plus d'herbe

Ouvert par weg, 22 juillet 2018

Mar 31 Juil 2018 08:30 #41
L'élévage loin d'être le parent pauvre de la famille agricole ? Comparé à la vigne , aux fruits et légumes certainement .
Voilà bien la réflexion de quelqu'un qui a de la terre à culture en plus de ses vaches . C'est vrai que les ha d'herbe ont été reconnus , c'est vrai que les primes vaches allaitantes et laitières ne sont pas contingentées , c'est vrai que la prime à l'herbe n'a jamais été rationnée à 100 ha ... Tu crois vraiment que si l'élevage avait été soutenu à sa juste valeur se serait un tel désastre ?
Une mauvaise gestion des marchés , certainement, mais au fond , dans la logique de la non sauvegarde de l'élevage français
Pour régler un problème , il faut savoir en faire une bonne analyse , sinon aucune solution n'est possible .
Je rejoins ceres , il faudrait tellement d'argent pour relancer l'élevage que tout ne paraitra que saupoudrage .La seule solution reste des prix , moins de normes couteuses , relancer la consommation par des pubs en contrecarrant toutes ces fausses études sorties d'une secte avec son idéologie , et surtout recréer l'équilibre entre les productions ...
Tu peux semer autant de protéine que tu veux , même à 1000 € de l'ha si tu veux , n'oublies jamais qu'il faudra les bouches en face pour les consommer
Les solutions ne seront jamais politiques , syndicales , vu ton discourt , les solutions s'imposeront par la force dans la douleur
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 31 Juil 2018 08:58 #42
Décidément à la grande maison vous avez des oeillères. Oser dire que l élevage n est pas le parent pauvre :dingue :dingue :dingue. Vous êtes vraiment déconnecté de la réalité. L élevage c est UNE PASSION et ça s arrête là. Jamais ça ne donne le même revenu à l heure travaillée. On peut prendre d autres critères de comparaison pour se donner raison mais pour moi le seul valable est celui de l heure travaillée. 1 ha de céréales c est 5,5 heure de travail à l ha .Et grâce à ça, ça te libère pour faire d autres tâches bien plus rémunératrices que l agriculture. Alors qu en élevage tu fais des heures à n en plus finir, tu es écrasé de normes, de jugements de la société, tu vis en astreinte permanente et tout ça pour un maigre revenu horaire. En plus, pour revenir au sujet, tu sais que tu es sec en trésorerie et que tes pâturage sont sec. De quoi faire de bonnes nuits :gene
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 31 Juil 2018 12:32 #43
pour ton info je suis aussi éleveur..... donc coté travail je pense pouvoir me faire une idée assez precise du sujet.....
pour ce qui est des cultures, ton propos reviens a dire que ce n'est pas grave puisse qu'un cerealier a forcement un super boulot a coté..... pour la défense de notre profession tu reconnaiteras qu'il y peut etre un peu mieux..... c'est aussi fin que de dire a un éleveur , faite de la methanisation, ca bouchera les trous de votre élevage......
bien amicalement ton syndicaliste dévoué...... :byec
Mar 31 Juil 2018 13:06 #44
Quelle defense du métier ?parce que tu considères que le métier d agriculteurs à été défendu ? Pas plus ni moins de par ton syndicat que par les politiques ou tout autres mais le métier d agriculteur à été sacrifié comme le textile. On aurait voulu le rayer qu on n aurais pas fait mieux. Alors oui ,ne t en déplaise, aujourd'hui ( comme nous avait prévenu Marianne Fisher bool en 2000) il faut avoir une activité TP ,d entretien espace vert ou de services quelqu onque si tu veux gagner ta vie .sinon c est vrai que pour celui qui a du bagout, tu peux trouver un ptit poste sympa indemnisé à raconter à des pauvres gars bloqués par leur situation, qu il y a un grand avenir dans des usines à gaz ,des projets cathédrales ou montés des dossiers maintient de la biodiversité. Tous de jolis mirages qui nourrissent ceux qui brassent des idées et du vent mais qui ne font qu entretenir l espoir d une profession.
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 31 Juil 2018 13:43 #45
mimi49 a écrit:
pour ton info je suis aussi éleveur..... donc coté travail je pense pouvoir me faire une idée assez precise du sujet.....
pour ce qui est des cultures, ton propos reviens a dire que ce n'est pas grave puisse qu'un cerealier a forcement un super boulot a coté..... pour la défense de notre profession tu reconnaiteras qu'il y peut etre un peu mieux..... c'est aussi fin que de dire a un éleveur , faite de la methanisation, ca bouchera les trous de votre élevage......
bien amicalement ton syndicaliste dévoué...... :byec


:eusa_think excuse moi mimi , mais suivez mon regard :eusa_whistle
Mar 31 Juil 2018 14:38 #46
mimi49 a écrit:
pour ton info je suis aussi éleveur..... donc coté travail je pense pouvoir me faire une idée assez precise du sujet.....
pour ce qui est des cultures, ton propos reviens a dire que ce n'est pas grave puisse qu'un cerealier a forcement un super boulot a coté..... pour la défense de notre profession tu reconnaiteras qu'il y peut etre un peu mieux..... c'est aussi fin que de dire a un éleveur , faite de la methanisation, ca bouchera les trous de votre élevage......
bien amicalement ton syndicaliste dévoué...... :byec


ho que oui pour la défense de l'élevage ont aurait pût espérer largement mieux .Regarde bien cette carte mimi , elle n'est pas l'oeuvre d'un syndicat pro , non , juste l'oeuvre de consommateurs de viande qui défendent l'élevage .Joli travail de recensement , de réunion de preuves pour faire bouger le cul aux politiques .
Avec le recul , on peut au moins comprendre certaines choses .Avant d'oeuvrer au grand jour ce lobbying a travaillé dans l'hombre auprès des politiques , surtout à bruxelle . Belle aubaine , de quoi se frotter les mains ...... Du moins pour ceux qui approchaient de près .Quand on joue avec le feu ....L'élevage a été sacrifié sur l'autel d'ambitions personnelles , plutôt que collectifs à toute la profession

https://www.google.com/maps/d/u/0/viewe ... 000071&z=5
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 31 Juil 2018 15:44 #47
Mono je ne pense pas que le veganisme soit le principal problème. Le problème vient de la bêtise d avoir voulu à tout prix être un grand pays exportateur. On nous a incité à être toujours plus industriel à travers des subventions uniquement à ceux " qui avaient de l avenir ",des attributions terres à " ceux qui travaillaient bien " .C est de tous ces extrêmes dont la société se sert contre nous. C était une jolie manière de menotter les agriculteurs avec des dettes et garantir de l appro pour longtemps. Beaucoup balanceraient bien la boutique s ils étaient certain au moins de se retrouver sans dettes. On nous met toujours en avant cette faible proportion d exploitation qui s en sortent encore....on n à pas de chiffres .o sais juste que 1/3 voir 50% des exploitants ont gagnés 350€ mensuel......que du bonheur d après mimi :cache.heureusemt qu on a été défendu sinon on serait dans la merde :flower
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 31 Juil 2018 17:27 #48
je suis entièrement d'accord avec toi , une image a été défendue pas la profession .Cependant combien de normes sont sorties tout droit de tous ces lobbyings écolos et animalistes ? Normes qui ne correspondent pas forcément aux besoins réels de la profession , ni dans son éfficacité .
Quand les "études " ressortent avec comme explication de la disparition des oiseaux les pesticides et qu'on assiste à une telle disparition du bocage , il semble bien que les données soient complètement biaisées , pourtant personne n'a réagit pour rectifier
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 2 Aoû 2018 13:08 #49
ca fait toujours du bien de recevoir des remerciements pour le travail accompli,
donc merci ceres,
es je dit que tout allait bien en élevage , je ne le crois pas, ou alors je me suis mal exprimé, et vous voudrez bien corriger mon propos.....
mono si je ne me trompe pas tu oppose le méchant céréalier pollueur au gentil éleveur écolo, ..... je crains que la réalité soit un peu moins simple et ton propos un peu réducteur..... De plus il stigmatise, divise, et a mon sens ne rend service ni aux uns ni aux autres......
Jeu 2 Aoû 2018 13:18 #50
je te renvoie la balle , ta réflexion est très réductrice .Il est vraiment temps de dépasser ce clivage .Des éleveurs qui font de plus en plus de cultures abattent les haies également . Si il y a un constat à faire , c'est que disparition du bocage rime avec disparition de l'élevage .La disparition du bocage c'est l'écroulement de toute la biodiversité , des insectes , des oiseaux , des plantes ....Les insecticides aussi bien sur , mais vous ne pouvez quand même pas , dans notre profession , ne pas avoir conscience du reste .
L'élevage n'a jamais été défendu à la hauteur de ce qu'il méritait , c'est un constat .L'historique est là pour le prouver .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Jeu 2 Aoû 2018 16:30 #51
Mais de rien mimi...peut être pas à ton niveau mais j ai été représentant de ce syndicat. Je sais faire la part des choses et reconnaître les erreurs....en plus quand je te dis que l élevage n a jamais été défendu ,je sais de quoi il en retourne car j ai trait des vaches pendant 30 ans ..aujourd'hui céréalier je m estime bien moins maltraité ..
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 2 Aoû 2018 19:49 #53
je ne sais pas si tu avait remarquer mais ,a part les enmerde, y a plus grand chose de gratuit.... tout se paie, avant ou a après, mais tout se paie......
Jeu 2 Aoû 2018 22:50 #54
ouais mais c est comme pour les journalistes ,l actualité c est nous qui la faisons et c est eux qui en vivent.....j ai discuté avec une personne de la fnsea ,pour l instant les histoires de sécheresse ça ne les interpelle pas.....
Jeu 2 Aoû 2018 23:05 #55
les bataves et les vikings se sont battus comme des beaux diables
et ont obtenus :
paiement primes PAC le 15 octobre
possibilité de faucher les jachères
jusqu'à 15000 d'aide par exploit (max sur 3 ans)


Si c'est pour nous aussi , ça nous a rien couté
Ven 3 Aoû 2018 05:13 #56
ceres, si tu regarde le transfert de soutient , tu verras que la réalité est parfois bien differente de la perception.....
et pour entre2o, qui t'as dit que chez nous rien n'avait été demandé?
Ven 3 Aoû 2018 10:16 #57
"transfert de soutien "
Transférer , c'est donc reconnaitre qu'à un moment , il y a eût un manque de reconnaissance
Quel transfert ! au goutte à goutte , plutôt qu'une bonne injection directement dans la veine .Décision reportée suite à une seule manif .C'est curieux comme parfois ça marche très bien ! ....
La réalité c'est quoi ?
Se sont des investisseurs qui arrivent soit du nord , soit de la région bordelaise pour investir , histoire de ne pas employer le mot défiscaliser , pour acheter des fermes d'élevage qui arrêtent pour retraite ou saisie .Ils achètent absolument tout , terres , maisons , batiments , avec un peu de surenchérissement .L'avenir des jeunes du coin ? Qui s'en soucis ?
Ne vous inquiétez pas qu'on nous dit , ils ne sont là que pour trois ans .Dès qu'ils vont commencer à perdre de l'argent , ils repartiront .
Ce qui est sur c'est que nos terres sont transférées dans des mains "ramène à moi " , loin de l'altruisme, et transférer vers d'autres productions .Quoi après ?

Si vous n'êtes pas capables de faire la critique du passé , vous êtes incapables de valoriser l'avenir .
Il faut avoir une vision globale de l'agriculture , toutes productions confondues et non par catégories de production , ni par régions .L'agriculture dans sa globalité c'est un équilibre . Cet équilibre à été rompu pour des raisons personnelles de quelques dirigeants , non pour l'avenir de l'agriculture française
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 3 Aoû 2018 23:13 #58
Lun 6 Aoû 2018 16:10 #59
mimi49 a écrit:
je ne sais pas si tu avait remarquer mais ,a part les enmerde, y a plus grand chose de gratuit.... tout se paie, avant ou a après, mais tout se paie......
tu vois chez btpl se sont des gentils ,gratuit qu ils disent http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/sante-animale/article/comment-aider-les-vaches-a-supporter-la-canicule-1184-111009.html#utm_campaign=Article&utm_source=Colonne-droite&utm_medium=FluxFildInfofaut pas hésiter à gueuler mon p'tit mimi49 ;)
pour revenir sur ta fnsea ,elle a déjà merder fortement au moment de la moisson....toute la paille broyée ......et une grosse majorité d éleveurs qui n ont pas assez de paille ,ils faisaient quoi les syndicats ?????
même dans mon département où presque 90% de la sau est en terre labourable pourtant avant la moisson ça sentait déjà le roussi maintenant c est carbonisé
je nourris tout le monde foin enrubannage pulpes ....
la paille partait déjà en belgique hollande fin d hiver à 140 euros
les pulpes surpressées pour la prochaine campagne ont déjà pris 1 euros semaine passée les séches sont à 192 livrées par 10 tonnes ........
y a pas le feu au lac .......
Mar 7 Aoû 2018 06:12 #60
pour ton info , le fait d'etre elu , y compris au sein de la noble fnsea, ne donne pas de pouvoir de divination..... Pour porter il faut parfois se sentir porté... et le torpillage continuel de certains ne rend pas les choses des plus aisé.....
concernant le paille et le fourrage en général, rien n'empeche les regroupements locaux, et l'organisation entre voisins.... tout attendre du bon dieu n'est pas des plus productif..... et demander a des producteurs de céréales de garder la paille "au cas ou".... pour qu'elle pourrisse au coin du champ... n'est pas du plus productif...
il existe de multiples solutions pour s'adapter et se n'ai ni a moi ni a des élus de choisir a la place de ses collègues.... simplement que chacun trouve la voie qui lui convienne, et ai bien conscience des conséquences.... achats, réduction de production, évolution du système de production, ..... a chacun sa solution

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut