Quelques chiffres

Ouvert par Cevenol, 28 septembre 2018

Mar 9 Oct 2018 07:37 #21
caladoc30 a écrit:
D'après un de mes distributeurs la RPD va surement augmenter au 1er janvier !! Et allez on nous fourre au cul encore plus de taxes !!! :colere


Oui j'ai eu le même écho, sur le métirame par exemple la taxe devrait passer a 8 ou 9€ / Kg ... ça fait peur, et les bio c'est un peu pareil, sur l'hydroxyde de mémoire c'est déjà autour de 2,5€ et ça devrait plus que doubler, pareil pour la BB, bref tout le cuivre :eusa_wall
Mar 9 Oct 2018 19:43 #22
Je ne veut mème pas chercher à faire le bilan des frais de cette année. Je suis en train de lever le palissage de mon plantier en 1ere feuille, j'arrache tout, enfin le peu qui reste, et je replante l'an prochain, et ça donne pas le moral. :icon_frown
J'avais senti venir le coup, comme j'avais un autre plantier à palisser au printemps je n'avais pas tiré les releveurs pour récupérer facilement les fils de fer de celui là, il y a à peu près le compte et tan pis si il y a des raccords. Et je vais sortir les piquets le plus proprement possible et bien les stocker pour l'an prochain. J'ai mème récupéré les bambous.
Mar 9 Oct 2018 20:08 #23
Il a eu quoi ton plantier? Trop de mildiou?
Mar 9 Oct 2018 20:31 #24
loict2006 a écrit:
Il a eu quoi ton plantier? Trop de mildiou?

Non, il en a mème pas eu le temps, trop de flotte et asphyxie des racines, c'était la mare aux canards : 2/3 de mortalité 1 mois après plantation. J'ai plus facile de tout lever et de toute manière le peu qui subsiste est si faiblard que ça ne fera jamais une vigne. Et l'an dernier j'avais un plantier magnifique sans une goutte d'eau ! :blase
Jeu 6 Déc 2018 14:10 #25
Le prix du vin. Voilá que Science&Vie explique au consommateur que payer le vin au prix de l'eau minérale serait somme toute ''normal'' et qu'en année de récolte abondante ce serait meme surpayé ! :itsnot
Il y a des coups de pieds au cul de journalistes qui se perdent. Que fait le syndicat ?

Est-il possible qu'un bon vin coûte moins de 2 euros ?
https://www.science-et-vie.com/questions-reponses/est-il-possible-qu-un-bon-vin-coute-moins-de-2-euros-47138
Difficile de croire qu'une bouteille de vin soit vendue au prix d'une bouteille d'eau minérale. Pourtant, vous en trouverez dans votre supermarché.

Faisons un petit calcul sur les bordeaux : pour atteindre l'équilibre, les producteurs doivent vendre leur vin au moins 1 000 euros le tonneau de 900 litres (soit 83 centimes les 75 cl).

Une bouteille en verre, un bouchon de faible qualité et une capsule valent respectivement 18, 15 et 10 centimes.

Le conditionnement par douze dans du carton léger coûte environ 8 centimes par bouteille. Soit 1,34 euro au total. Les bénéfices sont alors minimes.

Fluctuations du cours du vin
On pourrait même en trouver de moins cher car, en période de crise, le cours de ce type de bordeaux est aux alentours de 750 euros le tonneau, ce qui signifie que les producteurs perdent de l'argent.

Une baisse qui n'est pas toujours répercutée par les grandes surfaces.

D'après Science & Vie QR n°26 « Le guide du vin »
Jeu 6 Déc 2018 22:06 #26
Un référentiel économique du vigneron très complet du ''Centre/Val de Loire''
http://www.vinopole-cvdl.com/fileadmin/images-users/Referentiel_Vigneron_72.pdf

Les Chambres d'Agriculture de la plupart des régions viticoles publient un document similaire mais en Languedoc/Roussillon, plus grand vignoble de France ce doit être superflu, donner des éléments de réflexion aux viti-coopérateurs pourrait sans doute leur donner de mauvaises idées.
http://www.referentiel-vigneron.chambres-agriculture.fr/
Ven 7 Déc 2018 07:38 #27
Interressant Milloux.
Ven 7 Déc 2018 15:39 #28
Pour des vins IGP qui sont dans les memes gammes de prix que des Pays d'Oc ca donne une bonne idée en comparaison de nos vins AOC et IGP du midi.
Comme les coûts de productions sont déclinés avec des configurations précise entre 45 et 60hl/H , et aussi en Bio entre 30 et 50hl/H on peut recouper assez bien pour extrapoler sur le Languedoc Roussillon.

En conventionnel si on prend les données de base arrondie á 7 000 euros / hectare en se payant juste au SMIC on obtient pour un rendement Pays d'Oc á 90hl/H pour un coût 78 euro l'hecto á la vigne + 25 euros vinif = 103 euro/hl de Vrac départ cave .
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/p_ca_synth_vins_occitanie_s18_srfam_20181204_cle8e66dd.pdf
Au tarif qu payent les coops ca veut bien dire que la vendange est payée au raz des pâquerettes au prix coûtant du viti sur la base d'un SMIC et pour une récolte optimale ( sans accident et au rendement max de l'IGP)

En cherchant un peu plus loin, on trouve que dans la filière vin selon les standard de la profession le négoce devrait faire une marge de l'ordre de 30% et la Grande distribution de 40% par dessus. ( cas théorique en circuit long)

A 103 euros / hl ca nous fait 0,78 Euros de vin dans une bouteille ( 75cl) donc si je calcule bien
Prix de la mise en bouteille + etiquette et emballage entré de gamme +1,00 euro ca nous fait la bouteille á 1,78 euro
+ 30% pour le négoce ca la met á 2,31
+ 40% pour la GD ca devrait arriver á 3,24 + 20% TVA = 3,90 Euro dans le panier de la ménagère :eusa_think

Mais en GD le Pays d'Oc tu le trouves entre 5,50 et 6,50 TTC bizarrement le ''marché'' lá ne sait plus calculer sur les standards, entre le négoce et la GD on se partage sur ton dos un bonus de 1,50 á 2,50 euros par bouteilles, la ou tu touche 0,58 euro equiv bouteille , merci les coopains.
Ven 7 Déc 2018 20:22 #29
Evidemment que la GD se gave …. pourquoi ? Car en Languedoc , nous sommes , toutes productions confondues , les plus mauvais commerciaux d'Europe ………… On ne sait ni valoriser , ni vendre , nos productions et notre image ! ça date pas d'aujourd'hui .

J'ai lu ton lien :eusa_think … vite fait …. entre le début du sujet ou vous me sortez tous des frais ha largement inférieur à moi , et ton lien ou ils sortent des frais ha monstrueux , vous m'avez perdu :eusa_think

Des couts de productions à la vigne de 7155 euros ha :eusa_think , j'ai pas dû bien lire .... c'est le chiffre d'affaire ha ici dans le meilleur des cas .
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Ven 7 Déc 2018 21:20 #30
Dans ce référentiel le ''coût de production á la vigne'' ca comprend la rémunération de la MO et du viti au SMIC horaire, ca retombe sur le chiffre d'affaire si tu ne te rémunères pas (ou ta coop) mieux que le SMIC.

Et ce n''est pas si évidement que ce soit la GD qui se goinfre, puisque il y a les intermédiaires du négoce et surtout les intermédiaires intégrés des holdings des grosses coops qui ont racheté le négoce et mémé la distribution dans certain cas.
Avec de la matière première á 58 centimes /75cl, ce n'est pas du 30% que se goinfre la filière des metteurs en marché du Languedoc c'est plus de 100% , ca part au Benelux dans les montages financier de holdings des coops qui se servent en premier pour investir á l'étranger. Mauvais commerciaux tu dis? ... en tout cas acheteurs retords qui tiennent un bon filon et ne le lâcheront tant qu'il y aura du jus á presser.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut