le pâturage ça doit marcher

Ouvert par rebelle, 16 septembre 2017

Dim 19 Nov 2017 13:59 #41
J'en reviens pas 19 nov et nos vls vont encore en pâture.
Dim 19 Nov 2017 14:48 #42
fermé depuis 1 semaine
elles sortent 1 fois par semaine pour passage pédiluve et finir de nettoyer les parcelles
Dim 19 Nov 2017 15:01 #43
rebelle a écrit:
http://www.web-agri.fr/conduite-elevage/culture-fourrage/article/la-majorite-des-eleveurs-ne-sont-pas-encore-favorables-au-paturage-d-hiver-1178-132227.html#utm_campaign=Article&utm_source=Colonne-droite&utm_medium=FluxFildInfoj essaies de les laisser le plus possible dehors , mais il est vrai que le piétinement pose probléme comme sur la photo
pour l instant tout le monde est encore dehors avec le soucis pour détecter les chaleurs


L'hiver dernier, j'ai gardé une quinzaine de génisses gestantes ainsi que mes vaches de réformes dehors tout l'hiver, y compris dans 10 cm de neige par -10°C avec foin à volonté et ration des vaches dans les auges.
RAS
Je les ai rentrées au moment de la fonte car ça pataugeait trop.
Par contre cette année j'en ai rentré qui était dans 50 cm d'eau car la rivière avait débordé
Donc ce n'est quand même pas toujours évident

Reste que des fois en tant qu'éleveurs on aurait droit à un minimum de respect, de dignité et tout ce genre de choses.
On est pas obligé d'avoir envie de passer notre temps en combinaison, bottes et de patauger dans la merde...pendant que le céréalier se met un coup de soufflette en descendant de son gros Fendt

Pour en finir, dans le dernier Cultivar montbéliarde, il y a les résultats des stations expérimentales Arvalis-Institut de l'élevage en Lorraine, Loire-atlantique et Indre et le bilan et mitigé sur 2017 avec un besoin de complémentation à l'auge
Jeu 7 Déc 2017 01:42 #44
jmbaril a écrit:
1 sur 3 de vide après 42 jours, pas trop pire. cette année, on pense vêler sur 3 mois, on peut s'attendre d'aller chercher une douzaine de gestation sur les 6 dernières semaines. Pour l'année 2017, on vêlais sur 4 mois et demi. Donc, certaine vaches n'étaient pas vêlée lorsqu'on a commencé L'IA.

Oui, on vêle 23 à 24 mois en moyenne.

Changer de système n'est pas si facile. Heureusement, la demande en vaches bio est bonne, ça nous permet de sortir celle qui ne s'adapte pas.

Pour le remplacement, on était à 15-20 % avant. En fesant la transition bio, on a garder 25 à 30% de relève, pour se donner un bon back-up. Au prix que les vaches se vendent versus le prix que ça coute élevé une génisse sous la mère avec 100% fourrage, nos coût net à l'hectolitre on baissé, malgré la baisse de production par vache. On parle de 30 Euro du mille. Je ne sais pas comment c'est en france, mais on est à 40% du cout moyen québécois.


Finalement, 58 sur 65 de gestante pour 3.5 mois (10 avril au 25 juillet) (3 semaine d'ia et le reste au taureau). 3 des vides étaient à problème et s'en irons à l'encan. On va essayer de garder les 4 autres pour en faire des nounous au printemps.
lac St-Jean, Québec :)

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut