Avoir du lait et de oeufs sans tuer, possible en théorie

Ouvert par james64, 09 janvier 2018

Jeu 15 Fév 2018 23:49 #101
James va te renseigner a la ddcspp 64 pour ta future activité!

:flower
Ven 16 Fév 2018 00:27 #102
Merci du conseil !
Ven 16 Fév 2018 10:18 #103
james64 a écrit:
Hazta tu ne m'as pa bien lu concernant la baston entre mâle. Cela ne me dérange pas tant que cela si ils se battent, c'est leurs choix (biensur, je preferais le moins de violence possible, bref on verra).


Et la reproduction, par contre, c'est pas leur choix?

james64 a écrit:
Mais de toute façon je ne pense pas que vous ayez déja eu uniquement des mâles entre eux sans femelles, donc peut-être que la situation est différente.


Bien sûr que si! Tous les éleveurs qui engraissent leurs broutards pratiquent déjà ça... Les problèmes de contention, de blessures, de casse de matériel, c'est leur quotidien. Et toi, tu auras ça à gérer, mais en 10 fois plus compliqué. Avec des animaux âgés qui se feront passer à tabac par des plus jeunes. Avec des bêtes ultra-agressives que tu refuseras d'emmener à l'abattoir.
Quand tu te seras fait charger par un animal, et que tu auras risqué ta vie une paire de fois, on en reparlera... Contentionner une bête de plus d'une tonne, tout en muscle, c'est pas un loisir.

james64 a écrit:
Ensuite concernant les oeufs des poules qui sont dans la zone reproduction, c'est pour faire des poussins pas pour commercialiser les oeufs...


Ce n'est pas le sens de ma remarque. Les poules, ce n'est pas comme les mammifères: quand tu retires le mâle, la repro continue de façon aléatoire. Partant de là, tu ne peux absolument pas prévoir combien tu auras de poussins. Parfois moins qu'espéré (et c'est la rentabilité qui prend), parfois plus, et c'est ton système qui ne fonctionne plus.

james64 a écrit:
Et puis tu me fais dire des choses que je n'ai pas dit ...
A mes yeux la vie humaine a + de valeur que la vie d'une moule, d'un embrillon, d'une plante ou d'une ... poule ! Sinon vive le cannibalisme lol


Donc si quelqu'un a faim, et qu'il a besoin de nourriture, il peut tuer et manger de la viande. C'est bien ta logique? Tu sais combien de repas fournissent les restos du cœur? T'as pas l'impression que pour certains foyer, avoir de la nourriture (y compris carnée) à bas prix, c'est pas que du confort?

james64 a écrit:
On est d'accord que dans la nature, l'ordre des choses, c'est naitre, se reproduire si possible, et se faire bouffer par un prédateur à la fin?

çà c'est le sens que tu mets TOI dérière la nature. Que cela soit nous ou nos animaux de compagnies, on ne se fait pas bouffer par les prédateurs et pourtant on en est pas moins naturel ...


Tu sais pas quoi, ouvre n'importe quel bouquin de SVT niveau collège. Tu comprendras peut-être comment marche un écosystème, la chaine alimentaire, avec l'importance de la prédation. Il se trouve qu'on est au sommet de la chaine alimentaire. Et que nos animaux de compagnie, on les soustrait au cycle naturel pour les placer à nos côtés au sommet de la chaine alimentaire. C'est un peu le principe des animaux domestique: ils ne sont plus dans un cycle naturel...

james64 a écrit:
Il n'y a rien de plus naturel que le changement et l'évolution. Si la conscience, emergence naturel de la nature, me dis que c'est pas tip top d'ôter la vie sans raison valabe alors j'opte pour ce choix.

Et si ta conscience te dit qu'i faut éliminer tous les loups pour permettre la prospérité de ton espèce, tu optes pour ce choix aussi? Où tu essaies de raisonner un peu plus loin?

james64 a écrit:
Au delà de ça, toi, en tant qu'homme, tu prends la décision d'isoler les mâles, donc de les priver d'une vie sociale normale, et de les priver de la possibilité de se reproduire, leur raison d'être dans la nature.

La c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité...
Le système actuel est 10000 fois plus violent, repréhensif que le système que je propose.
Ton système actuel, il laisse la vie social aux veaux mâles qui naissent ?


Qu'est-ce que tu y connais, au système actuel?
Tu t'imagines quoi? Que les éleveurs tire une balle dans la tête des veaux à la naissance?
Non, les éleveurs, il font exactement comme toi, tu veux faire: il retire les veaux à leur mère comme tu le feras, et en font des lots sexés, comme tu le feras.
La seule différence, c'est l'espérance de vie. Et il se trouve qu'une fois arrivé à maturité sexuelle, garder des lots de mâles, c'est ingérable. Sauf à les castrer. Tu n'as rien inventé, tu sais... Les bœufs, ça existait avant ta naissance.
Si, il y a une autre différence: c'est la qualité de vie. L'élevage actuel, il n'a pas l'hypocrisie de priver les animaux de comportements naturels et de les mettre en danger juste pour soulager une conscience.
Tiens, par exemple, je ne sais pas si tu as remarqué, mais une portée par an chez les gros mammifère, c'est le minimum à l'état sauvage. Toi, tu envisages un vêlage tous les 4 ans. Il me semble que l'élevage actuel respecte plus le cycle de vie des animaux que le tien!

james64 a écrit:
Je n'ai jamais dis que mon système était parfait pour eux mais juste qu'il est beaucoup plus souhaitable pour eux que ce qu'il se fait actuellement.


Qu'est-ce qui te permet de dire qu'il est plus souhaitable? Il colle plus à ton idéologie, c'est tout.
Tu crois que passer sa vie sans de vie sociale, à se faire tabasser par des plus jeunes jusqu'à agoniser lentement, c'est plus souhaitable? Moi pas... La vie carcérale à perpet' que tu promets à tes animaux, je vois pas en quoi c'est souhaitable.

james64 a écrit:
Tu parles de tuer des animaux pour se nourrir.
Cette phrase est fondamentale et comme dis plusieurs fois c'est cette dernière qui me pousse à ne plus les tuer.
Si cette phrase était vrai avant ou l'est encore dans d'autres régions du globe, cela ne semble plus être vrai auoudh'ui chez nous. On ne se nourrirait d'animaux plus par besoin mais pour d'autres raisons secondaires (papilles, habitudes).
james64 a écrit:

Ce n'est pas parce que toi, tu manges à ta faim grâce à l'agriculture d'aujourd'hui, que c'est le cas de tout le monde. Et, de toutes façons, avec ton modèle agricole et les prix de commercialisation, plus personne ne mangera à sa faim...



On en reparlera quand tu seras confronté à des problèmes concrets. Quand tes poules auront des poux, par exemple. Qu'est-ce que tu feras? Ou tu placeras le curseur entre confort, santé et liberté de vivre?



Je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que tu as déjà choisi pour l'humanité... Tes calculs sur 60 millions de consommateurs, j'ai pas l'impression qu'ils laissent beaucoup de choix au français.



Tu réviseras la notion de darwinisme. C'est précisément l'inverse de ce que tu avances: le modèle le plus répandu est celui qui est le mieux adapté, et à émergé grâce à la sélection et l'élimination des modèles moins adaptés.
Si ton modèle n'existe quasiment pas (puisqu'il a déjà été tenté), c'est parce qu'il n'est pas adapté. (Sans jugement de valeur, d'un point de vue évolutionniste).
Ven 16 Fév 2018 10:27 #104
""Hazta tu ne m'as pa bien lu concernant la baston entre mâle. Cela ne me dérange pas tant que cela si ils se battent, c'est leurs choix (biensur, je preferais le moins de violence possible, bref on verra"""

voila bien de l’anthropomorphisme. Dire que le cerf à l’automne se fout sur la gueule avec les autres "par choix"... Ah les c*** pourquoi par choix ils le font tous à la même période? Ben parce que c'est plus beau à l'automne, les feuilles des arbres roussissent, le soleil baisse à l'horizon et ils veulent se la péter devant les photographes, voilà la vraie raison...Bon pour les photographes ça fait chier qu'ils n'attendent pas le week end ou les rtt...mais bon c'est leur choix..hein !. :dingue . Il parait que le Comité de Défense des Cerfs en Rut veut une cotisation pour faire payer le spectacle...t'as raison ma biche...
Ven 16 Fév 2018 22:52 #105
james64 a écrit:
Ensuite Hasta ou Ausso avait calculé que la production des oeufs d'une poule pondeuse durant toute sa vie serait de 1300. Les deux premières années aux alentour de 250/300 et puis diminition continue jusqu'à la 6 eme année (et après plus rien). Je n'ai pas vérifié cette donnée mais biensur, cela peut varier de quelques centaines.

largement surestimé , en hiver t'aura presque rien .
Et encore , c'est basé sur la production de poules pondeuses industrielles hybrides ,
des poules de marque plutôt que des poules de race ;
avec ces poules tu ne peut pas reproduire !!
Donc faut se rabattre sur des vraies poules de race
et ça ponds moitié moins :
rien en aout/septembre à cause de la mue ,
rien en décembre/janvier à cause du manque de lumière
et meme dans la bonne saison elles prennent des pauses , pour couver
meme si elles n'ont pas été avec le coq
Sam 17 Fév 2018 11:16 #106

james64 a écrit:
"Je n'ai jamais dis que mon système était parfait pour eux mais juste qu'il est beaucoup plus souhaitable pour eux que ce qu'il se fait actuellement."

Je crains qu'à terme inévitablement tout le monde ne partage pas ta conception de l'amour des animaux...
Sam 17 Fév 2018 12:18 #107
titian a écrit:

james64 a écrit:
"Je n'ai jamais dis que mon système était parfait pour eux mais juste qu'il est beaucoup plus souhaitable pour eux que ce qu'il se fait actuellement."

Je crains qu'à terme inévitablement tout le monde ne partage pas ta conception de l'amour des animaux...



http://www.lareponsedupsy.info/Syllogomanie
Sam 17 Fév 2018 22:01 #108
titian a écrit:

james64 a écrit:
"Je n'ai jamais dis que mon système était parfait pour eux mais juste qu'il est beaucoup plus souhaitable pour eux que ce qu'il se fait actuellement."

Je crains qu'à terme inévitablement tout le monde ne partage pas ta conception de l'amour des animaux...


Peut-être mais je vois pas le rapport avec la vidéo lol

Entre2o
Merci pour ton message.



Sinon pour les autres interventions...
Vous me dîtes en gros que je suis près à réaliser un enfer pour soulager ma conscience mais là c'est peut-être de la dissonance cognitive de votre part ... C'est peut-être vous avec votre vision "darwinienne" des choses qui tente de soulager votre conscience afin de justifier de tuer ces milliards d'animaux.


Mettez vous une seule seconde à leurs places et vous voudriez tous vivre le plus long temps possible/ne pas se faire tuer dans votre jeunesse.

Sinon vous me sortez plein de faux arguments qui peuvent se retourner contre vous.

On peut être pauvre et végétarien/lien par éthique. Cela est même souhaitable pour son portefeuille !! Il suffit par exemple de comparer un kilo de haricot-rouge avec un kilo de viande rouge. Et aussi pour l'écologie, il suffit de comparer la quantité d'eau nécessaire...

Ensuite vous parlez de darwinisme et de naturel à tout vas, uniquement quand cela vous arrange.
Pensez vous que les chasseurs cueilleurs auraient trouvés cela naturel le système d'élevage tel qu'il est aujourd'hui ?

Vous êtes plutôt capitaliste qui s'en fiche des plus faibles/faibles exploités/bas salaires où plutôt pour un modèle d'état providence ou les richesses sont mieux équilibré et les individus, respectés ?

De la même manière que je suis pour respecter le travail d'un fermier via un salaire correct, je suis pour respecter le désir de vivre des animaux. Sinon choisissons le plus rentable, le plus adapté, le plus darwinien ? et tanpis si beaucoup de fermiers ne s'en sortent pas ou si les poules crèvent au bout de 18 mois tant que je peux avoir mon petit oeuf le moins cher possible et ainsi utiliser le reste de mon fric pour m'acheter plein d'affaire/alcool/clope.

Les personnes les plus vulnérables de notre pays, on les accompagne. Le coût de cela est répartie entre tous.

Pour les poules, cela ne serait même pas pareil qu'avec les personnes handicapées lourdes. Car les poules arriveraient à se payer elles mêmes leurs droits de vivre via les oeufs, cela serait donc plus une relation d'échange. Contrairement aux personnes handicapées lourdes qui ne produisent pas de sous (mais n'en demeurent pas moins des personnes qui peuvent nous faire apprendre plein de choses ! )

Ensuite par rapport aux 60 Millions, vous me faîte dire des choses que je n'ai pas dit. Je n'as pas dit que j'allais choisir pour les français. Si j'ai fait ce petit calcul (qui faudra que je refasse quand j'aurai d'avantage de donnée) c'est juste pour voir si il est applicable + ou - facilement (par exemple je peux comparer par rapport à la population animale actuelle pour me donner un aperçu) à l'échelle du pays.

Pour la reproduction, là pareil c'est de la très grande mauvaise foi de votre part. Dans le système actuel, il n'y a pas de reproduction naturel pour tout le monde.

Concernant les animaux qui se font tapés, là aussi c'est bof... Vous même vous le dîte que vous gardez les mâles entre eux, donc le système actuel ne serait pas mieux que celui que je propose. Ensuite une zone pour les animaux agées peut tout à fait être envisagé/ou bien de travailler avec certain chiens pour réduire la violence (çà doit être possible non?) / ou bien de les laisser se taper (quand des humains se battent entre eux, on n'en fait pas tout un drame, on ne se dit pas que c'est une raison de les abattre ?), aussi, avec le temps (et peut etre un peu de comportementalisme) peut-être qu'ils s'adapteront et qu'ils comprendront qu'il n'y a pas grand chose à tirer de positif de se battre. (dans un contexte où il n'y a pas de femelle)

Et puis si ya pas de prédateurs au dessus, il faut par conséquent contrôler la population, et cela vaut donc pour les humains aussi !! Mais si vous pensez que c'est mieux de se faire tuer par un prédateur afin de participer à votre vision de la nature pourquoi ne pas montrer l'exemple ? Là encore votre discours ressemble à : exploiter/tuer plus faible que soit c'est acceptable et cela rentre dans votre vision mais par contre si c'est nous les victimes ou nos proches, c'est pas bien ...

Bref au niveau de la "philo", on tourne en rond ... Difficile de se taire quand on entends des choses qui nous paraissent fausse/pas logiques, mais je suppose que cela doit être pareil pour vous.

L'humain a engendrer beaucoup de changement autour de lui. Il n y a pas de règles établis à suivre telle une Bible, cela revient à nous de construire le monde dans lequel nous souhaitons vivre et cela peut passer par la consommation/le choix.

Par exemple : je trouve que l'initiative de Poule House est très bien par exemple bien que pas parfaite (à cause des poussins mâles), mais cela va dans le bon sens à mes yeux. Cette start-up travaille avec 4 fermes bios. Les fermiers ont un salaire correct et les poules meurent de vieillesse.
Sam 17 Fév 2018 22:28 #109
bon écoutez moi je vous laisse... :flower

lire de telles c*** d'un mec repu malade des boyaux de la tête qui veut faire son coming out vegan cherchant ici notre acquiescement à ses délires...
Sam 17 Fév 2018 22:42 #110
Monsieur "a toujours raison", "a réponse à tout" est de retour.
Quand tu penses qu'il demande des renseignements à des éleveurs alors qu'ils les détestent.
Sam 17 Fév 2018 23:04 #111
Oui voilà cela ne sert plus à rien de dialoguer sur çà, heureux d'être d'accord sur un point avec vous et bonne continuation. Et si jamais tu souhaites toi aussi faire ton comming out, tu peux peut-être t'inspirer de certains de tes confrères (https://youtu.be/Ud4pL7CmyvA) (ou ex confrère ?)

Vous, vous avez le droit de traiter mon projet d'enfer pour les animaux, le droit de me dire que je fasse cela, juste pour ma conscience et par contre dans l'autre sens, vous n'acceptez pas.

Vous défendez votre vie aussi donc je peux comprendre vos réponses mais cela ne vous justifie pas de dire que mon projet n'a aucun sens juste parce qu'il est un peu différent du votre.
Dim 18 Fév 2018 20:48 #112
C'est çà , monte ton bordel , et on verra .
Très vite , t'auras plus assez de place et tu vas te remettre à bouffer de la viande ! :hihi
De la viande maigre , je m'entends ..... :hihi :hihi :hihi :hihi :hihi

@ PV53 : tu veux l'envoyer à la ddcspp ?
Il va tellement les emmerder qu'on va se choper des contrôles PAC en plus dans le 64 !!! Mauvaise idée ! :hihi :hihi
Lun 19 Fév 2018 10:20 #113
james64 a écrit:
Vous, vous avez le droit de traiter mon projet d'enfer pour les animaux, le droit de me dire que je fasse cela, juste pour ma conscience et par contre dans l'autre sens, vous n'acceptez pas.

Vous défendez votre vie aussi donc je peux comprendre vos réponses mais cela ne vous justifie pas de dire que mon projet n'a aucun sens juste parce qu'il est un peu différent du votre.


T'es bien gentil, mais t'arrives ici alors que tu n'y connais rien (jusque là, pas de problème) pour nous dire qu'on fait n'importe quoi, et qu'il faudrait faire comme ça, la preuve, on fixant le prix de vente à des niveaux surréalistes, c'est rentable...
Nous, serviables, on te donne des infos. Que tu acceptes quand elles vont dans ton sens, mais que tu réfutes systématiquement dans le cas contraire.

Les critiques de l'élevage, on peut les entendre. Mais tu n'es pas venu critiquer constructivement, tu es venu étaler ta propagande clé en main. Alors que tu n'as probablement même pas l'intention de t'installer. (Et même si tu en as l'intention, rien que le passage à la banque devrait faire son effet...

Bref, arrête d'inverser les rôles, et de nous faire passer pour des intégristes.

Et n'oublie pas de revenir nous voir dans 15 ans, qu'on puisse se fendre la poire 5 minutes
Jeu 22 Fév 2018 11:04 #114
james64 a écrit:
Autre super avantage de ce système.
Les millions de vaches et donc des millions de tonnes iront nourrir la terre. => une fois la vache morte de manière naturelle, elle se décomposera puis ira nourrir les plantes. Et ensuite les vaches mangeront cette herbe riche en nutriment.

Si je me triture l'esprit comme vous dîtes c'est qu'à l'origine il se passe quelque chose sous mes yeux que je n'accepte pas. Oui dans la nature, il y a la vie et la mort, des femelles et des mâles cependant mourir de mort naturelle n'est pas la même chose que d'ôter la vie de quelqu'un pour des raisons culinaires, habitudes, rentabilités.


Pour des raisons sanitaires évidentes, on ne laisse pas les animaux d'élevage morts se décomposer dans les champs... Les carcasses sont obligatoirement collectées (c'est payant pour l'éleveur) et transformées en usine en divers sous-produits. As-tu déjà approché un cadavre en décomposition ? C'est juste une infection ! De plus, dans notre secteur pyrénéen, ça serait l'invasion de vautours assurée !
Encore une fois "Quand nous mourons, nos corps se transforment en herbe, et l'antilope mange l'herbe. C'est le grand cycle de la vie" c'est dans Walt Disney (Le Roi Lion).
Dans la nature... Sais-tu comment les animaux meurent dans la nature ? C'est souvent très cruel ! Mangés à moitié vivant par des prédateurs, agonisant pendant des jours d'une maladie ou mourant de froid ou de faim... L'animal sauvage vieux ou affaibli qui s'endort paisiblement pour son dernier sommeil, ça n'existe pas.
De plus, quand on lit les calculs qui ont été fait ici, entretenir une tel quantité d'animaux improductifs serait catastrophique pour l'environnement.

Même si je salue ta capacité à dialoguer de ce sujet polémique, je pense que ton raisonnement se base en partie sur le fantasme "du bisounours". Je milite pour l'amélioration du bien-être des animaux d'élevage car je pense que nous avons beaucoup de progrès à faire. Mais l'abattage me semble indissociable de l'élevage.
Mar 27 Fév 2018 16:50 #115
Salut Héco

As-tu déjà approché un cadavre en décomposition?

Oui
L'idée aurait été de les enterer pas de les laisser pourrir sur la terre. OK pour l'interdiction, un autre intervenant me l'avait dit également.

. Sais-tu comment les animaux meurent dans la nature ?

Et dans notre espace à nous ? Qui n'est peut être pas la jungle au sens oû tu l'entends mais qui n'en reste pas moins "la nature".

Nous on meurt de viellesse sans se faire bouffer, on agonie peut être un peu mais cela reste 10 fois mieux que ce que tu décris. Nos animaux de compagnies sont entrain de suivre cette voie également. Les poules le pourraient également.

e plus, quand on lit les calculs qui ont été fait ici, entretenir une tel quantité d'animaux improductifs serait catastrophique pour l'environnement.

J'ai surtout l impression que c'est l humain qui est une catastrophe écologique.
Les poules mangent beaucoup moins et prennent beaucoup moins d espace que nous, et surtout produise beaucoup moins de pollution que nous. Je pense que si on calculait combien de poule il faudrait pour polluer autant qu'un humain, il en faudrait des dizaines voir des centaines.(voir des milliers?)

Donc quand on parle d ecologie, il me semble d avantage pertinent de faire endosser là responsabilité à l'humain plutôt qu'aux eventuelles poules qui auraient en plus.

Edit : j ai contacté poule house, et ils arrivent à écouler facilement les stock d oeufs (un euro l oeuf). Les fermiers sont correctement payés, le consommateur est content et la poule aussi !;) Ils m'ont dit que je pouvais venir travailler/voir en mode woofing si je voulais (pour une première expérience pourquoi pas)
Mar 27 Fév 2018 20:40 #116
james64 a écrit:
Sais-tu comment les animaux meurent dans la nature ?

Et dans notre espace à nous ? Qui n'est peut être pas la jungle au sens oû tu l'entends mais qui n'en reste pas moins "la nature".
Nous on meurt de viellesse sans se faire bouffer, on agonie peut être un peu mais cela reste 10 fois mieux que ce que tu décris. Nos animaux de compagnies sont entrain de suivre cette voie également. Les poules le pourraient également.


Les humains et les animaux de compagnie : il faut "produire" pour les entretenir jusqu'à leur belle mort.
Les animaux d'élevage : Ils sont entretenus pour produire.
Entretenir des animaux d'élevage comme des animaux de compagnie me semble être un non-sens par définition.

james64 a écrit:
quand on lit les calculs qui ont été fait ici, entretenir une tel quantité d'animaux improductifs serait catastrophique pour l'environnement.

J'ai surtout l impression que c'est l humain qui est une catastrophe écologique.
Les poules mangent beaucoup moins et prennent beaucoup moins d espace que nous, et surtout produise beaucoup moins de pollution que nous. Je pense que si on calculait combien de poule il faudrait pour polluer autant qu'un humain, il en faudrait des dizaines voir des centaines.(voir des milliers?)
Donc quand on parle d écologie, il me semble d avantage pertinent de faire endosser là responsabilité à l'humain plutôt qu'aux éventuelles poules qui auraient en plus.


Je pensais d'avantage aux bovins en parlant du bilan écologique de l'entretien d'animaux improductifs :
Si en année 1 tu as 10 vaches laitières qui font veaux.
A l'année 8, tu auras 22 mères, 22 veaux et 12 taurillons, soit 66 animaux.
En année 12, 33 mères, 33 veaux et 23 taurillons. 89 animaux. Etc...

Loin de moi l'idée de faire endosser la moindre responsabilité aux vaches et aux poules, mais bien aux humains qui les élèvent !

J'ai un vieux cheval à la maison. C'est un animal de compagnie qui m'accompagne depuis 15 ans. J'en prend vraiment soin et je sais le travail quotidien que cela représente (et le budget !!!). C'est tout simplement totalement impossible, humainement et économiquement, d'offrir ce type de retraite dorée à des dizaines de vaches sur chaque exploitation agricole.

Tu me sembles assez convaincu par ton raisonnement et peu ouvert à la contradiction. Le mieux serait que tu étudies concrètement ton projet et que tu essayes de le mettre en place. Aussi nous en reparlerons à ce moment là.
Mar 27 Fév 2018 22:42 #117
Je pensais d'avantage aux bovins en parlant du bilan écologique de l'entretien d'animaux improductifs :
Si en année 1 tu as 10 vaches laitières qui font veaux.
A l'année 8, tu auras 22 mères, 22 veaux et 12 taurillons, soit 66 animaux.
En année 12, 33 mères, 33 veaux et 23 taurillons. 89 animaux. Etc.
..

Ce ne sont pas les bons chiffres. Ces chiffres sont d'un autre intervenant qui s'est trompé dans son raisonnement. En partant de 10 vaches à l'année 1, à l'année 20 tu finis à 60 ou 70 vaches après cela n'augmente plus.

Les humains et les animaux de compagnie : il faut "produire" pour les entretenir jusqu'à leur belle mort.
Les animaux d'élevage : Ils sont entretenus pour produire.
Entretenir des animaux d'élevage comme des animaux de compagnie me semble être un non-sens par définition.



Eux aussi nous entretienne. C'est une relation de donnant donnant.

Je disais juste que les poules pouvaient mourir de vieillesse de la même manière que les animaux domestiques actuellement. Tuer n'est pas une fatalité mais un choix. Et contrairement aux animaux domestiques actuels, en effet, on leurs prendrait leurs oeufs.

Je suis d'accord que tout à été dit et seul l'action pourrait éventuellement faire avancer (ou pas) les choses.
Mer 28 Fév 2018 11:09 #118
james64 a écrit:
Les poules mangent beaucoup moins et prennent beaucoup moins d espace que nous, et surtout produise beaucoup moins de pollution que nous. Je pense que si on calculait combien de poule il faudrait pour polluer autant qu'un humain, il en faudrait des dizaines voir des centaines.(voir des milliers?)


N'importe quoi... Encore une fois, tu n'as aucune notion d'élevage. Tu idéalises ta vision des choses.

Une poule pondeuse, qui pèse max 2,5 kg, c'est 120g de céréales par jour. Ramené à un homme de 70 kg, ça représente plus de 3 kg de céréales par jour!

Idem pour la surface. En plein air, 4 à 5 m² de parcours par poule, soit 140 m² pour un homme de 70 kg, ce qui fait déjà une surface de vie agréable...

Tu ne te rends pas compte de la réalité de l'élevage.

james64 a écrit:
Edit : j ai contacté poule house, et ils arrivent à écouler facilement les stock d oeufs (un euro l oeuf). Les fermiers sont correctement payés, le consommateur est content et la poule aussi !;) Ils m'ont dit que je pouvais venir travailler/voir en mode woofing si je voulais (pour une première expérience pourquoi pas)


Et tu leur as demandé combien ils avaient de poules en retraite? Vu qu'ils ont monté leur start-up en 2017, aucun doute qu'à 1€ l’œuf, avec très peu de poules en retraite, ça doit bien tourner. On en reparlera dans 10 ans? Ha non, je suis bête, c'est une start-up qui est là pour générer du cash à court terme en "montrant l'exemple" pour qu'au final, ça soit aux éleveurs d'en assumer la charge. Dans 5 ans, avant que leur modèle éco ne s'écroule, il transformeront ça en un label "poulehouse" qu'un exploitant pourra utiliser moyennant finance et cahier des charges. Comme ça, ils n'auront plus à assurer le côté non rentable du système. Après eux le déluge.
Mer 28 Fév 2018 11:55 #119
C'est toi qui n'a pas compris mon message Hasta

Je ne sais pas combien un humain absorbe précisément de nutriment par jour, mais cela doit être au moins 1 kilo j'imagine soit au minimum 10 fois + qu'une poule.

Ensuite en terme d'espace, que cela soit le lieu de travail, le lieu de vie, les espaces loisirs, les terres agricoles (certes qui servent également à nourrir les autres animaux), on occupe la quasi totalité du territoire.

Mais surtout l'humain produits d'autres sortes de pollution (contamination eau air sol et maintenant espace, métaux lourds/particules fines, réchauffement climatique, déforestation etc). (donc là on passerait d'un rapport de 10fois plus à des centaines de plus voir des milliers)

Donc même s'il y avait d'avantage de millions de poules, dire que à cause de cela, cela serait une catastrophe écologique, reviendrait à désigner le mauvais coupable.

On en reparlera dans 10 ans?

Ok
Le prix de l'oeuf inclue la durée de vie de la poule donc je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas. Après il est vrai que c'est un peu de l'expérimentation, par exemple ils ne savent pas encore combien d'oeufs vont produire les poules le restant de leurs vies.
Mer 28 Fév 2018 12:55 #120
james64 a écrit:
C'est toi qui n'a pas compris mon message Hasta


Au contraire, j'ai très bien compris ton message...

james64 a écrit:
Je ne sais pas combien un humain absorbe précisément de nutriment par jour, mais cela doit être au moins 1 kilo j'imagine soit au minimum 10 fois + qu'une poule.

1 homme, 75 kg, 3000 kcal. Soit 40 kcal par kg de poids vif.
1 poule, 2,5 kg, 400 kcal. Soit 160 kcal par kg de poids vif.

james64 a écrit:
Ensuite en terme d'espace, que cela soit le lieu de travail, le lieu de vie, les espaces loisirs, les terres agricoles (certes qui servent également à nourrir les autres animaux), on occupe la quasi totalité du territoire.

Non. D'après agreste, sur 55 millions d'ha:
- 9 % sont artificialisés (habitation, travail, transport),
- 51 % sont agricoles,
- 40 % sont naturels.

Si on fait l'impasse sur les les imports-exports, ça veut dire que, ramené à un homme, on utilise:
- 760 m² de surface artificialisée, (soit 10 m² par kg de poids vif),
- 4 300 m² de surface agricole, (soit 57 m² par kg de poids vif).

Pour une poule:
- 5 m² de parcours, soit 2 m² par kg de poids vif,
- 70 m² de blé, soit 30 m² par kg de poids de vif.

Les poules n'occupent pas beaucoup moins de place que nous... A peine deux fois moins.

james64 a écrit:
Mais surtout l'humain produits d'autres sortes de pollution (contamination eau air sol et maintenant espace, métaux lourds/particules fines, réchauffement climatique, déforestation etc). (donc là on passerait d'un rapport de 10fois plus à des centaines de plus voir des milliers)

Donc même s'il y avait d'avantage de millions de poules, dire que à cause de cela, cela serait une catastrophe écologique, reviendrait à désigner le mauvais coupable.


Comme si l'élevage des poules ne générait pas les pollutions que tu cites...

Que les poules ne soit pas coupables, on est bien d'accord. Mais penser que parce que ce sont des animaux, elles ont moins de besoins, ou polluent moins, c'est n'importe quoi.

james64 a écrit:
On en reparlera dans 10 ans?

Ok
Le prix de l'oeuf inclue la durée de vie de la poule donc je ne vois pas pourquoi cela ne marcherait pas. Après il est vrai que c'est un peu de l'expérimentation, par exemple ils ne savent pas encore combien d'oeufs vont produire les poules le restant de leurs vies.


Il n'y a qu'à se pencher sur les données technico-économique en aviculture pour comprendre que le prix de l’œuf ne suffira pas.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut