election chambre d'agriculture

Ouvert par jeronimo63, 19 septembre 2018

Mer 19 Déc 2018 13:07 #221
OK Sylvain ,ce que tu dis peut s ' appliquer à la gouvernance des coops, non?
Mer 19 Déc 2018 13:34 #222
sylvain 57 a écrit:

Sinon le vote blanc signifie qu'on ne veut pas que ça change, c'est donc voter pour les gens en place.
Combien de gilets jaunes se sont abstenus aux législatives ? Et maintenant ils gueulent contre Macron !
Si un mec m'arrête sur un rond point, je lui demande sa carte d'électeur pour être sur qu'il ait voté en 2017
Sinon c'est tais toi et rentre chez toi.
Dans une démocratie on vote et si on trouve que tous les candidats sont nuls, on se présente ou on se tait.
C'est trop facile de dire " tous pourris" bien assis dans son canapé.


:eusa_think 2017 ...Quand on t'organsie un deuxième tour Macron Lepen et que tu as suivi les débats ....tu ne peux tout de même pas reprocher aux gens de ne pas avoir été voter ...
Mer 19 Déc 2018 19:07 #224
Je ne parlais pas du 2ème tour de la présidentielle mais des législatives avec une abstention record au 1er tour
Mer 19 Déc 2018 19:29 #225
Image

Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Mer 19 Déc 2018 21:07 #226
La Conf. mosellane ne manque décidément pas d'humour, de même que Mr Le Préfet : profession de foi, validée par la préfecture. Ça va être dur de faire mieux. :mdr :mdr :mdr
Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Mer 19 Déc 2018 23:46 #227
3FR, oui pour la gouvernance des coops
On aurait par exemple pu faire voter les coopérateurs Sodiaal via l'extranet par rapport au choix à faire sur Carhaix
Depuis le début je dis qu'au lieu de viser le marché chinois, on pourrait commencer par viser le marché local.
Par exemple que des yaourts mosellans aillent dans les collèges et les EPHAD
Ce n'est pas par hasard que la liste CR 57 sera conduite par un conseiller départemental qui a la même vision de l'agriculture que moi
Entre Le marché de niche de la vente directe trop chronophage pour beaucoup d'éleveurs et l'export à bas prix qui engraisse l'agro-industrie mais ruine les producteurs, il doit y avoir une place pour des filières locales bien organisées.
Pour l'instant Sodiaal me ris au nez quand je parle de valorisation départementale mais si j'ai plus de poids dans 2 mois, on pourra discuter différemment . Enfin je l'espère
Sam 22 Déc 2018 00:03 #228
Je suis sur la liste Coordination Rurale 22 parce que je suis convaincu que les indépendants, les a-syndiqués, les abstentionnistes et les "votes-blanc" doivent s'exprimer aussi! Il y a une autre issue que la résignation, le pessimisme forcené ou l'indifférence, c'est de reprendre NOS outils en main.

L’agriculture française est à un tournant crucial, car prise en étau entre:


* des prix de nos productions trop faibles pour envisager l’avenir avec espoir, sérénité et dynamisme, ne permettant parfois que de vivre dans une précarité inacceptable.

et

* des revendications sociétales et environnementales souvent sans rapport avec la réalité de nos exploitations.

Il est temps de faire reconnaître la valeur de nos productions, de nos terroirs. La fameuse « montée en gamme » préconisée par beaucoup est très souvent déjà concrétisée dans nos exploitations, mais ignorée.

Il est temps, au sein de nos coopératives, de faire entendre notre exigence rigoureuse lors des assemblées générales, afin que l’intérêt des coopérateurs soient la priorité, naturelle, des conseils d’administration.

Il est temps de poser formellement les contradictions flagrantes entre des exigences sociétales, réglementaires, fiscales toujours plus importantes et une mondialisation sans règles.

Il est temps de contrer avec fermeté l’activisme médiatisé de certaines associations, qui pour certaines publient des cartes de nos exploitations, prétendument « fermes-usines », avec des informations erronées, qui pour d’autres militent pour la disparition de l’élevage et nient tout simplement le bon-sens agricole.

Il est temps de refuser que les turpitudes de certains modèles agricoles sans règles environnementales ou sociales existant parfois au-delà de nos frontières nous soient aveuglément reprochées en France. La réalité de nos exploitations est tout autre et doit être reconnue.

Il est temps de faire revendiquer les efforts et surtout les résultats obtenus sur les bassins versants Algues Vertes et plus largement sur tout le territoire breton. On ne peut plus accepter la succession sans fin de Directives Nitrates, des règles de conditionnalité des aides PAC chaque année plus complexes et pointilleuses, des articles de presses dépeignant l’évolution des pratiques agricole beaucoup trop à charge, alors que les résultats sont au rendez vous!

Cette lutte doit commencer dans nos Chambres d’Agriculture, interface essentielle avec l’administration, les élus, la population, les entreprises et coopératives de l’agro-alimentaire, les consommateurs.

Cette lutte doit être menée dans l’alternance, avec un brin d’impertinence et une intransigeance affirmée.

Osons bousculer l’ordre trop souvent établi et ronronnant. Osons l’alternance dans nos Chambre d’Agriculture avec la Coordination Rurale.
Vini, Vidi, Pactoli
Sam 22 Déc 2018 02:17 #229
DREAM AND DREAM AND AGAIN DREAM

A PART CHANGER SA FACON DE VENDRE AUCUN MOYEN DE CHANGER SES PRIX
Sam 22 Déc 2018 06:56 #230
lilo35 a écrit:
DREAM AND DREAM AND AGAIN DREAM

A PART CHANGER SA FACON DE VENDRE AUCUN MOYEN DE CHANGER SES PRIX

complètement d accord ne produire que ce que l on est capable de bien vendre.
Sam 22 Déc 2018 10:49 #231
gwendal raoul a écrit:
Je suis sur la liste Coordination Rurale 22 parce que je suis convaincu que les indépendants, les a-syndiqués, les abstentionnistes et les "votes-blanc" doivent s'exprimer aussi! Il y a une autre issue que la résignation, le pessimisme forcené ou l'indifférence, c'est de reprendre NOS outils en main.


:clap :coolg

J'été toujours pensé que tu devrais t'engager, qu'il soit vert, jaune ou rouge
Et donc c'est une trèèèès bonne chose
Sam 22 Déc 2018 11:08 #232
Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Sam 22 Déc 2018 12:30 #233
Ce que la stance d' Octave Mirbeau ne dit pas c'est qu'avant d'aller bêler á l’abattoir les moutons se sont fait tondre pendant moultes années avec la benediction du syndicat. Faire la gréve des électeurs c'est voter double pour le boucher et le tondeur Fédéraste.
Sam 22 Déc 2018 12:52 #234
lilo35 a écrit:
DREAM AND DREAM AND AGAIN DREAM
A PART CHANGER SA FACON DE VENDRE AUCUN MOYEN DE CHANGER SES PRIX


Si les agriculteurs se font déplumer* il y a une solution simple á une vice de forme simple á la base c'est que nulle part, á aucun moment ils ne prennent part aux négociations qui établissent les prix á divers niveaux dans la filière entre le champs et le consommateur. Ce devrait être le role bien compris d'un syndicat qui ne pratique pas la confusion des genres.
* (Sauf quand il prennent le contrôle par des circuits courts.)

Une coopérative de filière qui á pris des participations ou le contrôle de tous les échelons intermédiaires transformation, négoce de gros , négoces export, marques et mémé distribution et GD est au centre d'un conflit d’intérêt flagrant entre ses diverses casquettes dans la fixation de la rémunération des apporteurs.

Si on ne force pas la mise en place dans les inter professions d'une instance de négociation des rémunérations et de la répartition de la valeur ou seraient réellement représentés les agris producteurs pour négocier face aux gestionnaires des coops, industriels et distributeurs, ont continuera á se faire tondre AD VITAM AETERNAM jusqu’à l'extinction.

Et la ''Gréve de la production'' par l'extinction de l’espèce paysanne n'est meme pas un moyen de pression, la filiére s'en bat l’œil, aveugle et bien persuadée qu'elle est de faire rapidement bien mieux sur les coûts avec son plan B de de fermes usines, de coopératives foncières avec main mise sur la production industrielle ou les moutons seront remplacés par des robots et quelques esclaves.
L'illusion sera de courte durée et le réveil tardif sur le champs de ruine de son agriculture vidée de sa substance.
Sam 22 Déc 2018 13:58 #235
lilo35 a écrit:
DREAM AND DREAM AND AGAIN DREAM

A PART CHANGER SA FACON DE VENDRE AUCUN MOYEN DE CHANGER SES PRIX



Alors on va se laisser faire encore longtemps?

C'est bien pendant que les coops n'y arrivent pas avec nos prix de vente du niveau d'il y a 30 ans ( il va falloir donner notre production) ,les privés font des bénéfices, augmentent leur fortunes pendant que nous avons subi une crise longue qui a vidé les tréoreries des exploitations,provoqué des liquidations,des suicides;.
Bref si on se bouge pas le c.l on sera la dernière génération de producteurs.
Quel jeune sera assez bete pour investir des milliers d'euros,bosser comme un con avec une rémunération à peine le smic
Sam 22 Déc 2018 14:35 #236
gwendal raoul a écrit:

Cette lutte doit commencer dans nos Chambres d’Agriculture, interface essentielle avec l’administration, les élus, la population, les entreprises et coopératives de l’agro-alimentaire, les consommateurs.

Cette lutte doit être menée dans l’alternance, avec un brin d’impertinence et une intransigeance affirmée.


Si il faut retenir quelque chose c'est bien cela ! Evidemment !

En ordre dispersé ça va être dur de faire bouger …..
Sam 22 Déc 2018 15:47 #237
je pense que vous êtes assez intelligent que pour se dire que le système de production a notre époque est voue a aller ds le mur
circuits courts ou d'autres
peu importe mais la production a grande échelle, se termine sauf pour les coop ou les industriels

mais l'agri ou le futur jeune croyez vous qu'il veux continuer comme cela

j'aurais une boutique a laisser dans a peine dix ans

qui voudra d'un truc pour se faire tondre tous les ans

que se soit de gauche ou droite

le meilleur moyen de faire réagir les décideurs politiques est une pénurie et qu 'ils pleurent pour avoir de quoi manger ds leur assiette

mais cela n'arrivera jamais car il y a toujours quelqu'un pour produire ,français européen ou autre

donc le monde n'est pas prêt de changer

regarder sur une carte de France dans quel sens se concentre l’élevage ,,vers l'ouest

une clôture de champs qui s'en va

ne reviendra jamais , a part pour le loisir des chevaux

comment les anglais on fait pour la production porcine , c'est pin up chez eux

en France qui s'installe en porc

restez avec vos oeillères ,mais l’élevage se tue

et essaye de se battre pour essayer de sauver le dernier des mohicans , battez vous mais sans moi

qui peux motiver ses enfants pour produire avec pas de perspectives a long terme Qui ???
Sam 22 Déc 2018 17:17 #238
Si tu ne te bouges pas le fion, tes enfants vont se retrouver esclaves dans une Coop foncière de Production industrielle.

Un truc que vous oubliez lá, c'est que les 86 milliards de chiffre d'affaire que font les coops , 40% de l'agroalimentaire sont ''juridiquement'' sous contrôle du vote des 500 000 adhérents propriétaires des petites coops comme des grosses.

Curieusement chez coop de France, on affiche partout le nombre d'entreprises 2500, de salariés 165 000 mais jamais le nombre de coopérateurs propriétaires du capital et électeurs des 55 000 administrateurs délégués.

Les montages de holdings pour nous en déposséder sont légions, mais juridiquement ca appartient á ceux qui détiennent les parts, méme si éjectés du poste de pilotage ils ferment leurs gueules et se laissent tondre par non-pensées, non-paroles et surtout par omission de poser les questions ils n'en restent pas moins responsables et propriétaires.

Si on monte une coordination sur les réseaux sociaux pour bloquer les Assemblées Générales et les Conseilss d'Administrations plutôt que des ronds points ou les portails des Préfectures, on a autrement des raisons d'obtenir un retour sur investissement que les gilets jaunes avec leur victoire á 100 euros.
Sam 22 Déc 2018 17:40 #239
Sam 22 Déc 2018 21:37 #240
t’inquiètes pas pour mes enfants
ils ont choisis une autre branche et rien a voir avec l'agricole

et tant mieux pour eux , après ils ont plus qu'a réussir dans leur branche

bloquer les ag

ouais vas y les décisions au sein des coop sont déjà prises avant de les ag

demande aux jeunes qui ont essayer de faire changer il y a 8 ou 10 ans au niveau de la production porcine

soit on les as mis dans une coop en tant que administrateur ou on leur a fait comprendre par controle dda etc de ne pas trop bouger

alors vas y essaye

mais comme sur l'autre sujet ici , c'est un marche mondial donc aucun projet pertinent pour nous


ce que je trouves bizarre , c'est de se battre pour des places au niveau dept alors que les décisions sont planétaires

vraiment querelles de clocher et de personne
vraiment d'un autre age :eusa_boohoo :eusa_boohoo :eusa_boohoo :eusa_boohoo

enfin pour moi

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut