Vers de grappe pontes canicule

Ouvert par cam34, 26 juin 2019

Page 1 sur 1
Mer 26 Juin 2019 17:35 #1
Bonjour,
Avec la chaleur de ces dernierd jours, je me demande s'il est necessaire de traiter les vers de grappe, il parait que les pontes avortent avec la chaleur.
Vous en pensez quoi?
Ici debut de vol a peine et quasi pas de papillons pour le moment.
A partir de quelle temperature les oeufs avortent ils?
Certains prennent ils le risque?

En ce qui concerne le mildiou, je vais faire l'impasse...
Mer 26 Juin 2019 18:58 #2
Pour la température l'INRA dit que c'est un facteur de mortalité important á 40deg sec. Cette année chez moi j'ai fait poser les diffuseur de confusion sexuelle mais ca fonctionne mal ... avec les chaleurs. Pour le moment les derniers comptages ne montrait pas une population au seuil d'intervention.
https://www6.bordeaux-aquitaine.inra.fr/sante-agroecologie-vignoble/content/download/5237/46925/version/1/file/2015-ASCL+Thiery+etal+Phytoma.pdf
Facteurs de mortalité naturels Peut-on faire confiance à la nature ?
La mortalité naturelle due à divers facteurs climatiques et biologiques est très importante dans la régulation des populations de ces deux espèces. La connaissance de ces facteurs permet de comprendre les variations importantes d’une génération à l’autre.
Facteurs climatiques
La chaleur et la sécheresse, en particulier l’été, tuent très souvent les œufs et les larves à l’éclosion. Ainsi, une température supérieure à 40°C durant plusieurs heures peut détruire une forte population d’œufs.
On ne négligera pas les températures hivernales. Les chrysalides hivernantes supportent une température très froide grâce à des substances antigélives dans leur hémolymphe (« sang » d’insecte)... Mais une température élevée peut dérégler le processus de diapause et provoquer des malformations ou des émergences trop précoces conduisant à
la mort du papillon.
Les vents violents sont aussi un facteur de régulation en perturbant les accouplements. Ainsi, dans les vignobles exposés à la tramontane ou au mistral les mâles n’arrivent pas à remonter le flux odorant les conduisant aux femelles. Dans ces cas, les pièges à phéromones capturent très peu. Enfin, un facteur important souvent négligé est la pluie en période d’accouplement et de ponte. Lorsqu’il pleut au crépuscule, cela inhibe ces activités.

https://www.researchgate.net/publication/271076684_Les_vers_de_la_grappe_les_connaitre_pour_s'en_proteger_book_in_french
Les températures chaudes peuvent se révéler létales. Eudémis est celle des 4 tordeuses qui supportent le mieux la chaleur. Toutefois une mortalité élevée apparaît au dessus de 32-34°C constants.
De fortes chaleurs et un air très sec comme en 2003 peuvent aussi provoquer une très forte mortalité des chenilles à l’éclosion, ce qui a été le cas dans des vignobles de Cognac : des pontes conséquentes liées à une G2 importante d’Eudémis n’ont provoqué que très peu de dégâts en G3. Certains vignobles voient aussi des variations importantes de densité d’une année à l’autre.
La chaleur si elle est accompagnée d’une humidité importante ne pose pas de problème à la Cochylis. Cochylis peut supporter la chaleur et Eudémis une humidité élevée.
Jeu 27 Juin 2019 12:21 #3
Voilà …. 40 degrés sec pendant plusieurs heures ….. et si tu as une bonne surface foliaire , tu les as pas ….. donc si dans ton secteur ça pond sévère , t'es cuit ! :eusa_doh …. tu peux pas te le permettre .

La mouche de l'olive est moins résistante …. à 30 degrés , la ponte avorte :pouce ….. autant dire que juillet aout , aucun traitement .
L'eudémis est plus vicieux.

Sinon tu as la solution des pays du nord …. l'effeuillage ….. totalement incompréhensible chez nous dans le Sud :eusa_think ça va avorter , c'est sûr ! Mais tu vas voir un peu les brûlures sur grappes :affray
Déjà que sans ça , chaque année , on a des brûlures :eusa_doh

Tant qu'il tombe des braises , c'est fini , je n'écime même plus :eusa_naughty
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 27 Juin 2019 12:31 #4
Merci pour vos reponses.

Oui c'est dangereux d'ecimer, j'ai arrete a 9 heures ce matin...
Je me demandais si c'etait vraiment risque ou non.
Quelqu'un que je connais veut tenter de faire l'impasse mais je ne sais pas quoi en penser.

Les pieges ca donne quoi chez vous?

Moi sur 2 pieges sur 2 secteurs seulement 2 papillons depuis 3 semaines... Ca compte pas...
Jeu 27 Juin 2019 12:42 #5
J' en ai discuté hier avec mon technicien ……. ça dépend des secteurs ; c'est très aléatoire ….. puis ça s'étale sur une période .

Moi qui traite la nuit , c'est flagrant …. autant le 1er soir , y a pas un eudémis , autant d'un coup le 2eme soir , c'est infesté :shock:
Au prix de certains insecticides , je ne prendrai pas le risque .
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 27 Juin 2019 16:36 #6
Ok bon bin on va se donner un petit delai de quelques jours histoire de traiter au moment du vol quand meme...

Il y a un village a 8 10 km de chez moi ils sont presque tous en bio, pas de con fusion et ils ne traitent pas les vers depuis des annees car c'est un secteur ou il n'y en n'a pas.... Quelle chance!
Jeu 27 Juin 2019 16:37 #7
Ok bon bin on va se donner un petit delai de quelques jours histoire de traiter au moment du vol quand meme...

Il y a un village a 8 10 km de chez moi ils sont presque tous en bio, pas de con
fusion et ils ne traitent pas les vers depuis des annees car c'est un secteur ou il n'y en n'a pas.... Quelle chance!
Ven 28 Juin 2019 07:03 #8
Un post de Syrano qui disait qu'il ne traitait plus l'eudemis , je me pose des questions aussi . Les produits d'aujourd'hui sont performant (rci) , je me demande si ça vaut pas la peine d'arrêter aussi .
Ven 28 Juin 2019 07:46 #9
Y a des vers chez syrano , comme ailleurs . C'est pas impossible qu'il les retraite désormais :eusa_think

Moi je ne traitais pas la 1ère génération …. mais d'années en années , j'avais de plus en plus de glomérules ….. et donc cette année , même celle là , je la traite :eusa_think

Hé bé !!!! 3 générations de vers + 3 passages pour la FD …. rarement au même moment et avec le même insecticide :eusa_doh …. toujours plus de frais :eusa_snooty
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 28 Juin 2019 16:18 #10
La FD, ici faudrait que le gedom demande a passer a 2 traitements. Si pas de symptomes c'est possible avec des observations... Mais comme dans beaucoup de secteurs, les gens sont pas tres actifs... Du coup ca traite et voila, en plus d'apres la chambre d'agri faut 2 ou 3 ans pour repasser a 2 apres,la demande...
Et comme on nous parle de bio, de confusion, de HVE car on a la meme pression des negociants ( et consommateurs,) meme si certains trouvent que le hve est un mensonge ca aiderait bien...car qu'on le veuille ou non, faudra un jour ou l'autre se mettre a la page...

( les citadins avec qui j'en ai parle sur FB touvent inadmissible le desherbant sous la souche en HVE et pensent que BIO= pas traite) C'est grave d'en etre encore la moi je trouve bref, ils ont qu'a eplucher les cahiers des charges.... La je leur ai dit que les bios traitent la FD avec des insecticides, et que le cuivre est nefaste pour les sols ( un m'a dit que j'etais un incompetant car d'apres son vigneron bio, le cuivre est necessaire pour la vie des sols... :mdr :mdr )
globalement on m'a dit que j'avais besoin de me renseigner sur la culture de la vigne et le bio qui utilise moins de 2 kgs de cuivre par an meme dans le medoc...
En gros, les citadins qui sortent pas de chez eux et qui nous accusent de tout detruire, ( Il n'y a soit disant plus d'oiseaux pourtant dans mes souches, j'arrive a trouver des oiseaux qui nichent, comme quoi meme en conventionnel on peut travailler proprement) vont bientot nous apprendre notre metier! C'est le comble!

Tout ca s'est passe suite a la video d'un viti converti fraichement au HVE. Courage a lui pour supporter les propos haineux qu'il a recu, car nous avons ete peu en commentaires a le soutenir.
Ven 28 Juin 2019 19:32 #11
Pour la FD , c'est plus compliqué que ça :eusa_hand …. effectivement , on voit peu , voir plus , de symptômes dans certains secteurs …… " MAIS " :eusa_hand ...… je vais parler franchement , comme d'habitude …..

Les bios du coin en sont infestés :eusa_snooty ….. dommage que je ne trouve pas l'article du Midi Libre , de l'année dernière , du Bio du coté de Marsillargues , avec ses 50ha ….. qui arrachent chaque année en moyenne 8000 pieds touchés par la FD :affray

Oui , nous , nous avons endigué le problème …… mais les vignes de nos voisins bios en sont des foyers permanents :eusa_doh

T'as lu Miloux11 sur la confusion avec ces chaleurs ? ….. inefficace !

Le HVE …. "mensonge" n'est pas le mot …… ça ne sert à rien , sauf à faire plaisir au négoce ( qui ne le demande pas ni à l'Espagne , ni à l'Italie , pardi !!! ) en nous mettant des contraintes supplémentaires pour pas 1 euro de plus l'hecto ! :blase
Avec nos prix de merde !!!!!!!
C'est bon oh !!! :eusa_hand Des phytos classés CMR , je n'en mets pas non plus ….. basta ya ! Les contraintes !

L'Agriculture , tous , ils ont un avis ……. et comme ce peuple est devenu totalement débile sur tous les sujets , je me contrefous de ce qu'ils pensent !

Oh crois moi , avec 8% de JA entre 18 et 35 ans ( en ratissant trrrrrés large ) , le HVE :eusa_boohoo le bio ne sera pas le problème principal de la France dans quelques années !
Et si le négoce nous rebaise comme en 2004 , ça risque d'être bien plus rapide que prévu , cette mort annoncée de l'Agriculture Française

Moi , je veux bien discuter avec les collègues du métier ….. pas avec des citadins , des néo-ruraux ignares ! Me fous de leur avis !
Quand aux véganes et compagnie , juste envie de les fendre en 2 :badass

Tout ce mouvement débile , irrationnel , de l'écologie religieuse , faut arrêter de discuter :eusa_naughty Comme pour les islamistes , un autre fascisme vert , tu ne risques pas de les convaincre :eusa_naughty

Je vois qu'enfin la FNSEA s'est sortie les doigts du cul en mettant enfin ceux qui nous insultent et calomnient au tribunal !
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 28 Juin 2019 21:10 #12
Et pourtant le village de bios pas loin de chez moi ou il y avait eu les premiers symptomes il y a quelques annees, ils s'occupent de leur gedom serieusement et sont repasses a 2 traitements.
Je dis pas de plus traiter, mais d'en faire 2 au lieu de 3 et de surveiller.

Sinon j'ai fait un tour des vignes, meme la ou ca n'a pas ete ecime ou autre c'est un peu echaude... Allez voir car certaines zones de coteaux ont du morfler...
Meme dans les vieilles syrah, les souches un peu faibles qui ont la greffe pas solide, ont les rameaux grillees, certaines ne s'en remettrons pas.
J'ai vu une vigne ecimee et une soufrees de ce matin elles sont vendangees malheureusement...
Ven 28 Juin 2019 23:13 #13
Roumegue arrete de tirer sur les bios tu commence à nous gonfler ...si j arrive a poster des photos je te montrerais ce qu bio JA est capable de faire ...vignes en très bon état sanitaire et une moyenne de 8t hectares...Alors arrete un peu...
Ven 28 Juin 2019 23:29 #14
je ne tire pas sur les bios ( leur travail ) , ni sur le vin bio ….. mais sur "le bio" . Vous êtes totalement désarmé face à certaines maladies et certains nuisibles .

Enfin … l'heure est grave ! :icon_frown
Je vous retrouve dans "quel temps "
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 29 Juin 2019 12:26 #15
Ne fais pas de généralité roumegue ...personnellement j ai des vignes très propres bien soignés et sans aucunes maladies...l an dernier j ai même récolter plus que certains conventionnel.Comme tu dis on se retrouveras dans quelques temps mais pour moi pas de soucis les maladies sont contenus.Il faut juste être présent dans les vignes tout les jours et déclencher les traitements au bon moment...la en ce moment j en suis juste a mon 4ème traitement et encore que du thiovit.le sulfate j en ai mis une fois au départ et c est tout...dommage que je n arrive pas a mettre des photos de mes parcelles ...
Quelqu'un peut m aider peut-être
Sam 29 Juin 2019 12:48 #16
T'inquiète pas , je veux bien te croire .
Ce que je dis , pour être clair , c'est que suivant le secteur , c'est "extrêmement" compliqué … notamment vers chez moi , ou la pression " de tout" est maximale .
Si tu es dans un secteur sans BR , sans FD ni vers de la grappe …. t'as raison .

Les bios , je respecte leur travail ( le volume considérable de travail notamment ) , leur réactivité , leur passion .( il faut être passionné pour être en bio )

Les vins bios ... on en trouve de sublime ; notamment en raison des faibles rendements ( compensés au Domaine par un bon prix ) ........
Je ne leur suis pas hostile ... dernier Domaine que j'ai visité , le Domaine de Trépaloup à St Clément ( au pays de wawa30) superbe !!!!!!

..... seulement que chez nous , avec 3 générations de vers et de cicadelles , avec les moyens de lutte qu'on vous laisse , c'est extrêmement compliqué
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut