Cream of cows in Laquenexy.

Ouvert par @lm, 22 janvier 2018

Page 1 sur 1
Lun 22 Jan 2018 10:58 #1
Image

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-metz-agglo-et-orne/2018/01/21/la-creme-des-vaches-a-laquenexy

L’association Prim’Holstein France décerne le diplôme de grande laitière aux vaches ayant atteint une production laitière cumulée de 100 000 kg de lait durant leur carrière.

Avec un total de 104 706 kg de lait, la vache « Aréva Crème » appartenant à Sylvain Franz fait partie des grandes laitières 2017. Née en 2005, elle a réalisé cette performance en sept lactations. Cet élevage de Laquenexy est bien connu des sélectionneurs pour être le meilleur troupeau mosellan pour les index génétiques de santé. Il est classé 5e pour la fertilité et 10e pour la santé de la mamelle au niveau national.

L’élevage fait parti des meilleurs troupeaux français pour les index morphologiques de ses animaux. Le travail de longue haleine pour obtenir de très belles vaches qui produisent longtemps un lait de qualité trouve sa concrétisation avec la performance de cette vache cunésienne. Elle n’a jamais reçu le moindre traitement antibiotique.

Plusieurs filles et petites-filles d’Aréva Crème assurent la pérennité d’une souche holstein qui parvient à marier rusticité et productivité.
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Ven 26 Jan 2018 10:48 #2
on a trouve le fautif de la surproduction laitiere il ne nous avait pas tout dit :lol: .felicitation !!
Ven 26 Jan 2018 22:01 #3
Oui bravo Sylvain pour ce troupeau :pouce , un beau pied de nez à son "collègue" qui fustige ceux qui se "contentent" de traire 50 vaches .... :tirelang
Sam 27 Jan 2018 10:27 #4
Félicitation à Sylvain et longue vie à sa vache :chant

J'en ai une qui s'en approche tout doucement, c'est un réel plaisir de travailler avec de tels animaux, c'est souvent celle qui passe inaperçue.

En tout cas voilà un biais à l'amélioration de la rentabilité en élevage, non pas d'avoir des vaches à 100 K, mais le nombre de lactation moyen au sein du troupeau. Et accessoirement cela fera plaisir au jusqu’au-boutiste de la cause animale. :bisoums
Sam 27 Jan 2018 14:33 #6
Quand je pense que Sylvain fait du croisement sur certaines vaches :gene
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Sam 27 Jan 2018 23:25 #7
Bravo sylvain , quel nom ............Areva crème , gestante ? Ou futur accouplement ?
Mar 30 Jan 2018 22:18 #8
Merci pour les compliments, je découvre seulement ce fil.
C'est vrai que je traîne moins sur le forum que par le passé.
La vache avait été échographié gestante mais elle a dû couler en route car elle était revenue en chaleur à 2 mois du tarissement.
Du coup elle n'est plus là.

J'ai une très bonne Millénium X Deige X Aréva qui doit vêler à l'automne

Sinon une Confirm en 3ème veau lui ressemble beaucoup et devrait aller loin.
Comme elle vêle au printemps, elle a eu un BBB l'année dernière et cette année elle va de nouveau vêler en BBB.
Pour changer je pense lui mettre un black Angus pour son 5ème vêlage.

Bugaty devrait également passer les 100 000 si son vêlage en été se passe bien
Elle est aussi gestante d'un BBB

On vient de recevoir la nouvelle grille de tarification de la qualité du lait
La catégorie neutre devient maintenant pénalisante et l'ancienne prime qualité devient la nouvelle norme minimale.
C'est toujours les mêmes qui doivent faire des efforts.
Ce métier me fatigue.

Pour l'anecdote, la Moselle agricole publiait tous les ans une double page sur les qqs vaches du département qui devenaient grandes laitières.
Cette année j'ai appris qu'ils ne le feraient plus au motif que ça devient banal.
C'est bien entendu une coïncidence que cette décision intervienne l'année où une de mes vaches fait partie de la liste.

Ayant par ailleurs perdu ou réformé 3 ou 4 très bonnes vaches et pratiquant le croisement de façon assez drastique, je pense que je vais doucement disparaître des classements de PHF.
Je n'achète presque plus de doses, enfin si je viens d'acheter 2 doses de Wagyu pour le fun et voir ce que ça peut donner en croisement.
Il y a 10 ans j'aurais pensé à une vente totale mais ça n'intéresserait personne aujourd'hui alors mon troupeau va sans doute s'éteindre tranquillement. Je n'ai encore pas choisi la date définitive, cela va peut-être encore durer qqs années. J'ai eu 13 génisses holstein cette année donc finalement encore plus qu'il n'en faut. Je peux augmenter le nombre de vaches inséminées en croisement.

Je me demande ce que donnerais un troupeau allaitant entièrement croisé Angus X Holstein
Les veaux devraient avoir du lait et bien pousser.

PS: Pour rassurer débutant, la Goldwyn de Mr Sam Elegance est gestante de KP Carter
Mar 30 Jan 2018 22:25 #9
C'est vraiment dommage de faire du croisement sur un super troupeau comme le tien :icon_frown
Mer 31 Jan 2018 12:30 #10
J'ai une Ladd, petite fille rouge et sans corne de Ferrari.
Elle vient de me faire un beau petit mâle Black Angus qui, après 3 biberons, a bu tout seul au seau pour son 4ème repas.
Je m'amuse en disant que c'est mon premier prototype de Ferrari en noir.

Je sais bien que ça peut paraître dommage mais psychologiquement et économiquement je préfère avoir un veau croisé plutôt que d'élever une belle génisse pour la vendre entre 950 et 1100€ à l'export.

Il parait que les fermes de 75 vaches doivent disparaître par manque de compétitivité alors je me suis fais une raison avec mes 40 vaches maxi.
Puisque la profession et les politiques au pouvoir veulent que des fermes comme la mienne meurent, je prépare ma sortie.
Que mes amis se rassurent, je ne suis pas complètement abattu. J'essayerai de faire payer les responsables de cette situation dans la limite de mon rayon d'action
Mer 31 Jan 2018 15:40 #11
[quote="sylvain 57 "]J'ai une Ladd, petite fille rouge et sans corne de Ferrari.
Elle vient de me faire un beau petit mâle Black Angus qui, après 3 biberons, a bu tout seul au seau pour son 4ème repas.
Je m'amuse en disant que c'est mon premier prototype de Ferrari en noir.

Je sais bien que ça peut paraître dommage mais psychologiquement et économiquement je préfère avoir un veau croisé plutôt que d'élever une belle génisse pour la vendre entre 950 et 1100€ à l'export.

Il parait que les fermes de 75 vaches doivent disparaître par manque de compétitivité alors je me suis fais une raison avec mes 40 vaches maxi.non je ne suis pas d'accord,il y aura toujours une place pour les fermes que tu cites.La ferme la plus en difficulté sur la commune ou j 'habite c est la plus grosse référence du département avec des investissements hors normes .
Pour revenir aux v l à + de 100000 kg j' en ai eu 3 dans ma carrière dont la 1ere en 1994 123000 kg en 11 lactations
C' est quand meme grave d'enlever la motivation des gens passionnés :colere
Mer 31 Jan 2018 18:25 #12
Il y avait bien entendu du second degré dans mon propos quand je disais qu'il ne faudrait plus que des fermes de 200 à 250 vaches . C'est juste une façon de rappeler les propos de la présidente de la FNSEA.

Il y a des gens qui se moquaient de moi en 2009 mais qui ont depuis vendu leurs vaches.

Je pense justement que c'est l'orgueil paysan qui fait qu'il y a encore autant de producteurs de lait malgré un travail dur pour un revenu médiocre.
Je pourrais faire le coq en disant que beaucoup d'imbéciles qui veulent nourrir la chine abandonneront avant moi.
Mais j'en suis au stade où je pense que nous ne parviendront plus à changer le système.
Le mieux est d'arrêter de perdre sa vie pour des gens qui nous méprisent.

Un ami adhérent CR était à une réunion Sodiaal dans le grand est.
IL est rentré dépité.
La plupart des délégués sont persuadés que la coop nous paie au mieux.
Il n'y aurait pas à raler mais juste à travailler plus en essayant d'améliorer notre productivité tout en attendant des jours meilleurs au niveau des cours du lait.
:gnight

La France laitière risque de ne pas être belle dans 10 ans
Mer 31 Jan 2018 18:57 #13
concernant la chine,je suis d 'accord,j' y suis allée en Juin 2017 , le marché de la poudre avec les chinois ,pure utopie,lors d' une visite d'une exploitation laitière de 4500 v l tout hors sol 3 traites/j 9500 l /v l lait vendu au prix de revient 500 e / t en juin ,le manager nous a fait comprendre que la Chine ne développera pas la production laitière chez elle car elle manque cruellement de terres exploitables,mais qu'ils pouvaient compter sur L'U E et notamment sur la FRANCE pour avoir des produits de qualité à pas chers sur ce je lui ai répondu que depuis 3 ans les producteurs étaient en train de crever avec un lait à -de 300 e/t. Ce n 'est pas leur problème, il seront présents sur le marché quand les cours mondiaux seront bas et feront des stocks et seront absents pour faire redescendre les cours si le prix est trop élevé.
Mer 31 Jan 2018 19:53 #14
Merci Carter pour ce témoignage qui conforte mon idée que Sodiaal fait fausse route.
Malheureusement comme les derniers communistes, ils ne pensent pas qu'ils se sont trompés mais que nous ne sommes pas encore allés assez loin dans leur logique.
Au lieu de changer de direction, ils accellèrent vers le précipice.
La fin sera très brutale

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut