Avoir du lait et de oeufs sans tuer, possible en théorie

Ouvert par james64, 09 janvier 2018

Sam 3 Fév 2018 11:38 #41
Bonjour

Et je te passe les problèmes sanitaires avec les poules vieillissantes, l'investissement pour l'écloserie, et le gaspillage alimentaire avec des poules aux besoins aussi variés.


Si je prends en compte ta remarque, pourquoi pas alors faire une 4 ème zone! La zone retraite :) et pourquoi pas aussi mélanger les poules et les coq qui ont 7 ans.

Pour la nourriture, je me dis que pour les poules qui ne donnent pas d oeuf et pour les coq, les vers de terre + l'herbe combleraient la grande majorité des besoins nutritifq (mais je peux me tromper biensur).

Autre idée, si j ai des hectares pour produire la nouri tuer des poules, je me dis que les coq pourraient être utilisés pour labourer une partie de la terre (il retournent la terre et font des excréments). Je sais qu'en permaculture ce genre de concept existe, mais je ne sais pas les modalités ( par exemple avec 125 coq ou 250 combien de surface par jour auraient ils la capacité?)
Sam 3 Fév 2018 11:41 #42
Comme beaucoup l'ont déjà soulever, je suis vraiment pas certain que l'image renvoyer d'un tel élevage avec une cohorte d'animaux vieux et malades soit des plus "vendeurs".
Pas très compatible non plus avec le respect de la souffrance animale, à moins de pratiquer l'euthanasie.
Dès lors on ne m'enlevera pas l'idée que c'est un véritable gaspillage contraire aux réalités de la vie.
Sam 3 Fév 2018 11:49 #43
au-delà cela reviendrait à multiplier par quatre voire beaucoup plus le nombre d'animaux d'élevage pour nourrir la même population, la planète serait-elle si grande ?
et où est le bien-être de ces animaux , le respect de leurs besoins fondamentaux...notamment dans l'aspiration à la reproduction.......une contraception est-elle dans leur biologie.....etc.
et quand on entend les difficultés de nos EHPAD .........
Sam 3 Fév 2018 12:11 #44
Titian dit :
Comme beaucoup l'ont déjà soulever, je suis vraiment pas certain que l'image renvoyer d'un tel élevage avec une cohorte d'animaux vieux et malades soit des plus "vendeurs".
Pas très compatible non plus avec le respect de la souffrance animale, à moins de pratiquer l'euthanasie.
Dès lors on ne m'enlevera pas l'idée que c'est un véritable gaspillage contraire aux réalités de la vie.


Coucou, je ne sais pas si tu viens de voir le dernier message que je viens de poster mais si je faisais une 4 ème zone ( zone retraite) alors le problème des maladies éventuelles qui se trouveraient dans les oeufs serait éviter non ?

Je pense que l'idée que les poules finissent leurs jours tranquille, peut avoir un côté vendeur.

Euh mon système respecte d avantage la vie et la souffrance animale que les systèmes actuelles.
Que cela soit en espace, confort mais surtout en terme d espérance de vie.

Donc toi si t es malade, tu préférerais automatiquement qu'on te pratique l'euthanasie? L'euthanasie peut être souhaité en ce qui nous concerne (selon les pays) mais c'est au cas par cas et cela reste une infime partie.


Mais sinon si tu demandais à un humain si il préférait mourir d un AVC ou cancer à 80 ans (avec les souffrances que cela comporte) ou bien qu'on le tue lorsqu il a 8 ans pendant son someille (ou éveillé broyé), je pense que la réponse de ce qu'il préférerait serait évident.

Rien n'est plus naturel que le désir de vivre et je souhaite respecter ceci. Concernant le gaspillage alimentaire,vous n êtes peut être pas d'accord mais il semblerait qu en terme de Co2 eau protéine écologie, on gaspillerait beaucoup moins en mangeant directement les protéines végétales(+ les bactéries qui font le b12) plutôt que de passer via l'intermédiaire de l animal.

Ensuite pour revenir aux oeufs et à l éventuel gaspillage, il faudrait prendre en compte le fait qu il n y aurait pas besoin de faire tourner les abbatoires, qu il n y aurait pas de transport de poules, que les poules mortes rendent leurs nutriments à la terre et enfin que les gens qui acheteraient ces genre de produit serait de manière général ceux qui ne mangeraient ni poissons ni viande (ou très très peu).

Dans la nature on peut observer la loi du plus fort mais également la coopération (et pas uniquement au sein d'une même espèce mais également entre plusieurs especes).
Sam 3 Fév 2018 12:22 #45
Extremiste qui essaye de "convertir"
Tu as toujours réponse a tout, tu retombes toujours sur tes pattes. C'est toujours le cas avec les integristes.
Sam 3 Fév 2018 12:31 #46
Xavier dit :

au-delà cela reviendrait à multiplier par quatre voire beaucoup plus le nombre d'animaux d'élevage pour nourrir la même population, la planète serait-elle si grande ?


Pas d'accord comme expliqué plusieurs fois, les oeufs seraient mangeaient de manière occasionnelles. Cela serait surtout les végétaux/mineraux/bacteries qui nourriraient les humains.

Un vache laitière à besoin de manger au moins 50 kilos (et je crois que c'est plus) de bouffe par jours. Toute l eau et la nourriture et l espace qui est consacré à cela donnent automatiquement du gaspillage par rapport à si on se servait directement de ces ressources sans passer par l'intermédiaire de la vache.

Là on rentre dans un autre débat. Vous vous pensez que l élevage sauve le monde et moi je pense que cela fait du gaspillage. Je respecte votre opinion mais ne suis pas d'accord et ne souhaite pas débattre d'avantage sur ce point (même si c'est vrai que c'est important).

Pour revenir aux oeufs, je pense que je ferais quelques sondages dans des forums différents pour voir si il y aurait des acheteurs potentiels à 1,15 pour voir si c'est une idée qui séduirait ou non.
Sam 3 Fév 2018 12:34 #47
nicolas2129 a écrit:
Extremiste qui essaye de "convertir"
Tu as toujours réponse a tout, tu retombes toujours sur tes pattes. C'est toujours le cas avec les integristes.


Et toi tu ne respectes pas le fait qu on puisse penser différament de toi, à se demander qui est le plus intégriste de nous deux.
Sam 3 Fév 2018 12:46 #48
Je respecte les idees des autres ne t'inquiete pas. Mais pour qq'un qui demande des renseignements alors que tu as reponse a tout, cela ressemble très tres fortement aux techniques des intégristes en tout genre : precher les bonnes intentions pour faire passer ces idees.
Kenavo
Sam 3 Fév 2018 12:50 #49
Xavier dit :
et où est le bien-être de ces animaux , le respect de leurs besoins fondamentaux...notamment dans l'aspiration à la reproduction.......une contraception est-elle dans leur biologie.....etc.

Je ne sais pas si t es sérieux ou si tu te moques.
Bon déjà dans le système de zone pas besoin de contraception.

Ensuite est ce que ton système permet de respecter le besoin fondamental que tu décris ? Non ou du moins pas plus que le mien.
Sam 3 Fév 2018 12:54 #50
tes zones leur sont une contrainte, acceptable ?
ou juste l'expression de ton confort ?
Sam 3 Fév 2018 12:57 #51
nicolas2129 a écrit:
Je respecte les idees des autres ne t'inquiete pas. Mais pour qq'un qui demande des renseignements alors que tu as reponse a tout, cela ressemble très tres fortement aux techniques des intégristes en tout genre : precher les bonnes intentions pour faire passer ces idees.
Kenavo


Non en venant ici, j'ai appris plusieurs choses et je continues d apprendre en discutant ici ou avec d'autres. Et si je me lance dans cela, je ferai une formation. Ensuite je peux me planter, ne pas réussir à vendre les oeufs, ou bien une nourriture végétale + bactérie + minéraux peut ne peux être autant saine que je l espèrais. D ailleurs si je n avais acun doute, je pense que je serai déjà végétalien et que cette discussion n'aurait pas lieu. Donc concernant les questions de santé et economie/écologie, je ne pense pas comme vous mais je peux me tromper, seul le temps continuera de confirmer ou infirmer nos positions respectives.
Sam 3 Fév 2018 13:02 #52
elle est ou ton étude économique avec des chiffres ? Parce que là je sens qu'on va bien rire .Enfin si tu sais ce que c'est , ce qui est déjà beaucoup moins sur . Le bien être animal ne saurait s'affranchir de cette étape .
Tu as déjà vu plusieurs coqs ensemble ce que ça donne ? La taille des ergots avec l'age ? ....

Petite piqûre de rappel , toi qui vient faire le coq ici , sais tu qu'en amérique al consommation de viande est repartie comme avant les attaques des végans ? Sais-tu qu'en france la misère s'accroit ? Sais tu que leur régime c'est patates , pâtes ?Sais tu que pour eux le jour ou ils remettront de al viande dans leur assiette , ils auront l'impression d'avoir gagné la guerre ?

Vous avez opposez l'homme à l'animal dans votre théorie , sauf que si le monde est ce qu'il est et vous permet de tels délires , c'est bien grâce à l'homme et non à l'animal .

Tu t'inquiète de faire vivre les improductifs et non de comment nourrir pour produire , rien que ça économiquement ça ne tien pas la route.
On t'attend avec une étude économique chiffrée et non avec de l'idéologie
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 3 Fév 2018 13:03 #53
xavier courboin a écrit:
tes zones leur sont une contrainte, acceptable ?
ou juste l'expression de ton confort ?

Les zones sont des contraintes, des choses que j imposerais aux poules/coq. Dans une optique d'avoir des oeufs et de respect de l'animal, c'est peut être pas parfait mais je trouve que cela resterait mieux que ce qui existe déjà.
Sam 3 Fév 2018 13:23 #54
mono44 a écrit:
elle est ou ton étude économique avec des chiffres ? Parce que là je sens qu'on va bien rire .Enfin si tu sais ce que c'est , ce qui est déjà beaucoup moins sur . Le bien être animal ne saurait s'affranchir de cette étape .
Tu as déjà vu plusieurs coqs ensemble ce que ça donne ? La taille des ergots avec l'age ? ....

Petite piqûre de rappel , toi qui vient faire le coq ici , sais tu qu'en amérique al consommation de viande est repartie comme avant les attaques des végans ? Sais-tu qu'en france la misère s'accroit ? Sais tu que leur régime c'est patates , pâtes ?Sais tu que pour eux le jour ou ils remettront de al viande dans leur assiette , ils auront l'impression d'avoir gagné la guerre ?

Vous avez opposez l'homme à l'animal dans votre théorie , sauf que si le monde est ce qu'il est et vous permet de tels délires , c'est bien grâce à l'homme et non à l'animal .

Tu t'inquiète de faire vivre les improductifs et non de comment nourrir pour produire , rien que ça économiquement ça ne tien pas la route.
On t'attend avec une étude économique chiffrée et non avec de l'idéologie


Si j'avais déja fait une étude et monter le projet, tu crois que je serais venu ici et créer cette discussion ?

Concerant la misère et le fait de manger de la viande, je tiendrais à ta place des propos plus nuancés. Palitana par exemple, une ville en Inde de 175000 habitants et entièrement lacto végétarien (et beaucoup d'entre eux sont végans), je peux me tromper mais je ne pense pas que les 175000 habitants soient tous riches.

On voit donc que l'aspect culturel a une grande influence sur ce qui se passe dans notre assiette.

Ensuite les connaissances évoluent (exemple culture de bactérie il y a quelques décenies) et l'accès à la diversité alimentaire évolue. Ce que tu dis était peut être vrai en France le siècle dernier mais n'est pas forcément vrai tout le temps pour autant. Il y a également des pauvres qui peuvent aspirer à être végériens/liens. En plus on peut avoir des bonne protéines végétales bios moins chère que de la viande.

Je n'oppose pas l'homme et l'animal c'est même, tout le contraire. Plutôt que de voir les autres animaux comme des objets, je vois en eux des similitudes d'où mon empathie...

J'essaye de voir si une équation puisse à la fois, permettre de nourrir les humains tout en respectant au maximum les autres animaux. Si la seule chose qui sépare cela est 80 centimes alors pourquoi pas.
Sam 3 Fév 2018 13:52 #55
Quand vous dites 1.15€ / oeuf c'est le prix de vente sortie ferme ?

Il faut donc rajouter entre 30% et 50% pour avoir le prix de vente consommateur ....

Ce qui m'embête dans ce projet, c'est le devenir des vers de terre. Je ne peux pas me résoudre à penser que pour manger un oeuf il faille sacrifier des vers de terre qui n'ont rien demandé ... :eusa_wall
Sam 3 Fév 2018 14:07 #56
jlaudesatar a écrit:
Quand vous dites 1.15€ / oeuf c'est le prix de vente sortie ferme ?

Il faut donc rajouter entre 30% et 50% pour avoir le prix de vente consommateur ....

Ce qui m'embête dans ce projet, c'est le devenir des vers de terre. Je ne peux pas me résoudre à penser que pour manger un oeuf il faille sacrifier des vers de terre qui n'ont rien demandé ... :eusa_wall

Dans le tableau qu a fourni Hasta, en effet, c'est de la vente directe (ferme, amap ou marché) il y avait 800 euros de charges de comercialisation (que j ai inclut dans le prix de vente de 1euro15).

Je comprends ton amour pour les vers de terre, je te conseillerais donc le vegetalisme et encore, fais attention, car pour produire des légumes, des insectes et ou autres seraient forcément tués ... tu peux essayer le pranisme mais pas certain que cela fonctionne ;)
Sam 3 Fév 2018 14:30 #57
le français est gaulois , pas indous . Ca tu ne le changera pas
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Sam 3 Fév 2018 14:35 #58
C'est extrêmement cruel de laisser une vieille vache mourrir de faim car elle n'a plus de dents pour brouter et mâcher, des articulations en vrac, et les ses congénères qui la malmènent car elle n'a plus sa place dans le groupe.

Idem pour une vieille poule déplumée, ne pouvant plus marcher...

Même les animaux de compagnie qui souffrent trop on les pique... donc on les euthanasie... donc on les tue... donc on les abat...

Et ça ne sert à rien, aucune utilité si ce n'est un retour à la terre, et pourtant ils on souffert quand même et ils sont morts quand même, car c'est la vie.

C'est bien d'avoir de l'empathie, encore faut-il comprendre l'objet de ton empathie, et si cet objet souhaite ton empathie. Quel droit, ou quelle morale, te permet de laisser souffrir des animaux jusqu'à ce que mort s'ensuive, pour ensuite laisser leur carcasse pourrir chez toi?

Sans doute le même que le mien, mais avec la cohérence en moins, de vouloir élever des animaux dignement, de les soigner, d'utiliser ce qu'ils produisent durant leur vie, et leur viande quand leur abattage est devenu nécessaire (et souhaitable).

Tout comme les vegans prosélytes veulent l'erradication des animaux d'élevage, avec le néant à la place, c'est à dire rien, aucune vie, car quand on vit on souffre, quel vilain mot.

C'est vraiment ne rien comprendre à la Nature, à l'homme, et à la place de l'homme dans la Nature. Et laisser des animaux souffrir puis pourrir sous prétexte qu'on a pas eu les couilles de les saigner proprement quand il était encore gras et tendre, après une belle vie et des besoins comblés, c'est finalement... lâche et bête.

Vive la côte de boeuf, le lard grillé et la cuisse de poulet!

Que je les aime, que je les respecte, qu'ils me sont utiles, infiniment beaux dans mon assiette et prenant tout leur sens sous ma dent!
Vini, Vidi, Pactoli
Sam 3 Fév 2018 15:32 #60
mono44 a écrit:
le français est gaulois , pas indous . Ca tu ne le changera pas

Tout évolue et rien n'est figé.
Et perso je me sens également basque, européen, citoyen du monde. Mais bref on s en fou

à gwendal raoul
Si le sens que tu mets dans la nature c'est de bouffer de la viande, vas y ...
Perso la conscience qui est en moi (qui est une composante que la nature a fait émerger en moi) me dit que si ce n'est pas nécéssaire de tuer des animaux pour se nourrir alors autant leurs foutre la paix.

Ensuite tu sembles mettre sur le même pied d'égalité le fait de se faire euthanasier à cause d'une très grande souffrance avec le fait de se faire tuer pour se faire satisfaire une habitude ou les papilles.

C'est incomparable, mets toi une seule seconde à la place de l'autre animal et tu réaliseras ta bétise.
uel droit, ou quelle morale, te permet de laisser souffrir des animaux jusqu'à ce que mort s'ensuive, pour ensuite laisser leur carcasse pourrir chez toi?

Si c'est nul de viellir pourquoi tu n'appliquerais pas ta propre idéologie à toi même? A non pas possible ? les autres animaux sont uniquement des sac à viande et les humains sont les seuls à avoir le désir de vivre et avoir une conscience ? les animaux ne désirent pas vivre le plus longtemp possible et les humains ne sont pas également de la viande !? Bref tu parles de cohérence, mais à mes yeux, ta vision n'est pas très cohérente.

Retourner à la terre cela peut avoir son utilité, çà contribue au cycle de la vie, une terre riche en nutriment qui favorise l'éco-systeme.

Ensuite dans ton raisonnement, toutes les pesonnes retraités ou handicapés devrait se faire tuer car ne sont pas utiles.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut