phytos 2019

Ouvert par loict2006, 16 novembre 2018

Page 1 sur 1
Ven 16 Nov 2018 17:44 #1
Voici ce que vient de me faire passer un des mes fournisseurs de phytos pour l'augmentation de RPD 2019.

Je vous laisse analyser par vous-même. :eusa_whistle :eusa_think :colere


Nom RPD 2018 RPD 2019 % augmentation

Glyfo 360 0.72 € 1.08 € 50 %
Glyfo 480 0.96 € 1.44 € 50 %
Bouil Bord 0.18 € 1.10 € 511 %
Nordox 0.675 € 4.13 € 512 %
Hidalgo 2.04 € 3.60 € 75 %
valiant 1.48 € 2.61 € 75 %
Ven 16 Nov 2018 17:52 #2
désolé le tableau s'est mal retranscrit mais on comprend bien la premiere colonne = rpd 2018, la deuxième = rpd 2019 et la dernière = pourcentage d'augmentation.
Ven 16 Nov 2018 20:29 #3
Le cuivre prend une sacré augmentation :eusa_wall

Je vais songer a faire le plein avant la fin de l'année pour l'an prochain !
Ven 16 Nov 2018 20:32 #4
Salut Loic les 2 fournisseurs sont passés hier et avant hier.le cuivre produit soit disant bio prend la + grosse augmentation!!!!!!!!! cherchez l'erreur.
Sam 17 Nov 2018 18:13 #5
parait il qu en 2020 il faudra passer par une personne ou organisme agréé , qui délivrera une "ordonnance " pour acheter des phytos ,suivi et bilan sanitaire comme dans l élevage
les coops ou privés ne pourront pas délivrer cette ordonnance et vendre les produits
le principe du docteur et du pharmacien
pour limiter l utilisation des pesticides
Sam 17 Nov 2018 19:10 #6
Et pourquoi c'est le cuivre qui morfle le plus ? ……….. c'est une évidence ! C'est celui qui pollue le plus !

Séparer le conseil de la vente …… absolument inutile !
Quand on n'est pas content de son technico-commercial , on va voir ailleurs …. simple !

Evidemment aucun impact , ni de la hausse de la RDP , ni des conneries d'ordonnances …. quand il faut traiter , y a pas le choix !!! :eusa_snooty
C'est pas l'industrie phyto qui décide … mais la météo !

Par contre fatalement , et une fois de plus , nos revenus vont fondre ….

Le plus beau métier du monde qui grâce aux greffes , devient un calvaire !!!...………. mais que fait la FNSEA ????? :shock:

Pour faire un bénéfice en Languedoc , ça va devenir de plus en plus compliqué ! :eusa_snooty
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 17 Nov 2018 19:14 #7
Roumegue a écrit:
Et pourquoi c'est le cuivre qui morfle le plus ? ……….. c'est une évidence ! C'est celui qui pollue le plus !

Séparer le conseil de la vente …… absolument inutile !
Quand on n'est pas content de son technico-commercial , on va voir ailleurs …. simple !

Evidemment aucun impact , ni de la hausse de la RDP , ni des conneries d'ordonnances …. quand il faut traiter , y a pas le choix !!! :eusa_snooty
C'est pas l'industrie phyto qui décide … mais la météo !

Par contre fatalement , et une fois de plus , nos revenus vont fondre ….

Le plus beau métier du monde qui grâce aux greffes , devient un calvaire !!!...………. mais que fait la FNSEA ????? :shock:

Pour faire un bénéfice en Languedoc , ça va devenir de plus en plus compliqué ! :eusa_snooty
c est demandé si gentiment :dingue
http://www.agrodistribution.fr/actualites-cooperatives-negoces/conseil-et-vente-phytos-le-choc-de-la-nouvelle-ordonnance-118293.html#.W_BL--hKiM8
Sam 17 Nov 2018 19:32 #8
J'ai rien demandé :byec …. j'ai hâte de savoir à quel point , on va se faire curer le fion !!! :eusa_think

Putain mais personne ne peut expliquer à ces gouvernements d'incapables , que c'est la météo qui décide des traitements ...... putain mais c'est simple !!!! :itsnot

Je pense toujours à ce fada de Lefoll qui te chie un -50% de phyto .... comme ça .... parce qu'il avait envie . C'est tout ! :interr
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Sam 17 Nov 2018 20:03 #9
Voilà comme nous sommes considérés .... des incapables.
Une année comme cette année, te faut la visite d'un technico médecin pour te donner autorisation ????
Les traitements ça ce joue à quelques heures selon le temps ... Te faudrat attendre un cono ?
La folie pure ....
Un dégout, ce pays ne nous mérite pas. Et je n'y vois aucun avenir.
Alors il y a deux solutions ...

Soit, changer de métier pour adopter le métier le plus convoité aujourd'hui, c'est à dire "Rentier social"
Là, au moins, j' arrêterai de bosser comme un con, dans un pays de conos.
Ma foi ...

Soit, tout vendre, et quitter ce con de pays pendant qu'il en est encore temps ... :x
Car fatalement, la richesse, les biens acquis depuis des décennies, ils nous feront tout bouffer jusqu'au dernier centime.
Buvez du vin en hiver parce qu’il fait froid,
et en été parce qu’il fait chaud.
Henri-Georges Bohn
Sam 17 Nov 2018 21:07 #10
Excellent !!!!! :pouce …. toujours les mots "justes" , le bon constat !!!! :pouce

On bouffe les biens acquis depuis "des générations" …. et tout part au fisc ….. avec ces charmants guichetiers , qui te disent avec cynisme et mépris :" Bé , si vous pouvez pas payer votre taxe foncière et votre taxe d'habitation , vous avez qu'à vendre …. pour payer :hihi "...………. :itsnot voilà , le partage des richesses "à la Française" …. nivellement par le bas et déclassement !!!!

On te laisse plus rien !!!!

Comme ils n'arrivent pas à améliorer la condition économique et sociale de tous …. faisons que tous ( la classe moyenne ) soient pauvres :hihi ….. ayez confiance !!! :twisted:

Liberté ( de faire quoi ? ) Egalitarisme et Fraternité ( communautarisme )

Cette année 2018 concernant les phytos et la stratégie à appliquer , il a fallu être "extrêmement réactifs" …… pas le temps d'attendre qu'un cono soit dispo …. et que si t'as pas 40ha , il se déplacera pas !
Une ordonnance ? :dingue

Oui , nous sommes considérés comme des débiles mentaux :blase
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 18 Nov 2018 20:24 #11
Quels sont les décideurs du montant de la taxe rpd , les firmes ?
Je sais pas où on va , m'enfin que font nos syndicats ou autre , à force ça ne sera plus tenable tout ça , autant se mettre négociant , ça ne servira à rien de produire pour la Gloire !!
Dim 18 Nov 2018 20:29 #12
terroir66 a écrit:
Quels sont les décideurs du montant de la taxe rpd , les firmes ?
Je sais pas où on va , m'enfin que font nos syndicats ou autre , à force ça ne sera plus tenable tout ça , autant se mettre négociant , ça ne servira à rien de produire pour la Gloire !!


Et non c'est l'état qui fixe la rpd en fonction de la dangerosité des produits... Si il y a bien quelques choses que l'état français sait bien faire c'est inventer de nouvelles taxes, toujours plus, toujours plus !!!
Les firmes sont également contre ces taxes !!
Dim 18 Nov 2018 22:17 #13
500% sur les cupriques pour financer les aides á la conversion Bio :dingue ils sont trop forts nos burokrats :eusa_eh
https://comparateuragricole.com/infos-bout-de-champs/article/hausse-des-rpd-et-mesures-du-gouvernement
Hausse de la RPD + 50 M-euros
l'éternelle solution pour contraindre les contribuables n'est pas de faciliter la transition vers le modèle souhaité, mais de freiner complètement les autres.
Le problème est identique avec les carburants. Au lieu de baisser les taxes sur l'essence, ou augmenter considérablement le nombre de bornes de recharges pour les voitures électriques en zones rurales, c'est le gazole qui subit la hausse.
Pour les RPD (Redevance pour Pollution Diffuse) l'équation est la même. Au lieu de favoriser le passage en agriculture biologique partout en France, le choix se porte sur la forte augmentation des RPD sur les produits phytosanitaires .
La hausse aura lieu au premier janvier 2019 et sera très aléatoire, pouvant aller du simple au double. Cela représentera approximativement 50 millions d'euros. Cette hausse de taxe devrait financer en partie les aides pour l'agriculture biologique financées initialement par l'Europe et l'Etat.

Beaucoup d'agriculteurs réclament ainsi leurs commandes de printemps au mois de décembre, mais cela est difficilement réalisable car les produits sont soit dans les firmes, soit chez les grossistes et très peu chez les distributeurs à l'heure actuelle. Aucune solution concrète n’est proposée pour le moment aux agriculteurs.

Séparation du conseil et de la vente en agriculture
Autre mesure proposée et votée par le gouvernement pour avoir plus de transparence dans l'épandage de produits phytosanitaires est la séparation du conseil et de la vente sans lien capitalistique entre le conseiller et le vendeur.
Cette mesure entraînera au minimum un audit annuel pour les agriculteurs pour supporter la partie conseil avec sûrement un tarif à l'hectare pour enfin accéder aux produits de soutiens des cultures. Ce sera une nouvelle taxe déguisée mais qui apportera sans doute un plus aux exploitations. Sans connaître la décision des coopératives, négociants… la tendance s'orienterait probablement vers la vente des produits.
Mar 20 Nov 2018 23:07 #15
salut

le vaucluse premier. ca faisait longtemps.....

on a pas mal de souffre qd meme....

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut