plus d'herbe

Ouvert par weg, 22 juillet 2018

Ven 28 Sep 2018 05:08 #101
pas faux.....
dans l'idée c'est surtout de sortir de l'idée que irrigation égale maïs.....
même si c'est une des plantes qui valorise le mieux.....
Ven 28 Sep 2018 08:50 #102
mimi49 a écrit:
pas faux.....
dans l'idée c'est surtout de sortir de l'idée que irrigation égale maïs.....
même si c'est une des plantes qui valorise le mieux.....

C'est surtout l'idée qu'il est impératif de dediaboliser le maïs.



Ne pas rester bloqué sur le titre... À prendre à 7mn pour les allergique d'A2C.
L'exposé est très intéressant sur un plan historique et de comparaison des agricultures.
Dim 30 Sep 2018 09:45 #103
je te rejoins parfaitement le maïs est une , la plante par excellence pour réduire les photo et être productif.....
:byec
Dim 30 Sep 2018 10:40 #104
A condition d'avoir de l'eau bien sur…
Le meteil et les luzernes associés au mais ensilage c'est bon pour la santé des vaches et ça demande moins de correcteur .
Quand on ne peut irriguer on est obligé de faire des culture d'hiver ( meteil) pour sécuriser les stocks.
Lun 1 Oct 2018 12:53 #105
mimi49 a écrit:
la clé reste la gestion de l'eau.....
et de faire comprendre que des cultures bien alimenté c'est moins de phyto.... serait le bien venu..... avec des bilans ferti plus équilibré......
ouais enfin ça ne coûte rien de le dire ,mais c est pas trop bien vu par les anti agriculteurs :dingue
https://lesmoutonsenrages.fr/2018/10/01/un-grand-projet-de-reservoirs-deau-sert-les-interets-de-lagriculture-intensive-au-mepris-de-lavenir-des-rivieres/#more-115609
Sam 20 Oct 2018 16:30 #106
Sam 20 Oct 2018 16:42 #107
oui et je soutiens...
et ca ne s'appelle pas de la désobéissance civique mais de la gestion de crise....
on ne peut pas laisser les pompes a fric tourner quand les gars sont au bord du gouffre.... savoir gérer les priorités dans ses momments là c'est vital pour sauver un model resiliant mais pas infaillible.....
Sam 20 Oct 2018 17:11 #108
de la gestion de crise,oui du foutage de gueule plutot
pas d'abattement d'impots fonciers
aides pac 50 % au lieu de 70%
pas d'aides calamités comme par le passé ( le fonds a été siphonné par nos politiques)
Sam 20 Oct 2018 19:00 #109
steph, autant je te suis dans l'idée que la gestion de crise en ai rendu a la portion congrue, autant on ne doit pas etre nostalgique du passé....
interpeller le politique de facon continu et collégial sur la place et les besoins de nos productions reste la meilleure strategie pour etre entendu et rendre a nos métiers la place legitime qui leur est dû....
Sam 20 Oct 2018 21:09 #110
C'est un manque de considération total ,on laisse les producteurs se débrouiller,pas d'aide financières ,des charges qui augmentent et des prix qui baissent.
L'année prochaine ,le nombre d'eleveurs qui vont arréter va augmenter,il n'y a plus de trésorere,certains eleveurs décapitalisent.
Et les chambre agri qui met une nouvelle taxe pour installer des jeunes en bovin viande….
Nos responsables veulent encourager les jeunes à s'installer,mais tant que le prix restera à ce niveau,il y aura peu d'installation.
Dim 21 Oct 2018 06:44 #111
steph , je ne vais pas te contredire sur les problèmes de reconnaissance institutionnelle, pas plus que que le décalage, que sur le poid des technostructures et les lourdeurs que tu déplore....
mais chacun a sa place peut aussi œuvrer pour que ca change dans les relations de voisinage, la gestion et l'évolution des structures d'exploitation, la communication vers le grand public..... et enfin en allant voter pour que le politique sache bien que notre avenir nous interesse....
les premiers ecolos praticants c'est nous , le territoire , la ruralité aussi.... nous ne sommes pas simplement des fournisseurs de matières mais des citoyens, actifs et acteurs de notre avenir et de celui de notre pays..... alors et alors seulement nous aurons voie au chapitre....
Dim 21 Oct 2018 09:50 #112
MINI 49 , chef des routes a dit :

"alors et alors seulement nous aurons voie au chapitre...."


tu préfères une communale , une départementale ou une nationale ......sinon mange une pomme.....!
Dim 21 Oct 2018 10:51 #113
mefie toi je croque aussi les bonnes poires....
Dim 21 Oct 2018 11:36 #114
et toujours aussi a tous les rateliers
Dim 21 Oct 2018 15:05 #115
on se plaint toujours des experts nonospecifique....
Mar 23 Oct 2018 09:54 #116
https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/doubs/haut-doubs/secheresse-haute-saone-quelles-aides-agriculteurs-1561840.html
Avec la sécheresse en Haute-Saône, les récoltes sont difficiles et nourrir les bêtes est devenu particulièrement coûteux. Les services de l’Etat ont tenu à communiquer sur les mesures mises en œuvre pour accompagner la profession.
Mar 23 Oct 2018 12:22 #117
les belges sont venus récupérer les feuilles et tiges du maïs aprés battage ,pressage en balles rondes ,il parait que c est pour l alimentation animal ,je ne sais pas comment ils les valorisent .....
les pulpes sèches qui étaient l année passée à 156 sont à 207 départ ,elles devraient rapidement atteindre les 230 euros ....une spéculation incroyable sur notre dos .....je plains les éleveurs de l est encore plus touchés que nous ....
le plus abordable serait amiplus à 188 départ coop ,mais ils annonçent une rétention du fournisseur
Mar 23 Oct 2018 16:39 #118
Mer 24 Oct 2018 09:47 #119
dans le 57 c'est tellement sec que les parcs sont couverts de bouses de vaches. on a beau herse les bouses mais comme il ne pleut pas les bouses restent en place. L'herbe ne pousse pas et ne consomme pas de fumier et a se rythme on devra garder les vaches a l'interieur :blase :blase
la on est completement demoralise et c'est du jamais vu chez nous :pleur :pleur
Mer 24 Oct 2018 13:01 #120
oui les bouses c'était déjà le cas l'année dernière .En plus du manque d'herbe , d'ici 2 à 3 jours se sera plus d'eau et là ça commence vraiment à devenir problématique déjà qu'on y passe un après midi tous les 2 jours à en rouler
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut