certification HVE3

Ouvert par mathieu33, 02 février 2019

Jeu 7 Fév 2019 08:36 #21
Pour le HVE je ne sais pas si aujourd'hui beaucoup d'exploit ou de caves y sont déjà inscrites mais ce qu'il faudrait faire c'est refuser de s'y engager pour ceux à qui on demande et au final si personne ne s'y mets cela capotera naturellement et plus personne en parlera.
Après cela voudra dire quoi toutes ces sortes d'exploitations: lutte bio, lutte hve, lutte raisonnée, lutte intensive ou extensive !!! Plus rien n'a de sens.

Pour les problèmes franco-français, ce qui pourrait nous sauver ou du moins nous donner du répit serait la multiplication des scandales de type viande polonaise qui ferait peut être rendre compte à la population que le système agricole français produit de la qualité souvent meilleure que les autres pays et que même si c'est pas bio cela reste des produits de qualité. La recette est simple: quelques scandales sanitaires venus de l'étranger, y rajouter des médias qui couvrent ces infos et qui remettent en causes le système d'importation et le tout est joué! mais la je rêve surement. :eusa_think
Jeu 7 Fév 2019 10:06 #22
t’inquiètes, c'est un truc de technocrates coopératchiks qui ont tout prévu; il y a le pack d'accompagnement qui va avec et oui , c'est toi qui va payer le service. Le volet ''rémunération équitable '' du producteur n'a pas été prévu mais tu peux être sur que le malus des non-certifiés tombera comme un couperet sur les acomptes.

https://www.arterris.fr/news/viticulture-et-hve/
Jeu 7 Fév 2019 19:19 #23
Pour l'instant, je ne crois pas que ce soit les caves qui le font par plaisir, ce sont les vignerons indépendants qui se distinguent avec çà. Pour les caves, comme c'est une certification globale des exploitations, l'accompagnement se complique quand vous êtes en polyculture vigne. :eusa_doh
Jeu 7 Fév 2019 22:26 #24
agriviti a écrit:
Pour l'instant, je ne crois pas que ce soit les caves qui le font par plaisir, ce sont les vignerons indépendants qui se distinguent avec çà. Pour les caves, comme c'est une certification globale des exploitations, l'accompagnement se complique quand vous êtes en polyculture vigne. :eusa_doh


je suis d'accord avec toi, les caves ne le font pas par plaisir mais c'est toujours les mêmes qui ont plus de contraintes. le vin espagnol qui vieillit en camion citerne, il est certifié HVE3 lui? :eusa_whistle
si nous avons perdu cette force qui autrefois remuait ciel et terre, ce que nous sommes, nous le sommes: des cœurs héroïques et d'une même trempe, affaiblis par le temps et le destin, mais forts par la volonté de chercher, lutter, trouver et ne rien céder
Ven 8 Fév 2019 20:27 #25
agriviti a écrit:
Pour l'instant, je ne crois pas que ce soit les caves qui le font par plaisir, ce sont les vignerons indépendants qui se distinguent avec çà. Pour les caves, comme c'est une certification globale des exploitations, l'accompagnement se complique quand vous êtes en polyculture vigne. :eusa_doh

Bien sur, tout n'est pas a jeter non plus, il y a des points positifs dans ce genre de certif, mais c'est de dire que c'est obligatoire qui me choque le plus : obliger le viti Franchouille à se payer la HVE3, et importer à coté des vins et des produits du monde entier sans contraintes ni cahiers de charges ! :dingue
Ven 8 Fév 2019 21:08 #26
WESTVAR a écrit:
Sincèrement, je ne vois pas pourquoi des investisseurs mettraient de l'argent et du personnel là dedans alors qu'il y a des paysans qui travaillent pratiquement à perte sans regarder la montre ! D'après vous, il faut combien de type aux 35h pour faire votre boulot ?
Allez faire un tour sur les sites d'annonces pour voir le nombre de fermes d'élevage à la vente, et si elles se retrouvent sur ces genre de site c'est qu'il y a peu de candidat et pas d'investisseurs sur le coup.
Et en viticulture, un investisseur va s'acheter un beau petit domaine pour avoir un nom, puis va se monter en négoce et acheter aux coop du vin pas cher.
Les investisseurs, c'est de la terre céréalière qu'ils recherchent : peu de main d'oeuvre, de grande surface ou le gros matériel s'amorti facilement.
:pouce absolument d'accord

Mais remarques que les Coops comme Vinadeis ne se privent pas de faire pareil ( 45 domaines déjà rachetés via sa holding financière) et ont besoin de leur vrac pas cher pour les mémé raisons. Ca semble une stratégie suicidaire si les vitis jettent l'éponge épuisés financièrement ou JA dégoûtés ne pouvant accéder au foncier par manque de rentabilité. Mais pour s'assurer la source de matière première Coop de France á tout prévu ( enfin il y croient ) le plan B c'est la coopérative de ''type 2'' qui rachète le foncier par sa filiale financière, monte des coopératives foncières dont les adhérents devraient payer des parts pour apporter leur travail ( si, si pas leurs récoltes mais leur labeur ) la coop c'est encore mieux que Hubber , LA ZONE FRANCHE idéale, zone de non-droits des travailleurs.
http://www.lafranceagricole.fr/actualites/cooperatives-acquerir-du-foncier-nouveau-guide-pratique-1,0,2869786953.html
Le manuel complet est lá :gene ( écrit en jargon purement financier de banquier mais faut lire pour comprendre la logique du rouleau compresseur)
https://www.coordinationrurale.fr/wp-content/uploads/2016/11/16.10.04-Coop-de-France-coop%C3%A9ratives-et-foncier.pdf
14. QU’EST-CE QUE LA COOPÉRATIVE DE TYPE 2 (SOCIÉTÉ COOPÉRATIVE D’EXPLOITATION EN COMMUN) ?
La société coopérative agricole d’exploitation en commun a pour objet
« la mise en valeur des exploitations de ses associés ou de celles qui lui auront été louées ou qui lui appartiendront en propre. Elle effectuera ou facilitera toutes les opérations concernant la production, la transformation et la vente des produits agricoles provenant exclusivement de ces exploitations ».
L’engagement des coopérateurs n’est pas un engagement d’apport de produit mais un engagement de travail.
Ainsi l’associé coopérateur s’engage à participer aux diverses activités de la coopérative et souscrit des parts sociales en fonction d’un nombre d’heures de travail déterminé par les statuts.
L’objectif est évidemment de mutualiser les coûts mais surtout de se ménager des marges de manœuvre en termes d’organisation du travail d’exploitation, vitales dans un environnement définitivement incertain (absence de repreneur, absence de financement bancaire classique…).
C’est dans ce cadre que sont apparues de nouvelles formes d’exploitations agricoles dans lesquelles les viticulteurs conduisent ensemble une partie de leurs activités de vignerons
.

Vous allez me dire que c'est du foutage de gueule, qu'on est pas assez cons pour marcher la dedans ... mais c'est sans conter sur les portugais tunisiens , marocains et les autres dont le flux n'est pas prés de tarir, et qui sont supposés résoudre ce petit détail.
Donc ne vous en faites pas pour l'avenir et les dividendes de la filière des coopératchiks qui ont toujours une longueur d'avance quand il s'agit de pomper sans partage la ressource agricole.
Ven 8 Fév 2019 21:43 #27
Miloux11 a écrit:
Vous allez me dire que c'est du foutage de gueule, qu'on est pas assez cons pour marcher la dedans ... mais c'est sans conter sur les portugais tunisiens , marocains et les autres dont le flux n'est pas prés de tarir, et qui sont supposés résoudre ce petit détail.
.

Mais oui, puisque une certaine partie de la population accepte de travailler pour 350€ par mois, contrairement à la main d'oeuvre étrangère que tu cites qui vient pour gagner de l'argent et ne bosse pas sous le smic. :gene
Il y a des révolutions qui se perdent...
Ven 8 Fév 2019 22:18 #28
WESTVAR a écrit:
Miloux11 a écrit:
Vous allez me dire que c'est du foutage de gueule, qu'on est pas assez cons pour marcher la dedans ... mais c'est sans conter sur les portugais tunisiens , marocains et les autres dont le flux n'est pas prés de tarir, et qui sont supposés résoudre ce petit détail.
.

Mais oui, puisque une certaine partie de la population accepte de travailler pour 350€ par mois, contrairement à la main d'oeuvre étrangère que tu cites qui vient pour gagner de l'argent et ne bosse pas sous le smic. :gene
Il y a des révolutions qui se perdent...


sa n'a rien a voir avec le sujet mais j'ai vu qu'il y avait un projet d'éoliennes dans ton secteur qui fait des remous!
si nous avons perdu cette force qui autrefois remuait ciel et terre, ce que nous sommes, nous le sommes: des cœurs héroïques et d'une même trempe, affaiblis par le temps et le destin, mais forts par la volonté de chercher, lutter, trouver et ne rien céder
Ven 8 Fév 2019 22:47 #29
mathieu33 a écrit:

sa n'a rien a voir avec le sujet mais j'ai vu qu'il y avait un projet d'éoliennes dans ton secteur qui fait des remous!

Comme d'habitude, ce genre de projet est toujours décrié. Ils ont déjà défriché des ha de colline pour mettre des panneaux photo, là personne n'a rien dit, alors que c'est aussi moche, et en plus avec un plus gros impact écologique. Maintenant les éoliennes font un scandale, pour moi ou c'est tout ou c'est rien.
Dim 10 Fév 2019 14:16 #30
C'est très paradoxal :eusa_think ….. d'un coté , toujours + de normes , de règlementations , qui ne servent à rien , sauf à dégouter une bonne partie de la profession ( et nos plus agés se languissent la retraite …. tandis que derrière , il n'y a personne ) pour pas 1 euro de + à l'hl …..
De l'autre , comme dit westvar , ils auraient tord de faire crever une main d'œuvre quasi bénévole !!!! :eusa_think

Et cet enc….. de syndicat qui se barde , se sègue de ce style de traitrise pseudo-escrologique !!!! :blase ….. les mêmes qui font tout leur possible pour nous empêcher d'avoir une parcelle qui passerait en "constructible" et qui nous permettrait , si la chance se présente , de voir l'avenir sereinement !!!! :blase
Mais c'est bon !!!! :eusa_hand ….. on a voté pour la sod…… , hé bé , on va l'avoir !!!

Ce pays est devenu le plus con d'Europe !!!!! Un suicide agricole collectif !!!!!

Aaaaaah j'ai un exemple fabuleux de l'esprit français ……….

A Ferrière les verreries , pas loin de chez moi …. 52 habitants à l'année et de la garrigue à perte de vue ! Y a dégun ! C'est un désert ! …. une société a racheté un Mas et ses 400ha de garrigue inculte …. le projet ... y planter 400ha de chênes truffiers .
Hé pardi , les écolos ( France Nature environnement ) , 4 bobos emmerdent le projet !!!!! :eusa_snooty

Pendant ce temps , l'Espagne , qui devient "LE" pays agricole , "LE" pays de la liberté , plante des milliers d'ha de chênes truffiers …… toute la production est destinée à la France :eusa_clap ( les espagnols s'en foutent pas mal de la truffe )

Résultat ? …………….. pendant qu'en France , on se pourrit la vie , l'Espagne exporte !!!!! :eusa_clap ….. exporte et casse les prix du marché de 50% !!!! :eusa_dansce

N'est on pas les plus cons du monde ????? :interr

Je devais planter l'année prochaine 1,5ha de chênes truffiers ……… bé , c'est fini !!!!!!!! La France masochiste , se fait démonter par une Espagne conquérante !

Pendant qu'on fait les conos , tellement qu'on se demande s'y on va pas retourner au cheval ….. l'Espagne explose de vitalité agricole !!!!


La France , pays de m...…… :malade
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Mar 12 Fév 2019 21:43 #31
Comme d'hab 0 réaction !!!
Tu connais mon avis Roumegue et a force faut qu'on arrête de perdre notre temps a discuter sur ce forum !!!
On est 6,7 sur ce forum a être révolté de voir tout ce qui se passe et si c'est pareil dans la nature bah on est pas dans la merde !!!
Toujours 100% d'accord avec ce que tu dis !!!!!!!!!!!!!!! :pouce :pouce
Mer 13 Fév 2019 21:16 #32
Il parait qu'ils sont sur twitter :mdr …. tu parles :eusa_snooty ……………………. des agneaux qu'on mène à l'abattoir ! Silencieux , résignés !

Hé ma foi , comme je le disais sur l'autre post , que veux tu ….. les éleveurs et viticulteurs languedociens sont les parents pauvres de l'agriculture française …. on nous regarde interloqué , mourir en silence !

Ils ont accepté leur sort … ou croient s'en sortir "eux" ( sans les autres ) !

Putain en Languedoc , on était pas comme ça dans le temps ……………. nos ancêtres doivent se retourner dans la tombe , eux qui ont connu 14-18 et qui nous voient nous chier dessus devant 4 bobos …… s'ils voyaient ce que le Languedoc est devenu ! :eusa_snooty

Dans le temps on craignait les viticulteurs du midi …. et de la crainte nait le respect !

On a capitulé sur tout ….. et on récolte le mépris !

Ma foi , c'est bien fait ! :blase

Et si ce que j'écris fait chier certaines "collègues" , j'en ai plus rien à branler !!!
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut