La financiarisation du Foncier

Ouvert par Miloux11, 24 mai 2019

Page 1 sur 1
Ven 24 Mai 2019 09:28 #1
Marchés fonciers ruraux: reprise de l’artificialisation en 2018 (FNSafer)

La FNSafer a présenté, le 23 mai, son rapport sur les marchés fonciers ruraux pour 2018. Elle souligne le «dynamisme global» des marchés. Le nombre de transactions a augmenté de 4% pour dépasser les 312 000, soit une valeur de 31 Mds € (+7,9%). Le prix moyen des terres reste stable, à 5 990 €/ha (+0,1%), avec de «forts écarts», entre élevage (4 580 €/ha) et grandes cultures (7 540€/ha). L'organisme de régulation craint toutefois la «reprise» du marché de l'urbanisation en 2018 (+10%), après une légère baisse de 2,5% en 2017, ce qui se traduit par une accélération de l'artificialisation des terres. Le marché des parts sociales, non régulé par les Safer, continue de croître: en 2018, il atteint 20% de la valeur du marché foncier agricole et 7% des transactions. La moitié des acquisitions sont faites par des «non agriculteurs». Le travail à façon intégral prend de l'ampleur: 12% des exploitations en grandes cultures sont «intégralement exploitées par des sociétés de prestation de service». Si «aucun nouvel outil de régulation n'est instauré», c'est «le modèle français de l'agriculture familiale qui est en jeu», alors «qu'un quart des chefs d'exploitation a plus de 60 ans», alerte la FNSafer. Elle appelle à «mettre la terre sous la protection de la Nation» et à instaurer «un système d'agrément pour la cession de parts sociales».

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut