election chambre d'agriculture

Ouvert par jeronimo63, 19 septembre 2018

Ven 8 Fév 2019 22:01 #321
entre2o a écrit:
2 voix ?
2 voix !
Mono et moi !


grâce à l'insistance de Miloux !

Pourtant certains plus haut nous expliqué que la cr devrez rester digne dans la défaite comme dans ce département et voilà la grande fede l à mauvaise
Sam 9 Fév 2019 00:05 #322
cher bfl912, n'étant installé que depuis 2009, je n'ai pas pu voter avant. Ne pas reconnaitre que le fait de bloquer l'évolution du PAD a impliqué une limitation de l'évolution des exploitations, c'est un peu de la mauvaise foi (un peu).

ces dernières semaines, j'ai pû rencontré Véronique (avec qui je partage un certain nombre d'idées) et André (avec qui je partage d'autres idées). 2 personnes que je respecte. Tout comme ceux qui ont voté pour l'un ou pour l'autre, comme pour le Conf.
Tout n'est pas blanc ou noir, ce n'est pas parce que la CR n'a pas remporté les élections que tout va s'écrouler. De même, ce n'est pas parce que la FD a conservé la majorité que le monde va mieux tourner.

Aujourd'hui en lait, ce sont les collecteurs qui font la pluie et le beau temps (gestion des volumes, des prix, des grilles de paiement qualité,...), donc l'orientation politique d'une chambre d'agriculture n'a hélas que peu d'importance.

Pour Sylvain : ayant un projet méthanisation, suis je CR compatible ou alors c'est interdit? La Chambre d'agriculture aurait dû depuis longtemps avoir un référent méthanisation. En Bretagne, on a de bons conseillers dans ce domaine avec des formations très intéressantes. Avoir des projets, des espoirs tout en tenant compte de la dure réalité depuis 2015 c'est interdit,?
Sam 9 Fév 2019 08:58 #323
Election chambre d'agriculture 50% de votants
Election CCI 15%
Election chambre des métiers 15%
Election prud'homale 25%

Est ce un désaveu ou une chance d'avoir 50% de votants ?
Sam 9 Fév 2019 09:29 #324
nicolas2129 a écrit:

Aujourd'hui en lait, ce sont les collecteurs qui font la pluie et le beau temps (gestion des volumes, des prix, des grilles de paiement qualité,...), donc l'orientation politique d'une chambre d'agriculture n'a hélas que peu d'importance.




C'est justement ce que l'on reproche au vieux syndicat , de donner tous pouvoirs à l'industrie agroalimentaire et pleurer ensuite des aides , et maintenant on nous dit qu'il faut :"valoriser les déjections " ….. mais toujours avec beaucoup de subventions sinon "ça ne marche pas " comme m'a dit un consultant .
Sam 9 Fév 2019 10:42 #325
CARTER22 a écrit:
[FDSEA-JA majoritaires en Bretagne
Les taux de participation très bas annoncés les premières semaines ont repris du poil de la bête en fin de campagne. Cette mobilisation a surtout profité à la FDSEA-JA qui a pu compter sur son réseau très dense dans les campagnes bretonnes.
22 : FDSEA - JA assure l’essentiel, la Conf’ rebondit
Dans les Côtes d’Armor, le taux de participation, arrêté à 41,6 %, est clairement en retrait par rapport à 2013 (56,94 %). Cependant, la liste FDSEA – JA fait à nouveau la différence avec 48,91 % des voix au titre du collège 1 des chefs d’exploitation. « La petite déception tient à la baisse de la participation. Cela signifie qu’il y a un véritable travail à mener pour mieux représenter les producteurs, répondre à leurs attentes quotidiennes, consolider les revenus et redorer l’image de l’agriculture, confie Didier Lucas, tête de liste. Mais nous sommes tout de même très contents du résultat. Grâce à ce score, nous occuperons 13 des 18 sièges dédiés aux exploitants. Nous aurons les moyens de relever tous les défis, comme celui de l’installation. »

À la Confédération paysanne, Isabelle Allain apprécie : « Dans un contexte d’érosion du nombre d’agriculteurs, nous sommes le seul syndicat à progresser par rapport à 2013 pour atteindre 23,75 % des voix cette fois. Et nous avons conforté nos deux sièges. »
À la Coordination rurale, Anne Renouard s’avoue « fière de ses colistiers » avec 23,34 % des voix et 3 sièges conservés, mais regrette qu’un taux de participation « si faible signifie que la liste à la tête de la Chambre ne représentera en fait d’un agriculture sur 10 ».
C'est une argumentation d'autant plus fallacieuse, qu'elle s'applique également a toutes les étiquettes et d'une manière amplifiée d'autant. Par voie de conséquence, vous apportez votre soutient au "système" et votre seule "ambition" est de changer l'ordre du chèque.
Un taux de participation qui baisse encore dans le Morbihan
Le taux de participation a chuté de 43 % en 2013 à 38,8 % en 2019. Il faut rappeler que ce taux s’élevait quand même à 56 % en 2007. La liste FDSEA-JA obtient 49,22 % des suffrages contre 48,45 % il y a 6 ans. Laurent Kerlir est satisfait du résultat : « Notre objectif était de franchir la barre des 50 %, on en est tout proche. Nous avons 14 élus sur 18 possibles, c’est une belle performance. Mais le point noir est le pourcentage de votants qui est révélateur d’une certaine inquiétude dans les campagnes. Cela doit nous faire réagir afin d’être plus visibles et encore plus proches des paysans. »
La Coordination Rurale perd sa place de deuxième syndicat du Morbihan avec 24,9 % des suffrages. Noël Rozé, tête de liste donne son analyse : « Nos électeurs du scrutin dernier ont basculé dans le collège des retraités. Nous n’avons pas réussi à capter les jeunes et pour les inciter à nous rejoindre. On fait presque 25 % avec des moyens limités. »
La plus forte participation en Finistère
Dans le Finistère, la liste menée par André Sergent arrive en tête des suffrages, avec 49,01 % des voix. Il se félicite « du taux de participation de 50,2 %. C’est le département breton où l’on a le plus voté, même si on ne vote jamais assez », observe-t-il. Et d’ajouter : « Nous connaissons le challenge qui est devant nous, mais je suis confiant, car nous avons une très bonne équipe ».
De son côté, Véronique Le Floc’h, tête de liste pour la Coordination rurale, s’avoue très déçue, « pour les représentants de la liste et pour les agriculteurs ». Le syndicat termine second, avec 34,49 % en totalisant les votes par correspondance et électroniques. « Si je me suis présentée, ce n’est pas pour moi, mais pour les autres. Ce soir, je ne sais pas si je serai aussi combattante demain, car le prix actuel du lait semble convenir à tout le monde ». De son côté, l’UDSEA Confédération paysanne a recueilli 16,6 % des suffrages.
La FDSEA/JA pèse 47 % des voix en Ille-et-Vilaine
L’ambiance était tendue à la Chambre d’agriculture avant que les résultats ne tombent mercredi à 19 h et portent la liste FDSEA-JA en tête avec 47,1 % des voix. Les syndicats regroupés enregistrent une légère baisse (49,6 % en 2013). « Nous tenons à remercier les gens qui ont voté. C’est un véritable acte citoyen », a déclaré Loïc Guines, tête de liste FDSEA - JA. Si la participation baisse à 40,8 % contre 48 % en 2013, l’élu souligne qu’elle reste cependant « très forte pour une élection professionnelle et compte tenu de l’ambiance générale du pays. » Pour Joseph Martin, tête de liste de la Coordination rurale 35, « tous les syndicats ont leur part de responsabilité dans cette chute. Les agriculteurs n’ont pas suffisamment traduit leur mécontentement dans les votes. » Le syndicat affiche une petite progression, passant de 27,9 % lors du dernier scrutin à 29,7 %. « Mais c’est tout de même une déception », reconnaît l’agriculteur. Du côté de la Confédération paysanne 35, les candidats se disent « très déçus par la mobilisation », malgré la légère progression de leur syndicat, de 22,6 % à 23,2 %. « Les paysans ne savent plus à quoi sert une Chambre d’agriculture », dénonce la tête de liste Charlotte Kerglonou-Mellier.
Un taux de participation en baisse
source paysan breton *]
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Image
Sam 9 Fév 2019 11:43 #326
Un petit lien pour le 57 avec une belle gueule de bois pour la fdsea

https://c.republicain-lorrain.fr/politi ... le-pouvoir

Comme ils étaient en tête la veille avec le vote papier, ils ont cru que la victoire était acquise.
Le président des JA aurait déclaré : "p'tain que c'est chiant à reboucher une bouteille de champagne" :ausa_drool

Pour Nicolas, la CR n'a jamais dit qu'elle était contre la méthanisation.
J'avais d'ailleurs un colistier qui fait parti d'un projet collectif.
En revanche, il ne faut pas que le lait ou la viande deviennent un sous-produit de la merde.
En gros, peu importerait le prix de nos matières agricoles tant qu'on peut gagner du pognon avec le gaz !
C'est extrêmement dangereux pour la sécurité alimentaire du pays parce qu'à la fin tu vires les vaches et tu ne mets plus que du maïs.
La concurrence entre les productions existe déjà puisque la région grand-est par exemple va augmenter le budget méthanisation de 5 M € alors que le montant total de l'aide sécheresse n'est que de 6M € et va laisser plein d'éleveurs sur le coté.
C'est un choix de modèle agricole
Mais qu'on nous le dise clairement s'il ne faut plus que 4 ou 5 sites de méthanisation par canton.
On fait un assolement 2/3 maïs, 1/3 blé et les animaux disparaissent.
Les prairies inondables serviront à faire du foin pour les centres équestres.
Je caricature à l'extrême mais je doute qu'il y ait beaucoup de monde qui trait encore des vaches dans 20 ans si le revenu de l'atelier lait reste aussi bas par rapport aux contraintes qu'il engendre.
Sam 9 Fév 2019 11:49 #327
peewee, les autres chambre consulaires n'ont souvent qu'une seule liste me semble-t-il d'où un désintérêt facile à comprendre. Les inscrits sur les listes électorales ont également des activités souvent très différentes.
En agricole, je connais un pépiniériste qui a refusé de voter pour la chambre d'agriculture parce qu'il ne se sent pas concerné par les missions qu'elle propose.
Sam 9 Fév 2019 13:26 #328
nicolas2129 a écrit:
sylvain 57 a écrit:
Une analyse rapide alors qu'il manque une quinzaine de départements.
45% de participation et l'union des 2 syndicats FNSEA/JA autour de 50%

Cela veut dire qu'ils représentent moins d'un agriculteur sur 4 .

C'est un désaveux du vieux syndicat qui ne représente plus grand monde ... et les autres syndicats ne profitent pas de ce rejet.

D'une façon plus dramatique, on peut dire que les paysans sont assez pessimistes et ne croient plus beaucoup que l'on puisse inverser les choses.
Je l'ai bien ressenti en Moselle avec notre projet de nouvelle filière en partenariat avec le conseil départemental.
Des éleveurs que j'ai contacté m'ont dit : " Tu sais il ne nous reste que x années avant la retraite"
En gros laissez nous tranquille, on a raté notre vie professionnelle avec ce métier, nos gamins feront autre chose !



"on a raté notre vie professionnelle".
Mais qui es tu pour te permettre d'écrire cela?
Votre problème à la CR, c'est que vous êtes contre la FD, contre les représentants FD (à titre personnel), et par conséquence vos idées nouvelles (j'ai bien dit nouvelles) ne sont pas mises en avant. Critiquer ce qui a été fait par le passé, c'est toujours facile. Pour moi, les 6 ans gérés par la Conf dans le 29, se payent encore avec un retard dans la restructuration des exploitations (les seuils du PAD avaient été réduits et bloqués)

Vous êtres trop dans la haine, et en plus vous êtes mauvais perdant. Penser que ce que tu dis est la seule et unique vérité, solution, c'est un peu du totalitarisme, de la dictature.

A l'heure de l'agribashing quotidien, j'aurais préféré un peu plus de volonté de nous unir, regrouper.

Argument éculé par la FD pour justifier son maintien à la tète de la chambre.Si tu pouvais développer un peu,ça m'interresse car je n'ai pas l'impression que l'agriculture finistérienne est un si grand retard par rapport aux 3 autres départements bretons.
Par curiosité,que faisais tu de 1995 à 2001 pour avoir un avis aussi tranché sur le sujet,
Sam 9 Fév 2019 13:53 #329
Que les agriculteurs qui ont voté fnsea viennent se plaindre du prix des produits insuffisants. :dingue :mdr
Mer 13 Fév 2019 12:02 #331
Sur la liste des chambres perdues par la FNSEA, vous pouvez ajouter la Moselle.
J'avais annoncé par avance que leur intitulé "asyndical" n'était qu'un leurre pour capter les déçus de la fédé puis ensuite faire allégeance à Christiane Lambert.

Je me suis trompé sur ce point car la liste "Territoires et filières" a décidé de rester hors des syndicats et de ne pas donner ses voix à la FNSEA.

Tous les gros bonnets de la FRSEA parlaient d'eux en bien avant l'élection puis silence radio après les résultats.
C'était un signe.

A suivre ...
Mer 13 Fév 2019 20:58 #332
rapprochement avec la CR 57?
Sam 16 Fév 2019 11:03 #333
3FR a écrit:
rapprochement avec la CR 57?


A priori non bien qu'ils aient siphonné une partie de notre électorat.
Au début ils se sont présentés comme proches de la FNSEA puis suite à des réunions de terrain et des reproches entendus, ils ont sorti un dernier tract affirmant qu'ils étaient "asyndical".

Ils n'ont pas avancé de programme sur leur profession de foi car ils avaient 2 idées fortes:
- Barrer la route au président de la FDSEA
- Permettre aux filières de gérer directement la chambre d'agriculture

Paradoxalement ils ont récupéré des voix dans l'électorat CR chez les plus virulents opposants à la personnalité de Jean-Marc Brême. En octobre dernier un électeur de 2013 me disait que Xavier Lerond aurait plus de chance que moi de battre le tandem Brême/Becker.

Par contre ceux qui ont analysé les résultats en détails ont observé que la CR a fait un score historique avec plus de 700 voix chez les retraités. Preuve que l'électorat retraité de la liste filière a préféré voter CR plutôt que le partisan de JM Brême.

Nous pouvions donc penser qu'on travaillerait ensemble mais ils m'ont indiqué qu'ils souhaitaient garder toutes les places au bureau et ne travailler qu'avec les coops et les salariés.
Ils ont dénoncé la dictature syndicale pour mettre en place la dictature des filières !

Je ne sais pas comment leur électorat va le prendre car sur le terrain les paysans CR et "territoires et filières" se réjouissaient de la défaite de la fédé et pensaient que les choses allaient changer avec plus d'ouverture au niveau de la chambre d'agriculture.

Personnellement je ne considère pas les mandats agricoles comme un atelier de diversification.
Je ne vais donc pas en faire une maladie de ne pas être au bureau de la chambre.
Xavier Lerond aurait simplement dû avoir la franchise durant la campagne électorale de dire qu'il voulait garder tous les postes pour ses partisans.
Mais s'il avait tenu un discours franc, il aurait probablement perdu les qqs voix qui lui ont permis de gagner d'une courte tête.

Le mercredi soir lorsque la liste fédé était largement en tête après le dépouillement des votes papiers, certains partisans de Xavier Lerond disaient déjà qu'on serait ensemble contre Brême et le jeudi après leur victoire avec le vote électronique, ils ne nous connaissent plus !

Voilà pour les explications, je vous laisse j'ai du boulot sur la ferme parce que malgré tout avec cette campagne électorale, il y a des tas de bricoles qui n'ont pas été faites !

Sinon il y a un recours de la FDSEA mais c'est une autre histoire !
Dim 17 Fév 2019 22:51 #334
l'histoire des gilets jaunes, pourrait ressembler à l'histoire de syndicat agricole , en version ultra rapide ,,,,,,,,
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut