repères prix du lait septembre 2017

Ouvert par xavier courboin, 09 septembre 2017

Sam 9 Sep 2017 15:07 #1
je ne fais plus l’exercice mensuel sur le prix du lait car les données FAM sur le prix français sont incompatibles avec le prix payé aux producteurs sur la base des indicateurs (on y trouve aussi dans le FAM Bio , AOP.......)
Toutefois, pour le prix de septembre le calcul pour donner des repères
En utilisant 283 (moyenne réalisé année civile 2016) et 315 sur juin 2017 (38-32 AA) et 12 mois glissants 303.64 €
du mille (données cohérentes entre elles)
on applique le F1
F1 : 283 x0.143 = + 40.47
Puis les écarts avec l’Allemagne
Mensuel 336.28 – 315 = +21.28 dont je ne retiens pas 10 soit + 11.28
Annuel 295.70 – 303.64 = - 7.98 dont je ne retiens pas 8 soit 0
Ce qui nous donne 283 +40.47 + 11.28 + 0 = 334.76 € du mille, hors saisonnalité pour ceux qui en ont

En clair on repasse sous les indicateurs , les laiteries diront qu’ils ont payés au-dessus pendant ces derniers mois….mais ils oublient de dire que les indicateurs ne tiennent pas compte de la valorisation PGC
En clair ils font pingre !!
qui s'en étonnerait ?
Sam 9 Sep 2017 16:39 #2
septembre 2017 (41/33): 356.560€/1 000L
dont ajustement: 8.00€/ 1000L
flexibilité (à déduire):: -5.01€/1 000L
indicateurs contractuels: indexation trimestrielle: +41.47€/ 1 000L
compétitivité Allemagne: + 12.02€/1 000L
Pour rappel, incidence MG/MP à 38/32: 13.50€/1 000L
Sam 9 Sep 2017 18:30 #3
:dollar , le reste ils s'en tapent pour ceux qui n'ont pas encore compris ....

https://www.tradingsat.com/savencia-FR0 ... 58431.html .....

"Le groupe a en effet invoqué le renforcement de l'euro, mais aussi un renchérissement important du coût du lait " :dingue ...

Moralité : Fais paysan c'est bien , tu travailles pour toi ... :youpi ..... :eusa_liar .... et surtout pour les autres !!!! :itsnot :eusa_wall
Sam 9 Sep 2017 20:58 #4
:eusa_boohoo
La bonne excuse ,le prix du lait plus elevé.( 310 315 e ,le meme prix qu'il y a une vingtaine d'années,la bonne blague...)
Depuis quelques années ils créeent de plus en plus de richesses ( en partie grace aux producteurs qui font un don à l'entreprise...)
Dim 10 Sep 2017 00:02 #5
EVEN , (groupe laita paye 340 en septembre , 305 en octobre pour arriver a une moyenne de 310 pour l année 2017 ( le prix de 2017 était fixé déjà en février )
Dim 10 Sep 2017 06:16 #6
que 310?
Chez Sodiaal j'ai entendu un peu plus (313-315). Le niveau des ristournes/retour sur résultats/dividendes vont faire la différence, mais seulement en juin 2018!!!!
Dim 10 Sep 2017 10:24 #7
Avec le beurre qui frôle les 7000 euros tonne :eusa_wall :eusa_wall :eusa_wall :eusa_wall

Ah j'oubliais ..c'est la poudre qui plombe ...... :eusa_wall .... les enfoirés :colere :itsnot , les fous malins :itsnot :itsnot
Dim 10 Sep 2017 11:28 #8
Abrutis, cyniques, fainéants qu'il a dit ?!....... en tout cas , vu comment les politiques s'occupent des agris depuis 3 mandats , alors que les bénéfices des GMS et industriels ne cessent de progresser , ont va le devenir et leur laisser la place pour faire le taf ...............................
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Dim 10 Sep 2017 11:58 #9
IL aurait du fermer son clapet on pourrait leur retourner le compliment.
Les indus gms sont au dessus de l'etat et les protègent.
Vaut mieux augmenter la csg que de toucher aux paradis fiscaux des riches.
Le prix du lait tel qu'il est aussi bas alors que le beurre flambe est une honte ,le pognon doit beaucoup rentrer chez les indus et gms.
Mar 19 Sep 2017 11:16 #11
J’ai consulté avec respect , les yeux baissés ….l’Oracle
En rouvrant les yeux j’ai franchement la prégnance d’être cocu d’office
Et chacun devrait avoir conscience que dans être « cocu « le plus douloureux c’est de le savoir
Même marchant le dos au mur par précaution ultime je vais aussi y avoir droit
:gene :pascon
http://www.web-agri.fr/observatoire_marches/article/le-dynamisme-de-la-demande-devrait-induire-une-hausse-du-prix-a-la-ferme-1929-130411.html#utm_campaign=Article&utm_source=Colonne-droite&utm_medium=FluxFildInfo
et nos acheteurs vont nous contraindre à un pâle 315 annuel déconnecté du mouvement constaté
devrons nous à l'effroi d'un lait à 315 créer un "L315" ....de circonstances
Mar 19 Sep 2017 12:49 #13
en tout cas il y a de la demande dans la genisse pleine ou la vl en lactation
il y a entre autre un éleveur qui vient d en acheter une trentaine pour faire tourner ses robots

un commerçant qui m a téléphoné (fait exceptionnel ) la semaine passée pour me demander 3/4 genisses pour un de ses clients ,m a dit qu il n en trouvait pas
je lui ai répondu qu avec le prix que j avais touché pour les livraisons d aout je ne risquais pas de vendre en ce moment des vls ou genisses
Mar 19 Sep 2017 13:13 #14
xavier courboin a écrit:
... chacun devrait avoir conscience que dans être « cocu « le plus douloureux c’est de le savoir...

Franchement Xavier depuis le temps que le manège dure, crois tu que l'on puisse encore parler de cocufiage.

Juste le constat d'un fonctionnement de couple, certains diront normaliser par le concept filière, moi je dirais majoritairement accepté.
Mar 19 Sep 2017 13:48 #15
on n'est obligé pas de se satisfaire d'un fonctionnement défectueux. Chercher de faire moins mal , au moins !
Mar 19 Sep 2017 14:41 #16
xavier courboin a écrit:
On n'est obligé pas de se satisfaire d'un fonctionnement défectueux. Chercher de faire moins mal , au moins !

:oops:
Oui comme un homme fidèle dans une boite échangiste.... :eusa_silenced
Mer 20 Sep 2017 07:03 #17
http://www.bvoltaire.fr/agriculteurs-toujours-sacrifies/

Image

" .......................
La présidente de la FNSEA ne voit de solution que dans une augmentation du prix payé par le consommateur.
................................ "
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Mer 20 Sep 2017 10:08 #18
xavier courboin a écrit:
J’ai consulté avec respect , les yeux baissés ….l’Oracle
En rouvrant les yeux j’ai franchement la prégnance d’être cocu d’office
Et chacun devrait avoir conscience que dans être « cocu « le plus douloureux c’est de le savoir
Même marchant le dos au mur par précaution ultime je vais aussi y avoir droit
:gene :pascon
http://www.web-agri.fr/observatoire_marches/article/le-dynamisme-de-la-demande-devrait-induire-une-hausse-du-prix-a-la-ferme-1929-130411.html#utm_campaign=Article&utm_source=Colonne-droite&utm_medium=FluxFildInfo
et nos acheteurs vont nous contraindre à un pâle 315 annuel déconnecté du mouvement constaté
devrons nous à l'effroi d'un lait à 315 créer un "L315" ....de circonstances

:dingue
pour faire clair en annuel 38-32 les éléments nous permettent une fourchette 320-330 pour l'année 2017
combien d'entre-nous y auront accès ?
la pression des grands , Lactalis se "justifiant" à l'ombre des grandes coops (Sodiaal comme EURIAL-AGRIAL) nous entraînant à un 310-315
sans oublier l'attitude des "faux derches" qui proclament 310 et renverront 20 en février à leurs coopérateurs
d'ailleurs il y a un besoin pour des volumes valorisés puisque le "spot" dépasse le 110-120 % du collecté
Mer 20 Sep 2017 12:30 #19
faut sortir des prix de base 38/32 à 310/315 il y a possibilité d y rajouter des primes taux qualité ,saisonnalité
et le monde devient différent :dingue
Mer 20 Sep 2017 12:37 #20
Encore faut il ne pas avoir de pénalités ,et avoir des taux.
Les vaches à 45 l font rarement des taux...
Le prix du lait 2017 est à peu près le meme qu'avant les années 2000,mais pas les charges!

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut