quel niveau de prix pour le lait en 2018

Ouvert par nicolas2129, 17 décembre 2017

Ven 2 Mar 2018 18:33 #81
rebelle a écrit:
doit y avoir un problème en ce moment des camions bretons livrent du lait en belgique ,ça doit coûter un bras en transport

Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Dim 4 Mar 2018 19:12 #82
vachalss a écrit:
rebelle a écrit:
doit y avoir un problème en ce moment des camions bretons livrent du lait en belgique ,ça doit coûter un bras en transport


Le transport ne vaut rien par rapport à la création finale....
j ai pas l impression qu ils fassent dans la forte valeur ajoutée
https://www.solarec.be/HP/HPInternetSolarec.aspx?langue=fr
Mar 6 Mar 2018 22:19 #83
GDT de ce jour à -0,6%, MAIS poudre 0% à +5,5% et cheddar à +1,7%. Le beurre est en baisse
Mer 7 Mar 2018 14:51 #84
Pour parler du prix de 2018 il faudrait deja que l'on connaisse celui de fevrier. J'ai livé au mois de fevrier sans savoir combien j'allais être payé. La on touche le fond :eusa_wall
Mar 13 Mar 2018 11:10 #85
Valio interdit le tourteau de soja

La laiterie finlandaise Valio a interdit à ses fournisseurs d'utiliser le soja dans l'alimentation animale depuis le 1er mars 2018. Ceci s'applique aux vaches, bovins et veaux . La période de conversion pour les agriculteurs est d'un an.

La société signale que l'impact environnemental de la production de soja n'est pas durable. L'Environmental Protection Agency ( WWF ) signale que les forêts tropicales sont défrichées et que les zones de savane causent des émissions de gaz à effet de serre .

Selon la laiterie, le colza nourri , qui est utilisé dans la plupart des cas comme un substitut du soja, dans un fourrage contenant de l'herbe une meilleure alimentation supplémentaire pour les vaches laitières.Steffen Nienhaus



Topagrar.com - Lesen Sie mehr auf: https://www.topagrar.com/news/Rind-Rind ... 98084.html
Mer 14 Mar 2018 20:39 #86
qu'on produise du tourteau non ogm en europe , et que son prix de vente aux agris , soit intégrer dans la fabrication du prix du lait européen, comme c'est le cas dans les productions à deux pattes ......
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Mer 14 Mar 2018 21:02 #87
si , on a fait le constat que l'agri est mal rémunérer de son travail , que les politiques en ont fait le constat, que les indus et gms , en ont , eux aussi conscience ! .... auront ils le courage , de rétablir une injustice , pour ne pas dire , un esclavage d'un autre âge , et changer leur mentalité de chef d'entreprise borné aux chiffres , au point de faire dispâraître ce qui les fait vivre !
notre président , aura t il , lui aussi le courage , de changer l'immobilisme d'un état de fait , gravissime !
et , d'obliger , la fixation d'un prix Honorable du lait, aux producteurs ?.....
où devra t on , continuer , à assister , a une inexorable disparition des prairies , de nos chers belles primholsteins .....
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Mer 14 Mar 2018 21:09 #88
la politique intérieure , doit elle toujours se faire , par la comparaison des produits que nous laissons rentrer ???? :eusa_wall
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Mer 14 Mar 2018 22:19 #89
Deja les promesses de bel pour du lait à 350 e sont à oublier,les négos commerciales avec les gms se sont mal passées.

Les industriels ont gagnés beaucoup d'argent depuis 3 ans ( l'augmentation des fortunes familiales chez certains le confirme) pendant que les producteurs avait de gros problèmes de tresorerie avec pour certains un revenu négatif.
La crise mondiale a été le pretexte pour piquer de l'argent au producteur....
Mer 14 Mar 2018 23:45 #90
Pourquoi tu dis que le prix Bel à 350e est à oublier, je croyais que c'était pour 2018?
Jeu 15 Mar 2018 00:25 #91
J'ai vu un article sur les résultats financiers de bel il y a quelques jours.
IL etait bien ecrit que le groupe ne peut tenir ce prix car les negos gms s'etaient mal passées..
Jeu 15 Mar 2018 08:42 #92
steph 72 a écrit:
J'ai vu un article sur les résultats financiers de bel il y a quelques jours.
IL etait bien ecrit que le groupe ne peut tenir ce prix car les negos gms s'etaient mal passées..

Il est certain que les "négos " avec les pedzouilles sont beaucoup plus simples :" Prenez ça et démerdez vous !"
Ven 16 Mar 2018 00:35 #93
Emprunt Gwendal ;)
http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1089305/m-trump-debarrassez-nous-systeme-gestion-offre-lait-universite-calgary

Du lait trop cher et une industrie pas assez performante, c'est ce que dénoncent deux économistes de l'Université de Calgary, qui proposent d'abolir le système de gestion de l'offre pour les produits laitiers au Canada. Ils croient que son abolition pourrait aider le Canada dans ses négociations en vue du renouvellement de l'ALENA.
Ven 16 Mar 2018 08:29 #94
:eusa_eh air connu :eusa_whistle
pourtant il existe maintenant deux exemple de par le monde avec des conséquences palpables tant en Suisse (mais que les penseurs européens ont balayé de leur dédain congénital) et le notre......
Ven 16 Mar 2018 21:14 #95
320 a 41-33 chez lactalis dans le 14 :byet :eusa_wall moi qui esperer faire fortune cette année avec le lait :faim
Sam 17 Mar 2018 11:03 #96
Et ça donne quoi en 38-32 ????
Sam 17 Mar 2018 11:12 #97
balel a écrit:
Et ça donne quoi en 38-32 ????


308.8€
Sam 17 Mar 2018 13:57 #98
:fatigue si peu!les cessations vont bon train en attendant.
Sam 17 Mar 2018 15:36 #99
Image

:flower :flower
Dim 18 Mar 2018 19:17 #100
http://agriculture.gouv.fr/stephane-travert-aux-producteurs-laitiers-saisissez-vous-des-outils-de-la-loi
ce qu'il n'a pas dit c'est la réalité de l'application de la Charte réunissant tous les acteurs suite au EGA en novembre
ce qu'il n'a pas dit c'est de combien en € sonnant et trébuchant les producteurs allaient voir évoluer leurs prix en 2018 suite aux EGA
ce qu'il n'a pas dit c'est la part d'efficace si bien vendus au discours de Rungis d'Emmanuel Macron le 11 octobre 2017 que l'on va (risque) de retrouver dans le projet de loi portée par le Député Moreau sensée (la loi) être le bras armé de cette nouvelle efficacité nous respectant
on serait bien inspiré, sans douter de sa bonne volonté d'élu Creusois agriculteur de surcroît, d'aller lui tenir la main fermement pour ne pas qu'elle tremble...MEL devant déjà souffler, tout comme Alain Blazot

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut