Les portables aggravent la sécheresse ?

Ouvert par da23real@yahoo.fr, 28 septembre 2018

Mer 10 Oct 2018 15:23 #41
c'est dingue cette histoire. ,J'ai pas de portable ( c'est vrai)et ben dés que je prends ma tire il se met à pleuvoir mais alors juste au dessus de ma bagnole.J'ai pas l'air con sur la côte avec autour de moi des gens en décapotable et moi avec les essuies glaces en marche....
Mer 10 Oct 2018 16:56 #42
Fait chier toujours pas de pluie ,pourtant depuis ce matin toute la commune a eteint son portable :dingue . En meme temps il en faut pas trop, le prefet viens la semaine prochaine pour constater l etendu des degats de la secheresse !!
Jeu 11 Oct 2018 08:59 #43
Le courant circule à mon avis dans les nuages. Donc si ceux ci couvrent la région il y a en effet aucun intérêt à couper les portables dans une seule commune

Pluie annoncée depuis hier 15h jusqu'à ce soir.
Hier ça a commencé vers 15h effectivement mais en discontinue et super light.
Il faut attendre le soir pour que ça commence à tomber en continue et encore un peu plus tard pour que ça tombe vraiment fort.
Ce matin ça s'arrête vers 8h, comme mardi alors que le dimanche ça s'arrête vers 10h vu que les gens commencent à sortir un peu plus tard.

Comme quoi il y a bien des cycles en effet. Ils sont liés aux ondes artificielles !
Jeu 11 Oct 2018 11:49 #44
A propos de cette commune où vous auriez éteint les portables est-ce que la pluie était annoncée ? Ça parrait incroyable de devoir le préciser mais si les ondes peuvent réduire/arrêter les petites pluies on ne va pas faire tomber la pluie pour autant par beau temps en éteignant les portables.

Cela personne ne me répond savoir pourquoi autant de monde critique un peu tout et n'importe quoi même lorsque ça représente un chantier de changer les choses (comme pour les pesticides) alors que rien contre les trops gros niveaux d'ondes. Pourtant si l'intérêt de la 3G était déjà limité la 4G n'en parlons pas. Pour quelques geeks qui veulent chasser des Pokémons dans la forêt on risque de ne plus rien pouvoir y chasser d'autres.

Après sincèrement pouvoir envoyer qqs sms dans la journée là oui j'y vois un intérêt si on sait ne pas en abuser. Mais pour ça on a pas besoin d'appareils ni antennes qui rayonnent en permanence. Un système avec un signal tout les quarts d'heures (+manuel en cas d'urgence) et avec des normes assez basses ça me semble suffisant. Puis à la maison on passe en filaire ou base de faible portée à la limite.

Et puis si vraiment vous tenez absolument à jouer avec la 3G soyez logiques et reclamez plus d'antennes au lieu de militer contre leurs installations !
Jeu 11 Oct 2018 19:09 #45
da23real@yahoo.fr mycologue à ondes courtes a dit.....

"Moi vous savez avec mon camion au pire je peux me barrer dans un endroit où il y a encore des champignons,...."

Fait gaffe à ta santé , car avec l'abus d'hallucinogène ,cela commence à se voir avec tes écrits ondulatoires......!
Dim 14 Oct 2018 11:34 #46
Étrangement certains ont peut-être observé qu'alors que je faisais remarquer qu'il était tombé beaucoup moins que prévu en montagne, il est tombé plus que prévu dans le Var. Ce qui correspond exactement à ce que j'ai décris au tout début.
Malheureusement le contraire serait préférable. Surtout en hiver où la neige renvoie beaucoup de chaleur et apporte ensuite eau et fraîcheur en contrebas durant la fonte.
Ven 2 Nov 2018 23:42 #47
Bonjour,
Je suis EHS et j'ai une certaine expérience des effets des ondes du trafic hertzien.
Je pense que les ondes participent aux facteurs complexes de changement climatique.
En effet, il faut considérer l'ensemble des émissions hertziennes, qu'elles soient basses fréquences ou hautes fréquences. Le brouillard électromagnétique est composé de tous les flux hertziens dont certains ont une puissance locale considérable. On doit parler de DENSITE DE PUISSANCE. Au dessus des agglomérations, la DDP couvre le territoire. Ce brouillard est composée des émissions suivantes : courants induits par les lignes électriques, flux des faisceaux de pylônes de téléphonie mobile qui portent jusqu'à 3 km en ville (10km en campagne), ensembles des wifis domestiques et hotspots, wimax éventuelles, réseaux radio amateur, instruments aéronautiques (radars, gonios, guides de piste et balises de signalement...), antennes des pompiers et gendarmeries, trafic téléphonique (je veux dire appels des téléphones Dects, puisqu'il n'y a guère plus que ceux-là) etc, etc, toutes fréquences confondues. Ce brouillard doit monter jusqu'à 1 km d'altitude puis se dissipe en fonction du carré de la distance. En campagne, le phénomène est identique mais la densité de puissance est bien moindre, bien que présente partout.
Il est évident que ce brouillard influence les molécules de l'atmosphère par sa composition : flux électrique + son corollaire, le flux magnétique. On injecte dans l'atmosphère des ions positifs puis négatifs qui vont charger les atomes en suspension. Il se forme donc des différences de potentiel dans l'atmosphère. Le brouillard hertzien ne peut que participer à la charge générale électrique des nuages, quand leur densité s'intensifie; c'est le cas au dessus des zones humides, côtes, lacs, rivières, la différence de potentiel entre la terre et l'atmosphère ainsi que entre des nuages chargés différemment, déclenche des orages à fortes pluies.
Toutefois, il est fortement probable que ce trafic hertzien participe aussi au réchauffement climatique en agissant sur la résistance moléculaire et crée des zones ascensionnelles qui vident l'atmosphère de son humidité, proche du plancher des vaches. Les deux phénomènes me semblent valables.
Voila ce que je crois.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut