Prix des Vins infos /(intox) et conjoncture

Ouvert par Miloux11, 11 octobre 2019

Lun 18 Nov 2019 14:55 #41
Roumegue a écrit:
Très bien dit westvar :pouce ..... c'est ce que je me tue à expliquer :eusa_pray

C'est pas compliqué ici .... un "plan nitrate" qui te limite à 50U d'azote/ha , tu peux pas faire de miracles .

C'est clair qu'à un moment donné , tu rachètes ta récolte .

Et ce que je comprends encore moins , venant de pas mal de collègues , de mon secteur ou d'ailleurs dans la région.... c'est pourquoi s'emmerder , se battre , à faire de gros rendements , sans indication géographique , pour la misère qu'on leur paie :interr
ça c'est un mystère pour moi !!!!
A un moment donné , faut aussi savoir calculer :eusa_think .... à croire que certains préfèrent faire les bouches à la pose à la coopé , dépasser leurs quotas ( avec un sacré surcout ) pour se faire déclasser en vdt . C'est du masochisme !


Mais bon !
J'attends l'heure de vérité .... connaitre le rendement moyen/ha de la coopérative ... et de mettre ça en perspective avec les investissements démesurés ( voir inamortissables ) de certains .

L'interprofession ..... hé ma foi ! Si les échos de notre secteur viennent de nos grands menteurs locaux , qui leur disent que tout va bien , que les rendements sont là .... alors que l'ICV leur dit le contraire :dingue


50 unitée d'azote c'est peu oui et non! peu en fertilisant une fois par ans avec l'épandeur au printemps ou a l'automne mais c'est beaucoup en fertirrigation même beaucoup trop ….
Jeu 21 Nov 2019 13:47 #42
Ecoute , je vais être plus précis …
Avec le plan nitrate du bassin de l'étang de l'or ….

Suivant la Vigueur …. U d'azote autorisé
Pour l'AOP , objectif 40-60hl ….. Très faible, 50U …. Faible ,30U....Moyenne , 0...Forte, 0
VPOC VDT, objectif sup ou =80hl/ha...Très faible ,70U...Faible,50U....Moyenne , 0....Forte , 0

Des miracles , je sais pas en faire :dingue ...... si tu produis tes rendements autorisés , JAMAIS la vigueur de tes vignes est "trés faible" ou " faible" ...... donc théoriquement , t'as droit à 0 unité d'azote :dingue
Mais si tu mets 0 unité d'azote , jamais tu fais tes rendements .... jamais !

C'est du délire !!!!! On peut pas être dans la légalité !!!!

Hé bé ça , ça n'a choqué personne ... pas un mot !!!!

Oh ! Je me demande s'il reste encore des paysans dans mon secteur !!! :dingue ...... ou alors ils sont " niaïs " :dingue

Et donc théoriquement , avec ton gag , t'as de la vigueur et droit à 0 azote .... tu lessives ta terre au bout d'un moment ....et t'as de moins en moins de raisins .


Voilà , encore une aberration dans ce métier ..... une de plus ! On les cumule !!!!!!

Vite le HVE !!! ça presse ............... quand on aime se faire enc..........

Et entre parenthèse , nos cours d'eau qui se jettent dans l'étang sont secs 8 mois sur 12 :eusa_think .... les seules choses qui coulent 12 mois sur 12 sont les sorties d'épurations mousseuses :malade ...... mais non ! C'est la faute à l'agriculture ! Pardi ! Comme d'hab !

Qui nous défend ? Dégun !!!!

Ma foi , on a les élus qu'on mérite ...... des petites m.... :blase
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 22 Nov 2019 09:32 #43
Roumegue a écrit:
Et entre parenthèse , nos cours d'eau qui se jettent dans l'étang sont secs 8 mois sur 12 :eusa_think .... les seules choses qui coulent 12 mois sur 12 sont les sorties d'épurations mousseuses :malade ...... mais non ! C'est la faute à l'agriculture ! Pardi ! Comme d'hab !

Qui nous défend ? Dégun !!!!

Ma foi , on a les élus qu'on mérite ...... des petites m.... :blase


Et là hier soir , je reçois le mail de la coordination rurale …. comme quoi , je ne suis pas le seul à m'apercevoir de ces aberrations …. et qu'on nous met tout sur le dos ! C'est facile …. au moindre problème , c'est la faute de l'Agriculture :eusa_snooty
Y en a qui se défendent !!!! .... et eux , je les aime bien !

https://www.coordinationrurale.fr/langouet-larroseur-arrose/

Quelques extraits.... pour ceux qui ont la cagne :lol:

"Le maire de Langouët jette l’opprobre sur les agriculteurs qui, malgré ses dires, ne sont ni des pollueurs, ni des empoisonneurs. Pour répondre à ce donneur de leçon, nous avons souhaité réaliser une analyse d’eau en sortie de station d’épuration de Langouët afin d’en mesurer son impact sur l’environnement"

"Les résultats montrent une pollution minérale, essentiellement par le phosphore (dépasse 25 fois la norme européenne) et chimique avec la présence de quatre éléments. Cette station dégrade le milieu aquatique de la Flume, cours d’eau traversant la commune."

Il y a les résultats précis de l'analyse !

"La Coordination Rurale ne tolérera plus cette stigmatisation des pratiques agricoles. Elle se réserve donc le droit d’effectuer ces mêmes analyses dans toutes les communes ayant décidé de prendre ce type d’arrêté.
Les stations d’épuration doivent-être régulièrement nettoyées. Ce sera bientôt le cas pour celle de Langouët qui doit être vidangée. Où termineront les boues, résidus du traitement des effluents liquides des stations d’épuration constituées de matières organiques et minérales ? Pour rappel, ces boues ne peuvent être épandues sur les terres bio ou légumière. Termineront-elles dans les champs des agriculteurs conventionnels, ceux-là même que critique le maire ?
Face à ce sectarisme et devant le refus de ce maire de nous rencontrer, nous voulons le mettre en garde. Nous surveillerons cela de très près !"

Bravo à la Coordination Rurale !!!! :pouce :pouce :pouce
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 22 Nov 2019 12:49 #44
Tu as 100% raison !! Bravo à la Coordination Rurale !!! Le seul syndicat qui a de bonne idées et qui les met en application ! :pouce :pouce :pouce :pouce
Ven 22 Nov 2019 15:06 #45
Et celui là

https://www.coordinationrurale.fr/hve-haute-valeur-dencadrement/

Putain , j'ai l'impression de me lire ;) !!!!

Hop !!!!
Après l’échec cuisant de l’agriculture raisonnée, propulsée par le syndicat dit « majoritaire » et par ses satellites, après les EGA qui ont fait de la « montée en gamme » et de la « transition écologique » les leitmotiv de la politique agricole française, le ministère de l’Agriculture souhaite remettre à l’honneur la certification Haute valeur environnementale (HVE) – une version retravaillée de l’agriculture raisonnée.
La HVE est une certification officielle qui vient s’ajouter à la multiplicité des mentions et labels privés. Elle représente un risque de mise sous tutelle des agriculteurs. Elle profite notamment à certaines coopératives, organismes certificateurs et structures de conseil par la vente de prestations supplémentaires. Pour l’agriculteur, ce sont de nouvelles contraintes sans qu’aucune plus-value de prix ne soit garantie.
Quelle exigence pour la HVE ?
Si, comme le souhaitent le gouvernement et certaines organisations économiques, la HVE se développe, elle deviendra alors une norme minimale. De ce fait, les petites structures n’ayant pas les moyens de financer cette certification et d’en supporter les contraintes, tout comme les agriculteurs souhaitant garder leur indépendance, se verront évincés du marché1 ou n’auront plus accès à certaines aides PAC (ex. conditionnalité).
La CR revendique depuis toujours la juste reconnaissance de la conscience professionnelle et de la compétence des agriculteurs dont le métier est de nourrir les autres. Il est fondamental pour la sécurité des consommateurs et la gestion de l’environnement de reconnaître ces valeurs qui marquent leur travail au quotidien face à la panoplie de certifications qui les instrumentalisent, à l’opposé de l’agriculture raisonnable exercée librement par les paysans depuis des millénaires.
Les agriculteurs n’ont pas besoin de ces artifices coûteux et fastidieux pour accomplir correctement leur tâche de producteur et bien nourrir leurs concitoyens. S’il manque aujourd’hui un élément au consommateur pour qu’il effectue ses choix, ce n’est pas une certification HVE mais une traçabilité parfaite l’informant clairement de l’origine et de la composition de ce qu’il achète.
De surcroît, ériger la HVE en mention valorisante de l’agroécologie est une erreur. La rigidité et la standardisation des démarches de certification constituent le principe inverse de l’agroécologie, concept large incarné par l’observation et l’expérimentation menées par tout agriculteur responsable.
Un exemple pratique montre bien ce paradoxe : un agriculteur satisfait en année N aux critères de l’option B de HVE niveau 3, notamment le poids des intrants < 30 % du chiffre d’affaires. L’année suivante, il utilise une quantité moindre d’intrants, mais leur prix a augmenté, ou sa récolte a diminué pour cause climatique ou il est soumis à une baisse de ses prix de vente, voire les trois simultanés. Résultat : il se trouve dépasser le ratio et il est disqualifié de la certification. "

C'est extrêmement clair !!! Parfaitement logique !!!!

Bravo encore la Coordination Rurale ! :pouce
"
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 22 Nov 2019 15:37 #46
Oui,bravo pour ce type d'initiatives :pouce il faut rendre coup pour coup!
Ven 22 Nov 2019 15:41 #47
Bien dit Light83 :pouce " coup pour coup" :pouce

"Pour rappel, ces boues ne peuvent être épandues sur les terres bio ou légumière. Termineront-elles dans les champs des agriculteurs conventionnels, ceux-là même que critique le maire ?"...……. hé pardi !!!!! :blase

Que cessent la démagogie et la malhonnêteté intellectuelle !!!!!!! :eusa_snooty
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 22 Nov 2019 17:59 #48
Roumegue a écrit:

"Pour rappel, ces boues ne peuvent être épandues sur les terres bio ou légumière. Termineront-elles dans les champs des agriculteurs conventionnels, ceux-là même que critique le maire ?"...……. hé pardi !!!!! :blase



le problème de ces boues de station d'épuration c'est que sa ne coûte rien aux agriculteurs qui les font épandrent sur leurs champs et que certains agri sont cons comme des paniers, comme c'est gratuit ils prennent tout ce qu'ils peuvent sans ce rendre compte qu'ils sont en trains de polluer leurs terres comme jamais avec la bénédiction de tout ces gentils démago qui actuellement nous cassent du sucre sur le dos. ci aucun agriculteurs ne les accepter, le rapport de force changerait radicalement et leur ils seraient bien emmerder (au sens propre comme au figuré) mais c'est pas pour demain….
si nous avons perdu cette force qui autrefois remuait ciel et terre, ce que nous sommes, nous le sommes: des cœurs héroïques et d'une même trempe, affaiblis par le temps et le destin, mais forts par la volonté de chercher, lutter, trouver et ne rien céder
Sam 23 Nov 2019 09:24 #49
Oui Mathieu,ici c'est "l'année compost",il y a des tas de partout! par curiosité je demanderai si un agri à une analyse ou "on fait confiance" du moment que c'est cadeau :cache
Sam 23 Nov 2019 11:29 #50
En novembre, á la DRAAF les prix IGP se maintiennent Rg 98,Ro 88, Bl 99, les sans-IG plongent á Rg68, Ro 68,(€/Hl)
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/p_ca_synth_vins_occitanie_s15_srfam_20191119_cle839d61.pdf
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/courbes_st_vsig_lr_3camp_2018-19_52sem_cle821713.pdf
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/courbes_st_igp_oc_3camp_2018-19_52sem_cle028a5b.pdf

conjoncture mensuelle au 1er octobre 2019
Retour à une activité normale
L’activité de ce début de campagne retrouve une activité normale après une année exceptionnellement basse. Fin septembre, toutes couleurs confondues, sans IG (100 000 hl) et IGP (321 000 hl) est de 421 000hl, soit une activité nettement supérieure à la campagne précédente (229 000 hl) à la même période). Pour l’ensemble des vins IGP, les cours moyens de ce début de campagne, sur des vins de la récolte 2018, sont à 96,5 €/hl, soit une progression (+6,5%). Pour l’ensemble des vins sans IG, les cours moyens s’élèvent à 71,6€/hl, soit une légère diminution (-1,2%) par rapport à ceux de la campagne précédente à la même période.
Sam 23 Nov 2019 13:22 #51
light83 a écrit:
Oui Mathieu,ici c'est "l'année compost",il y a des tas de partout! par curiosité je demanderai si un agri à une analyse ou "on fait confiance" du moment que c'est cadeau :cache

A voir déjà si c'est compatible au CdC, déjà les boues de station c'est interdit ! J'ai déjà envoyé balader des marchands de déchets vert bourrés de bouts de plastique et du fumier de cheval sur copeaux de bois ou personne n'a été capable de me dire si c'était du bois brut ou traité. A partir du moment où on nous donne ou que l'on nous fait payer que le transport, il faut bien penser que c'est parce qu'ils ne savent pas où le jeter ! :blase
Sam 23 Nov 2019 13:45 #52
En voilà , un moyen simple de pression ……. qu'ils gardent leurs "merdes" …. qu'on leur restitue leur part et qu'ils se démerdent avec :blase

Les prix .... nos coopératives sont opaques ! On en sait jamais rien sauf à chopper quelques indiscrétions :eusa_think
Puis ils en font une moyenne , répartie entre les différentes appellations .

L'année dernière on nous a fait un beau coup …. les Roussannes étaient soit disant sublimes ( fatalement il n'y en a que sur nos coteaux , et à faible rendement )…. on avait un marché à 140 euros/hl .
Bé quand j'ai reçu l'estimation de mes acomptes …. vé moi ça ! 68 euros/hl :interr …. est ce bien sérieux ? :mdr

Ici , le directeur oenologue te dit : " Les VDT ( vin de France ) , les VPOC rouges , blancs , les AOP rouges blancs .... y a pas de marché " ....... on est bien là :pouce :mdr
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 23 Nov 2019 16:22 #53
Roumegue a écrit:

Les prix .... nos coopératives sont opaques ! On en sait jamais rien sauf à chopper quelques indiscrétions :eusa_think
Puis ils en font une moyenne , répartie entre les différentes appellations .

L'année dernière on nous a fait un beau coup …. les Roussannes étaient soit disant sublimes ( fatalement il n'y en a que sur nos coteaux , et à faible rendement )…. on avait un marché à 140 euros/hl .
Bé quand j'ai reçu l'estimation de mes acomptes …. vé moi ça ! 68 euros/hl :interr …. est ce bien sérieux ? :mdr



Tu dois quand même avoir un prix AOP/IGP/VDT....impossible de pratiquer une moyenne ou faut changer de comptable et de commissaire aux comptes...
Pour les roussannes s'il y a une plus-value à la vente il doit-y avoir une prime à l'apport,en toute logique….
Mar 26 Nov 2019 08:54 #54
Oui , à la base les moyennes , des cotes mal taillées , se font par appellation … mais il est possible qu'un négoce paie telle appellation plus qu'une autre , et que la cave bascule répercute la plus value sur l'autre
Bon ça je peux le comprendre :eusa_think c'est le volume qui paie l'essentiel des frais de cave !

Bof , de toute façon , en ce moment c'est le carnaval du pipo ! :eusa_snooty ...... HVE , j'en passe et des pires , dans une région qui se voit pas crever .... même les aop rosé ne se vendent pas ! On va nous en déclasser une partie ! On pensait s'en sortir ….. bé on va morfler comme il faut !!! :blase

Comment peut on , avec les boites , les gifles , qu'on se prend , avec des revenus de miséreux , demander encore plus de normes et de contraintes :dingue :eusa_snooty

15 ans que j'ai pas foutu les pieds au SITEVI ( moi qui gère bien mon chiffre d'affaire ) , et je suis pas prés d'y retourner !
Va falloir qu'ils défiscalisent leur misère :dingue

Poooooooooo il me reste 20 ans :eusa_doh
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mar 26 Nov 2019 21:45 #55
si personne n'allait au sitevi ou bien y allait en arborant une pancarte a la maniere des hommes sandwichs peut etre que cela reveillerait certaines consciences
mais non ils sont nombreux a se pamer devant les varios et autres engins bourrés d'electroniques confondant la fin et les moyens encouragés par la presse specialisée , le comptable et la banque bienveillante tant qu'il reste du patrimoine
le sitevi est comme tous les autres salons agricoles , un salon de dupe où le materiel exposé s'adresse a une agriculture florissante et où les visiteur representent pour la plupart une agriculture moribonde car exsangue
que ce soit au niveau financier ou generationnel
Mar 26 Nov 2019 21:56 #56
syrano a écrit:
si personne n'allait au sitevi ou bien y allait en arborant une pancarte a la maniere des hommes sandwichs peut etre que cela reveillerait certaines consciences
mais non ils sont nombreux a se pamer devant les varios et autres engins bourrés d'electroniques confondant la fin et les moyens encouragés par la presse specialisée , le comptable et la banque bienveillante tant qu'il reste du patrimoine
le sitevi est comme tous les autres salons agricoles , un salon de dupe où le materiel exposé s'adresse a une agriculture florissante et où les visiteur representent pour la plupart une agriculture moribonde car exsangue
que ce soit au niveau financier ou generationnel

Je ne vais pas y aller cette année, de toutes manière si il y avait une grande nouveauté je n'aurais que quelques jours de retard, puis j'ai déjà fais une partie des emplettes et je prend mon temps pour le reste.
Mer 27 Nov 2019 09:45 #57
C'est clair que d' organiser une manif à l'entrée du salon, l'effet serait positif pour exprimer notre ras le bol.
Le monde agricole ce déplace pour les salons, là on trouve le temps.
Mais pour manifester ..... jamais le temps. :boude
On a ce que l'on mérite. Chaques années on nous fourre le fions de nouveau clone de carottes, et on aime ça, on en re-demande. :blesse
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut