nuisances electromagnétiques sur les elevages

Ouvert par steph72, 14 novembre 2018

Dim 18 Nov 2018 11:19 #21
mimi49 a écrit:
nous avons un projet eolien a proximité....
Après insistance le developpeur engage une étude .... et nous asso en avons aussi le projet.... on a beau être pour le projet, oui mais pas a n'importe quel prix....
c'est ce genre d'attitude qui concours a rendre acceptable ce genre de sujet controversé..... :byec
ce n'est qu'avec ce genre de precaution que l'on pourra avancer sur ses problématiques trop longtemps sous-estimé.....

Que ça soit des éoliennes,des antennes relais et des lignes tht il y a peu d'etudes d'impacts sinon il y aurait pas autant de problemes sur les elevages.
On met des eoliennes sur des failles sans se soucier des conséquences,pareil pour les antennes qu'on place à moins de 400 m des habitations et des batiments d'elevages...
Ils s'en foutent de santé des personnes et encore moins celle de nos animaux :dingue
Ils parlent de mettre la 5G :eusa_hand
Lun 19 Nov 2018 11:26 #22
Je connais un collegue dans le sud du département en bordure de la nouvelle ligne lgv qui est proche d'une antenne relais monté sur un château d'eau. :dingue
Il a près de la moitié de ses vaches vides,des pertes de bovins,des poulets qui ont un indice de consommmation catastrophique.
Lun 3 Déc 2018 09:09 #23
Les pluies reviennent et c'est tant mieux , par contre les courants vagabonds refond surface. La semaine dernière j'ai vu des vaches laper l'eau (les mammites et cellules de retour). Le géobiologue avait soit disant neutralisé les courants vagabond ( au mois de juin) J'ai pris mon bâton de pèlerin et j'ai mis des fils de cuivre dans l'eau pour rejoindre la terre. résultat avec le multimètre plus Electricité dans l'eau et les vaches boivent bien. J'attends de voir pour les mammites et cellules.
Lun 3 Déc 2018 15:15 #24
Chez moi ce ne sont pas les cellules,mais le lait qui fait défaut et depuis qu'il pleut on sent l'inconfort des vaches,une qui fout la griffe par terre depuis 3 jours sans raisons.
Et ça malgré que le geobiologue m'avait fait mettre des fils de cuivre au pieds des tubulaires de salle de traite et des pieds de silos d'aliments qui sont collés au batiment.
Je suis sur qu'il y autre chose que les couants dus au reseau electrique ,l'antenne relais crée des nuisances plus sounoises.
Lun 3 Déc 2018 16:31 #25
depuis le temps que l'on parle de ces courants vagabonds,aucune étude sérieuse n'a été menée? et vos pertes financieres elles sont pour votre pomme? j'ai souvenir d'un éleveur qui avait réussi à faire reconnaitre ses griefs contre edf pour une ligne à 400000v.
Lun 3 Déc 2018 21:49 #26
Très rare ,vu le nombre d'elevages concernés ça fait une grosse somme et c'est le pot de terre contre le pot de fer.

Ce qui est lamentable c'est que des exploitations ont eu la liquidation à cause de ces nuisances.
Mar 4 Déc 2018 06:30 #27
Le sujet est suivi et travaillé....
Comme de nombreux sujets méconnu, moyens et temps ne sont pas sur le même timing que les exploitations concerné.....
Peu de com parce que sujet complexe et enjeux fort..... :gnight
La posture adopté me semble être : à l'écoute proactif et accompagnement..... :byec
Mar 4 Déc 2018 08:45 #28
Avec le temps (en revenant plusieurs fois sur l'exploitation) les géobiologues identifient les causes des perturbations dans les bâtiments d’élevage. Mais neutraliser ces nuisances électromagnétiques : c'est autres choses. Lorsque les perturbations proviennent de l'environnement proche voir du bâtiment la neutralisation se fait plus facilement que si il s'agit d'une éolienne d'un transformateur d'une antenne ........ qui peuvent être à des dizaines de kilomètres.
Mar 4 Déc 2018 10:36 #29
Et c'est bien le sens de la réflexion. ... identifier les risques à l'origine , avant réalisation de projet , plutot que de courrir après ..... :flower
Mar 4 Déc 2018 11:17 #30
C'est facile à dire aujourd'hui, mais il y a dix ans personne en parlait : d'ou l’intérêt de ce forum
Mar 4 Déc 2018 11:33 #31
il y a des assos qui vont se créer d'ici peu,il y a de plus en plus d'elevages impactés .
Faut voir les problemes que ça créer et le pire c'est qu'il y a des gens qui ont des poblemes d'elevage répétés qui pensent que c'est de leur faute et que des oganismes ne les conseille pas assez sur les problemes liès aux courants parasites.Deja un dignostique géobiologique avant de monter un batiment,parce que s'il est situé sur des failles ou rivières soutairaines,les performances d'elevages seront altérées et amplifiés lors de la pose d'une eolienne,antennes...
Mar 4 Déc 2018 18:27 #32
Mais comme tout sujet nouveau....
La difficulté à changer, sortir de sa routine, se remettre en question.....
Il y a des sujets ou des choses que tu n'empêchera pas ....mais par faire reconnaître les problèmes demande un minimum de tact .... :byec
Mar 4 Déc 2018 21:55 #33
Ben oui mimi syndicat et chambre devrait faire leur boulot pour aider les eleveurs impactés ce n'est pas le cas.
On laisse les eleveurs dans la mouise.
Mer 5 Déc 2018 05:15 #34
Le sujet est traité de longue date, simplement tant que preuve factuelle compréhension globale des problématiques et acceptation des différentes parti n'est pas opérationnel, c'est compliqué d'avancer....
Les propos simplistes, les invectives, et les coups de colère , même si elles sont compréhensible au regard des situations, n'aident pas forcément à avancer sur le sujet...
Comprendre les situations, répertorier les sources Et les points de fuites possible est un premier pas Après on reste assez démunie sur les moyens de palier .... et la recherche de solution prend du temps.....
Mer 5 Déc 2018 11:31 #35
C'est pour ça qu'il y a des assos de créées .
J'ai fait un diagnostique il y a quelques années par la chambre et rte (la ferme est proche d'une centrale edf…),ils n'ont rien trouvé.
Comme j'avais un doute j'ai fait venir un geobiologue,il me trouvait avec les meme mesures du courant parasite qu'il avit réalisé.

IL y en avait partout sur les tubulaires de la salle de traite,cornadis.
J'ai refait ma prise de terre sur les conseils du geobiologue et il y avait une amélioration ( moins de mammites)
Mar 11 Déc 2018 08:42 #36
Jacky a écrit:
Les pluies reviennent et c'est tant mieux , par contre les courants vagabonds refond surface. La semaine dernière j'ai vu des vaches laper l'eau (les mammites et cellules de retour). Le géobiologue avait soit disant neutralisé les courants vagabond ( au mois de juin) J'ai pris mon bâton de pèlerin et j'ai mis des fils de cuivre dans l'eau pour rejoindre la terre. résultat avec le multimètre plus Electricité dans l'eau et les vaches boivent bien. J'attends de voir pour les mammites et cellules.


Après la pose des fils de cuivre dans l'eau relié à la terre et une nouvelle intervention du géobiologue, les mammites diminuent et le taux cellulaire baise ( de 490 à 233 )
L'eau était chargé en électricité via des courants vagabonds, l'origine viendrai de transformateur situé à une dizaine de kms.
à voir dans le temps
Mar 11 Déc 2018 21:55 #37
Il doit bien avoir une faille qui va du transformateur jusqu'à ton batiment.

Et le lait ça donne quoi?
Mer 12 Déc 2018 08:42 #38
La distance me parrait élevé, mais effectivement la connaissance d'une de la géologie local pourrait donner un certain éclairage. ...
Mer 12 Déc 2018 09:10 #39
Concernant la distance il y a bien plus loin que ça : exemple concret une éolienne à 27 km d'un élevage caprin.
Pour le lait ni+ ni - et effectivement il s'agit bien d'une faille qui véhicule le courant via l'eau. Pour le moment les deux courants vagabonds sont neutralisés (encore vérifie ce matin avec mes baguettes).
Dans notre cas (et certainement d'autres) il faudra vérifier régulièrement l’électricité dans l'eau ainsi que la présence de courant vagabond. Ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera peut être plus dans 3 mois.
Dans les exploitations à risque le passage d'un géobiologue tous les ans peut être utile compte tenu des incidences techniques et financières.
Pour ce qui du défaut d'isolement constaté sur le tank à lait, la laiterie à enfin pris conscience du problème et à la volonté de régler ce défaut :à voir
Mer 12 Déc 2018 11:36 #40
mimi49 a écrit:
La distance me parrait élevé, mais effectivement la connaissance d'une de la géologie local pourrait donner un certain éclairage. ...


Lors de la visite du geobiologue il y avait une antenne relais qui envoyait des perturbations à 20 km.

Et les alternances secheresses ,grosses précipitation provoque des changements sur le sous sol ;.
C'est pour ça que le choix del'implantation du batiment à une grande importance

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut