Vendanges 2018

Ouvert par bouchet, 27 juillet 2018

Jeu 27 Sep 2018 16:37 #81
light83 a écrit:
Cevenol a écrit:
Certification en juillet 2019 si possible.
Après ce qui me refroidit un peu c est cette baisse de cuivre a 4kg / ha envisagé au lieu de 6 !!
Je vois pas comment on peut s’en sortir avec 4 kg sur par exemple une année comme 2018.
Autre question.... qui avait déjà été abordé je crois....peut on quitter une coopérative en conventionnel pour une autre coopérative bio avant la fin d engagement si celle ci ne fait pas de bio?

Plutôt avant le 15 mai 2019 pour déclarer sa bio à la PAC (hélas pour l'instant la déclaration en mai 2017 n'a rien débloqué:pas de sous provisionnés et attente vaine pour l'instant! :itsnot ).
Pour le Cu il n'y a pas de plafond pour l'instant et 10trait à 400gr font 4kg ce qui est déja un sacré rythme de traitement.
Pour l'engagement en coop je ne sais pas te répondre.

Ok... :pouce je pensais que c était plutôt des traitements à 600 gr... effectivement 10 c est pas mal surtout lissé sur 3 ans je crois..
Je vais contacter le service juridique de la CA 30 pour l engagement. ... mais ce n est qu un petit problème... ça représente 2 ha de viognier que j ai sur une autre coopérative... pour tout le reste je suis sortant avant le 30 àvril 2019;.
Quand le Sage montre la lune.... l'idiot regarde le doigt !!
Jeu 27 Sep 2018 16:42 #82
WESTVAR a écrit:
light83 a écrit:
Plutôt avant le 15 mai 2019 pour déclarer sa bio à la PAC (hélas pour l'instant la déclaration en mai 2017 n'a rien débloqué:pas de sous provisionnés et attente vaine pour l'instant! :itsnot ).
Pour le Cu il n'y a pas de plafond pour l'instant et 10trait à 400gr font 4kg ce qui est déja un sacré rythme de traitement.
Pour l'engagement en coop je ne sais pas te répondre.

Je ne pense pas qu'un passage en bio puisse te dispenser de ton engagement, que tu ailles dans une autre coop ou non ne change rien, tu peux très bien être en bio et vendre tes raisin en conventionnel.
Pour le cuivre c'est une moyenne sur 5 ans normalement

Ha ok 5 ans je croyais sur 3... light me disait que c était du 400gr / par traitement ... donc 10;par an en moyenne c est pas mal .
Pour l engagement j aurais bientôt des nouvelles.. te dirais.... s il faut rester je resterai.
Mais c est juste 2 ha que j ai sur une autre coopérative.. tout le reste sortira parfaitement légalement en avril 2019
Quand le Sage montre la lune.... l'idiot regarde le doigt !!
Jeu 27 Sep 2018 17:08 #83
Cevenol a écrit:
Mais c est juste 2 ha que j ai sur une autre coopérative.. tout le reste sortira parfaitement légalement en avril 2019

Il faut envoyer un courrier 6 mois mini à l'avance donc j'imagine que tu es prêt...
Jeu 27 Sep 2018 17:56 #84
Cevenol a écrit:
Pour le cuivre c'est une moyenne sur 5 ans normalement

[/quote]
Oui 5ans et 30kgs de Cu max/5ans,la réglementation doit évoluer début 2019 mais il semble que ça ne bouge pas beaucoup.
C'est donc pour l'instant mini 6kg/an soit 10x600grs par exemple.
Jeu 27 Sep 2018 18:24 #85
light83 a écrit:
Cevenol a écrit:
Mais c est juste 2 ha que j ai sur une autre coopérative.. tout le reste sortira parfaitement légalement en avril 2019

Il faut envoyer un courrier 6 mois mini à l'avance donc j'imagine que tu es prêt...

6 mois ???!!!! C est à dire ???
C est jusqu au 30 avril non ? Qu on peut faire le courrier ?
Quand le Sage montre la lune.... l'idiot regarde le doigt !!
Jeu 27 Sep 2018 19:49 #86
Cevenol a écrit:
light83 a écrit:
Il faut envoyer un courrier 6 mois mini à l'avance donc j'imagine que tu es prêt...

6 mois ???!!!! C est à dire ???
C est jusqu au 30 avril non ? Qu on peut faire le courrier ?

De mémoire c'était 6 mois par courrier AR mais je viens de relire la dernière mouture des statuts (2018)
article8 alinéa 5:c'est 3 mois au moins avant l'expiration du dernier exercice de la période d'engagement concernée par lettre recommandée avec AR.
et alinéa4:la durée initiale de l'engagement est fixée à 5 exercices consécutifs à compter de l'exercice au cours duquel l'associé coopérateur a effectué ses premières livraisons.
Jeu 27 Sep 2018 19:53 #87
Cevenol a écrit:
light83 a écrit:
Il faut envoyer un courrier 6 mois mini à l'avance donc j'imagine que tu es prêt...

6 mois ???!!!! C est à dire ???
C est jusqu au 30 avril non ? Qu on peut faire le courrier ?

Pour ètre réglo, il faut faire 2 recommandés avec accusé de réception, le premier pour demander ta date possible de sortie et quand la date limite de l'envoie du courrier, et le deuxième dans les délais précisés en réponse au premier courrier. C'est dépendant des status et de la date de l'AG en principe.
En réponse au premier courrier la coop doit te fournir la réponse assez vite et si il y a un doute prendre le cas qui t'es le plus favorable pour rester dans la légalité. Le doute peux venir de ta date d'engagement qui est en fait la date d'engagement de l'exploitation, et c'est pas toujours facile à définir. Chez moi des exploitations sont engagées depuis plus d'un siècle !
Jeu 27 Sep 2018 20:55 #88
light83 a écrit:
Cevenol a écrit:
6 mois ???!!!! C est à dire ???
C est jusqu au 30 avril non ? Qu on peut faire le courrier ?

De mémoire c'était 6 mois par courrier AR mais je viens de relire la dernière mouture des statuts (2018)
article8 alinéa 5:c'est 3 mois au moins avant l'expiration du dernier exercice de la période d'engagement concernée par lettre recommandée avec AR.
et alinéa4:la durée initiale de l'engagement est fixée à 5 exercices consécutifs à compter de l'exercice au cours duquel l'associé coopérateur a effectué ses premières livraisons.

Heu, les status ne sont pas identiques de caves à caves et de départements à départements. Nous devons avoir des status à peu prés équivalents car nous avons la mème juriste, mais il y a des différences notables mème entre les caves du Var.
Ven 28 Sep 2018 14:14 #89
J'ai également entendu dire, sans jamais vérifier par moi même, que l'absence de vinif bio était un motif de rupture du contrat liant à la cave, un coopérateur à rejoint notre cave en quittant sa précédente sur ce motif d'ailleurs, mais je le répète je sais pas ce que dit la loi la dessus.
Sam 29 Sep 2018 20:18 #90
Ca deviens un repère de Bobo-Bio ici, Roumégue va encore nous bouder 4 mois de vacances hors forum si vous continuez lá dessus :mdr
cam34 a écrit:
...
Voilà les conclusions que nous en avons tiré!

Sur le plan financier, je sais pas si au négoce c'est très revalorisant en cave coop. Je sais pas si le surcoût de production est compensé par un cours à peine plus haut. La plupart de ceux qui sont en bio, raisonné, terra vitis... font de la bouteille et communiquent sur leurs actions afin de mieux revaloriser leur produit.
Bref même en non culture avec de la bouteille il y en a qui s'en sortent pas trop mal! :flower

Par ailleurs, vous les consultez où vous les cours du vin? Auriez-vous un lien SVP? Merci d'avance ça pourrait être intéressant de comparer.?

Pour les cours il y a un observatoire á la DRAAF
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/p_ca_synth_vins_occitanie_s08_srfam_20180925_cle85381a.pdf

Ce que la cave COOP me payait 100 á 120 euro/Hl en 2016 est quoté en dessous de 100 cette année , en faisant mon vin chez moi je le vend en vrac près de 200 euros direct au négoce/Bio et je fais mes bouteille á 9,50 en vente directe.
Sam 29 Sep 2018 20:39 #91
Vendanges finis pour moi avec un petit tier de récolte, mildiou, 2 grèles, enfin bref une année à oublier.
Petite consolation : http://www.syndicatdesvigneronsduvar.com/
J'attend encore un peu pour l'AB !
Sam 29 Sep 2018 22:12 #92
Waouh !!
Des prix bien rémunérateur , ça va nous rouméguer encore ... :mdr
Enfin tant mieux pour vous les varois , chez nous même les aop n'arrivent pas aux cotations de vos igp !!!
Ce qui me fait râler cette campagne , j'ai pas teminé encore ... Malgré une éniemne année catastrophique dûe à la sécheresse depuis 2015 ...
La coop vient d'ouvrir à peine sur les grenache noir où la récolte était plutôt correcte malgré tout , résultat catastrophique sur certaines parcelles les grappes se sont désséchées sur pied !!! :colere :colere
tout celà confondu ça commence à devenir fatiguant et usant à force ....
Enfin bravo à vous pour avoir des prix aussi rémunérateurs que celà , pour arriver à ce niveau là , il faudrait se poser des questions chez nous .....
Dim 30 Sep 2018 09:57 #93
terroir66 a écrit:
Waouh !!
Des prix bien rémunérateur , ça va nous rouméguer encore ... :mdr
...
Enfin bravo à vous pour avoir des prix aussi rémunérateurs que celà , pour arriver à ce niveau là , il faudrait se poser des questions chez nous .....

Il faudrait se poser des questions chez nous... et surtout trouver les réponses. :eusa_think
Si on veut comprendre ce qui se passe sur le marché du vin en vrac pour les viticulteurs il suffit de regarder ce qui s'est passé pour le lait en vrac chez les éleveurs. Ils ont quelques années d'avance et c'est exactement ce qui est en train de nous arriver pour précisément les mêmes raisons. VINADEIS suit pas á pas le modèle de LACTALIS et d'AVRIL le tout mis en musique par COOP de FRANCE et la FNSEA.
Toutes nos grosses Coops avec Vinadeis suivent á l'unisson et ont ont arrivera rapidement aux mêmes conclusions puisque le raisin est devenu une ''commodité '' industrielle, le minerai des Groupes Industriel / Négoce/ Distribution intégrés qui te payent au ''prix du marché mondialisé''.
:gene
http://forum.terre-net.fr/topic-270316-60
Dim 30 Sep 2018 10:45 #94
Ca deviens un repère de Bobo-Bio ici, Roumégue va encore nous bouder 4 mois de vacances hors forum si vous continuez lá dessus :mdr
cam34 a écrit:
...
Voilà les conclusions que nous en avons tiré!

Sur le plan financier, je sais pas si au négoce c'est très revalorisant en cave coop. Je sais pas si le surcoût de production est compensé par un cours à peine plus haut. La plupart de ceux qui sont en bio, raisonné, terra vitis... font de la bouteille et communiquent sur leurs actions afin de mieux revaloriser leur produit.
Bref même en non culture avec de la bouteille il y en a qui s'en sortent pas trop mal! :flower

Par ailleurs, vous les consultez où vous les cours du vin? Auriez-vous un lien SVP? Merci d'avance ça pourrait être intéressant de comparer.?

Pour les cours il y a un observatoire á la DRAAF
http://draaf.occitanie.agriculture.gouv ... 85381a.pdf

Ce que la cave COOP me payait 100 á 120 euro/Hl en 2016 est quoté en dessous de 100 cette année , en faisant mon vin chez moi je le vend en vrac près de 200 euros direct au négoce/Bio et je fais mes bouteille á 9,50 en vente directe.


Merci pour le lien; j'irais y faire un tour de temps en temps...
C'est vrai que j'ai du mal à comprendre que des coops vendent 100-120E ce que vous en cave particulière arrivez à revaloriser à près de 200E. Par ici aussi quand je discute avec des indépendants c'est la même chose.
Même si les frais de vinification sont légèrement supérieurs, on s'y retrouve je pense! (surtout si on fait un peu de bouteille à coté...)
Selon vous qu'est-ce qui justifie cet écart de prix?
Dim 30 Sep 2018 11:31 #95
cam34 a écrit:
Selon vous qu'est-ce qui justifie cet écart de prix?

Personne n'a dit qu'il était justifié, la différence va direct dans les ''RESERVES NON DISTRIBUABLES'' des coops pour financer les opaques opérations de croissance externe de la filière ( tout y passe rachat de réseau de distribution , négoces, export, marques, concurrent et fonds d'investissement etc...) et pour le moment toi dans la filière tu n'y est pas ... , mais elle est bien assise sur ta récolte pour mieux la pressurer aux prix du marché mondialisé.

Quand il y aura plus de jus, la filière s'occupera de tes vignes et de ton matos (neuf) par une filiale financiarisée du foncier agricole pour sécuriser son minerai et te reprendra dans le club filière au smic comme technicien de surface.
Note qu'au smic tu y gagneras, comparé aux dettes de l'addition que tu continueras á payer au Credit Agricole.

Cerise sur le gâteau, dans les Consd'Admin des COOPs les salariés dorénavant sont plus représentés que les agriculteurs alors tu auras ton mot á dire ... á condition de te taire, et droit aussi á un pot plus une prime á ton départ en retraite.
Dim 30 Sep 2018 12:43 #96
Simple …. "cave coop" sera toujours moins vendeur que " Domaine" ! … quelque soit la qualité de nos vins !
Püis nos volumes , il faut les écouler !
Et quelque soit la qualité de nos vins également , notre appellation n'est pas porteuse ....on ne refera pas l'Histoire .
Les vitis Languedociens se sous estiment .... à force de leur dire qu'ils ne font que de la merde , ils le pensent .

Puis à force de faire comme tout le monde , on se perd ! Et même nos oenologues .... nos vins cette année , pour ceux qui ont récolté , sont superbes ! De la maturité ! Fini les raisins acides , qui donnent des Rosés acides , qui foutent la chiasse ... et ça même eux , ont du mal à le comprendre !
On doit suivre cette mode désespérante du Rosé .... :icon_frown
Cette année , j'ai dégusté pas mal de vins , de pas mal de régions ..... infernale cette acidité générale :malade .... les consommateurs sont loin d'être de vrais amateurs de vins !!! :eusa_snooty

Aaaaah en théorie , le prix des vins bio est merveilleux .... surtout quand c'est revalorisé en Domaine .

Aprés , on va arrêté avec la mauvaise foi !
Les bios , quels sont vos rendements cette année ?

Ici dans mon secteur pour les Bios , c'est un désastre ... et ceux qui sont "heureux" sortent 20hl/ha :interr ... tu fais quoi avec 20hl/ha ? 20X150 à 3000 euros ha ça paie pas les frais !!! :eusa_naughty

Et vous allez faire quoi quand ils interdiront le cuivre ? :eusa_think .... et ils vont l'interdire !!! Rien de plus normal !

Cévenol ( bon rétablissement ;) ) ... bien sûr , je comprends que tu cherches un solution ... on peut pas continuer comme ça !
Cette été , je suis passé à st Genies de Malgloires chez Fert ... j'y ai croisé des vitis de ton secteur ... et entre nous , pas de langue de bois ( ou de bios ... anagramme ) .
Des types raclés par le mildiou , y en a eu partout !
Et surtout chez les bios fatalement ... un gars me racontait du coté de Lédignan , que 2 jeunes étaient passés en Bio cette année ( aprés les 2 ans de conversion ) ... ils ont perdu 100% de la récolte ... ils sont en faillite ... à peine commencé , c'est terminé ! ..... quelle tristesse :icon_frown !
J'en veux à ceux qui font miroiter "les mirages " et "les miracles" !!! .... car ceux qui ne vivent que de la vigne , le paient trés cher !!!!

Maintenant , je lis donc sur ce forum que les bios sont satisfaits :eusa_think ... moi les bios que je connais qui "s'en sortent" n'en ont pas besoin pour vivre ; et vous ne pouvez pas vous mesurer à ceux là ; c'est de la viticulture loisir pour riches entrepreneurs !
Les vrais bios qui s'en sortent n'ont pas attendu de voir le mildiou pour agir ... entre 17 et 19 traitements !!! Superbe le bilan carbone !!!! :eusa_clap :pouce ... pendant 2 mois , c'était pas la peine d'éteindre le tracteur ! :dingue

Entre parenthèse , on en parle des parcelles bios ravagées par la flavescence ? C'est une hécatombe !!!! Un scandale !!!
Une pression phénoménale qui met en rage leur voisin !!


Miloux , t'avais pas vendu des parcelles pour te renflouer ? :eusa_think ... c'est une solution ça ?? :interr
Et c'est Chris110 qui a du mal à payer son matériel , non ?
Y a pas à dire ... le Bio , ça paie !! :eusa_think

Et vous croyez que vous allez les amortir vos interceps à 14000 euros ..... le GNR va surement baisser :dingue Rêvez , on est en France !!!
Quand à passer aux interceps , sur des vignes toujours désherbées , ça va être un massacre !!!!
Oh ma foi ! Qu'ils s'y mettent ! La sanction sera méritée !

Vous avez juste la chance que tout ceux qui parlent d'agriculture dans les médias n'y connaissent rien !
Que le consommateur croient "bêtement" qu'en Bio , on ne traite pas !
Et que pour mettre en valeur le Bio , on crache en permanence sur le conventionnel !

Et comment voulez vous que je puisse un seul instant imaginer passer en Bio ? J'aurai l'impression d'être un traite , qui rejoint ceux qui nous ont méprisé !
De toute façon , avec vos frais et vos rendements en chute libre , c'est pas viable ! T'as intérêt d'avoir d'autres revenus ou d'avoir ton Domaine .... et investir dans un Domaine aujourd'hui , c'est pure folie !!!

ça rêve !!!! Vous inquiétez pas , la vague de déconversion , de faillite qui s'annonce , sera cachée au grand public .... vous aurez d'autres candidats au suicide économique !
Des vignes en vente et du matériel , ça va brader ... ça commence !

Bref ! J'ai plus trop envie de participer au forum , même si j'ai de la sympathie pour les habitués ... plus envie de défendre un métier qui se laisse mourir , et dont les représentants ont capitulé !!
Y avait un post de Caladoc30 qui parlait d'un viti menacé au fusil par un voisin , lors d'un traitement .... aucune réaction ; tout le monde accepte cet état de fait ..... et pourtant il aurait même pu être Bio ... là , je me suis dit ;" C'est plus la peine ! Des Hommes dans ce pays , y en a plus ! Et même dans ce métier"

J'ai un dégout profond pour la France , pour les français ..... qui tuent leur Agriculture ! Qui laissent crever nos éleveurs , comme si leur malheur n'était déjà pas suffisant .... un pays qui donne carte blanche à ces tarés de fascistes véganes !
Il nous reste quoi comme liberté ici ? :interr
Les derniers cons qui osent travailler se font racketer pour financer la masse de branleurs perfusés au social !

Ce pays a tué toute envie d'investir ..... et maintenant partageons la misère !

Moi , je me laisse 10 ans ; pas plus ! Mes credits seront soldés ; j'arrêterai le métier ... je vends tout et je me casse !
Je vais pas m'acharner à travailler pour un pays qui veut que je disparaisse !
Et que ce pays connaisse une famine bien méritée !
Quand un peuple a perdu le sens commun , le sens des priorités et la moindre valeur , il mérite son sort .

Un jour ils pleureront l'Agriculture qu'ils auront assassiné !!!! ..... il n'est qu'à traverser le Massif Central ! Un désert humain !
On ne voit même plus de vaches ....
Et il ne manquera pas des harmas ici ..... quand on passe dans les PO déjà :eusa_doh
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 30 Sep 2018 13:17 #97
terroir66 a écrit:
Waouh !!
Des prix bien rémunérateur , ça va nous rouméguer encore ... :mdr
Enfin tant mieux pour vous les varois , chez nous même les aop n'arrivent pas aux cotations de vos igp !!!
Ce qui me fait râler cette campagne , j'ai pas teminé encore ... Malgré une éniemne année catastrophique dûe à la sécheresse depuis 2015 ...
La coop vient d'ouvrir à peine sur les grenache noir où la récolte était plutôt correcte malgré tout , résultat catastrophique sur certaines parcelles les grappes se sont désséchées sur pied !!! :colere :colere
tout celà confondu ça commence à devenir fatiguant et usant à force ....
Enfin bravo à vous pour avoir des prix aussi rémunérateurs que celà , pour arriver à ce niveau là , il faudrait se poser des questions chez nous .....

C'est un peu un coup de chance et ça n'a pas été toujours comme ça, quand je me suis installé il y a une bonne quinzaine d'année on révait d'un AOP à 100€ et on était limité à 55hl/ha. Il y a aussi eu de gros efforts qualitatif et des gros investissements en cave.
Il faut aussi prendre en compte que 2/3 environ de la viticulture Varoise des années 60 ont tout simplement disparus. Des caves de plus de 100000hl n'en font plus que 20000 quand elles n'ont pas tout bonnement fermées.
Pratiquement ne subsiste que les secteurs AOP que ce soit Côtes de Provence et Coteaux Varois. Quand on traverse le Var c'est simple de reconnaitre les villages classés AOP et ceux qui ne le sont pas, c'est loin d'ètre une mer de vigne comme chez vous, il y a des ha et des ha à l'abandon ou retourné en forèt, surtout dans le nord du département.
Le mauvais choix de ces secteur à été de ne pas s'engager dans l'AOC pour continuer à produire, à l'époque l'AOC se vendait au mème prix que le "vin de table" et nos parents ont fait un choix difficile.
Tout ça a fait pas mal de dégats, parce que c'est dur de passer à une autre culture, il y a peu de belle plaine à céréale et souvent c'est des terres à caillasses... Le haut Var est presque un désert.
Roumègue nous critique parce qu'on ne roumègue pas, qu'est ce que tu veux rouméguer avec le dernier tracteur à la mode et le gros pickup qui va bien ! C'est pas crédible vu de l'extérieur il faut bien l'avouer. :dingue
Dim 30 Sep 2018 13:24 #98
Miloux11 a écrit:
cam34 a écrit:
Selon vous qu'est-ce qui justifie cet écart de prix?

Personne n'a dit qu'il était justifié, la différence va direct dans les ''RESERVES NON DISTRIBUABLES'' des coops pour financer les opaques opérations de croissance externe de la filière ( tout y passe rachat de réseau de distribution , négoces, export, marques, concurrent et fonds d'investissement etc...) et pour le moment toi dans la filière tu n'y est pas ... , mais elle est bien assise sur ta récolte pour mieux la pressurer aux prix du marché mondialisé.

Quand il y aura plus de jus, la filière s'occupera de tes vignes et de ton matos (neuf) par une filiale financiarisée du foncier agricole pour sécuriser son minerai et te reprendra dans le club filière au smic comme technicien de surface.
Note qu'au smic tu y gagneras, comparé aux dettes de l'addition que tu continueras á payer au Credit Agricole.

Cerise sur le gâteau, dans les Consd'Admin des COOPs les salariés dorénavant sont plus représentés que les agriculteurs alors tu auras ton mot á dire ... á condition de te taire, et droit aussi á un pot plus une prime á ton départ en retraite.

Alors comment tu expliques que chez nous ça marche avec à peu près le mème système de filière/négoce ? :eusa_think
Dim 30 Sep 2018 13:35 #99
Woooof ! Le Fendt et le pick-up , ça fait pas un bénéfice ! …. ça défiscalise ! Parfois , pas plus !

Je vais te dire …. cette année ici , chez moi , ça tire la gueule méchamment !
Pourquoi ?
Les types , au forfait comme moi , sont rares ... d'ailleurs qu'on ne me dise pas qu'on veut préserver l'Agriculture Familiale dans ce pays :eusa_boohoo
Alors c'est bien beau d'être au réel , mais quand t'as planté que des cépages étranges à la région , qui ne supportent pas nos étés ..... et qu'avec le GAG , la taille etc en prestation , tu sors 5T/ha à 140kg/hl , tellement y a pas un brin de jus .... à 70euros/hl , et c'est pas gagné .... bé t'es mort !!!!
Alors le Fendt ( ça y en a ) et le Berlingo ici .... bé ça n'épate personne !

Pardi que je ne comprends pas ce manque , cette absence de réaction !!!! ça me met hors de moi :eusa_snooty .... vous acceptez votre sort .... d'être méprisé ! ça vire à la persécution !!!!!
Le type sort un fusil , braque un viti parce qu'il traite ....... rien ???? Vous n'avez rien à dire ????
J'ose espérer qu'ici encore , le type prendrait une grosse tête ..... en Corse , je n'ose l'imaginer !
Mais en France , plus personne n'a de couilles !!!!!

Oh je désespère d'une réaction normale !

Quoique ! L'autre jour j'écoutais le président des JA ..... oooooh pauvre ! C'est foutu ! A moitié triso :eusa_doh Pas un mot plus haut qu'un autre ; quand on arrivait à comprendre ou il voulait en venir ..... et en face , ceux qui veulent notre mort sont acharnés !!! :blase
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Dim 30 Sep 2018 13:42 #100
WESTVAR a écrit:
Alors comment tu expliques que chez nous ça marche avec à peu près le mème système de filière/négoce ? :eusa_think

A 20 000 Hl ta cave qui valorise en bouteilles n'a rien d'un industriel, et probablement méme pas affiliée á COOP de France.
Pour les coops dont je parle la cible AOC c'est l'entrée de gamme de la GéDé á 7- 9 euros, un marché très limité, des contraintes énormes á la parcelles, cahiers des charges, productivité limité, vendanges manuelles frais de vinif élevés , et résultat les AOC rapportés á l'hectare sont largement moins payés que des IGP dans ces Coops. Et pour preuve un hectare d'AOC chez nous se négocie très en dessous d'un hectare IGP.
Et attention pour les candidats á la conversion, leur stratégie est identique pour le Bio entré de gamme en GD, et vous ne serez jamais payé de votre investissement.
Tu dis bien: ''Il faut aussi prendre en compte que 2/3 environ de la viticulture Varoise des années 60 ont tout simplement disparus. Des caves de plus de 100000hl n'en font plus que 20000 quand elles n'ont pas tout bonnement fermées. ''
Et oui, les 2/3 sont lá maintenant: :gene
http://www.vinadeis.com/
qui lui méme fait partie de : :gene
https://www.invivo-group.com/
La copie conforme de LACTALIS pour le lait, AVRIL pour les oléagineux, COOPERL et ARTERIS pour la viande

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut