quel niveau de prix pour le lait en 2018

Ouvert par nicolas2129, 17 décembre 2017

Dim 17 Déc 2017 15:45 #1
Connaissant à peu près notre prix de revient, on espérait avoir des infos lors d'une réunion Sodiaal avec notamment le grand DG.
Rien avec le DG, et des infos partielles avec les administrateurs. Seule "certitude" (qui n'engage que ceux qui y croit) le 1er trimestre 2018 serait identique au T4 2017 pour le A (soit environ 327-330).
Pour le reste des commentaires imprécis ("aterrisage en douceur pour le B,.....").
Dim 17 Déc 2017 16:20 #2
even annonce un prix quasi identique a celui de 2017 soit autour de 315 - 317
Dim 17 Déc 2017 19:19 #3
EVEN a écrit:
even annonce un prix quasi identique a celui de 2017 soit autour de 315 - 317


avec compléments de prix conséquent (supérieur à 10 du mille) en fin de campagne, non !
Dim 17 Déc 2017 19:30 #4
nicolas2129 a écrit:
Connaissant à peu près notre prix de revient, on espérait avoir des infos lors d'une réunion Sodiaal avec notamment le grand DG.
Rien avec le DG, et des infos partielles avec les administrateurs. Seule "certitude" (qui n'engage que ceux qui y croit) le 1er trimestre 2018 serait identique au T4 2017 pour le A (soit environ 327-330).
Pour le reste des commentaires imprécis ("aterrisage en douceur pour le B,.....").


j'avais plutôt entendu 335 dans cette définition,
ce qui rapproche d'autant du 350 annuel de BEL, qui ne devient plus aussi anachronique que certains veulent bien le dire ....d'autant que cette année le 326 de BEL répond à un 315 de Sodiaal
à pousser la pression pour que la distribution ne campe pas trop sur un alignement des années
Dim 17 Déc 2017 19:32 #5
le spot est à 180
Dim 17 Déc 2017 21:49 #7
xavier courboin a écrit:
nicolas2129 a écrit:
Connaissant à peu près notre prix de revient, on espérait avoir des infos lors d'une réunion Sodiaal avec notamment le grand DG.
Rien avec le DG, et des infos partielles avec les administrateurs. Seule "certitude" (qui n'engage que ceux qui y croit) le 1er trimestre 2018 serait identique au T4 2017 pour le A (soit environ 327-330).
Pour le reste des commentaires imprécis ("aterrisage en douceur pour le B,.....").


j'avais plutôt entendu 335 dans cette définition,
ce qui rapproche d'autant du 350 annuel de BEL, qui ne devient plus aussi anachronique que certains veulent bien le dire ....d'autant que cette année le 326 de BEL répond à un 315 de Sodiaal
à pousser la pression pour que la distribution ne campe pas trop sur un alignement des années


pour Bel, ce n'est que 20 % du lait nécessaire à la transformation
Dim 17 Déc 2017 22:15 #8
entre2o a écrit:
le spot est à 180



Le spot est toujours bas en fin d'année avec les fêtes (échanges réduits entre laiterie).
Dim 17 Déc 2017 22:24 #9
Et ben maintenant on sait pourquoi La Vache Qui Rit rit: "parce qu'elle se fout de la gueule du producteur" :exit
Dim 17 Déc 2017 23:53 #10
nicolas2129 a écrit:
entre2o a écrit:
le spot est à 180



Le spot est toujours bas en fin d'année avec les fêtes (échanges réduits entre laiterie).

si tu veux, j'ai une autre version
on l'a connu à 450 en décembre 2013
lorsqu'il est a un niveau bas en décembre..........il y reste en général jusqu'au mois de mai
Lun 18 Déc 2017 14:10 #12
Lun 18 Déc 2017 22:39 #13
nicolas2129 a écrit:
entre2o a écrit:
le spot est à 180



Le spot est toujours bas en fin d'année avec les fêtes (échanges réduits entre laiterie).

je vais t'aider un peu , pour voir plus clair :
https://www.clal.it/index.php?section=latte_olanda
y'a un graphe avec le spot NL et le prix producteur allemand ,
c'est sur 10 ans ;
regarde uniquement le prix allemand (la ligne verte) : 3 baisses et 3 hausses
baisse de janvier 2008 à juin 2009 (!)
hausse de juin 2009 à nov 2011
baisse de nov 2011 à juillet 2012
hausse de juillet 2012 à nov 2013
baisse de nov 2013 à mai 2016 * (* ouverture du topic special entre2o)
hausse de mai 2016 à .. ? .. à ?

et regarde ensuite ou se trouve la ligne orangée du spot hollandais
( et tu filtre un peu des petits biais de décembre ou avril )
Conclusion clair et net :
quand le spot est en dessous ça baisse , quand il est au dessus ça monte !
Autrement dit : à chaque fois que les courbes se croisent , la tendance change !

Et pour aujourd'hui ,
on peut dire que jamais en 10 ans le spot n'a été aussi significativement en dessous le prix payé allemand ,
ça promets
Lun 18 Déc 2017 23:06 #14
Image
Mer 20 Déc 2017 10:58 #15
Jeu 21 Déc 2017 21:04 #16
le beurre est à 4220
arla -25 pour janvier
Jeu 21 Déc 2017 21:37 #17
l'affaire Lactalis ne va surement pas aider a faire remonter les prix .ca va leur couter cher mais ils s'arrangeront bien pour se rattraper en tirant les prix vers le bas ! et les autres suiveront de pres ,comme d'habitude!!!! les parts de marche a l'interieur comme a l'exterieur risquent de flechir ...moralite: la prochaine excuse d'une baisse du prix du lait est déja trouvée ! .alors il nous faudra encore etre patient pour une remontee des prix
Jeu 21 Déc 2017 21:57 #18
t1 2018 on sera à 330€ à ma coop
t4 2017 330€
t1 2017 310€
Ven 22 Déc 2017 13:32 #19
Distribution/Négociations commerciales: un marchandage "excessif" (Papin)


distribution | alimentation | agriculture | environnement | industrie | lois | gouvernement
Paris, FRANCE | AFP | 22/12/2017 10:37 UTC+1

Serge Papin, patron de Système U, a estimé vendredi que certains distributeurs et industriels ne respectaient pas les engagements pris dans la charte de bonnes pratiques pour les négociations commerciales dans l'agroalimentaire, évoquant un "marchandage et des demandes "excessives" de certains.

"Il y a un marchandage actuellement, que je déplore, où les distributeurs sont complètement excessifs dans la demande de baisse de prix et où les transformateurs sont aussi excessifs dans la demande de hausse de prix", a déclaré M. Papin sur l'antenne de RMC/BFM TV.

Il a cependant estimé que les enseignes signataires qui ne joueraient pas le jeu seraient recadrées: "le Premier ministre l'a rappelé hier, ceux qui ont signé la charte et qui auraient un comportement contraire aux engagements qu'ils ont pris dans la charte seront rappelés à l'ordre", a noté le patron de Système U, qui co-présidait l'atelier sur les prix agricoles des Etats généraux de l'alimentation, au lendemain de leur clôture.

La patronne de la FNSEA, Christiane Lambert, a récemment estimé que les négociations commerciales annuelles "se passent mal", car les enseignes de distribution "trichent".

"Les négociations viennent de démarrer, Christiane Lambert s'est exprimée, elle a raison de le faire et en même temps, je pense aussi que les distributeurs commencent -et ce n'est pas le moindre des gains de ces états généraux- à changer d'état d'esprit", a réagi M. Papin.

"Concernant le lait, les engagements pris, y compris par les grands transformateurs, j'ai vu les prix proposés par Danone, par Savencia, par Sodiaal, ils sont de l'ordre de 35, 37 centimes, ça veut dire qu'il va y avoir une hausse pour les producteurs de lait", a estimé le patron de Système U.

"Cette charte, les signatures sont en bas, les engagements ont été pris, il va y avoir un respect, je suis sûr de ça maintenant, il va y avoir un respect des engagements pris dans la charte", a-t-il conclu
(Bliz peut être les choses bougent, poussons)
Ven 22 Déc 2017 13:36 #20
rbhb50 a écrit:
l'affaire Lactalis ne va surement pas aider a faire remonter les prix .ca va leur couter cher mais ils s'arrangeront bien pour se rattraper en tirant les prix vers le bas ! et les autres suiveront de pres ,comme d'habitude!!!! les parts de marche a l'interieur comme a l'exterieur risquent de flechir ...moralite: la prochaine excuse d'une baisse du prix du lait est déja trouvée ! .alors il nous faudra encore etre patient pour une remontee des prix


le partage de la valeur......entraine pour certain le partage des pertes
quand nous on fait une erreur........on l'a paie et on l'a fait pas supporter aux autres

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut