La Pac face au N.Y Times

Ouvert par tacyst, 04 janvier 2020

Page 1 sur 1
Sam 4 Jan 2020 07:02 #1
https://www.lemonde.fr/idees/article/2020/01/04/la-pac-une-catastrophe-agricole-commune_6024758_3232.html
Dans sa chronique, Stéphane Foucart, journaliste au « Monde », revient sur la grande enquête menée par une demi-douzaine de journalistes du « New York Times » sur la politique agricole commune européenne.

la PAC est « un système de subventions délibérément opaque, faussé par la corruption et le conflit d’intérêts, et qui sape complètement les objectifs environnementaux de l’Union ».
Sam 4 Jan 2020 22:35 #2
On s'en fout allègrement des leçons d'économie des Ricains, les aides des farmer's c'est pas non plus le minimum pauvreté me semble t'il.
Dim 5 Jan 2020 00:15 #3
Sauf que en occurrence il ne s'agit pas de leçons d'économie mais d'un enquête approfondie sur un système bureautique extrêmement coûteux, corrompu et contre productif qui gangrene la totalité de notre agriculture.
Si les 65 Milliards étaient utilisés á bon escient on en serait pas rendu lá, avec une agriculture en ruine et des agriculteurs exsangues. Tu peux considérer que les américains qui subventionnent massivement la leur n'ont peut être pas de leçons á nous donner mais ce qui est particulièrement lamentable c'est que ce soient les journalistes américains qui révèlent les dessous de cette chienlit quand les médias européens les syndicats et les organes de contrôle préfèrent la politique de l'autruche en se mettant la téte dans le sable pour ne pas voir ce que tout le monde soupçonne depuis longtemps.
Au final on aboutit au Brexit, qui est entrain de faire des émules avec une exaspération des citoyens qui en peuvent plus de se faire prendre pour des pions débiles.
https://www.nytimes.com/2019/11/03/world/europe/eu-farm-subsidy-hungary.html
BRUXELLES - Des responsables de l'Union européenne, interrogés sur de nouvelles révélations de corruption et d'exploitation des subventions agricoles du bloc, ont déclaré lundi que la fraude pure et simple était très rare et que les auditeurs l'ont rapidement éliminée.

Mais ils ont également reconnu que l'application des lois incombait souvent aux mêmes dirigeants nationaux qui déformaient le système - et en bénéficiaient.

"Nous ne sommes pas ici pour remplacer les gouvernements nationaux", a déclaré Mina Andreeva, porte-parole de la Commission européenne, la branche administrative de l'Union européenne à 28 nations.

Les réponses à un point de presse quotidien sont intervenues après une longue enquête du New York Times qui a montré comment les oligarques, les dirigeants populistes et leurs familles avaient tiré des millions de dollars des subventions agricoles européennes, souvent basées sur des transactions foncières douteuses ou une corruption pure et simple.
Dim 5 Jan 2020 09:20 #4
Encore une histoire de "ruissellement" … canalisé …
Dim 5 Jan 2020 13:15 #5
Miloux11 a écrit:
Sauf que en l'occurrence il ne s'agit pas de leçons d'économie mais d'un enquête approfondie sur un système bureautique extrêmement coûteux, corrompu et contre productif qui gangrene la totalité de notre agriculture.
Si les 65 Milliards étaient utilisés á...

Sauf que l'on a pas besoins des Ricains pour voir cette évidence, nier qu'ils servent d'abord leurs propres intérêts en caressant dans le sens du poil les libéraux orthodoxe de la commission aux commandes, c'est aussi bien se fourré le doigt dans l'œil.
Quand ont dit que le chien a la rage, c'est pour le tuer, donc plus de vrai politique agricole en Europe.
Dim 5 Jan 2020 20:37 #7
titian a écrit:
Sauf que l'on a pas besoins des Ricains pour voir cette évidence, nier qu'ils servent d'abord leurs propres intérêts en caressant dans le sens du poil les libéraux orthodoxe de la commission aux commandes, c'est aussi bien se fourré le doigt dans l'œil.
Quand ont dit que le chien a la rage, c'est pour le tuer, donc plus de vrai politique agricole en Europe.


Moi quand je vois jusqu'où les contrôleurs zélés de la PAC peuvent emmerder un JA pour lui distribuer des clopinettes sur un dossier d’installation qui sont picorées jusqu’à la dernière miette par les prestations d'audit obligatoire qu'on leur colle sur le dos, qu'on va lui demander de rendre le pognon si il ne réussi pas á dégager un SMIC ou si il á l'outrecuidance de réussir á dégager un peu mieux; quand je vois jusqu’où ils peuvent pinailler pour une virgule ou une case non cochée sur la declaration PAC pour te squeezer l’aumône qui te sert á survivre .... pendant que des oligarques mafieux s'en foutent impunément plein les poches par millions d'euros et arrosent copieusement leurs aficionados obligés hé bien c'est pas mon chien qui prend la rage c'est moi qui ai envie de mordre vois tu.

Et on est bien d'accord ce ne sont pas les ricains qui nous mettent le nez dans notre lisier pour défendre leurs intérêts orthodoxes qui en sont responsables,
Mar 28 Jan 2020 23:30 #8
https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/tribune-sur-les-detournements-d-aides-pac-205-165938.html#utm_campaign=Article&utm_source=Colonne-droite&utm_medium=FluxFildInfo

Je rajoute un point non donné par le N.Y Times, le côté franchement nul du travail d'enquête journalistique de la presse agricole européenne (et française donc) :gene
Puis que faut que les ricains fassent le taf :blase :eusa_wall :gene :hihi
Mer 29 Jan 2020 15:25 #9
A noter d'ailleurs que les auteurs de cet article repris de ''THE CONVERSATION '' ne sont pas des journalistes mais des Universitaires.
On pourrait se demander au vu de la l'évolution de la situation de l'agriculture Française, si ce n'est pas le méme processus qui est á l'oeuvre ici . Avec l'accaparement de la PAC par des structures pseudo coopératives pour asservir inexorablement les paysans français par l'asphyxie financière des petits exploitants qu'on dépouille de leur patrimoine foncier que les coops vont se faire un devoir de ''remembrer'' pour mieux les aider á se libérer de ce fardeau . On va tout droit au méme résultat final qui est la concentration sur des grandes structures industrielles, verrouillées dans une logique purement financière au détriment du revenu des agriculteurs.

https://theconversation.com/des-millions-deuros-daides-agricoles-detournes-decryptage-dun-scandale-europeen-129490
Bertrand Valiorgue Professeur de stratégie et gouvernance des entreprises, Université Clermont Auvergne
Xavier Hollandts Professeur de Stratégie et Entrepreneuriat, Kedge Business School

Les aides et subventions sont ainsi captées par une poignée d’acteurs, élus ou proches d’hommes politiques, qui ont fait main basse sur les terres agricoles, auparavant exploitées dans le cadre des systèmes collectivistes de ces pays de l’Est. Ces dérives conduisent par ailleurs au maintien d’une paysannerie sans terre, exploitée par ces grandes structures agricoles.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut