HCQ-AZ, lorsqu'elle est démarrée immédiatement après le diagnostic, est un moyen sûr et efficace comme traitement du COVID-19, avec un taux de mortalité de 0,5% chez les patients âgés. Il évite l'aggravation et élimine la persistance et la contagiosité du virus dans la plupart des cas.
Jeu 9 Avr 2020 19:29 #148
Les dessous nauséabonds d'un attentisme criminel et l'instrumentalisation du principe de précaution á des fins mercantiles.
Miloux11 a écrit:
Pour ceux qui se demandent quel est le bien fondé de sauver les soldats scientocrates de la ''METHODE SCIENTIFIQUE EN DOUBLE AVEUGLE RANDOMISÉE '' pendant que nos soignants s'épuisent á réanimer les seniors de nos HEPAD qu'on a pas soignés pour des raisons de dogme idéologique. Etudes qui ne fourniront au final que tardivement des réponses inappropriés á la mauvaise question ''quelles molécules ne marche pas sur des patients aggravés de plus de 75 ans'' alors que la vraie question est '' comment retarder la propagation épidémiologique du virus et baisser sa mortalité induite''.
Question á laquelle la méthode scientifique randomisée en double aveugle n'a aucune chance de répondre.

Comme les études en double aveugle randomisées supposées écarter la chloroquine ne semblent pas donner les résultats attendus par Gilead, le promoteur du remdesivir raté du VIH qu'on tente de recycler sur le COVID19 , et bien on change les paramètres de l'étude pour tenter de scientifiser le remdesivir pour racketter la Secu á prix d'or.
https://www.lesechos.fr/industrie-services/pharmacie-sante/coronavirus-inquietudes-sur-lefficacite-potentielle-du-remdesivir-de-gilead-1193766
Alors que les résultats de l'étude clinique Discovery testant cinq traitements éventuels contre le COVID-19, dont le remdesivir de Gilead, se font attendre, voici que Gilead choisit de modifier le design de ses propres études américaines dont les résultats sont attendus en mai. Une telle décision n'est généralement pas de bonne augure car cela manifeste une difficulté à tirer des conclusions au regard des critères choisis au départ.

Gilead une entreprise philanthropique, qui ne déclare aucun conflit d’intérêts avec l'INSERM
Le précédent du Sovaldi de Gilead en France
https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/04/03/avec-le-remdesivir-gilead-rackettera-t-il-la-securite-sociale-francaise/
En France, la même question se posera, surtout si les essais Discovery écartent (ce qui sera probablement le cas, puisque la prescription est d’ores et déjà identifiée comme inefficace dans les cas graves) l’hydroxychloroquine et font la part belle au Remdesivir. Plusieurs associations s’en sont déjà inquiété : quel sera le prix du Remdesivir ?

Gilead se traîne, sur le sujet, une mauvaise réputation. Le laboratoire américain avait en effet mis au point un traitement efficace contre l’hépatite C, qui présentait l’inconvénient d’être très cher. Il s’agissait du Sovaldi, facturé à 19.000 € la boîte.
Jeu 9 Avr 2020 20:25 #149
Euh… comment dire : les syndicats de police rapportent une explosion du nombre de dénonciations reçues de la part de citoyens rapportant le non respect du confinement de voisins/passants etc. Comme aux heures les plus glorieuses de notre histoire. Ça commence à bien déraper.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/coronavirus-gens-confines-se-prennent-policiers-appels-au-17-delation-explosent-strasbourg-1812200.html
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image
Jeu 9 Avr 2020 21:15 #150
ha les collabos !!
On va les embaucher chez nous il y a plein de vols , chèvres , moutons ... Hier soir le voisin est venu nous demander si on avait vu quelque chose , la porte de son garage a été fracturé pendant qu'il était au travail .
Par ici tout le monde reprend à travailler pour ceux qui avaient arrêté , BTP , maçonnerie , magasin de bricolage en drive , jardinerie , coop ... Un semblant de normalité ça fait du bien .Les patrons ont prévenus c'est ça ou la clé sous la porte et tout le monde au chomage . Les ouvriers choisissent et visiblement sont contents de reprendre .
Si ce genre de personne vivait par ici le téléphone de la police chaufferait :dingue
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 9 Avr 2020 22:04 #151
parce que suivant les régions, nous ne l aurons pas vécu de la même manière. Dans les régions peu infectées au moment du confinement, la propagation a été facilement stoppée. Dans ma région c'est un véritable traumatisme. Même si ça semble se calmer, les gens auront eu très peur tant ca tombait de partout. Tout le monde prenait le confinement très au sérieux et on était tous en rage de voir ceux qui ne respectaient pas les règles. Ces c... pouvaient foutre en l'air tous les efforts des autres. Se confiner c'est se protéger mais aussi protéger les autres
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 9 Avr 2020 22:15 #152
oui et non pour les 2 raisons ceres

Je ne pense pas qu'on puisse protéger les gens en les mettant en prison chez eux ou dans les EPHAD .Les politiques ont d'ailleurs très peur du déconfinement vis à vis de ceux qui ont été coupé de tout contact .
On a des malades , mon fils l'a attrapé , je pense que nous aussi avant lui mais de manière bénigne . Pourquoi plus mortelle à l'est et en région parisienne ?
Non je ne suis pas d'accord sur la dénonciation pas plus que les sports interdits la journée forçant tout le monde aux mêmes heures le matin ou le soir .Il y a beaucoup d'exagération . Je trouve tout ça très inquiétant , tant sur la gestion du confinement que je trouve mauvaise que sur le comportement impardonnable de ces dénonciateurs .

le virus ne m'a jamais fait peur . L'après oui , ça me prend littéralement aux tripes . Le ressentit est très mauvais .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 10 Avr 2020 09:14 #153
'' en l'absence "d'étude consolidée, définie, randomisée", le gouvernement réfléchit, attentisme , corruption , technocratie , arrogance débile ... LA FRANCE est en train de réaliser un véritable tour de force en se hissant inexorablement au premier rang dans cette pandémie . Dans dix jours nous aurons la première place sur le podium ! :pouce Macron va avoir de quoi pavoiser dans son discours de lundi, :eusa_clap
Image

NE PERDONS PLUS FDE TEMPS . SIGNEZ LA PETITION ( Bientot 500 000 signatures)
https://www.change.org/p/ephilippepm-traitement-covid19-ne-perdons-plus-de-temps-neperdonsplusdetemps
Ven 10 Avr 2020 10:02 #154
mono44 a écrit:
oui et non pour les 2 raisons ceres

Je ne pense pas qu'on puisse protéger les gens en les mettant en prison chez eux ou dans les EPHAD .Les politiques ont d'ailleurs très peur du déconfinement vis à vis de ceux qui ont été coupé de tout contact .
On a des malades , mon fils l'a attrapé , je pense que nous aussi avant lui mais de manière bénigne . Pourquoi plus mortelle à l'est et en région parisienne ?
Non je ne suis pas d'accord sur la dénonciation pas plus que les sports interdits la journée forçant tout le monde aux mêmes heures le matin ou le soir .Il y a beaucoup d'exagération . Je trouve tout ça très inquiétant , tant sur la gestion du confinement que je trouve mauvaise que sur le comportement impardonnable de ces dénonciateurs .

le virus ne m'a jamais fait peur . L'après oui , ça me prend littéralement aux tripes . Le ressentit est très mauvais .
15 mois de gilets jaunes dans la rue tous les samedis va nous coûter trés cher en terme de liberté...ça ne sera plus jamais comme avant ....
Ven 10 Avr 2020 10:30 #155
je ne pense pas que les personnes du grand est soient plus sensibles que les autres régions. je ne suis pas spécialiste mais quand .tu regardes la carte il y a la région parisienne ( fort mouvement de population)la région du canal rhodanien (grosse densité de population et fort mouvement de population + lematch Milan Lyon)et le grand est (le rassemblement évangélique et l A31 l artère qui fait rentrer beaucoup d européens du Nord). Début mars le virus tournait certainement plus dans ces régions là. le 17 mars on a été confiné tous avec des situations différentes. Sans confinement c est toute la France qui aurait connu la situation dramatique des urgences débordées. Mon aînée travaille avec l ARS et quand elle m'a dit que les urgences étaient obligées de choisir quels malades pouvaient être choisis en fonction des chances de s en sortir. Sans confinement ca aurait été une hécatombe. Comme toute chose a du positif je sais maintenant que j'ai des anticorps, même si je me traine tellement je suis crevé en permanence.
quant a l autre aspect crise, je suis très inquiet pour la partie économique.
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Ven 10 Avr 2020 11:06 #156
ceres a écrit:
je ne pense pas que les personnes du grand est soient plus sensibles que les autres régions. je ne suis pas spécialiste mais quand .tu regardes la carte il y a la région parisienne ( fort mouvement de population)la région du canal rhodanien (grosse densité de population et fort mouvement de population + lematch Milan Lyon)et le grand est (le rassemblement évangélique et l A31 l artère qui fait rentrer beaucoup d européens du Nord). Début mars le virus tournait certainement plus dans ces régions là. le 17 mars on a été confiné tous avec des situations différentes. Sans confinement c est toute la France qui aurait connu la situation dramatique des urgences débordées. Mon aînée travaille avec l ARS et quand elle m'a dit que les urgences étaient obligées de choisir quels malades pouvaient être choisis en fonction des chances de s en sortir. Sans confinement ca aurait été une hécatombe. Comme toute chose a du positif je sais maintenant que j'ai des anticorps, même si je me traine tellement je suis crevé en permanence.
quant a l autre aspect crise, je suis très inquiet pour la partie économique.


tu as raison sur le fait que le confinement a permis l'étalement dans le temps . Je reste persuadé que devant un virus aussi volatil ,cela ne l'a pas empêché de faire son oeuvre .Tous les membres d'une même famille vivant sous le même toit dans la promiscuité n'ont pas été systématiquement touchés ou pas de la même manière .
Chaque pays à un lieu ,une zone plus touchée que le reste .Des études à l'avenir permettrons certainement d'en connaitre la cause . Pollution ?
Repose toi bien et merci pour ton travail .

Rebelle , il faut s'attendre à pire que les gilets jaunes .Eux revendiquaient , les prochains défendront leur survie .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 10 Avr 2020 12:31 #157
rebelle a écrit:
15 mois de gilets jaunes dans la rue tous les samedis va nous coûter trés cher en terme de liberté...ça ne sera plus jamais comme avant ....[/quote]


Coronavirus : les Gilets jaunes “tiennent aujourd’hui le pays à bout de bras !”, estime Rachida Dati
https://www.valeursactuelles.com/societ ... ati-117857 :pouce
Ven 10 Avr 2020 12:47 #158
mono44 a écrit:
ceres a écrit:
je ne pense pas que les personnes du grand est soient plus sensibles que les autres régions. je ne suis pas spécialiste mais quand .tu regardes la carte il y a la région parisienne ( fort mouvement de population)la région du canal rhodanien (grosse densité de population et fort mouvement de population + lematch Milan Lyon)et le grand est (le rassemblement évangélique et l A31 l artère qui fait rentrer beaucoup d européens du Nord). Début mars le virus tournait certainement plus dans ces régions là. le 17 mars on a été confiné tous avec des situations différentes. Sans confinement c est toute la France qui aurait connu la situation dramatique des urgences débordées. Mon aînée travaille avec l ARS et quand elle m'a dit que les urgences étaient obligées de choisir quels malades pouvaient être choisis en fonction des chances de s en sortir. Sans confinement ca aurait été une hécatombe. Comme toute chose a du positif je sais maintenant que j'ai des anticorps, même si je me traine tellement je suis crevé en permanence.
quant a l autre aspect crise, je suis très inquiet pour la partie économique.


tu as raison sur le fait que le confinement a permis l'étalement dans le temps . Je reste persuadé que devant un virus aussi volatil ,cela ne l'a pas empêché de faire son oeuvre .Tous les membres d'une même famille vivant sous le même toit dans la promiscuité n'ont pas été systématiquement touchés ou pas de la même manière .
Chaque pays à un lieu ,une zone plus touchée que le reste .Des études à l'avenir permettrons certainement d'en connaitre la cause . Pollution ?
Repose toi bien et merci pour ton travail .

Rebelle , il faut s'attendre à pire que les gilets jaunes .Eux revendiquaient , les prochains défendront leur survie .

Il ne se passera rien. A chaque crise ça devait péter, resultat toujours au même point, y a qu ' a voir dans notre métier :eusa_whistle . Tous le monde cherchera des solutions de son cotés pour s' en sortir !!
Ven 10 Avr 2020 12:55 #159
2ddg a écrit:
rebelle a écrit:
15 mois de gilets jaunes dans la rue tous les samedis va nous coûter trés cher en terme de liberté...ça ne sera plus jamais comme avant ....



Coronavirus : les Gilets jaunes “tiennent aujourd’hui le pays à bout de bras !”, estime Rachida Dati
https://www.valeursactuelles.com/societ ... ati-117857 :pouce[/quote]ouais ,on glane des voix comme on peut , pi les ex gilets jaunes que je connais ils tiennent plutôt la bouteille de riccard et un verre à bout de bras .....
sans compter qu à la vue du graphique à miloux va pas falloir envisager de les payer au résultat ..nos vaillants soldats
un laxisme invraisemblable dans la plupart des corps de métier en france ,mais bon on va cacher la réalité avec de faux semblants et des reportages ciblés .....
Ven 10 Avr 2020 13:33 #160
@lm a écrit:
Euh… comment dire : les syndicats de police rapportent une explosion du nombre de dénonciations reçues de la part de citoyens rapportant le non respect du confinement de voisins/passants etc. Comme aux heures les plus glorieuses de notre histoire. Ça commence à bien déraper.
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/coronavirus-gens-confines-se-prennent-policiers-appels-au-17-delation-explosent-strasbourg-1812200.html


la civilisation est un vernis vraiment très fin!

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut