Glyphosate : vraiment dangereux ?

Ouvert par mchampion, 01 octobre 2017

Dim 1 Oct 2017 10:40 #1
Bonjour à toutes et à tous,

Étudiante en journalisme à Rennes, je dois écrire un article sur le glyphosate. Plutôt que d'aller directement sur des sites d'informations et de reprendre les paroles des personnes déjà interrogées sur le sujet, j'aimerais votre avis ! Pour vous, le glyphosate est-il dangereux ?

Merci d'avance pour vos réponse !
Lun 2 Oct 2017 21:22 #2
En 2015 le CIRC a classé le glyphosate comme probablement cancérogène dans la catégorie 2A. Cette catégorie correspond aux substances pour lesquelles il existe des preuves suffisantes de cancérogénicité en laboratoire, ainsi que des indices de cancérogénicité chez l’homme, sans preuve suffisante. De nombreuses molécules sont classées en catégorie 1 (cancérogène certain) par l’CIRC sans que l’on s’en inquiète, au-delà de certaines populations ou professions spécifiquement exposées. L’article met en avant des preuves sur les animaux de laboratoire, et des résultats contradictoires concernant l’homme, en particulier le risque accru de lymphome non hodgkinien. Le papier référence une étude de Ros et al. parue en 2003, mais pas une étude ultérieure du même auteur parue en 2005 portant sur plus de 57000 utilisateurs du glyphosate (2) : selon celle-ci, l’exposition au glyphosate n’était pas associé avec l’incidence du cancer
Et ce sont ces conclusions du CIRC seul contre tous qui font références malgré les évaluations de toutes les institutions mondiales de l'ANSES en France , de l'EPA états-unienne, de l'Agence de Réglementation de la Lutte Antiparasitaire (ARLA) canadienne, de l'Autorité Australienne des Pesticides et des Médicaments Vétérinaires(APVMA), de la Commission de Sécurité Alimentaire japonaise, de l'EPA néo-zélandaise, de l'Office Fédéral de l'Agriculture (OFAG) et de l'Office Fédéral de la Sécurité Alimentaire et des Affaires Vétérinaires (OSAV) suisses, de la Réunion Conjointe FAO/OMS sur les résidus de pesticides Toutes ont conclues à la non cancérogénicité du glyphosate
Le CIRC examine les études pour identifier les dangers potentiels de cancer. Il n'estime pas le niveau de "risque" pour la population associé à l'exposition au danger
Jacques Henri nous explique les preuves de non cancérogénicité .Le Glyphosate est inhibiteur d’un enzyme qui n’existe que chez les plantes, certains champignons et bactéries. Le glyphosate est une molécule très simple, un dérivé substitué sur l’azote de l’acide aminé glycine qui a la particularité de comporter un groupement phosphonate, c’est-à-dire une liaison carbone-phosphate qui n’existe pas dans la nature. Pour ce qui est des effets cancérigènes « probables » de ce produit, selon le Centre International de Recherche sur le Cancer, c’est tout simplement une vue de l’esprit car cette molécule, de par sa structure et ses propriétés ioniques, ne peut pas interagir avec l’ADN et par conséquent ne peut pas être cancérigène
La toxicité d’un produit se définit sous la forme du LD50 (dose létale 50), la quantité nécessaire pour tuer 50% des sujets tests. Dans le cas du glyphosate, le LD50 est de 5,6 gr par kg. En d’autres mots, un humain de 80 kg devrait avaler en une seule fois 448 gr de glyphosate pour qu’il ait un risque sur deux de mourir !
Mar 3 Oct 2017 18:33 #3
On en déduirait donc rationnellement comme Paracelse que ''Tout est poison, rien n'est poison : c'est la dose qui fait le poison." viel adage largement repris dans la com de l'industrie des pesticides qui se retranche par ailleurs derrière la notion de BPA ( bonnes pratiques de nous, les agriculteurs qui lisent bien consciencieusement les étiquettes) pour rassurer la population exposée directement dans les champs ou indirectement dans l'assiette .

Ça se complique dans le débat, si le glyphosate etait un ''perturbateurs endocriniens'' alors potentiellement dangereux á de très faibles concentrations.

Puis ça devient inquiétant quand on considéré qu'en moyenne sur la planète les quelques 2 Milliards de kilos répandus annuellement ( Glypho Matiére Active sans adjuvants) ça représentent 2 litres/an de RoundUp équivalent par être humain. ( vous avez dit LD50 de ... 448g pour un adulte de 80kg ? pour un enfant de 20kg ça fait 112g , pour un bébé de 5kg ca fait ... juste 28g?)
A ces 2 milliards de kilos il faut ajouter les déchets industriels associés á leur production majoritairement en Chine / Inde et USA avec des éfluants plus ou moins bien ''traités''.

Anxiogène si on considère que la tendance de cette production est en accroissement exponentiel avec l'usages systématique sur déjá 50 millions d'hectares cultivés en OGM-RR (Round Up Ready) , et les usages annexes comme dessicant avant récolte.

Voire... flippant compte tenu de la rémanence encore mal connue dans l'environnement des résidus d’acide de glyphosate et AMPA (le métabolite bioactif du glypho) qui se cumulent sur plusieurs années dans les eaux, les sols ou les organismes vivants avant d’être finalement dégradés.
Mar 3 Oct 2017 19:49 #4
Sam 22 Sep 2018 12:52 #5
Bonjour à tous, je suis venue simplement témoigner de ce qui est arrivé chez moi a la campagne
(Auchy Les Hesdins 62)
La maison de ma mere (qui appartenait à ma grande mere) et à 5 mètres des champs de maïs
depuis que nous habitons chez ma grande mere donc, tous les étés ont reçois des épandages de glyphosate sur notre maison et les vitres de notre maison sont gluantes...et personne ne nous préviens avant l'épandage ...
ma petite soeur qui est malheureusement resté habiter avec ma mere a eu un enfant autiste, bien que personne ne fasse le lien, nous pensons que cela en est la cause...

bref passons au pire maintenant:
je vais vous parler de la voisine de ma mere "Gisele" que je connais depuis tout petit (elle était un peu comme ma tante)
un jour après épandage de glyphosate sur le maïs, les petits enfants sont partis jouer dans les champs (ce que j'ai fait aussi étant tout petit)
alors Gisele sachant qu'ils venaient de faire un épandage de glyphosate elle est partie dans le champ pour récupérer les petits enfants, mais Gisele était beaucoup + grande que les enfants ... du coup son visage s'est frotté sur les haut des épis de maïs qui venait d'etre asperger....... et voilà le drame, en sortant Gisele à commencera à avoir son visage tout brulé, ça à gonfler et elle a commencé à voir de grosse difficulté respiratoire...et cela à commencer à empirer ...
Tout le visage brulé, ses voies respiratoires bruler, son oesophage est tout...
bref elle a tenu presque 1 an à manger avec une paille et je peux vous dire qu'elle n'était pas belle à voir ...
c'était particulièrement horrible ...
De là est venue ensuite des tumeurs dans les cerveaux et plein d'autres choses lier a une intoxication grave
et elle est morte donc 1 an après qu'elle ait été en contact avec cette saloperie..
j'ai évidemment les preuves de tout ça ...et donc je veux contredire tout ce qu'on vous dit de bien sûr le glyphosate ...

vous savez les petites gens apres un malheur comme celui si n'on pas la force de porter plainte ....est c'est pour ca que souvent on n'est pas au courant ...mais c'est bien la ....

je suis dispo pour toute question
Jeu 27 Sep 2018 19:24 #6
pierredemarque a écrit:
Bonjour à tous, je suis venue simplement témoigner de ce qui est arrivé chez moi a la campagne
(Auchy Les Hesdins 62)
La maison de ma mere (qui appartenait à ma grande mere) et à 5 mètres des champs de maïs
depuis que nous habitons chez ma grande mere donc, tous les étés ont reçois des épandages de glyphosate sur notre maison et les vitres de notre maison sont gluantes...et personne ne nous préviens avant l'épandage ...
>>>Bonjour,
Inadmissible qu'un agriculteur travaille ainsi.
Portez plainte est tout à fait justifié.N'hésitez pas !
Autrement pour info:
Sur quelle culture en place/pour quelle raison sont éffectués ces "épandages de glyphosate tous les étés"(sic) ?

ma petite soeur qui est malheureusement resté habiter avec ma mere a eu un enfant autiste, bien que personne ne fasse le lien, nous pensons que cela en est la cause...
>>>Tout d'abord, sincèrement désolé pour vos proches.
Aussi et malheureusement pour vous, penser que cette m a a une corrélation de lien de cause à effet est une mauvaise piste. Non, le glyphosate n'est pas "un facteur/un vecteur d'autisme".
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article2715
http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1879
https://www.agriculture-environnement.f ... -fake-news
http://www.sciencepresse.qc.ca/actualit ... s-autistes
http://journalmetro.com/opinions/metros ... dici-2025/
http://www.forumphyto.fr/2016/09/13/17- ... htscapism/
http://www.forumphyto.fr/2013/08/06/pou ... -la-terre/ (question n°3)
https://geneticliteracyproject.org/2015 ... our-genes/
https://www.independent.co.uk/news/scie ... 86939.html
https://geneticliteracyproject.org/2016 ... nic-foods/
https://geneticliteracyproject.org/2017 ... es-autism/


bref passons au pire maintenant:
je vais vous parler de la voisine de ma mere "Gisele" que je connais depuis tout petit (elle était un peu comme ma tante)
un jour après épandage de glyphosate sur le maïs, les petits enfants sont partis jouer dans les champs (ce que j'ai fait aussi étant tout petit)
alors Gisele sachant qu'ils venaient de faire un épandage de glyphosate elle est partie dans le champ pour récupérer les petits enfants, mais Gisele était beaucoup + grande que les enfants ... du coup son visage s'est frotté sur les haut des épis de maïs qui venait d'etre asperger....... et voilà le drame, en sortant Gisele à commencera à avoir son visage tout brulé, ça à gonfler et elle a commencé à voir de grosse difficulté respiratoire...et cela à commencer à empirer ...
Tout le visage brulé, ses voies respiratoires bruler, son oesophage est tout...
bref elle a tenu presque 1 an à manger avec une paille et je peux vous dire qu'elle n'était pas belle à voir ...
c'était particulièrement horrible ...
De là est venue ensuite des tumeurs dans les cerveaux et plein d'autres choses lier a une intoxication grave
et elle est morte donc 1 an après qu'elle ait été en contact avec cette saloperie..
>>>Il y a des comportements de bon sens à avoir et à ne pas oublier surtout si un adulte est en charge de surveiller un enfant en bas age.
Un champ avec une culture en place (ou pas) "du maïs"(sic) dans le cas de votre voisine n'est pas une aire de jeu pour des enfants (pour personne).Un champ cultivé est une propriété privé/un lieu de travail comme peut l'être l'infrastructure batie d'un lieu de travail public/privé ou d'une entreprise/usine.
Surtout si à vous lire, vous avez vu un agriculteur intervenir dans celui-ci avec un pulvé.
Pour info:
Pouvez vous indiquer la (ou les ?) raison agronomique qui à vous lire, fait que cet agriculteur intervient dans du maïs en plein (quel stade ?) avec du glyphosate ?

j'ai évidemment les preuves de tout ça ...
>>>Pas de souci mais si preuve vous avez, concernant l'autisme et le glyphosate cherchez une autre piste.

et donc je veux contredire tout ce qu'on vous dit de bien sûr le glyphosate ...
>>>Écoutez pas de souci mais déjà portez plainte contre cet agriculteur totalement irresponsable.

vous savez les petites gens apres un malheur comme celui si n'on pas la force de porter plainte ....est c'est pour ca que souvent on n'est pas au courant ...mais c'est bien la ....
>>>Vous avez tort "petites gens" (sic) ou pas.
À vous lire cet agriculteur intervient pour épandre du glyphosate à la même place/champ tous les étés(sic).Cela n'importe comment.
je vous cite:
"tous les étés ont reçois des épandages de glyphosate sur notre maison et les vitres de notre maison sont gluantes...et personne ne nous préviens avant l'épandage ..."(sic)
Désolé mais encore une fois cette très, très étrange façon de faire/travailler est inadmissible/absolument pas Pro.N'hésitez pas à porter plainte et peu importe votre taille (physique et sociétale).

je suis dispo pour toute question
>>>Merci, je les ai posé.
Jeu 27 Sep 2018 21:02 #7
Je sait qu'il ne faut pas confondre entre correlation et causalité
mais puisque vous donnez vos liens , je peut en donner aussi

https://www.iiiprs.org/2017-08-06 (site legitime)
http://www.psychostrategy.net/selon-une ... d-ici-2025

il y en a plein d'autres ...

c'est sur que quand on visite un site comme celui si on se dit qu'il doit etre fait par les lobby :)
https://www.roundup-jardin.com/blog/rou ... s-a-lheure

chacun croit qui il veut ....

"Écoutez pas de souci mais déjà portez plainte contre cet agriculteur totalement irresponsable."

cela a toujours fonctionné comme ça dans les campagnes, et ma mere c'est engueuler avec le fermier voisin car il a fait un petit épandage sur un petit terrain qui donne derrière notre maison cette fois si, elle était dans le jardin ...
mais je parle pour tout le monde cette pratique et généraliser dans toute la France, ça me paraît difficile de prévenir tous les voisins des champs, bien que je pense que ça devrait être obligatoire ....

"Écoutez pas de souci mais déjà portez plainte contre cet agriculteur totalement irresponsable." oui mais pour ma soeur c'est un combat inutile tans que cela n'est pas accepter que le glyphosate et lier a l'autisme ...pour Gisele oui j'aimerai que ca soit le cas ....mais comme je vous ai dit ces gens sont fatigués de cette histoire... j'espère un jour pouvoir leur en parler....

Merci a vous
Jeu 27 Sep 2018 21:59 #8
Merci de votre témoignage qui est important sur ce site, mais la première chose á faire si ce n'est déjá fait est de vous protéger et de protéger vos proches au cas ou cette exposition aux produits toxiques continuerait, en signalant votre situation á votre Mairie et au services sanitaire

S'adresser à votre Agence Régionale de Santé (ARS)
Soit directement au Point Focal Régional
Tél : 03 62 72 77 77
Fax : 03 62 72 88 75
E-mail : ars-hdf-signal@ars.sante.fr

Soit par l’intermédiaire du portail national de signalement des évènements sanitaires indésirables.
https://signalement.social-sante.gouv.fr/psig_ihm_utilisateurs/index.html#/accueil
https://www.ars.sante.fr/signaler-un-evenement-sanitaire-indesirable

Et contacter des associations qui pourront vous orienter et vous apporter leur soutien et faire progresser la sécurité sanitaire pour tous.
https://www.justicepesticides.org/contact/
https://victimes-pesticides.fr/riverains/
Ven 28 Sep 2018 09:06 #10
Pour répondre au sujet du post, je ne suis pas scientifique, donc je ne peux pas répondre à la question de la dangerosité.
J'ai juste l'impression que ce n'est pas le produit le plus nocif mis en vente et utiliser à grande échelle dans la nature.
Une chose dont je suis certain, l'interdiction va être un véritable scandale pour l'environnement si la toxicité du glyphosate est modéré comme le souligne bien des études gouvernementale, qualifié de malhonnêtes par certains.

Ven 28 Sep 2018 09:16 #11
Miloux11 a écrit:

Voire... flippant compte tenu de la rémanence encore mal connue dans l'environnement des résidus d’acide de glyphosate et AMPA (le métabolite bioactif du glypho) qui se cumulent sur plusieurs années dans les eaux, les sols ou les organismes vivants avant d’être finalement dégradés.


Ce qui est flippant avec L'AMPA, c'est que l'on nous refait le coup des nitrates et phosphates dans l'eau.
La responsabilité est partagée, et très souvent pas en défaveur des paysans.


https://www.coordinationrurale.fr/ampa- ... es-a-tort/
Ven 28 Sep 2018 09:22 #12
le glyphosate épandu sur le maïs prêt à être ramassé ? Je n'ai jamais vu ça.... surtout au point de tartiner les vitres de votre maison. Par avion ?
étonnant votre histoire........

il existe aussi une allergie connue au pollen de maïs
Ven 28 Sep 2018 09:48 #13
Pierredmarque et les médecins qui ont soigné cette intoxication ont normalement du faire des analyses sur la contamination si elle devait être confirmée pour identifier les MA toxiques.
Si il s'agit bien de glyphosate ou d'un cocktail pour sécher le maïs avant récolte c'est formellement interdit et donc une faute professionnelle, mais la Trouspi&Co á vite fait de se défausser sur les mauvaises pratiques agricoles et l'irresponsabilité des riverains après avoir clamé autant qu'on le peu que le RoundUp serait inoffensif et d'une ''toxicité très modérée'' pour les riverains et l'environnement.
Pour rappel ce genre de pratique avant récolte si interdite en Europe, est tout de même poussée et recommandée par les fournisseurs de pesticides dans d'autres régions ou ils ont même fait augmenter les normes admissibles de résidus pour faire homologuer cet usage sur des céréales.

Et oui Titian connaissant les stratégies agressives envers les victimes et de déni des fabricants des produits dans les procès qui les ont impliqués, ce n'est pas sur un forum qu'on peut juger un cas gravissime comme celui lá mais si il est avéré et réel je recommande fortement de se tourner vers une association pour se protéger des requins.
Ven 28 Sep 2018 10:05 #14
ossau a écrit:
le glyphosate épandu sur le maïs prêt à être ramassé ? Je n'ai jamais vu ça.... surtout au point de tartiner les vitres de votre maison. Par avion ?
étonnant votre histoire........

il existe aussi une allergie connue au pollen de maïs

+1 jamais entendu un truc pareil, de plus aucuns intérêt, même si le maïs est en retard c'est pas un vrai défoliant comme le glufosinate o
"Basta" (interdit depuis 2017 car toxique) qui va faire mûrir le grain.
On perd bêtement du pmg et les premières gelées font de toutes façon le travail gratuitements.
Pierredemarque comment savez vous qu'il s'agit de glyphosate ?
Ven 28 Sep 2018 12:38 #15
Miloux11 a écrit:
Pierredmarque et les médecins qui ont soigné cette intoxication ont normalement du faire des analyses sur la contamination si elle devait être confirmée pour identifier les MA toxiques.
>>>Et Pierredemarque ne dit rien sur cela.Dommage.
En espérant le retour de monsieur Pierredemarque pour plus d'explications.

Si il s'agit bien de glyphosate ou d'un cocktail pour sécher le maïs avant récolte c'est formellement interdit et donc une faute professionnelle,
>>>titian et ossau qui contrairement à vous sont certainement des agriculteurs ont à juste titre été surpris qu'un agriculteur utilise du glyphosate en plein sur du maïs (ensilage ou grains) au stade épis.
Défolier du maïs à ce stade afin de jouer sur l'humidité ? c'est un gag ?
Comme le signalent titian et ossau, c'est n'importe quoi, absolument aucun intérêt.Aucun !
Un traitement dirigé/interlignes au stade épis formés ? Un peu tard quand même !

mais la Trouspi&Co á vite fait de se défausser sur les mauvaises pratiques agricoles et l'irresponsabilité des riverains après avoir clamé autant qu'on le peu que le RoundUp serait inoffensif et d'une ''toxicité très modérée'' pour les riverains et l'environnement.
>>>Se défausser signifie inventer, ignorer ou faire du HS échappatoire.Est-ce le cas ?
Alors oui utilisé comme il se doit de l'être il n' y a pas de danger.
À nouveau, selon les dires de ce monsieur cet agriculteur fait un travail inadmissible et je ne connais pas/ne vois pas la raison agronomique d'une telle intervention dans du maïs en plein (épis formés).Pourquoi faire cela ????
Encore une fois et même si forcément vous refusez la réalité en pataugeant lamentablement dans votre blocage ad hominem.Désolé mais un champ cultivé avec une culture en place n'est pas une aire de jeu pour les enfants/pour personne.C'est un lieu privé spécifiquement dédié à une activité professionnelle/un travail.


Pour rappel ce genre de pratique avant récolte si interdite en Europe, est tout de même poussée et recommandée par les fournisseurs de pesticides dans d'autres régions ou ils ont même fait augmenter les normes admissibles de résidus pour faire homologuer cet usage sur des céréales.
>>>Non elle est éventuellement préconisée selon la climatologie uniquement pour des cas précis ayant un intérêt technico-économique constaté (par ex; présence de vivaces pénalisant les travaux de récolte) et cela pour certaines plantes cultivées;https://www.arvalis-infos.fr/desherbage-de-rattrapage-verifier-les-delais-avant-recolte-@/view-9780-arvarticle.html.
Malheureusement, il est triste et nécessaire de vous rappeler qu'il s'agit de maïs et que monsieur Pierredemarque est en France.


Et oui Titian connaissant les stratégies agressives envers les victimes et de déni des fabricants des produits dans les procès qui les ont impliqués, ce n'est pas sur un forum qu'on peut juger un cas gravissime comme celui lá mais si il est avéré et réel je recommande fortement de se tourner vers une association pour se protéger des requins.
>>>Il faut tout simplement fournir des éléments rationnels pouvant faire preuve.
L'arbitraire pour satisfaire une chimophobie sélective ou pas n'est pas une démarche comportementale sérieuse.
Sauf peut-être pour une personne fanatisée ayant une rigolote chimophobie sélective.

Pour le fun et immiter votre rigolo fonctionnement.
Pour l'instant il n'y a pas encore ce genre de phobie/lubie pour fanatiques patentés mais imaginez 5 minutes:
Miloux11 vend du vin "bio".
Le raisin pour élaborer ce vin provient d'une vigne qui a été éventuellement traité avec des produits chimiques ayant un profil toxicologique et environnemental très, très mauvais.De surcroit, ce vin comme tous les vins contient un produit chimique cancérigène avéré/certain.
Un client de longue date a malheureusement un cancer.
C'est très simple ce client peut arbitrairement penser que Miloux11 avec son vin est responsable de son état.
Tous les fanatiques anti-boissons alcoolisées lui recommandent fortement de se tourner vers une association anti-boissons alcoolisées pour se protéger des requins afin qu'éventuellement celle-ci le dirige vers des avocats ayant flairé le filon.



"la Trouspi&Co"(sic)
>>>Que doit faire un adepte aigri fanatisé de la mouvance anti-agriculture Conv/OGM se caractérisant par une absence récurrente d'argument rationnel, par une grande propension au dénialisme, ayant décrété arbitrairement que tous les agriculture Conv sont des demeurés/idiots et trainant comme un boulet à une patte un blocage ad hominem qui le ronge en permanence.
C'est simple, toujours par défaut comme Miloux11 faire des tentatives d'amalgame, des ridicules cacas mous, des sophismes à 2 balles, du HS échappatoire, faire éventuellement mumuse avec le pseudo de son interlocuteur et par dépit et frustration comme un gamin aigri toujours insinuer, affabuler en le qualifiant arbitrairement de quelque chose; "la Trouspi&Co"(sic).
Pathétique !
Ven 28 Sep 2018 13:55 #16
trouspinette a écrit:
Miloux11 a écrit:
.....
Pour rappel ce genre de pratique avant récolte si interdite en Europe, est tout de même poussée et recommandée par les fournisseurs de pesticides dans d'autres régions ou ils ont même fait augmenter les normes admissibles de résidus pour faire homologuer cet usage sur des céréales.
>>>Non elle est éventuellement préconisée selon la climatologie uniquement pour des cas précis ayant un intérêt technico-économique constaté (par ex; présence de vivaces pénalisant les travaux de récolte) et cela pour certaines plantes cultivées;https://www.arvalis-infos.fr/desherbage-de-rattrapage-verifier-les-delais-avant-recolte-@/view-9780-arvarticle.html.
Malheureusement, il est triste et nécessaire de vous rappeler qu'il s'agit de maïs et que monsieur Pierredemarque est en France.


il ne s'agit pas de maiis certes ... mais ca ce n'est pas une préconisation?
http://www.roundup.ca/_uploads/documents/MON-Preharvest%20Staging%20Guide-french.pdf
Ven 28 Sep 2018 15:32 #17
Tu m'étonne milou, faut sortir des fantasmes, bien sur qu'il ne s'agit pas du maïs.
Tu peux aussi nous ressortir les pubs des années 80 pour le glyphosate, pour faire avancer la maturation des blés et même des foins :dingue
Le maïs n'en déplaise à certains pseudo sachant est une des culture qui demande le moins de pesticides.
Pour faire 100qx pas vraiment besoins d'insecticides, et encore moins de fongicide.
Ven 28 Sep 2018 16:22 #18
Les fantasmes ne sont pas si éloignés, c'est en direct du guide des recoltes ''Monsanto en direct'' au Canada aujourd'hui même et il s'agit lá de traitements sur récoltes des orges, blés, avoines, colza, fourrages,soja, haricots qui finissent sur le marché international et arrivent á l'Orient et St Nazaire par bateaux entiers.
Pour ce qui est du cas plus haut, mes propos étaient et restent précisément au conditionnel concernant la teneur de ce témoignage et du produit incriminé.
Ven 28 Sep 2018 16:37 #19
Oh mais là tu tiens la vraie escroquerie du débat glyphosate en France.
En Suisse les journalistes ont vite fait le rapprochement entre la présence de glypho dans les pâtes, et les pratiques Canadienne sur blé dur.
En France pendant que l'on fait chier les paysans, dont certains qui essaient de faire autrement...



...Les mêmes accepte l'importation d'ogm de dernière génération, résistant au glufosinate et bientôt dicamba...
https://www.actu-environnement.com/ae/n ... 31868.php4
Ven 28 Sep 2018 17:26 #20
Rien d'etonnant cet amalgame sur le glypho quand on te montre à la tele un epandage sur cultures :dingue
On ne cultive pas des ogm en France.
Du glypho sur mais comme cité plus haut et le mais creve plus tard.
Le consommateur achete ses produits dont une partie sont des ogm mais comme c'est moins cher...

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut