Avis passage en conversion AB

Ouvert par paparunningteam, 27 mars 2019

Mer 27 Mar 2019 20:56 #1
Salut, je me questionne très sérieusement de faire ma conversion en AB, pour causes commerciales, cela devient impératif.
Auriez vous des conseils? Je me tâte pour 2 raisons.
La 1ere est le desherbage sous le rang, j'ai un intercep lames mais une grosse parcelle ou c'est QUE des gros galets.
La 2eme est pour les traitements. J'aimerai bien avoir des avis par des convertis notamment sur la campagne 2019...
Je n'ai plus trop de quoi investir cette année :gene

Merci
Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.
Marcel Pagnol
Mer 27 Mar 2019 20:57 #2
#campagne 2018 :dingue l'avis pour 2019 je laurai en directe :dingue
Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.
Marcel Pagnol
Jeu 28 Mar 2019 08:36 #3
T'as jamais lu tout ce qu'on a écrit ? :eusa_think
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 28 Mar 2019 09:04 #4
Si roumegue merci. Mais là, je ne souhaite pas confronter bio/conventionel mais avoir des avis sur la transition et notamment sur mon cas de figure. C'est surtout et avant tout d'un point de vue commercial que j'y songe. Après je pense un peu comme vous. Je pense surtout à la liberté de chacun à gérer ses cultures le plus intelligemment possible, mais cela est malheureusement devenu impossible
Jeu 28 Mar 2019 13:51 #5
Les interceps lames c'est à mon avis le meilleur compromis car ça laisse la terre bien plate.C'est la répétition des passages qui fini par faire propre (mini 3 ds la saison).Pour un travail parfait,un passage rapide avec une pioche pour enlever ce qui pousse contre la souche,c'est un boulot pas trop agréable mais qui permet d'éviter un salissement progressif.Si on se laisse pas gagner ça va super vite fin juin début juillet si on va à l'essentiel:érigéron,pin,chêne....
Pour le mildiou le cuivre est très efficace on en a beaucoup parlé sur d'autres posts l'an dernier.Il faut apprendre à calculer en Cu pur et moduler la dose à chaque traitement car il n'y a pas de dose homologuée à l'ha.
L'oidium c'est pas bien compliqué vu que le souffre mouillable est aussi éfficace que les systémiques ce n'est que l'emploi qui est différent.
Le black rot est très peu présent chez nous.
Jeu 28 Mar 2019 21:15 #6
paparunningteam a écrit:
Je pense surtout à la liberté de chacun à gérer ses cultures le plus intelligemment possible, mais cela est malheureusement devenu impossible


Très bien dit …. et tristement vrai !
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 28 Mar 2019 21:33 #7
light83 a écrit:
Les interceps lames c'est à mon avis le meilleur compromis car ça laisse la terre bien plate.C'est la répétition des passages qui fini par faire propre (mini 3 ds la saison).Pour un travail parfait,un passage rapide avec une pioche pour enlever ce qui pousse contre la souche,c'est un boulot pas trop agréable mais qui permet d'éviter un salissement progressif.Si on se laisse pas gagner ça va super vite fin juin début juillet si on va à l'essentiel:érigéron,pin,chêne....
Pour le mildiou le cuivre est très efficace on en a beaucoup parlé sur d'autres posts l'an dernier.Il faut apprendre à calculer en Cu pur et moduler la dose à chaque traitement car il n'y a pas de dose homologuée à l'ha.
L'oidium c'est pas bien compliqué vu que le souffre mouillable est aussi éfficace que les systémiques ce n'est que l'emploi qui est différent.
Le black rot est très peu présent chez nous.



Merci mon Ami.
Peut tu me détailler un peu ta saison 2018? Par exemple nombre de traitement, à quelles doses, cout/ha et le rendement (comparé aux quotas maxi dans ton aop/igp)
J'espère pas trop en demander mais bon c'est quand même un choix difficile :gene
J'ai investi dans bineuse intercep hydraulique (en cours de bricolage dispo dans 15jrs) et je suis en train de voire pour des decas automatique
Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.
Marcel Pagnol
Jeu 28 Mar 2019 23:12 #8
L'année dernière était exceptionnelle mais ce n'est pas forcément ces années là que les bios traitent beaucoup plus car à partir du moment ou il y a des taches de mildiou tout le monde traite dès qu'on peut passer dans les vignes.Personne 'de raisonnable) ne prend le risque de rester à 14jours avec un systémique.En bio je trouve que le plus dur est de se raisonner à utiliser des doses de Cu progressives ( de 300gr à 750g),en étant obligé par la reglementation de se limiter en Cu ce n'est pas possible de mettre des doses homologuées à l'ha comme en conventionnel pour se rassurer.
Bilan:10 trait pour 4.6kg de Cu pur/ha soit environ 150€ht/ha en hydroxide+ du SM à chaque traitement pour un rendement quasi normal.Par contre 7/7 jours mai et juin....
J'espère qu'a cette lecture on retient pas que c'est relativement facile car c'est du stress et de la gamberge mais une certitude:le Cu marche aussi bien qu'un produit conventionnel si on l'utilise à bon escient.
Ven 29 Mar 2019 00:41 #9
Salut , tu peux déjá relire le fil des traitements 2018 et surtout du mildiou lá il y a beaucoup d'infos:gene
http://forum.terre-net.fr/topic-267185-20

Important , comme en Bio il ne faut pas perdre une journée en situation critique prévois de garder un sol portant non travaillé au moins un rang sur trois. Il faudra toujours anticiper et repasser sans délais après les lessivages.

En cuivre ca ne sert á rien de forcer les doses ni de commencer trop tot mais il faut toujours étre couvert avant les précipitation; on á pas de marges d'erreur sans produit de ''rattrapage'' il faut donc soigner le positionnement traiter plutôt le soir ou la nuit dans les meilleures conditions possibles.
Les adjuvants en terpène ( Pin ou orange plus cher ) permettent de mieux coller les produits de contact, et améliore un peut la rémanence.

Sur les prix , attention le cuivre se prend une méga augmentation cette année avec les taxes environnementales.
Ven 29 Mar 2019 00:53 #10
Question conversion, fait attention á la date de déclaration d'engagement en AB avec les délais administratifs d'enregistrement pour avoir ton contrat signé avec ton organisme certificateur.
C'est mini 36 mois aprés la validation de ton contrat d'OC.
Pour avoir ta récolte 2021 certifiée il faut faire ta déclaration tout de suite avant tout traitement ou ferti 2019.
http://www.penser-bio.fr/IMG/pdf/Fiche_2_LIGHT.pdf
Ven 29 Mar 2019 01:30 #11
[quote="Miloux11"]Salut , tu peux déjá relire le fil des traitements 2018 et surtout du mildiou lá il y a beaucoup d'infos:gene
http://forum.terre-net.fr/topic-267185-20

Le lien est vide, le dernier message posté est trop vieux :blase
Je garde 1 rang enherbe sur 2. Justement car même comme ça c'était chaud en 2018...
Merci ça me rassure pas mal. Non ça ne paraît pas simple au contraire, mais un peu de rigueur fera le reste. Du moins je l'espère.
Il faudra aussi que les conseillers (chambre agri et autres prives)soient efficaces
Je trouve la référence 2018 intéressante justement car on a rarement vu pire (au dire des anciens car je suis jeune installé :dingue
Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.
Marcel Pagnol
Ven 29 Mar 2019 01:35 #12
Miloux11 a écrit:
Question conversion, fait attention á la date de déclaration d'engagement en AB avec les délais administratifs d'enregistrement pour avoir ton contrat signé avec ton organisme certificateur.
C'est mini 36 mois aprés la validation de ton contrat d'OC.
Pour avoir ta récolte 2021 certifiée il faut faire ta déclaration tout de suite avant tout traitement ou ferti 2019.
http://www.penser-bio.fr/IMG/pdf/Fiche_2_LIGHT.pdf


36 mois ça mènera à récolte 2022 du coup non?
Le conseiller ma dit que oui il faut faire rapidement de toute manière sinon je reporte d'1an.
Pour le moment jai rien fait à part un amendement bio...
Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.
Marcel Pagnol
Ven 29 Mar 2019 13:35 #13
Ca fait 2022 en effet,si tu te déclare dans le dossier PAC avant le 15 mai tu peux prétendre à "l'aide" de 350€/ha pendant les cinq premières années.Je dis "aide" mais en fait faut pas en avoir besoin car ça arrive 2 ans après la 1ere déclaration.Pendant la conversion faut dépenser environ 80/100€/ha pour l'organisme certificateur et de la MO en plus pour l'ébourgeonnage si tu épamprais chimiquement.....
Ven 29 Mar 2019 16:08 #14
paparunningteam a écrit:
Miloux11 a écrit:
Salut , tu peux déjá relire le fil des traitements 2018 et surtout du mildiou lá il y a beaucoup d'infos:gene
http://forum.terre-net.fr/topic-267185-20

Le lien est vide, le dernier message posté est trop vieux :blase

topic-267185-20 verifie mais ce topic était le plus actif au printemps 2018 , je vois bien le lien actif sur mon PC .
Ou bien regarde dans la liste du forum vigne'' Le Mildiou mise á niveau '' il est bien lá, et les conseils de chasselas sont les plus pointus.
Ven 29 Mar 2019 22:48 #15
light83 a écrit:
Ca fait 2022 en effet,si tu te déclare dans le dossier PAC avant le 15 mai tu peux prétendre à "l'aide" de 350€/ha pendant les cinq premières années.Je dis "aide" mais en fait faut pas en avoir besoin car ça arrive 2 ans après la 1ere déclaration.Pendant la conversion faut dépenser environ 80/100€/ha pour l'organisme certificateur et de la MO en plus pour l'ébourgeonnage si tu épamprais chimiquement.....


Ahhh les coquins!!! Ils m'ont dit que je pouvais compter sur l'aide en janvier 2020 :pascon et pour l'ebourgeonnage je le faisais manuellement.
J'ai fait plusieurs devis auprès d'organisme certificateur il m'annonce 550 € environ pour mes 17 hectares.
Ça reste une pompe à fric quoi... comme tout le reste!!! :colere
Sam 30 Mar 2019 12:02 #16
La certif oui c'est environ 550€ grosso modo pour moi aussi (15 ha) et pour l'aide je confirme il faut pas être pressé je suis même pas sur d'avoir eu celle de 2016 encore, enfin je fais ma déclaration et je compte pas sur un retour quelconque au moins on s’énerve pas à attendre.

Pour les dates de conversion il te faut faire la demande avant la récolte, même au mois d'aout ça compte si tu as fait toute la saison sans être bio et que tu déclares en aout 2019, ta récolte 2019 sera c1, puis 2020 c2 et 2021 c3 ce qui fait qu'il te faudra attendre 2022 pour ta première récolte bio. Les gens vers cher moi qui se sont convertis ont fait comme ça pour "gagner" un an. En gros la aujourd'hui te presse pas, c'est trop tard pour être c1 sur 2018 donc tu as jusqu’à avant la récolte pour te déclarer en conversion et avoir la 2019 en c1.

Sinon point de vue technique et entretien sous le rang, fait attention au déca, c'est très agressif comme outil pour des vignes qui sont désherbé chimiquement tu feras des dégâts sur les racines superficielles. Je commencerai par des passages de lame bineuse à 5 ou 6cm simplement avec un complément a la main s'il faut pendant au moins une saison voire 2. Ou alors un passage de déca en période hivernale après une saison de bineuse.
Lun 1 Avr 2019 01:00 #17
Merci wawa
Oui je peux passer au 31 août mais cela est une hérésie ne trouves tu pas? Je préfère faire les choses à fond. Ou Pas du tout, mais pas à moitié. J'ai quand même pas mal de chiendent et j'ai peur que les bineuses soient un peu juste. Peut être ainsi je règle la deca pas trop profond?
Oui pour les aides je fais mes calculs sans. Après on verra quand ça tombera :eusa_whistle
Lun 1 Avr 2019 19:16 #18
paparunningteam a écrit:
..... J'ai quand même pas mal de chiendent et j'ai peur que les bineuses soient un peu juste. Peut être ainsi je règle la deca pas trop profond?

Si tu as pas mal de chiendent je te conseille de repousser ta conversion et de régler ce problème au round-up (à la machine à dos mi-juin mi-juillet en bien mouillant) car ensuite en bio c'est impossible de s'en défaire,il faut griffer le tour des morceaux pour surtout pas en rentrer avec les outils depuis les tournières et si tu as une tache essayer de ne pas la répandre.Le chiendent ça diminue les rendements plus que l'on peut l'imaginer.
Lun 1 Avr 2019 20:43 #19
Ce qui me fait un peu peur, et c'est pour ça que je ne suis pas intervenu parce que je n'en ai pas l'expérience, c'est les caillasses. Comment se comportent les lames bineuses dans les caillasses ? Est ce qu'il ne vaut pas mieux des interceps genre herses rotatives ? Et les déca en caillasses ? Il faudrait voir des démos de matériel avant de se lancer.
Ensuite, la RPD sur le Cu était déjà bien salé, et maintenant c'est encore plus, il faut chiffrer ça aussi...
Lun 1 Avr 2019 21:44 #20
He oui, les caillasses!!!! Je sais pas comment les bouger car je vais changer mes lames ou deca à chaque passages! J'ai 5ha comme ca! On m'a parlé de brûleurs, et le gaz qui perd 2% :pouce ouf! Sauvé!... sinon ce sera le chequier :eusa_wall

Du coup, peut être serait-il plus malin de me convertir juste avant vendange, ça reviendra au même pour la certif. Mais c'est pas très bio tout ça! :conflit
Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et qui l'a fait.
Marcel Pagnol

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut