Les traitements du radis et de la mâche

Ouvert par Boubou, 18 avril 2018

Page 1 sur 1
Mer 18 Avr 2018 14:19 #1
Bonjour,
N'ayant pas trouvé ma réponse sur internet (j'ai cherché du mieux que j'ai pu) je viens donc m'adresser aux experts en personne. Je souhaiterais connaître globalement si possible les types de traitement et leur nombre qui sont généralement réalisé sur des champs exterieurs et de grande taille de radis et de mâche.
Bien cordialement
Ven 20 Avr 2018 10:18 #2
Je suis pas sûr que tu trouves des experts ici sur ce sujet...

Ma conjointe est en cours d'installation en maraichage, mais diversifié et sur une petite surface (en bio). De ce que j'en sais, pour la mâche, le principal enjeu est le désherbage. Parce que la croissance est vraiment lente, et le temps de germination plutôt long. Donc une forte concurrence. Pour nous, c'est repiquage des plants, et désherbages mécaniques régulier pour palier à ça. Après, si tu attends trop longtemps pour la récolte, tu peux avoir des problèmes d'oïdium. Et bien sûr, éventuellement des dégâts de limaces.

Pour les radis, il y a aussi du desherbage à prévoir, mais c'est moins critique. Peut-être des altises, sur grande surface? Et limaces, aussi...

Mais bon, logiquement, de la mâche et du radis, ça peut se sortir sans traitements (en tout cas sur des surfaces modestes).
Ven 20 Avr 2018 13:33 #3
je n'y connais rien mais pour ce que je vois des maraichers, la mache est semée sous tunnel qui sont enlevés pour la récolte donc je ne pense pas qu'il y a de traitement après semis .Peut-être désherbé avant semis ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 20 Avr 2018 22:51 #5
aujourd'hui les maraichers utilisent surtout des semis en tapis
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut