ferme des 1000 vaches

Ouvert par Debutant, 28 octobre 2017

Page 1 sur 1
Sam 28 Oct 2017 09:32 #1
l article me fait rire un troupeau de 1000 vaches ou 20 exploitations de 50 l le resultat en terme de volume est le meme .par contre la qualite de ce qui est produit n est pas la meme chose .des vaches enfermees et des vaches au paturage au moins 4 mois l annee rien a voir .
Sam 28 Oct 2017 11:39 #2
La com est risible effectivement ..

« Le bien-être d’une vache est le même dans un troupeau de 10 vaches ou de 50 000 vaches », :eusa_think une photo mieux qu'une réponse .....
Image

« 10 ou 50 000 vaches, c'est le même travail mais pas le même management » Ben non avant fallait s'occuper de ses vaches ..ensuite faut s'occuper du personnel :eusa_whistle

il est important de conserver 1 UTH pour 50 vaches , plus ceux qui "managent" ... sans "apporteurs de capitaux extérieurs " ... viable ou pas ? Quel intérêt ?
Dim 17 Mar 2019 11:44 #4
Sans défendre les grosses structures (chacun étant libre de faire ce que bon lui semble), mais c'est fou comme le nombre d'animaux hystérise :icon_frown
Tu peux avoir 2 500 ou 3 000ha (zone 21/70/52), arriver par hélicoptère avec le contre maitre qui t'attends avec le 4*4 BMW pour faire le tour de plaine (zone 77), avoir des domaines viti énorme avec moultes employés et des caves qui ressemble à des discothèques (bordelais), une sucrerie énorme avec le plus gros méthaniseur de France (Marne), des coops multidéployées (lait, légumes,...) et qui enculent la moitié de L'Afrique,...et tout ça, ça passe crème, du velours :eusa_whistle :eusa_wall (et on ne parle même pas du privé classique :eusa_hand genre Vinci :blase )
Mais si par malheur, tu as plus de 30 vaches, qu'Heidi commence à avoir des vapeurs et que la chèvre de M.Seguin se perd dans le troupeau, alors là, gare à ta gueule :fatigue

Et les types se pointent à la bien cool, alors que plus de la moitié des agris va devoir être remplacé d'ici 6 ans en disant "non, la socièté ne peut accepté des grosses structures" :blase
Et tu inverse la tendance comment, gros? :dubitatif
Tu mises tout sur le hors cadre? :eusa_pray
Tu les réquisitionnent à la sortie de Paupaul Emploi? :eusa_think

Vraiment un métier de schizophrène :colere
Et encore j'évite une sortie sur ceux qui veulent "la conso local, made in France" avec des tracteurs italiens, allemands ou américains, dans des batiments autrichiens et du matos hollandais :eusa_wall
Dim 17 Mar 2019 12:12 #5
peut être faut il changer de discours aussi et arrêter la course a l agrandissement .

pour une fois je suis assez d accord avec l article du paysan breton cette semaine

les fermes de moins de 60 ha ont de l avenir

si quelqu'un peut mettre l' article ca permettra de debattre ..
Dim 17 Mar 2019 12:20 #6
Et bien par chez nous la ferme des 1000 ha est en train d'exploser en vol et tout le monde se marre!
Dim 17 Mar 2019 12:21 #7
ca dépend des régions , rien n'est uniforme .Chez nous avec 60 ha , à moins de faire de la vente directe , tu es mort ,nos terres sont trop difficiles .Même les maraichers ont plus
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Dim 17 Mar 2019 19:43 #8
Jean François a écrit:
Et bien par chez nous la ferme des 1000 ha est en train d'exploser en vol et tout le monde se marre!


Tu fais référence à un GAEC de Irvillac ? les frères K. ? il y avait des rumeurs mais c'est donc vrai ?
Dim 17 Mar 2019 20:24 #9
Quand le foin manque dans les ratelier ,les chevaux finissent par se battre
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Dim 17 Mar 2019 21:45 #10
Inverser la tendance du manque de renouvellement et ben fallait y penser avant!

Si le lait avait été correctement payé pour pouvoir embaucher,il n'y aurait pas autant d'abandons de producteurs et si peu d'installation;.
La pour le coup on ne va pas plaindre la filière qui se sert des prix bas pour investir à l'etranger ,s'enrichir,redistribuer aux actionnaires mais voila que maintenant ils viennent se plaindre.
Mar 19 Mar 2019 16:51 #11
ceres a écrit:
Quand le foin manque dans les ratelier ,les chevaux finissent par se battre

Note que même quand les râteliers sont pleins, ils ont tendance a se taper dessus quand même.
Demat BZH

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut