Atomiseur/pulverisateur

Ouvert par paparunningteam, 08 novembre 2019

Jeu 28 Nov 2019 22:32 #61
:pouce
Entièrement d'accord sur vos visions et avenir des choses.
En l'espace de deux ans, tout va très vite. Et pas dans le bon sens.
On nous à mis dans un tunnel à sens unique. Et on avance comme des moutons à l'abattoir.
On prône la bio, le HVE, il faut, il faut .......
Mais putain, qu'un journaliste s' intéresse un peut sur les dépôts de bilan d'exploitation ....
Dans mon coin, des exploitations Bio à la vente (vignes avec cave particulière), les unes après les autres déposent les bilans. C'est devenu un fléau.
Des exploitations familiales de plusieurs générations. :itsnot
Personne n'en parle, aucune presse. On va pas parler de sujets contre nature ....
L' agribashing, ça c'est tendance.
Pays de merde. On détruit tout d'un revers de main sans penser aux conséquences économiques.
Ce con de pays est atteint du cancer escrologique. :itsnot
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Jeu 28 Nov 2019 23:16 #62
entièrement d'accord avec vous! ce pays est en train de détruire un des derniers secteurs d'activité qui fait encore de la valeur ajoutée mais quand on en parle autour de soit (des gens hors agri) on te dit "oui mais toi il n'y a que le pognon qui compte, tu t'en branles de la santé des autre, etc.…) comme ci l'on étaient des gens irresponsables. :eusa_hand sa devient pas facile de garder son calme quand on nous sort ce genre de conneries. :blase
si nous avons perdu cette force qui autrefois remuait ciel et terre, ce que nous sommes, nous le sommes: des cœurs héroïques et d'une même trempe, affaiblis par le temps et le destin, mais forts par la volonté de chercher, lutter, trouver et ne rien céder
Ven 29 Nov 2019 07:31 #63
Toutes ces normes et contraintes qui fleurissent sans lendemain pour notre part , c'est bien triste . Comment dans nos caves , structures personne n'a un éclair de lucidité et de bon sens .
Une brèche s'ouvre et ou le monde s'y engouffre ...
Ven 29 Nov 2019 11:56 #64
WESTVAR a écrit:
agriviti a écrit:
Quand l'agriculture sera un exemple de biodiversité, c'est à dire qu'elle sera tellement extensive qu'elle ne produira
absolument rien et qu'il n'y aura plus d'agriculteur, ce sera le HVE 4. :dingue
....
Franchement, mis à part les agriculteurs, qui accepterait cela :interr

Et bien non. Ce système de qualification existe depuis des lustres dans l'industrie et d'autres domaines et avec différents niveaux. Par exemple le qualifélec que je connaissais bien est très pointu et se base même sur le niveau de diplôme du personnel de la société... Juste pour préciser qu'ils n'ont pas inventé ça rien que pour faire chier les viticulteurs.
... C'est une bérézina qui se prépare, et la loi EGAlim va sonner le début de la fin.

C'est bien le fond de la question, l'agriculture est elle une production industrielle comme une autre ?
Une industrie comme une autre qui optimise la gestion financière, de la compression du coût du minerai jusqu’à l'optimisation fiscale des profits par la délocalisation systématique de la valeur hors de porté des obligations sociales.

Dans ce modèle de filière FNSEA / COOP de France il n'y aura bientôt sur le terrain plus que quelques opérateurs de production complètement subordonnés et exploités comme des mineurs. Le plan social á sec pour purger les campagnes des trublions agriculteur est en route et absolument pas fortuit.
Si on laisse faire passivement en fermant sa gueule dans les AG, c'est un choix de société par défaut.

Tout et relatif et pour paraphraser Albert en mode plagiat:
"Le monde agricole ne sera pas détruit par les fossoyeurs de la finance, mais par ceux qui les regardent s'en mettre plein les poches en amusant la galerie avec 1000 tracteurs escargots sur les autoroutes "
Mer 4 Déc 2019 10:35 #65
L'industrie a effectivement eu son lot de certification , de labellisation …. je dis "eu" , car elle en est ou l'industrie Française ? … à l'agonie !!! :eusa_think

De même le RGE de nos artisans est totalement inutile ...

Oui Miloux11 , je suis d'accord avec toi ... et je le ressens comme ça !
Tout ce qui vient de la FNSEA est fait pour faire disparaitre les gens comme moi ; mon agriculture familiale ( à taille humaine ) et ma liberté .
Et je pense en plus que beaucoup de nos collègues sont naïfs .... car si moi je disparais , moi qui fait un maximum de bénéfice sur un chiffre d'affaire ( fatalement je fais tout , tout seul , et mon matériel est plus qu'amorti ) beaucoup ne me survivront pas ici !!!! ...... il faut voir la morosité des miens en ce moment avec des -30 -40 -50% sur cette récolte 2019 ! Des prix minables et des AOP déclassées (30% de ce qu'on a produit :blase ) !!! :eusa_snooty

Pas de jeunes … et le prix Ha des vignes qui chutent !!! …… tout va très bien ! :eusa_snooty

Le Languedoc au niveau commercial est minable !!! :blase Toutes productions confondues .......

Des rêveurs .... il n'y a que ça dans ce métier !!!!

Le cinéma du Sitevi :eusa_boohoo des drônes , du high tech :eusa_boohoo et pendant ce temps un viti bio d'aimargues arrache 37ha ( 70% de son vignoble ) en 4 ans à cause de la flavescence .....
On ferme les yeux :eusa_snooty ..... on continue ce carnaval !!!!!
Mais dans quel état sera la viticulture régionale dans peu de temps !!! :interr ..... mais tout le monde , vitis compris s'en branlent !

Quand aux montants de nos retraites ( j'ai entendu la fameuse Lambert ) .... moi au forfait , je sais que ma retraite ( si j'en touche une ) sera faible ........ car j'ai peu cotisé !!!!! Je le sais !!!!
Que Lambert et ses petits potes ne foutent pas les doigts là dedans ! :eusa_naughty ..... JE NE VEUX PAS COTISER PLUS :eusa_naughty JE NE VEUX PAS M'ASSURER OBLIGATOIREMENT CONTRE LES INTEMPERIES !!!!! :eusa_naughty

Je suis responsable et j'assume mes choix !!!!!

Cette année j'ai perdu une bonne partie de ma récolte .... je n'ai rien demandé à personne !!!!!!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mer 4 Déc 2019 20:53 #66
La meilleure dans ma cave coop, ils ont décidés de financer la HVE à tous les coopérateurs. (il y a tellement de gens interessés...).Et oui on est riche dans ma coop ... :mdr je rappelle que nous sommes quand même a plus de 50€/hl de frais de vinif mais pour satisfaire coop de France et le syndicat on fonce dans le mur avec un bourrage de crane :eusa_wall.
Mais moi j'ai dit non merci :byec.
Je connais déjà la prochaine étape, ils vont me sortir que je ne peux plus produire de sélection et vont tout faire pour que je perde le plus, mais tant que je peux tenir, cette merde je n'en veux pas :fache
Et oui il est bien loin le temps ou ce travail était un plaisir. :gnight
Mer 4 Déc 2019 21:25 #67
Notre coop est plutôt retissante a passer au hve mais je craint que de force on y soit obliger. Apparement ce sera obligatoire d’ici quelque année dans notre département pour pouvoir labelliser et vendre en igp :itsnot ou comment se tirer des balles dans le pied :eusa_snooty
Jeu 5 Déc 2019 20:55 #68
lebob a écrit:
La meilleure dans ma cave coop, ils ont décidés de financer la HVE à tous les coopérateurs. (il y a tellement de gens interessés...).Et oui on est riche dans ma coop ... :mdr je rappelle que nous sommes quand même a plus de 50€/hl de frais de vinif mais pour satisfaire coop de France et le syndicat on fonce dans le mur avec un bourrage de crane :eusa_wall.
Mais moi j'ai dit non merci :byec.
Je connais déjà la prochaine étape, ils vont me sortir que je ne peux plus produire de sélection et vont tout faire pour que je perde le plus, mais tant que je peux tenir, cette merde je n'en veux pas :fache
Et oui il est bien loin le temps ou ce travail était un plaisir. :gnight


50€/hl de frais de vinif ! Lá c'est plus de l'abus c'est du racket; une vinif en COOP au delà 20€/hl c'est déjá du vol sachant que c'est toi qui paye déjà les investissements de structure sur tes apports on ne devrait sur la base des principes de la coopération ne te retenir que la part des coûts variables ( consommable, salaires, énergie )

Dans le méme registre, quand je mets mes bouteilles en vente á la boutique locale de ma coop d'appros dont je suis sociétaire adhérent ils se prennent une marge gigantesque supérieure á un caviste sur les Champs Elysées, vas chercher l'erreur.
Mais les directeurs de coops vont t'expliquer qu'aprés tout se sont des entreprises comme les autres soumises aux impératifs de la gestion financière, la mondialisation et :blabla

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut