Bilan de l'action agricole

Ouvert par gwendal raoul, 05 janvier 2019

Lun 7 Jan 2019 22:17 #21
Même si le thème peut paraître un préalable , après le bilan de l'action agricole , ou pour beaucoup , nous nous retrouvons sur la même longueur d'ondes (sauf mini 49 , dont on attend toujours son bilan, sachant que son le bilan" orthographique" a un électroencéphalogramme plat....), on pourrait aussi adjoindre au bilan , les projets , notamment pour ceux qui comme toi Gwendal Raoul , ont le courage et la sincérité de s'engager et de se présenter aux prochaines élections .
Cela changera de nos futures professions de foi qui vont bientôt inondées nos boites aux lettres.....!
Lun 7 Jan 2019 22:19 #22
rebelle a écrit:
ungarsdu14 a écrit:
en attendant je vois pas beaucoup de terre rester libre ou en friche,le prix de la paille s'envole donc il doit rester quelques eleveurs quand meme, le matos a flambé aussi mais je vois pourtant pas beaucoup d'antiquités a par dans ma cour, je n'ai qu'une seule question d'ou vient l'argent???
et quand on voit les infos sur terre net dans lesquelles on peut lire l augmentation du chiffre d affaire et des benefices pour 2018 de tous les marchands de matos class,krone ......etc c est qu il y a plein de fric chez les agris

Ca veut dire quoi?
Que la meme machine 5 ans coute au moins 30 % de plus...
Lun 7 Jan 2019 22:55 #23
ouais bof le matos a bien augmenté mais il y a de l'enfumage je suis aller me promener aujourd'hui meme dans le batiment d'une concession d'un belle amis a moi(comprendrons qui pourra) et j'ai denombré pas moins de 6 grosses becanes a 300mille chaque toutes recentes sans compter l'etalage de tracteurs quasi neufs avec les brouettes qui vont derrieres ainsi que les rateaux et d'autres trucs que je ne sais pas dans quel sens l'atteler,bref le patron a dus gagner a l'euromillion si il a autant de ferraille a dormir sur le parc donc je continue de dire que plus rien n'est a personne sauf aux gros groupes la location a de l'avenir et le prix a l'heure n'as pas finis de grimper encore quelques annees et ça va commencer a clocher plus personne ne retrouve de rentabilité....
Lun 7 Jan 2019 23:23 #24
gwendal raoul a écrit:
Mais..... tu as absolument raison @Rebelle, "le forumeur antiphrase" :eusa_clap

1. Plein de fric, Fort Knox, un vrai syphonnage des filières CHEZ les agris, et même chez TOUS les agris. Ça saute aux yeux sur le terrain, moi-même je ne sais plus où mettre mes tracteurs et je vais devoir acheter un porsche cayenne juste pour ranger les clés. Les chiffres comptables sont formels :eusa_dansce

2. D'ailleurs en France tout le monde est pété de thunes, 100% de gavés, puisque l'industrie du luxe ne s'est jamais portée aussi bien et que son maître, B. Arnault, pèse un département français à lui tout seul.

C'est évident, CQFD!

PS: et c'est tout aussi évident que tous les candidats sur les liste chambre d'agriculture y vont pour l'énorme magot à la clé, car ceux là ont vraiment encore faim de matos, il y a de la place sous les nouveaux hangars tout neuf qui servent à rien :)

Mais t'as toujours tenu ce discours, même en pleine crise 2016... ça ne peut donc jamais aller mal, même dans le désastre
renseignes toi sur les candidats du 02 ......pas vraiment le désastre chez eux et tant mieux pour eux
faut pas jouer les malheureux quand on en a pas les moyens ....c est sur que c est plus fédérateur la crise de 2016 et tout et tout ...que de parler d investissements en matos en hangars ou de la reprise de terres et de prairies
pour ce qui est des indemnités ,il n y a personne qui crache dessus ,j ai cru d ailleurs pendant longtemps ,comme le grand naïf que je suis, que tout le monde y allait bénévolement ,pour la bonne cause ....comme quoi je suis vraiment un imbécile :lol: :lol:
Mar 8 Jan 2019 10:47 #25
bfl912 a écrit:
Même si le thème peut paraître un préalable , après le bilan de l'action agricole , ou pour beaucoup , nous nous retrouvons sur la même longueur d'ondes (sauf mini 49 , dont on attend toujours son bilan, sachant que son le bilan" orthographique" a un électroencéphalogramme plat....), on pourrait aussi adjoindre au bilan , les projets , notamment pour ceux qui comme toi Gwendal Raoul , ont le courage et la sincérité de s'engager et de se présenter aux prochaines élections .
Cela changera de nos futures professions de foi qui vont bientôt inondées nos boites aux lettres.....!


Et donc?
Tes propositions?? :contentg
Mar 8 Jan 2019 12:05 #26
Mon bilan ? je vais le faire plus local , communal même : mon voisin est chauffeur de car , il avait tune belle exploitation qui tournait très bien. un autre éleveur(belle structure et très bien menée) est parti vendre des logiciels . un cédant a préféré céder son exploitation de 100 ha d'un seul tenant à un célibataire de 55 ans, qui en a déjà 200.....
Donc à tous les candidats qui prôneront les installations et tous le" bla bla" qui va avec , pour moi, l'affaire est close....
Il y a une équation impossible à résoudre : "comment satisfaire à la fois un cédant désireux de faire une bonne opération financière , face à un repreneur , un JA par exemple , qui n'a qu' un budget raisonné...."
C'est pour cela que je souhaite me faire un dernier défi pour mes dernières années et si ma fille souhaite un jour reprendre notre exploitation dans une douzaine d'années (elle finit ses études en juin et part 3 ans minimum à l'étranger),
Nous allons continuer sur un système encore plus herbagé en passant en bio et en robotisant la traite. Si ma fille ou un autre JA , nous succède ,je souhaite que ce soit dans une exploitation saine et viable , qui ne sera pas une "usine" et qui permettra aux repreneurs de ne pas être trop esclave de son travail, et céder une exploitation qui aura une production en adéquation avec son temps.
Voila mes souhaits et mon bilan ! je n'attends absolument rien des prochaines élections , cela pourrait paraître égoïste , mais c'est tout le contraire.
A nous de mettre en route cette nouvelle agriculture et c'est cela qui me motive !
Mar 8 Jan 2019 12:26 #27
il nous est impossible dans le contexte politique et économique actuel , d'actionner une nouvelle agriculture .C'est pour cette raison que tout va exploser .La reconstruction se fera sur les cendres
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 8 Jan 2019 15:34 #28
+1 BFL 912, tes propos sont pertinents,le renouvellement de l'agriculture , ce doit étre la préocupation principal lorsque que l'on oriente et projette son exploitation .Cela s'anticipe.
Mar 8 Jan 2019 22:04 #30
le soucis il est là , la concurrence venant d'ailleurs .

https://actu.fr/pays-de-la-loire/nantes ... QD1QsN6I5o

On est passé en bio en 98 , il n'y avait rien . Aujourd'hui les politiques jouent les opportunistes mais sans aucune volonté politique . La manière dont ils s'y prennent va conduire au crach du bio tel que le consommateur le voit .Le bio d'aujourd'hui n'a rien à voir avec celui qu'on a créer à cette époque avec ceux qui s'y sont lancés . Le bio s'industrialise comme tout le reste .Il n'y aura plus de petits éleveurs bios , comme les petits maraichers même bios sont appelés à disparaitre devant les ha de serres indus pour faire du bio qui se mettent en place ,comme les petits céréaliers sont déjà disparus ...
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 8 Jan 2019 23:35 #31
gwendal raoul a écrit:
bfl, voilà mon point de vue (qui date de mai dernier) sur ce sujet. Il y a même un léger point de désaccord (et surtout je pense une mauvaise compréhension de ma part) avec l'OPL, sur la valorisation des parts sociales des coopératives ;)

https://filierelait.blogspot.com/2018/05/schumpeter-et-les-champs-de-pierre.html


la coop c'est notre outils ...quand j'étais plus jeune la coop payé moins bien "oui mais on prépare l'avenir" et je vois qu'en fin de carrière c'est toujours pas les meilleurs ...plus des investissements dans d'autres domaines concessions....voir certains investissements à l'étranger...ou achat de productions similaires aux nôtres pour faire de l'argent..voilà tout ça pour dire les coops ou leur valeur en capital c'est pas à nous !! et les cadres font pas dans le social pour leur salaire ...voir président,administrateur..
autre chose le système canadien en lait c'est le nivellement par le haut ...
ici en système lait les anciens n'ont rien et les jeunes ne sont pas plus heureux...de plus tributaire ...
Sam 12 Jan 2019 14:07 #32
https://www.confederationpaysanne.fr/rp_article.php?id=8222
La coopération de demain : valoriser nos produits, faire vivre la solidarité et combattre les dérives
Outils collectifs formidables, de nombreuses coopératives, des CUMA aux fruitières, font encore vivre au quotidien les valeurs de solidarité, de proximité et de démocratie sur nos territoires. Cultiver ce lien social dans nos campagnes, offrir un accès au marché équitable pour tous, sauvegarder nos savoir-faire, valoriser le produit de notre travail, ces fondamentaux de la coopération sont, on ne peut plus d'actualité.

Au lendemain du Congrès de Coop de France, la Confédération paysanne, attachée à la coopération plutôt qu'à la compétition, estime qu'il est d'autant plus important de combattre les dérives existantes dans certaines coopératives
Sam 19 Jan 2019 22:12 #33
la politique agricole dans la tourmente ?


https://actu.orange.fr/monde/grande-man ... cadb9.html
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Dim 20 Jan 2019 09:43 #34
mono44 a écrit:
la politique agricole dans la tourmente ?


https://actu.orange.fr/monde/grande-man ... cadb9.html



Et nous , avec tous nos atouts , on se saborde pour "rattraper" notre retard sur ces pays qu'il fallait absolument imiter .
Mar 22 Jan 2019 07:30 #37
Il arrive un moment où il faut se poser les bonnes questions. Et ça n a rien à voir avec nos syndicats .ça vient de très loin ,c est les décisions du GATT puis de l OMC .le paysage agricole va encore évoluer pour essayer de tenir à la concurrence mondiale et certainement pas vers le bon sens paysan. Nous étions à coup sûr la dernière génération de " paysan " au sens noble du terme
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 22 Jan 2019 09:47 #38
mmh ouai :eusa_think encore faudrait il que ces questions ne soient pas de l'enfumage pour te faire passer un plan social uniquement motivé par des logiques purement financières et industrielle qui n'ont en fait rien d'inéluctable.

La mondialisation, le GATT et l'OMC c'est le violon pour cacher le principal problème qui est la captation de la valeur par dans un système et une répartition ou les agriculteurs ne sont pas représenté pour négocier leur part la ou ca se decide; ce n'est pas au GATT et á l'OMC c'est dans les conseils d'administration et les services de gestion financière qui sont pas loin de chez toi et t'endorment avec le marché et la mondialisation.
C'est la que la majeure partie du problème se situe, dans les autres secteurs économiques il y a autant voire beaucoup plus d'effet mondialisation, de délocalisation, de robotisation et de marché, mais les salariés sont un minimum représentés et en position de négocier leur rémunération, retraites et protection sociale.
Mar 22 Jan 2019 10:54 #39
Dans l ensemble je suis d accord avec toi .. Mais les grandes orientations de mondialisation ont permis à tous nos oppresseurs de manipulation et profiter du système pour nous déposséder de la valeur de nos produits. De ton côté tu y crois encore que l on pourrait reprendre la main. Pour moi je n y crois plus :itsnot
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 22 Jan 2019 14:35 #40
quand un pays perd son autonomie alimentaire , il finit en général par avoir faim
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut