Plantation Vin de Pays

Ouvert par Mathieu07, 16 décembre 2017

Sam 16 Déc 2017 19:05 #1
Salut à tous, je pense planter 1,5ha de vin de pays ou vin de table, terres profondes et fertiles. Je souhaite sortir un rendement maximum, je greffe sur SO4 car mes terres s inondent. Que me conseillez vous comme cépage ? Blanc ou rouge peu importe ma Coop à besoin des deux. Merci d avance
Sam 16 Déc 2017 19:55 #2
Quel type de terre et sol as- tu ??? Calcaire? Argile? Sableux? Bord de rivière? Gravette? C’est compliqué de te répondre comme ça! Ça craint le gel? Le sec? Le grenache blanc ou noir est réputé pour faire des hl ! Le Calvadoc aussi! Mais sur so4 ça ferait gros cépage sur petit porte greffe :eusa_think
Sam 16 Déc 2017 23:55 #3
Mathieu07 a écrit:
Salut à tous, je pense planter 1,5ha de vin de pays ou vin de table, terres profondes et fertiles. Je souhaite sortir un rendement maximum, je greffe sur SO4 car mes terres s inondent. Que me conseillez vous comme cépage ? Blanc ou rouge peu importe ma Coop à besoin des deux. Merci d avance

Donc ca craint pas le sec et c est du bon terrain... ca s innonde donc c est bas et du coup ca doit craindre le gel...vermentino( sensible pourriture)... cinsault... grenache N ou B...merlot...syrah( peu de degré en gros rendement)...voila ce qui ce fait ici pour du lourd !
Dim 17 Déc 2017 07:39 #4
t'emmerde pas, tu dois faire un rendement, donc caladoc ou cot
pour le PG ça fait des années que les gens craignent de mettre du SO4, et pourtant il s'en plante des milliers d'Ha sans aucun soucis, un bon tuteur, un bon palissage, et le problème, n'en est pas un

si ça craint le gel, tu montes ton fil porteur à 1 m, ton dos te diras merci
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Dim 17 Déc 2017 10:53 #5
Je trouve le Caladoc moins simple à mener que le Grenache, par contre ils sont tout les deux sensibles au mildiou. Si c'est dans un coin venteux c'est moindre mal mais dans un bas fond sans vent une année humide, c'est la merde.
Dim 17 Déc 2017 13:18 #6
ci tu veux faire du vin de table pourquoi ne pas planter un cépage résistant?
Dim 17 Déc 2017 14:55 #7
A choisir entre grenache et caladoc, hors question de conduite, le grenache Tu as quand même plus de soucis niveau coulure et pourriture

Sinon comme dis mathieux les Nouveaux cepages resistant
venez me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière, il fait chaud, on s'amuse, on discute, on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Dim 17 Déc 2017 15:24 #8
Je pense partir sur du caladoc, ou bien du colombard mais je n ai aucun retour sur cépage blanc ??
Lun 18 Déc 2017 00:49 #9
le colombard c'est pas mal mais ça aime bien l'humidité , j'en ai 14 has , dans la plaine R A S dans les coteaux si c'est un peu sec les raisins tombent tout seuls au sol au mois d'aout comme les figues tombent du figuier , viticool , caladoc et roumegue etaient venus voir ça chez moi
le plus emmerdant avec ce cepage c'est son debourement très très precoce
sinon ,très bons degrés le rendement est correct mais sans plus ce n'est pas un cinsault ni un ugni blanc si on veut faire du jus a gogo
Lun 18 Déc 2017 12:09 #10
Autour de chez moi en cépage gros rendement en blanc je vois du vermentino ou sauvignon, en rouge du cinsault et grenache. Y'a pas trop de colombard dans mon coin donc je pourrais pas dire, perso j'en ai pas.
Lun 18 Déc 2017 13:56 #11
ce n'est pas avec du sauvignon que tu feras de gros rendement tout les ans. le colombard est plus productif que le sauvignon et plus régulier en quantité mais comme la écrit Syrano il est quand même moins que de l'ugni blanc.
Lun 18 Déc 2017 14:13 #12
Je pense que tout d abord, mathieu doit choisir son cepage en fonction de sa coop... parce que sortir des cepages qui ne sont pas pris ds la coop... ca devient vite galere.
Dans le mienne.. si je plante de l ugniblanc je prends un coup de fusil...y en a pas ici !! Donc j en ferais quoi ? Du colombard pareil...y a pas un ha ici !
Du coup celui qui veut faire du bouillon se rabat sur les cepages classiques ....cinsault grenache vermentino... syrah..
Apres ma foi si y a une politique de plantation pour une entente de plusieurs cooperateurs pour planter un cepage qui n est pas dans la coop... la ok... je l ai fait ds la mienne... on s est entendu pour planter du muscat petit grain et la coop a sorti un p...... de moelleux au caveau avec les premiers ha plantés..un regal !
Lun 18 Déc 2017 19:30 #13
En cinsault vous arrivez à faire quoi en tonnage ? Dans nos plaines les gars sortent actuellement 20tonnes hectare avec du caladoc. Les miens vont avoir 3 ans je ne sais pas combien leur laisser de porteur pour pas non plus trop les massacrer, vous en pensez quoi ?
Lun 18 Déc 2017 20:00 #14
puree 150 hl/ ha. ca crache !!!! oublie le grenache car ce sera de la soupe. je sais on vous paye au kilo mais au bout du bout faut le vendre.
que dit ta coop sur ses besoins a long terme ?

et le carignan ? au debut ca crache et a petit rendement ca fait de belles choses qui devrait etre mieux payées (d'ici la beaucoup de chose peuvent avoir bougées dans les coop) .
Lun 18 Déc 2017 21:06 #15
en plus vaut mieux planter un cepage primé et a ce sujet cette année je n'arrive pas a trouver la liste des cépages primables pour le 34 sur le site de Franceagrimer , vous faites comment ?
Lun 18 Déc 2017 21:19 #16
contacte ton syndicat de vin de pays ou celui qui gere les plans collectifs/ individuel de ton secteur. si tu es patient, franceagrimer mais il y a de forte chance qu'il te renvoie vers un de ces syndicats. ds le vaucluse c'est le syndicat de cotes du rhone.
Mer 10 Jan 2018 15:49 #17
Bonjour à tous,

Je suis tout nouveau sur ce site ... et surtout tout jeune viticulteur installé en Moselle avec 10 ares de pinot noir et gamay.

1ère année - plantation au mois d'avril 2017 et très belle réussite - la vigne est magnifique même si à partir du 15 août j'ai eu pas mal de mildiou que j'ai pr ailleurs très peu traité. La taille se fera mi-février 2018, si la météo le permet.

Passionné de vigne et de la terre, je reste néanmoins novice en la matière - on ne se fait pas vigneron par un coup de baguette magique - on a toujours besoin d'aide et de conseils pour ne pas tout gâcher.

Voilà ce qui m'ammène vers vous et vous demander conseils.

Comme le terrain est sablonneux, j'aimerai lui apporter les éléments nécessaires pour la seconde année.

* Que me conseillé vous pour cela ?

* Pour lutter contre le mildiou et l'oidium, que me conseillez-vous ?

Un grand merci par avance.
Mer 10 Jan 2018 20:23 #18
Bonsoir Grandcolas et soit le bienvenu ;)

Tu sais , c'est pas évident de te conseiller , comme ça ... même avec la meilleure des volontés :D
Nous n'avons pas les mêmes terroirs , les mêmes cépages , les mêmes climats et du coup , pas la même pression phyto.
J'imagine que le fournisseur local , de produits phyto. , doit avoir un technicien à disposition , gratuitement ;)
.... pour commencer , c'est pas mal ... si vous êtes sensibles aux vers de la grappe , à la flavescence , ( tu peux pas l'improviser ) ou au Black Rot ( dont on ne vient pas à bout avec du cuivre ) ... etc !
Au fur et à mesure , tu te feras ton propre programme .
J'ai commencé comme toi ... du service national direct à la vigne :sill ... et alors avec aucune connaissance en produits phyto. .... fils de vit. , je connaissais tout le reste .
Donc , c'est possible ! ;)

Pour ton plantier ... si tu dis qu'il est magnifique ( tu peux nous mettre une photo si tu veux ;) ) , c'est qu'il y a dans la terre tous les éléments nécéssaires .
Ici , sur des terres reposées , les 3 premieres années , on y met rien en engrais de fond ... tu peux corriger avec quelques engrais foliaires , si tu veux .
Là par contre , si tu le demandes à un technicien , à coup sûr , il t'y ferait mettre des tonnes d'organiques ... pour pas grand chose .
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet
Jeu 11 Jan 2018 09:56 #19
Salut Mathieu07, mon avis avec un peut de décalage sur la question
Si ta coop á besoin de volume en VDP pour alimenter le marché du vrac et vraisemblablement la GD pour ses marques distributeurs á prix d'appel elle te le payera toujours au raz des pâquerettes du cour ''mondialisé'', si tu veux jouer le fantassin en première ligne sur le front de la mondialisation il faut á mon avis réfléchir bien plus loin que de trouver le cépage qui pisse á 150hl, et trouver un modèle de production adapté, pour 1,5ha ... ça va pas être facile.
C'est tout ton système de production qui doit te garantir un parcours cultural avec un coût de production compétitif avec les pays á M.O réduite. Tu es obligé de mécaniser á fond, et minimiser les coûts des traitements et intrants. Il y a des solutions du genre conduite sans taille qu'utilisent par exemple les Néo-Zélandais, un de nos collègues ici a très bien adapté le concept mais avec trois nuances capitales .
-1: l'économie d'échelle :il faut la surface et le volume global pour amortir le matos
-2: il joue quand même sur le positionnement de gamme / Vin de cépages Pays d'Oc en BIB
-3: il vinifie en cave particulière et vend lui même ses BIB
Sans cela tu risques fort de te retrouver dindon dans la farce, et si ta parcelle est bien fertile tu as peut être d'autres options en diversifiant vers d'autres cultures que de la vigne.
Jeu 11 Jan 2018 19:48 #20
Tu vas me l'effrayer :mdr !

Je pense pas qu'en Moselle , ils soient sur ce type de préoccupations :lol: très Languedociennes !

C'est un vignoble , une appellation très réduite , qui doit avoir son marché de niche ! ... et sûrement aucun problème pour écouler et valoriser sa production ; même localement . ;)
" Le véritable exil n'est pas d'être arraché à son pays . C'est d'y vivre et de n'y plus rien trouver de ce qui le faisait aimer "
Edgar Quinet

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut