plus d'herbe

Ouvert par weg, 22 juillet 2018

Jeu 26 Juil 2018 12:22 #21
ceres a écrit:
J avais un prof ( c est vieux tout ça ) qui nous disait que même en système herbager, il fallait mettre une part de maïs grain. Ça ne fesait pas de paille, ni une marge supérieure à un blé ou colza mais c était sécurisant pour un élevage

même dans la région propice au maïs comme le béarn les anciens donnaient du concassé à leurs vaches qui étaient exclusivement à l'herbe sur des praires permanentes.
Jeu 26 Juil 2018 15:24 #24
ossau a écrit:
bientôt le lait traditionnel, du lait produit à l ancienne ,traite à la main ,curage au fourchet et à la brouette pour faire jouir le consommateur .....et si la sécheresse durée assez longtemps pour que l on manque de lait et remettre à plat tout un systhème vérolé
Jeu 26 Juil 2018 15:50 #25
rebelle a écrit:
ossau a écrit:

donc avec des vélages en fin d'hiver ?
bientôt le lait traditionnel, du lait produit à l ancienne ,traite à la main ,curage au fourchet et à la brouette pour faire jouir le consommateur .....et si la sécheresse durée assez longtemps pour que l on manque de lait et remettre à plat tout un systhème vérolé


oui mais alors les analyses aussi à l'ancienne... bleu de méthylene et basta... :hihi
Jeu 26 Juil 2018 16:43 #26
Faut pas rêver. Notre luxembourgeois préféré a rencontré trump hier et il sont parvenus à un accord sur la guerre des taxes .les US ne taxeront pas les importations de voitures européennes ( enfin surtout allemandes ) et en échange l Europe importera davantage de soja us ..du corn gluten feed l à dessus et les volumes de lait seront au rendez-vous
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 26 Juil 2018 16:49 #27
bon, du coup on n a plus qu à poser à poil sur les emballages d esquimau pour inciter la ménagère de plus de quarante ans à sucer :exit
Jeu 26 Juil 2018 17:38 #28
L industrie automobile allemande représente 13 % du PIB ...et nous, pauvres agri 1,6 % du PIB français. Trump qui est totalement dingue va verser 12 milliards $ à ses agriculteurs car il sait qu Ils les sacrifie à d autres intérêts. Et qui allons être sacrifiés encore une fois, nous aurons....des queues de cerises
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Ven 27 Juil 2018 09:33 #29
Pour une fois, chez moi l'herbe est resté verte tout le mois de juillet, par contre avec la chaleur ca epis vite, et ceux qui ne donne pas d'ensilage ont vite trait... les maïs semé il y a un mois faute de pouvoir rentré dans les parcelles sont jolis et pousse a vu d'oeil en esperant ne pas se prendre la grêle
Ven 27 Juil 2018 17:10 #30
Chez nous , il manque enormement de fourrage du coup ont doit acheter ,est ce que vous connaissez un produit qui s appel Rumiplus . Ce sont des bottes de luzerne et est ce que ça pourrait remplaçer du foin dans la ration hivernal ??
Ven 27 Juil 2018 17:52 #31
il s en donne surtout aux vls pour favoriser la rumination ,parait que ça coûte cher
Sam 28 Juil 2018 08:22 #32
ce que je lis là m'amène encore a penser que quelque soit le système et quelque soit la production drainage et irrigation sont deux facteurs de stabilité de nos productions.....
arriver a faire comprendre cela aux politiques devrait etre un axe majeur de nos actions et ce quelque soit notre sensibilité syndicale......
un second point , la diversité de production.... tout miser sur le meme cheval n'est jamais de meilleur moyen de dormir tranquille.....
Sam 28 Juil 2018 11:49 #33
Plus d herbe ou plus d herbe ?

quand il n'y a plus d herbe, aura-t-on le droit de nourrir les vaches avec du maïs…

quand il y a plus d herbe, aura-t-on un prix meilleur en fonction des aléas climatiques...
Dim 29 Juil 2018 09:42 #35
daccord avec toi Mimi 49 si on veut preserver le peu d elevage qui reste , l irrigation doit etre une priorite car avec les fameux methaniseurs qui fixent le prix de la ration de base a savoir les fourrages grossiers et bien il va falloir trouver d autres solutions pour l avenir afin de ne pas etre tributaire de cela .
les aleas climatiques sont trop important pour se voiler la face .l etat doit prendre ses responsabilites afin de faciliter tous les types de projets afin d avoir un maximum d autonomie alimentaire sur les exploitations
Dim 29 Juil 2018 10:23 #36
Là question est de savoir si nos dirigeants veulent encore de l élevage :cache en tous cas ,à part du saupoudrage soin palliatif.... :gene
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 31 Juil 2018 05:07 #40
ceres sur la question du saupoudrage, je suis loin d'etre sur que l'elevage soit le parent pauvre de la famille agricole. En revanche sur la question de la gestion de marché, entre les accords sur la viande et le lait, les distorsions sur les modes de productions et les moyens techniques permis a nous et a nos concurrents on pourrait en faire un livre.... Un cas symbolique la proteine et les sous produits corn gluten notamment......

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut