Enherbement de la vigne

Ouvert par light83, 27 septembre 2018

Page 1 sur 1
Jeu 27 Sep 2018 17:28 #1
J'ouvre un nouveau sujet car impossible de retrouver ce qui s'était dit et qui est perdu dans un autre post.
Préparation ce jour du mélange:pois fourrager,vesce,moutarde prêt à épandre à la volée lundi s'il pleut comme prévu mercredi..
Image
Jeu 27 Sep 2018 19:44 #2
Je sème dans le sec au fur et a mesure de la vendange. Mélange sorgho fourrager, phacélie, moutarde, radis japonais, trèfle incarnat. Pour mélanger j'étend une bache, je balance tout dessus et je touille. Je reste sur 4kg/ha en semant 1m sur 2.50 tout les rangs. Cout inférieur à 15€/ha, si ça ne pousse pas je perd guère.
Jeu 27 Sep 2018 20:58 #3
West:j'aimerai semer juste avant la pluie car je crains surtout les pigeons et corneilles,tu n'as pas de dégats?
je suis à 35kg/ha 1 rang/2 semence bio provenance Allemagne et république Tchèque :dingue 80e/ha
Jeu 27 Sep 2018 21:17 #4
C'est que c'est des petites graines, par exemple la phacélie c'est minuscule, alors rien qu'en trainant une chaine derrière c'est enterré. Puis la moutarde ça doit pas trop leur plaire :mdr . Il faut aussi se méfier de ce que disent les marchands pour les densités, l'an dernier je discutais avec un copain, son technico-commercial lui conseillait le double d'Arvalis ! :dingue
Jeu 27 Sep 2018 22:13 #5
Quelle preparation du sol faite vous avant? Jusqu'a quand peut on semer?
Ven 28 Sep 2018 12:26 #6
Pas de préparation pour moi,la rangée est propre labourée en juillet,semis puis griffage léger avec rouleau pour réappuyer.
Ven 28 Sep 2018 14:12 #7
Pareil j'ai attaqué a semé aujourd'hui pour ma part. Mélange de trèfle incarnat, phacélie, radis fourrager, avoine et féverole le tout semé a la volée devant un cadre à cote de melon, puis un passage de rouleau après pour bien rappuyer le tout.

Pour la préparation je ne fais rien de spécial, le travail du sol de l'été et l'absence de pluie c'est resté propre depuis.
Ven 28 Sep 2018 14:17 #8
Propre depuis juillet oui, mais tassé non? entre les écimages, traitements, et la vendange!
Ven 28 Sep 2018 14:25 #9
J'ai fait mon dernier traitement le 20/07, début aout un coup de disque partout et l'écimage pré-vendange autour du 20/08. Mais depuis que je fais des couverts végétaux la texture des sols a changé et ils ne se compactent plus autant que y'a quelques années.
Et puis je laisse les racines des engrais verts décompacter le sol à ma place ça marche plutôt pas mal donc je me casse pas la tête a préparer le sol plus que ça.

EDIT :
Une petite photo de mes semis l'an dernier, la photo date d'envion mi avril, mi mai quand j'ai détruit le couvert ca montait au niveau des releveurs, soit 1m40
Image
Ven 28 Sep 2018 15:03 #10
C'est super et ça donnerait même envie...
Actuellement chez nous, c'est tassé et très sec. On ne pourrait pas labourer. Donc je pense que ce ne serait pas possible de faire comme ça.
Pour le faire, j'attendrai plutôt une petite pluie, puis un coup de cadre ou de décompacteur et semer derrière.

L'autre fois je faisais un petit calcul qui vaut ce qu'il vaut.
Si on considère que la vigne vit dans un pot de 1 hectare et de 50 cm de profondeur:
V Terre = 10 000 m²*0,50m =5 000 m^3/hectare

Si 1 m^3 de terre pèse 1400 kgs:
5 000 * 1400 = 7 000 000 kgs de terre

Or en apportant 800 kgs d'engrais organique/hectare et par an, on réhausse le taux de matière organique de:
800/7 000 000 *100 = 0,0114% par an.

A ce rythme là, sans compter les pertes par lessivage et par minéralisation il faudrait pour remonter le taux de matière organique de 1%:
1%/0,0114%=87,7ans!

D'où l'intéret des engrais verts qui apportent environ 8 à 10 tonnes de maitière organique/ an! Il faut donc seulement 8 ans pour réhausser d'1% le taux de matière organique.
Comme quoi, Ce n'est pas en 1 an que l'on peut compenser des décénies de désherbage total...

Du coup quel est l'intéret des engrais organique qui coûtent plus cher, à part le fait d'être d'origine plus naturelle et d'être admis en BIO?
On dit qu'ils libèrent l'azote plus longtemps mais après?
Certains techniciens confondent engrais organique et amendement organique, car apporter 800kgs hectare de Matière organique est dérisoire. Je pense que ça ne compense même pas les pertes...

Savez-vous quel pourcentage de matière organique par an se minéralise? J'ai aucune idée?! Merci d'avance.
Ven 28 Sep 2018 19:02 #11
J'ai donné un coup de disque juste avant les vendanges, après les 50mm d'aout, et après les 25mm de septembre c'est pas si propre que ça ! :gene J'ai modifier un vieux 9 dents Cdc en réhaussant les 4 dents arrières, les dents avant travaillent, les dents arrières ne font qu'égaliser, les graines tombent après tout ça et de bètes chaines bougent un peu la surface pour les enterrer au minimum. Je n'ai pas de rouleau mais j'y pense.
Quand semer, ça dépend des espèces, on trouve de bonnes références sur des sites comme Arvalis ou ceux des marchands de semence. Mais il faut penser qu'on est au sud, par exemple je tente le sorguo fourrager qui m'a été déconseillé parce qu'il craint le moindre gel, comme je peu espérer qu'il ne gèle pas jusqu'à mi-décembre chez moi je tente le coup.
Des copains sèment orge/vesce jusqu'à fin octobre sans soucis.
Pour la minéralisation, je pense que c'est en fonction du moment ou on détruit les couverts, plus c'est vert plus la partie azote est favorisé. Pour moi je le broie en mème temps que les bois, fin mars, c'est pour ça que je préfère les crucifères qui se développent plus tot.
Je pense qu'il vaut mieux adapter un couvert à nos pratiques plutot que de tout chambouler.
Ven 28 Sep 2018 22:18 #12
Je viens de lire que la matière organique se minéralise à une vitesse de 2 à 3% par an.
Donc entre le broyage des sarments et un engrais organique, on couvre à peu près les pertes, mais ça dépend des sols argileux, sablonneux, calcaires...

Je me demande l'avantage d'un engrais vert par rapport à un apport de fumier?
Je sais que le rapport C/N du fumier décomposé est > à celui d'un engrais vert.
Du coup c'est moins dynamisant pour le sol, mais à part ça?
Ven 28 Sep 2018 22:48 #13
Bonjour
Je vois que certains sont des pros de l enherbement ...J aimerais me lancer cette année.je suis en bio.que me conseiller vous comme semence et les dates de semis ainsi que le matériel sachant que je suis planté à 2 mètres
Sam 29 Sep 2018 13:49 #15
Il fait sa pub pour vendre son pinard....malin pour faire oublier les pesticides :hihi
@chris:en bio il faut des semences bio,fournisseur traditionnel ou sur le net,il y a beaucoup moins de choix qu'en conventionnel,semis à la volée puis léger griffage avant une pluie....
Sam 29 Sep 2018 20:48 #16
chris110 a écrit:
Bonjour
Je vois que certains sont des pros de l enherbement ...J aimerais me lancer cette année.je suis en bio.que me conseiller vous comme semence et les dates de semis ainsi que le matériel sachant que je suis planté à 2 mètres

Quand tu as un automne sec, ou bien une petite pluie pour faire germer et plus rien pendant 4 ou 5 semaines, que tu sois un pros ou non ne fait aucune différence : tu perd ton semis :icon_frown
C'est pour ça que je ne veux pas y mettre cher. Après, je trouve que c'est une connerie de devoir mettre des semences bio pour une culture non récoltée, mème en respectant l'esprit du bio. Si j'étais en bio, j'achèterais de la semence bio juste pour dire que j'en ai acheté....
Sur un autre forum, certain sèment directement des graines vendu en animalerie pour l'alimentation des pigeons, ça revient beaucoup moins cher que d'acheter un mélange fait pour et ça marche pareil !
Sam 29 Sep 2018 20:55 #17
Si les semences ne sont pas traités, on obtient assez facilement une dérogation mais c'est de la paperasse, les distributeurs ou coop d'appros peuvent te faire les fiches directement avec les organismes certificateurs.
Dim 30 Sep 2018 13:30 #18
Miloux11 a écrit:
Si les semences ne sont pas traités, on obtient assez facilement une dérogation mais c'est de la paperasse, les distributeurs ou coop d'appros peuvent te faire les fiches directement avec les organismes certificateurs.

Chez moi beaucoup s'arrangent avec les céréaliers et achètent direct au cul de la batteuse. Comment tu fais en AB dans ces cas là. C'est pourtant plus écologique que de faire venir des semences Bio de Pologne !
Dim 30 Sep 2018 20:28 #19
Le truc c'est que production biologique et écologique sont deux choses bien différentes et je m'en rend compte de plus en plus étant en bio, c'est ce qui arrive quand le cahier des charges est pondu par des bureaucrates sans réelles connaissance du métier, et il y a d'autres absurdités du même genre, après c'est à chacun selon sa sensibilité au sujet, de mettre un peu d’écologie dans son agriculture, qu'elle soit bio ou pas.

Pour en revenir au sujet pour ceux qui voudrait se lancer dans les couverts, je recommanderai sans hésitation les féveroles, les semences fermières sont pas très dur a trouver et pas très chères (le coincoin par exemple) et on peut semer ça a l’épandeur d'engrais suivi d'un coup de griffon / cadre quelconque, ça germe et ça pousse plutôt facilement peu importe la façon de les implanter. Du coup ça demande aucun investissement matériel et pour essayer de nouvelles choses c'est pas plus mal. Si on veut on peut rajouter une céréale mais rien d'obligatoire, ça permet appréhender les couverts sans se ruiner.
Mar 2 Oct 2018 15:19 #20
Avec de l'herbicide sous le rang entre le 20 avril et le 5 août (laisser tout pousser en automne et hiver et toute l'année dans l'interligne); mon taux de matière organique ne fait que de monter et sans apport, ni travail du sol ! .

Le problème n'est pas l'herbicide, mais l'herbicide sur 100 % de la surface et toute l'année. Les plantes qui viennent en automne et hiver donnent de la matière organique incorporée une fois grillées (par leur racines) ! Mais personne ne le dit !

Démagogie quand tu nous tiens ! Si on sort 25 fois le tracteur par contre on est bio... :flower Alors qu'avec 2 passages de glypho sans rien faire tout va bien...

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut