Y a t'il un pilote à l'INRA ?

Ouvert par bfl912, 07 février 2019

Page 1 sur 1
Jeu 7 Fév 2019 21:37 #1
Je souhaiterai attirer votre attention sur un article, fort intéressant,en page 14 du REUSSIR arrivé ce jour.(je ne suis pas abonné...)
L' article reprend très clairement les propos de Jean Louis Peyraud, chercheur à l'INRA.
Ce chercheur rappel que l'INRA a publié sur internet "les contributions positives de l'élevage , et sa place dans les écosystèmes équilibrés"

Or, début janvier , un mouvement de 500 personnalités ont proposé un lundi sans viande.....
c'est leur choix , chacun est libre .
Mais comment ne pas être interloqué , voir choqué quand on lit que c'est un autre chercheur de L'INRA, Nicolas Treich qui est le "référent" scientifique de ce mouvement !!!
Cette même personne est régulièrement invité par les associations extrémistes vegan pour débattre !!!

Ou va l'INRA ?

Pourquoi la presse spécialisée agricole n'a pas relaté cette contradiction qui nuit fortement à l'image de l'élevage et à l'INRA ?

Ce "chercheur " profite des fonds publics pour attiser des contre vérités qu'un autre chercheur, Jean Louis Peyraud de l'INRA également, essaye de contre dire !
Quelle absurdité !!!
Jeu 7 Fév 2019 22:46 #2
la réponse est simple , l'inra est subventionné par le même organisme de la sylicone valley qui a fait le gros chèque à L214
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 8 Fév 2019 12:37 #3
Voici ce que pense, en résumé, ce "judas" de l'agricole .....

Paris Conférence Économie de la condition animale avec Nicolas Treich, 9 novembre 2017 19:30-9 novembre 2017 22:00, Salle Jean Dame Vegan Folie’s .
Nicolas Treich est économiste, Directeur de Recherche INRA, Toulouse School of Economics.
http://www.nicolastreich.com/

Résumé de son intervention, écrit par Nicolas Treich :
« Beaucoup d’activités humaines ont un impact considérable à la fois sur l’économie et sur le bien-être des animaux, comme la consommation (viande, vêtements), la médecine (expérimentation animale) et l’adoption d’animaux de compagnie. Dans la présentation, je me concentrerai principalement sur la consommation de viande. Je présenterai des résultats sur la « meat Kuznets’ curve », à savoir une relation en U-inversé entre la consommation de viande et le revenu, des données récentes françaises et américaines sur la consommation des végétariens, ainsi que sur le consentement à payer des omnivores pour le bien-être des animaux d’élevage. Je présenterai aussi une étude en cours à l’interface de l’économie et de la psychologie sur le « paradoxe de la viande », à savoir un test empirique de l’hypothèse que les omnivores se voilent la face sur les conditions d’élevage des animaux. Un objectif de ma présentation est d’échanger avec les milieux associatifs et toutes les personnes sensibles à la cause animale afin d’avoir du retour sur mon programme de recherche en cours de développement sur l’économie de la condition animale et du véganisme. »

Une discussion avec le public suivra.

Organisation : L214, Mairie du 2e, Vegan Folie’s.
Ven 8 Fév 2019 14:54 #4
il est à virer ce mec et là tout le monde doit demander à son changement .Ce n'est pas son boulot de faire un tel prosélytisme .IL faut aussi demander une surveillance des financements .

https://www.tse-fr.eu/fr/people/nicolas-treich

probablement végan

https://www.tse-fr.eu/sites/default/fil ... PVymerIQ04
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut