Cash investigation

Ouvert par sylvain 57 , 13 janvier 2018

Mar 20 Fév 2018 13:28 #161
Kami, merci pour les précisions
Je ne le connaissais pas avant et il n'a d'ailleurs pas voulu me donner son adresse mail pour ne pas recevoir les mails de la CR
Il est plutôt proche de la conf si j'ai bien compris et anti semi-direct donc pas vraiment en accord avec le festival de non labour organisé par la CR
Je lui ai dit que j'avais une charrue, un chisel et maintenant un déchaumeur à disque en copropriété.
Je ne fais parti d'aucune chapelle sur le plan technique et je m'intéresse à tout ce que font mes voisins au niveau cultural.
Parfois c'est mieux, parfois moins bien et l'effet année reste important car ce qui marche une fois ne marche pas forcément l'année suivante.

Ceres, tu parles des emprunts mais il y a des éleveurs qui ont des systèmes amortis et qui continuent avec en attendant que ça aille mieux ou d'arriver à la retraite.
Et puis c'était plus facile d'arrêter jusqu'il y a 2 ou 3 ans car tu partais avec un petit capital en vendant tes vaches et génisses en élevage.
Aujourd'hui elles valent juste le prix de la viande ce qui ne fait pas lourd pour des génisses holsteins ou des jeunes vaches pas engraissées.

Et surtout tout le monde n'a pas le malheur d'être chez Lactalis, Sodiaal ou autres voleurs de valeur ajouté
Il y a des laiteries qui paient bien plus mais ceux là ne viennent pas gueuler sur terre-net.
Un ami des pays de loire a posté sur FB son prix de début 2018, et bien c'est plus de 100€ de plus que le prix B de Sodiaal.
Mar 20 Fév 2018 13:30 #162
titian a écrit:
Bon c'est quasiment acté avec mon associé, Sodiaal 2020 se sera sans nous.
On ne sait pas encore dans quoi il va être opportun de se recycler, certainement hors agriculture pour ma sœur, par contre je pense pas que les cultures soient mieux embarqués que n'importe quel élevage, surtout dans nos zones intermédiaires.
Plus globalement sur tout le territoire en bon techno et gestionnaire derrière la com Macron coupe les branches mortes.
Ce qui semble certain c'est que pas mal de mauvais signaux concordants s'accumulent.
Pour répondre à rebelle, ici un gros (500 ha) apparemment dans la mouise sous loue maintenant à la grosse coopération du coin, j'ai appris aussi qu'un autre dans la vallée de l'Adour avait dû laisser ces TERRES devant notaire à un OS privé... Tout ce qui brille n'est pas or, ce sont parfois de simples faux nez où prête nom.
Je ne sais pas trop ce qu'on nous prépare mais j'ai reçu un questionnaire sondage de l'enita cette semaine, orienté délégation totale ETA / COOP.
J'ai répondu jamais, plutôt jachère reboisement et autarcie.
c est déjà acté dans mon secteur avec en plus le centre de gestion
une demande au départ par les agris en fin de carrière qui ne veulent pas céder à un étranger et dont les enfants exercent une autre activité
ça devient assez courant sans être une généralité, ouvert au secteur grandes cultures à voir en élevage ce que cela va donner .....
encore qu il y a des exploitations qui ont un ou des ouvriers sans jamais voir le proprio

hé les gars le monde évolue va falloir vous adapter :dingue
Mar 20 Fév 2018 13:44 #163
L agriculture a toujours évoluée et les agriculteurs se sont toujours adaptés. La différence est qu On avait un cap .maintenant la ligne directrice de Bruxelles est pietinee par la puissance de l agro alimentaire. Les soutiens de la PAC sont trahis par leurs décisions politiques ( embargo russe tafta ceta ) il n y a plus de cohérence
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Mar 20 Fév 2018 14:42 #164
sylvain 57 a écrit:
Il est plutôt proche de la conf si j'ai bien compris et anti semi-direct donc pas vraiment en accord avec le festival de non labour organisé par la CR...

En parlant d'ayatollah, j'ai pas pas retrouvé l'article, mais il y a un CR pas loin de chez toi qui c'est épanché dans la presse en disant que le glypho c'était pour les fainéants qui ne voulaient pas déchaumer... :eusa_sick
Fin du HS
Mar 20 Fév 2018 14:46 #165
rebelle a écrit:


hé les gars le monde évolue va falloir vous adapter :dingue


T'inquiète pas on va évoluer, mais sans les tiques, c'est peut être pour ça que l'éditorial de l'éleveur laitier et si équilibré.
Pas impossible non plus que leurs monde s'écroule aussi.
Mar 20 Fév 2018 15:18 #166
Titian, ton propos m'etonne . J'aimerais savoir qui a dit ça et où.
Mais je conçois qu'un adhérent CR puisse dire une bêtise, moi Le premier.
Mar 20 Fév 2018 15:47 #167
En aparté, un témoignage récemment paru, "Une histoire frissonne à l'école Holstein de Maurice Perrot", une réflexion sur la génétique holstein en particulier, sur l'élevage laitier en général. Décapant.
Pour beaucoup d'entre vous, Maurice Perrot Image vous est très certainement familier. (http://www.typex.fr/maurice-perrot-un-depart-a-la-retraite-apres-1-300-fermes-laitieres-visitees/)
Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Mar 20 Fév 2018 20:39 #170
rebelle a écrit:
titian a écrit:
Bon c'est quasiment acté avec mon associé, Sodiaal 2020 se sera sans nous.
On ne sait pas encore dans quoi il va être opportun de se recycler, certainement hors agriculture pour ma sœur, par contre je pense pas que les cultures soient mieux embarqués que n'importe quel élevage, surtout dans nos zones intermédiaires.
Plus globalement sur tout le territoire en bon techno et gestionnaire derrière la com Macron coupe les branches mortes.
Ce qui semble certain c'est que pas mal de mauvais signaux concordants s'accumulent.
Pour répondre à rebelle, ici un gros (500 ha) apparemment dans la mouise sous loue maintenant à la grosse coopération du coin, j'ai appris aussi qu'un autre dans la vallée de l'Adour avait dû laisser ces TERRES devant notaire à un OS privé... Tout ce qui brille n'est pas or, ce sont parfois de simples faux nez où prête nom.
Je ne sais pas trop ce qu'on nous prépare mais j'ai reçu un questionnaire sondage de l'enita cette semaine, orienté délégation totale ETA / COOP.
J'ai répondu jamais, plutôt jachère reboisement et autarcie.
c est déjà acté dans mon secteur avec en plus le centre de gestion
une demande au départ par les agris en fin de carrière qui ne veulent pas céder à un étranger et dont les enfants exercent une autre activité
ça devient assez courant sans être une généralité, ouvert au secteur grandes cultures à voir en élevage ce que cela va donner .....
encore qu il y a des exploitations qui ont un ou des ouvriers sans jamais voir le proprio

hé les gars le monde évolue va falloir vous adapter :dingue


Un magot de 500 millions d'euros en réserves COOP, c'est non-distribuable á ceux qui l'on financé mais ca peut très bien se placer en foncier pour pour continuer l'esclélevage avec des jeunes coopérateurs en bailleurs asservis.
Coop de France n'a pas pondu son manuel de 95 pages COOPERATIVE ET FONCIER, pour rien, tout est prévu depuis un bon moment déjá.
Mar 20 Fév 2018 20:52 #171
[quote="sylvain 57 "]Kami, merci pour les précisions
Je ne le connaissais pas avant et il n'a d'ailleurs pas voulu me donner son adresse mail pour ne pas recevoir les mails de la CR
Il est plutôt proche de la conf si j'ai bien compris et anti semi-direct donc pas vraiment en accord avec le festival de non labour organisé par la CR


il est anti semi direct :je ne le savais pas mais ca ne m'etonne pas puisque nous (ses voisins) somment en semi direct depuis plus de 10 ans. Ca doit etre pour ca qu'il n'arrette pas de nous faire des crasses :sill
.
Mer 21 Fév 2018 20:16 #172
titian, ce n'est pas le président de la CR grand-est qui a dit ça mais un voisin dont j'ignore s'il est adhérent CR. Rien ne permet de la savoir dans l'article ;-)
Jeu 22 Fév 2018 19:10 #173
titian a écrit:
rebelle a écrit:


hé les gars le monde évolue va falloir vous adapter :dingue


T'inquiète pas on va évoluer, mais sans les tiques, c'est peut être pour ça que l'éditorial de l'éleveur laitier et si équilibré.
Pas impossible non plus que leurs monde s'écroule aussi.
c est ballot d arréter juste au moment ou on va manquer de lait
le département voisin suite aux arrêts de production 2018 volontaire, doit perdre 12 millions de litres de lait cette année
il y a des laiteries qui vont passer tout en quota A l année prochaine avec la fin du B et une référence prise en B 2018 donc tout est a faire cette année
il y a de l avenir dans le lait ......
Jeu 22 Fév 2018 22:40 #174
rebelle a écrit:
titian a écrit:
T'inquiète pas on va évoluer, mais sans les tiques, c'est peut être pour ça que l'éditorial de l'éleveur laitier et si équilibré.
Pas impossible non plus que leurs monde s'écroule aussi.
c est ballot d arréter juste au moment ou on va manquer de lait
le département voisin suite aux arrêts de production 2018 volontaire, doit perdre 12 millions de litres de lait cette année
il y a des laiteries qui vont passer tout en quota A l année prochaine avec la fin du B et une référence prise en B 2018 donc tout est a faire cette année
il y a de l avenir dans le lait ......

T'a raison on va manquer d'eau pour hydrater la poudre. :mdr
T'es un comique ou es tu vraiment aussi naïf ?

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut