si j'avais un marteau...

Ouvert par ossau, 15 décembre 2018

Sam 12 Jan 2019 22:46 #61
titian a écrit:
Vous vous méprenez Mr tacyst, c'est bien l'aire du en même temps, on peut tout à fait trouver des choses très pertinente dans les dires de tout ces gens sans embrasser leurs excès et leurs prétendus glissement.
Je me répète, les GJ ne sont que la manifestation d'un symptôme, et ils servent finalement même la maladie.


Le "vous" c'est parce que je répondais à 2ddg et à toi, c'est tout, rien d'agressif 8-)
effectivement, on peut trouver matière à réflexion partout, sauf que ,pour des personnes comme Onfray, il ne s'agit pas chercher une vérité mais seulement d'argumenter sur des aprioris qu'il estime vrai
Sam 12 Jan 2019 23:08 #62
Petite archive Alain Soral et Eric Naulleau - Dialogues désaccordés - novembre 2013

Ouvrage officiellement ostracisé via les tribunaux pour avoir fait le scoop du siècle ''outing'' de Pierre Berger :dingue
https://www.actualitte.com/article/monde-edition/dialogues-desaccordes-le-livre-de-soral-et-naulleau-retire-des-librairies/63598
https://www.femmeactuelle.fr/actu/news-actu/berge-et-saint-laurent-malades-sexuellement-44558
Sam 12 Jan 2019 23:17 #63
2ddg a écrit:
Tacyst , tu nous fais un coup de calgon ?


C'est toi qui te mets à faire des amalgames douteux :shock: , la fable d'Elodie Poux
est de la trempe d'un Coluche , elle est excellente .
C'est un pamphlet, non une fable
mais c'est vrai c'est même carrément du Desproges, n'ayons pas peur des mots et Eric Drouet c'est Gandhi :hihi


Comparer Onfray à BHL ...... :facepalm
Je me suis fadé les "universités d'été d'Onfray sur Fance culture et ce type est tellement plein de prétentions ,tellement imbu de lui même
C'est sur, ce n'est pas Aristote, sinon Alexandre le Grand, ah ben non, il n'aime pas les homos :hihi
Sa vidéo Youtube de critique de Macron, idem, on sent la hauteur de vue et l'instruction, c'est pas du Audiard pour sur
:hihi

Du côtés des nationnalistes .... tu t'es fait bourré le mou ? Disciple de Micron ? ( Chacun est libre )

Pendant que tu y es dis nous que nous manquons de sens de l'effort :mdr syndrome.. mais de Stockholm :pouce


J'admets que M.Macron ne s'exprime pas avec tac, et venant d'un président de la république, cela me navre
Il n'empêche que ce n'est ni un monarque, ni un tyran, mais un président élu au suffrage universel direct pour un mandat de 5 ans, renouvelable une fois
Si les électeurs avaient voulu se donner la peine de lire son programme et d'écouter les éditorialistes des "merdias", on n'en serait peut être pas là
mais encore "faut il" :read :eusa_whistle
Evidemment chacun est libre de manifester, de protester s'il estime que l'Etat est injuste
mais je ne vois pas en quoi les Gilets Jaunes respectent l'Etat, la république, la démocratie et la justice quand ils bloquent les ronds points empêchant des personnes dans la même situation qu'eux (et alors que les mêmes personnes protestent d'une "prise d'otage" quand il s'agit de la SNCF), quand ils brisent les vitrines de travailleurs qui comme eux essayent de simplement gagner leur vie et alors que ,là aussi, ils en font le reproche aux jeunes de banlieue lors des émeutes ?
Où est le droit, la démocratie et la justice quand des députés sont insultés, menacés, quand certains d'entre vous qui souhaitent vous représenter fuient devant les menaces? :blase
Vous reprochez aux hommes politiques d'être carriéristes alors qu'avec Macron, l'Assemblée a largement été renouvelée

La France ce n'est quand même pas les USA, où il te faut 3 boulots pour avoir un smic, pas l'Allemagne où, après avoir régularisé 1 millions d'immigrés, Angela en a profité pour baissé le smic et où les chômeurs effectuent des travaux d'intérêts généraux pour 400€/mois :eusa_wall

Pourquoi, alors que vous dites œuvrer pour le bien commun, n'allez vous pas chercher les personnes des banlieues? :interr
Pourquoi ne condamnez vous (ne condamnes tu pas) les insultes, les menaces, les propos racistes???

Vous n'avez pas obtenu dans la rue, il faudrait peut être passer à la phase 2:"être force de proposition" mais encore faut il se sortir les doigts

En tout cas, votre attitude n'est pas l'image que j'ai de notre pays et de notre démocratie
Je ne suis pas macronien, mais je ne pense pas qu'il souhaitait autre chose que secouer notre nation
Sam 12 Jan 2019 23:33 #64
mono44 a écrit:
le vrai programme des gilets jaunes c'est "foutez nous la paix .Arrêtez de piquer nos sous " .
Perso j'adhère
Ca fait des années que les politiques font semblant d''entendre , de comprendre , il ne faut pas s'étonner de la tournure des choses .
Moi si l'état me demande des sous et que je fais lettre morte , ça ne tarde pas de recevoir un courrier recommandé avec menace en cas de défaut de paiement .Le gouvernement actuel fait lettre morte, alors ....
Le grand débat sera égal aux états généraux de l'agriculture .
Après ? Ben après .... Chacun peut imaginer la suite


Ah ben?
Bon, alors ça va, je ne risque pas de me pèter un neurone :hihi
Perso, j'avais penser que se serait plutôt "sixième république, démocratie parlementaire, impôts sur les très grandes fortunes et les Gafa, état de la vie en milieu rural, RIC,..."
Mais si c'est juste "foutez nous la paix", alors ça va :hihi
Bruyant quand même pour des gars qui veulent le calme :hihi

Effectivement les politiques ont des tords, mais est ce si simple?
Quand les EGA accouchent de la revalorisation du SRP, comme tu n'as pas de mécanisme qui comprime les marges de la transfo/distri, tu viens prélever 10% sur les produits alimentaires pour, en théorie, les reverser dans la poche des agris;
10% dans la poche des consommateurs, alors que le contribuable ( qui est un conso également), finance par l'impôt la Pac et les aides régionalisées
Tu les rends??? :interr :hihi
Si c'est "foutez nous la paix", alors en cas de problème climatique ou de chute du marché, faut pas aller chercher l'Etat, ce sont quand même des risques connus , à nous de se démerder, chiche? :icon_frown
Sam 12 Jan 2019 23:36 #65
Miloux11 a écrit:
Petite archive Alain Soral et Eric Naulleau - Dialogues désaccordés - novembre 2013


Tu as sorti Soral, alors tant pis, je voterai FNSEA :hihi
Sam 12 Jan 2019 23:43 #66
tacyst a écrit:
Je ne suis pas macronien, mais je ne pense pas qu'il souhaitait autre chose que secouer notre nation

Secouer, dans quel but ? Comme je doute fort qu'il soit vraiment incompétent, j'ai déjà exprimer plus avant ce que me semble être son vrai dessin.
:byec
Dim 13 Jan 2019 00:08 #67
tacyst a écrit:
mono44 a écrit:
le vrai programme des gilets jaunes c'est "foutez nous la paix .Arrêtez de piquer nos sous " .
Perso j'adhère
Ca fait des années que les politiques font semblant d''entendre , de comprendre , il ne faut pas s'étonner de la tournure des choses .
Moi si l'état me demande des sous et que je fais lettre morte , ça ne tarde pas de recevoir un courrier recommandé avec menace en cas de défaut de paiement .Le gouvernement actuel fait lettre morte, alors ....
Le grand débat sera égal aux états généraux de l'agriculture .
Après ? Ben après .... Chacun peut imaginer la suite


Ah ben?
Bon, alors ça va, je ne risque pas de me pèter un neurone :hihi
Perso, j'avais penser que se serait plutôt "sixième république, démocratie parlementaire, impôts sur les très grandes fortunes et les Gafa, état de la vie en milieu rural, RIC,..."
Mais si c'est juste "foutez nous la paix", alors ça va :hihi
Bruyant quand même pour des gars qui veulent le calme :hihi

Effectivement les politiques ont des tords, mais est ce si simple?
Quand les EGA accouchent de la revalorisation du SRP, comme tu n'as pas de mécanisme qui comprime les marges de la transfo/distri, tu viens prélever 10% sur les produits alimentaires pour, en théorie, les reverser dans la poche des agris;
10% dans la poche des consommateurs, alors que le contribuable ( qui est un conso également), finance par l'impôt la Pac et les aides régionalisées
Tu les rends??? :interr :hihi
Si c'est "foutez nous la paix", alors en cas de problème climatique ou de chute du marché, faut pas aller chercher l'Etat, ce sont quand même des risques connus , à nous de se démerder, chiche? :icon_frown



Ca c'était avant , à condition de dégainer assez vite . Une fois que la fusillade est en route , sans réponse tout s'enraille .Remarque qu'en fait la suite ne me déplait pas non plus .

Pour les éga , il n'y a rien de tout ce qui était promis entre autre sortir l'élevage du marasme . Cela ne l'a pas empêcher de signer n'importe quoi
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Dim 13 Jan 2019 02:19 #68
mono44 a écrit:
rebelle a écrit:
pour les privilèges je suis tout à fait de ton avis ,mais pour ce qui est de l attente des gens ,je crois qu ils attendent bcp trop des autres ....
j aime bien les petites phrases assassines ,ça nous change des faux culs habituels :dingue



https://www.dailymotion.com/video/x70j715
et ?????
Dim 13 Jan 2019 10:50 #69
rebelle a écrit:

Et il y a surtout beaucoup trop de gens dans notre pays dont le seul travail est d'inspecter le vrai travail.
Dim 13 Jan 2019 12:04 #70
tacyst a écrit:
Miloux11 a écrit:
Petite archive Alain Soral et Eric Naulleau - Dialogues désaccordés - novembre 2013

Tu as sorti Soral, alors tant pis, je voterai FNSEA :hihi

Tu as raison comme c'est BHL qui écrit les discourts de Christiane Lambert, avec le couple Cohen / Salamé á l'analyse critique ca continuera de ronronner au politiquement correct dans notre belle agriculture á la botte de la finance.
Dim 13 Jan 2019 12:43 #72
Méme si c'est évidement du syndicalisme fiction, sur le principe au fond je suis sur oui.
Peut importe les pantins pathétiques de salons parisiens qui enfument c'est la technocratie financière qui tire les ficelles.
Ce sont les faux nez de la pseudo pensée correcte et de la langue de bois, tous interchangeables.
Dim 13 Jan 2019 13:25 #73
Ce que l'on vit (voit, voue aux gémonies ou au culte de la démocratie participative), c'est simplement la rencontre des déçus de la politique mise en oeuvre par Macron (et non celle ordonnée dans son programme) et des déçus de l'action politique tout court depuis 30 ans.

Restent ceux pour qui tout va bien, les poissons dans l'eau d'une mondialisation qui donne tout à ceux qui ont déjà trop, et point à ceux qui ont faim (pour faire très caricatural), et ceux qui ont peur du bordel, d'où qu'il vienne.

Mais dire qu'en France on s'en sort au SMIC, c'est taire que ceux qui s'en sortent avec ce salaire de leur travail s'en sortent surtout grâce aux aides sociales complémentaires, et que ceux qui ne s'en sortent pas faute d'aide se logent mal, ne peuvent envisager une vie de famille, des loisirs, une épargne sécurisante.

Des efforts, traversez la rue, trouvez un job, gagnez votre vie... pour ne trouver que survie dans le goût de l'effort.

Et pendant ce temps Gohsn paie ses impôts aux Pays Bas car les réunions de Renault Nissan s'y passent car cette belle entreprise paie ses impôts aux Pays Bas alors qu'elle n'a rien à y foutre!

Et pendant ce temps Bernard Arnault a payé tous ses impôts à 0h45 le 1er janvier de l'année, alors que ceux (prétendument non imposable), rien qu'avec la TVA à 20% vu qu'ils consomment tout leur revenu, sont toujours à payer leurs écots au 15 mars, avant d'avoir prélever le 1er sou pour eux!

Car tout le problème, et faut pas chercher plus loin le consensus raisonnable (qui ne satisfera bien sûr pas tout le monde, du moins une majorité gouvernable), c'est que Macron a mis en oeuvre sa politique à l'envers, et de ce fait l'a rendue totalement injuste et inaudible, inacceptable, insupportable.

Supprimer l'ISF et baisser les APL tout en augmentant la CSG était une connerie sans nom car on demandait aux gens modestes de faire les efforts alors que les plus fortunés s'en sortaient avec une carotte.

1. Supprimer l'ISF: ok, la collecte de l'impôt coûtait trop cher. Mais dans le même mouvement supprimer toutes les niches fiscales, interdire l'évasion fiscale légale, s'assurer que le revenu déclaré des plus fortunés correspond à la réalité, et utiliser ce revenu déclaré total comme assiette fiscal. Bref que le taux marginal le plus élevé s'applique bien!

2. Baisser les APL: bien sûr, toute aide au logement poussant les propriétaires à augmenter les loyers d'autant. Mais en parallèle, et même avant, augmenter massivement l'offre de logement!

3. Augmenter la CSG: bien sûr! Le travail est beaucoup trop taxé en France. Mais dans le même temps baisser les charges sociales, simplifier la fiscalité de tous, rendre lisible l'attrait nouveau du salaire horaire net, y compris pour les entreprises, mais surtout pas matraqué ceux qui vont justement bosser tous les jours avec une taxe sur le gazole "pour sauver la planète".

Et encore à ce jour, le gouvernement préfère matraquer plutôt qu'agir concrètement pour le bien de tous, propose de débattre tout en imposant thèmes et cap final.

Bref tente de restaurer l'ordre en agissant dans le plus grand désordre.

Faut pas essayer de détricoter le gilet jaune pour voir ce qu'il a dans le bide. Jaune, c'est juste colère, injustice, incompréhension (et donc parfois violence, condamnable, tout comme l'est le manque total d'empathie de certains).
Vini, Vidi, Pactoli
Dim 13 Jan 2019 14:01 #74
et tu crois gwendal qu avec des candidats cr qui traient 150 vls sur 180 ha on va avoir du changement ?????
Dim 13 Jan 2019 14:05 #75
gwendal raoul a écrit:
Ce que l'on vit (voit, voue aux gémonies ou au culte de la démocratie participative), c'est simplement la rencontre des déçus de la politique mise en oeuvre par Macron (et non celle ordonnée dans son programme) et des déçus de l'action politique tout court depuis 30 ans.

Restent ceux pour qui tout va bien, les poissons dans l'eau d'une mondialisation qui donne tout à ceux qui ont déjà trop, et point à ceux qui ont faim (pour faire très caricatural), et ceux qui ont peur du bordel, d'où qu'il vienne.
Heu, pas "peur du borde"l, mais d'une "hystérisation non stop, des Grandes Peurs, de la Terreur (au sens historique), de l'absence de réflexion, du juste renverser la table pour renverser la table,..." en fait d'un peuple en roue libre, jamais loin du populisme
Mais dire qu'en France on s'en sort au SMIC, c'est taire que ceux qui s'en sortent avec ce salaire de leur travail s'en sortent surtout grâce aux aides sociales complémentaires, et que ceux qui ne s'en sortent pas faute d'aide se logent mal, ne peuvent envisager une vie de famille, des loisirs, une épargne sécurisante.
Martin Hirsch l'avait déjà dit en son temps ( ah les salauds au RSA) :hihi
Des efforts, traversez la rue, trouvez un job, gagnez votre vie... pour ne trouver que survie dans le goût de l'effort.
Ben oui mais "y'a ces salauds de "l'assistanat"
Et pendant ce temps Gohsn paie ses impôts aux Pays Bas car les réunions de Renault Nissan s'y passent car cette belle entreprise paie ses impôts aux Pays Bas alors qu'elle n'a rien à y foutre!

Et pendant ce temps Bernard Arnault a payé tous ses impôts à 0h45 le 1er janvier de l'année, alors que ceux (prétendument non imposable), rien qu'avec la TVA à 20% vu qu'ils consomment tout leur revenu, sont toujours à payer leurs écots au 15 mars, avant d'avoir prélever le 1er sou pour eux!

Car tout le problème, et faut pas chercher plus loin le consensus raisonnable (qui ne satisfera bien sûr pas tout le monde, du moins une majorité gouvernable), c'est que Macron a mis en oeuvre sa politique à l'envers, et de ce fait l'a rendue totalement injuste et inaudible, inacceptable, insupportable.

Supprimer l'ISF et baisser les APL tout en augmentant la CSG était une connerie sans nom car on demandait aux gens modestes de faire les efforts alors que les plus fortunés s'en sortaient avec une carotte.

1. Supprimer l'ISF: ok, la collecte de l'impôt coûtait trop cher. Mais dans le même mouvement supprimer toutes les niches fiscales, interdire l'évasion fiscale légale, s'assurer que le revenu déclaré des plus fortunés correspond à la réalité, et utiliser ce revenu déclaré total comme assiette fiscal. Bref que le taux marginal le plus élevé s'applique bien!

2. Baisser les APL: bien sûr, toute aide au logement poussant les propriétaires à augmenter les loyers d'autant. Mais en parallèle, et même avant, augmenter massivement l'offre de logement!

3. Augmenter la CSG: bien sûr! Le travail est beaucoup trop taxé en France. Mais dans le même temps baisser les charges sociales, simplifier la fiscalité de tous, rendre lisible l'attrait nouveau du salaire horaire net, y compris pour les entreprises, mais surtout pas matraqué ceux qui vont justement bosser tous les jours avec une taxe sur le gazole "pour sauver la planète".
On déplace le prélèvement du contribuable au consommateur (via les taxes) parce que "ça passe mieux"
Et encore à ce jour, le gouvernement préfère matraquer plutôt qu'agir concrètement pour le bien de tous, propose de débattre tout en imposant thèmes et cap final.

Bref tente de restaurer l'ordre en agissant dans le plus grand désordre.

Faut pas essayer de détricoter le gilet jaune pour voir ce qu'il a dans le bide. Jaune, c'est juste colère, injustice, incompréhension (et donc parfois violence, condamnable, tout comme l'est le manque total d'empathie de certains)
Et celui des Gilets Jaunes vis à vis des "merdias" , de l'assistanat (salauds de pauvres), des fonctionnaires??

.
Dim 13 Jan 2019 14:16 #76
Qui est au pouvoir et aux responsabilités Tacyst, élu au suffrage majoritaire pour le bien de tous?

Qui est rejeté par 75% des français aujourd'hui (tous sondages confondus, alors oui on ne gouverne pas avec les sondages, blabla, mais on ne reste pas non plus dans sa tour d'ivoire pendant 5 ans)?

Qui cherche à tout prix à structurer la colère, afin de l'instrumentaliser pour diviser et mieux régner, au lieu simplement d'y répondre, d'y remédier et ce de façon compréhensible pour tous?

Je ne sais pas d'où tu sors "salauds de rsa, assistanat, de pauvres", ce que je sais c'est que la responsabilité, le civisme, la solidarité doivent commencé par ceux qui ont la chance, le mérite mais aussi la chance, de pouvoir se permettre un peu de hauteur de vue dans leur comfort...

plutôt que ceux de fourragent 24h/24h pour un peu de pain, et à qui on demande d'être des constitutionnalistes ouverts au monde et experts en toute chose... pour mieux les ridiculiser et discréditer leur expression, simple, brute, brutale.
Vini, Vidi, Pactoli
Dim 13 Jan 2019 14:17 #77
titian a écrit:
rebelle a écrit:
et ?????

Et il y a surtout beaucoup trop de gens dans notre pays dont le seul travail est d'inspecter le vrai travail.
Dim 13 Jan 2019 15:18 #78
Ce mouvement ne s'arrêtera pas d'un coup de baguette magique .Le ras le bol accumulé dure depuis trop longtemps .On aurait gagné du temps à ce que ça arrive sous hollande comme on le sentait . C'est comme ça .Les foulards rouges donnent la voix sur les réseaux sociaux , contre la violence disent-ils mais avec beaucoup de colère et de mépris je trouve .Ca risque bien d e faire "boum"

Tacyst pour toi

https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =3&theater
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Dim 13 Jan 2019 15:23 #79
gwendal raoul a écrit:
Qui est au pouvoir et aux responsabilités Tacyst, élu au suffrage majoritaire pour le bien de tous?

Qui est rejeté par 75% des français aujourd'hui (tous sondages confondus, alors oui on ne gouverne pas avec les sondages, blabla, mais on ne reste pas non plus dans sa tour d'ivoire pendant 5 ans)?
Toi qui à de l'instruction, tu sais bien que des sondages sur 1 000 personnes, tirées au sort de "on ne sait comment" sans les données affairantes (courbes, populations,...) ben ça veut pas dire grand chose :contentg
Qui cherche à tout prix à structurer la colère, afin de l'instrumentaliser pour diviser et mieux régner, au lieu simplement d'y répondre, d'y remédier et ce de façon compréhensible pour tous?
Je partage 100% mais ce n'est pas mieux que celui qui fait cracher le carnet de chèque de l'Etat (vu que c'est le notre)
Je ne sais pas d'où tu sors "salauds de rsa, assistanat, de pauvres", ce que je sais c'est que la responsabilité, le civisme, la solidarité doivent commencé par ceux qui ont la chance, le mérite mais aussi la chance, de pouvoir se permettre un peu de hauteur de vue dans leur comfort...
Des Gilets Jaunes eux mêmes, qui en voulaient aux "greffes" (au sens de Roumègue), à "l'assistanat" (sic et en plus c'est quoi la définition??), aux députés trop payés,..; j'en passe et des meilleurs (vivement le retour des tribunaux de salut public je présume :malade
plutôt que ceux de fourragent 24h/24h pour un peu de pain, et à qui on demande d'être des constitutionnalistes ouverts au monde et experts en toute chose... pour mieux les ridiculiser et discréditer leur expression, simple, brute, brutale.

Mais dis moi,
Où les Gilets Jaunes ont ils demandé un effort au Grand Patronat, où ont ils demandé une revalorisation de leur salaire (tout le monde n'est pas indexé sur le smic, loin de là), où ont ils demandé de lutter contre l'évasion fiscale, la délocalisation, où ont ils demandé de réenjoy la vie en milieu rural (les déserts médicaux, le manque d'emploi, tout ça, tout ça quoi)??
Nulle part,
Juste à l'Etat à se serrer la ceinture

En quoi des agris qui "ne veulent pas payer la msa, M.le comptable" et qui sont d'accord avec le SRP (comme expliqué précédemment ) sont ils "vertueux"?

Je n'aime pas la façon de s'exprimer de M.Macron,
mais je n'apprécie pas plus le fond du discours Gilet Jaune, un peu trop simpliste...et que l'on transforme aujourd'hui en de gentils anarchistes ou gauchiste, défenseur d'une justice social et fiscal...ce qu'ils ne sont pas (où sont les banlieues?)
Je n'ai pas entendu les Gilets Jaunes critiquer les conditions de travail chez Amazon ou dans les drives par ex
Je ne les ai pas entendu critiquer la mondialisation, la finance

Pour moi, le problème, ce n'est pas l'Etat, mais le Grand Patronat qui s'exonère de ses responsabilités et qui exploite la main d'oeuvre et les failles du système (comme ta dénonciation des résultats de Lactalis)
Fragiliser l'Etat c'est toujours favoriser la finance mondialisée

VU ton parcours, je pensais que c'est une donnée que tu aurais pris en compe ;)
Dim 13 Jan 2019 15:43 #80
Encore une fois tu demandes à des gens simples expriment leur colère devant des injustices criantes d'être de grands constitutionnalistes, économistes, analystes.

Et quand, tant bien que mal, ils mettent des mots à leur désarroi, parfois maladroitement, c'est toute leur démarche qui est à mettre au fossé.

Le mouvement Gilet Jaune n'a pas vocation à avoir un avenir, en revanche personne n'aura d'avenir si on ne s'attaque pas à l'injustice flagrante, sociale et fiscale.

Si on répond à leur demande de pouvoir d'achat en tapant dans leurs salaires futurs via le déficit.

Ce qu'il faut c'est bien de la justice fiscale d'abord (que l'impôt soit équitablement acquitté, sachant que en France 1% possède 25% de la richesse nationale).

La demande du rétablissement de l'ISF, t'as pas vu? Mais c'est bien plus et bien mieux que l'ISF qu'il faut.

Et c'est bien le revenu qu'il faut taxer, pas le travail qui permet d'avoir un revenu.

Et ce sont bien les dépenses contraintes qu'il faut diminuer, et pas le coût du travail qu'il faut augmenter.

Car augmenter le coût du travail c'est attaquer le pouvoir d'achat.

On a fondé notre système social sur le travail, sur les salaires alors que c'est bien sur le revenu disponible, TOUS les revenus hors dépenses contraintes qui doivent financer l'action de l'Etat.

Et ce n'est pas fragiliser l'Etat que de le dire, c'est justement le sauver de lui même.

Justice sociale et justesse fiscale.

PS: sur le relèvement du SRP, ne cherche pas, il n'y a rien à voir. Si MEL augmente la bouteille de coca, jamais il ne fera ruisseler jusqu'au pot de yaourt. Nul et non avenu.
Vini, Vidi, Pactoli

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut