un statut des droits pour les paysans

Ouvert par mono44, 09 avril 2018

Page 1 sur 1
Lun 9 Avr 2018 21:57 #1
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 10 Avr 2018 11:38 #3
ceci pourrait donc expliquer le revirement de situation qui commençait à m'interroger , envers les végans .Les condamnations tombent et fleurissent comme les paquerettes en ce moment . Les journalistes ne passent plus les vidéos sensibles telle que celle de L214 dernièrement et ont véritablement changé de discourt .Voir même tous les jours des articles anti végan
A suivre , pourquoi ?Pour qui ?Quelle en est la véritable explication ? Pourquoi avoir mis si longtemps à réagir ?.....

La condamnation d'hier

https://www.rtbf.be/info/societe/detail ... id=9888115
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 10 Avr 2018 17:15 #4
C'estun non sens complet qu'il faille en arrivé là. comme toute chose ,faut attendre la menace d'extinction pour intervenir.la planete est comlétement déréglée, les variétés ancestrales ont preque que toutes disparues . il y avait un très beau reportage sur arte je crois sur la lutte des paysans indiens pour préserver leur variétes de riz ,parce que les "nouvelles variétées " réclamant desherbage chimique et protection fongique ne nourissaient pas leurs producteurs.espéront que ce droit à la reconnaissance ne soit pas une opération de la derniere chance.
Mar 10 Avr 2018 23:18 #5
se sont les sociétés qui sont complètement déréglées .Pourquoi avoir détruit tellement de choses avec les règles de l'omc ? N'aurait-il pas été plus simple de remettre en cause ces règles plutôt que d'en venir à prendre des mesures de protections envers les agriculteurs ? Pourquoi avoir laissé des entreprises , des grands groupes prendre un monopole pour mieux asservir la profession ? Pourquoi avoir laissé des groupes extrêmistes se comporter comme des sectes , se servant des réseaux sociaux pour leur endoctrinement avec force mensonges et manipulations sans aucune intervention ? ..... Cette reconnaissance des droits des paysans pour faire quoi ? Dans quel but ? Un retour vers nos libertés si durement atteintes ? C'est toute la société qu'il va falloir rééduquer

Pourquoi personne ne répond à toutes nos interrogations ? Pourquoi une telle mesure est prise sans aucune explication ?
Il y a tellement de questions . Ils nous doivent des réponses , la souffrance est trop grandes .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mer 11 Avr 2018 07:55 #6
Un statut des droits ... pour donner bonne conscience comme d'habitude quand on arrive vers l'échéance pour une espèce en voie de disparition , dans les faits par la suite on se contentera de constater ..... les intérêts des plus forts étant toujours prioritaires sur le bon sens ," homo homini lupus est " .
Mer 11 Avr 2018 13:20 #7
c'est à nous tous pour que cela ne reste pas dans les tiroirs , à nous tous de lui donner un sens .
Les plus forts , les plus manipulateurs , qui ,pourquoi, comment ?
La seule solution pour faire connaitre nos états d'âme , nos ressentis , nos frustrations ... reste les réseaux sociaux .C'est sure que si tout devient à l'image de terrenet , ou de nos syndicats qui ont dépensé toute leur énergie et tout leur temps à se taper dessus plutôt qu'à nous défendre , il n'y aura que les larmes à verser
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 13 Avr 2018 19:00 #8
la population sait que les paysans sont sous payés .
Ils sont autant démunis que nous, avec un soi disant syndicat fort , qui pérénise bien une chose , c'est la perte vertigineuse du nombre d'exploitants, par un désintéressement du métier , dù fait que l'on ne peut plus vivre décemment de ce métier :byet
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Ven 13 Avr 2018 19:13 #9
un voisin m'a donné à lire un mot qui parlait de l'éternelle précarité de ceux qui nourissent le monde. c'était signé jean jacques rousseau.
Ven 13 Avr 2018 19:17 #10
meme cocacola viens de se faire déférencer chez mel. vaut mieux croire au pere noel qu'à un je ne sais quel accord producteur industriel distributeur. au moins le pere noel m'apporte quelques chocolat tous les ans :child
Ven 13 Avr 2018 22:31 #11
je cherche juste à comprendre .Qui actionne les leviers pour que même les journalistes penchent dans un sens ou l'autre ? Jusqu'à la justice d'ailleurs . C'est valable dans beaucoup de domaines , pas seulement pour l'agriculture .
A défaut d'avoir des actes , nous devons exiger des réponses à nos questions .
Pour ce qui est des droits , ça ne doit pas rester sur un papier , ça doit correspondre à quelque chose et il n'y a que nous qui pouvons l'actionner .

Beaucoup nous croient riche , même si ce n'est riche de rien .Dans le 44 il y a de la relève , il y a du monde aux stages d'installation .....
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut