Auriez vous oublié le space 2017 ?

Ouvert par @lm, 05 septembre 2017

Mer 13 Sep 2017 12:25 #21
c est bien pour cela NEWAGRI que j ai du mal a comprendre le fil conducteur du space comment se payer cela .ceux qui ont ose la fleur au fusil se font arreter par la force des choses .plus de fric !
Mer 13 Sep 2017 12:36 #22
"""Le ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, a rappelé aux agriculteurs l'importance de mettre les attentes des consommateurs au centre de leurs préoccupations et non d'essayer de s'en affranchir....."""le consommateur responsable en acceptant le coût ,
(c'eût été un propos complet d'un Ministre de l'Agriculture responsable , s'cusez du peu!)
Mer 13 Sep 2017 12:51 #23
xavier courboin a écrit:
"""Le ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, a rappelé aux agriculteurs l'importance de mettre les attentes des consommateurs au centre de leurs préoccupations et non d'essayer de s'en affranchir....."""le consommateur responsable en acceptant le coût ,
(c'eût été un propos complet d'un Ministre de l'Agriculture responsable , s'cusez du peu!)


Et éduquer le CON Sommateur? :itsnot
Pour éviter tous les délires basés sur de l’anthropomorphisme (entre autres) :malade
Vivement que ces derniers nous demandent de marcher sur les mains :hihi

En tout cas Stéphane Travert a enterré (un peu) l'espoir des EGA :blase :fatigue
Mer 13 Sep 2017 12:53 #24
au départ le consommateur il consommait ce dont il avait besoin
puis la pub , les campagnes d éminents spécialistes soutenus par les journalistes ont influencé le consommateur de façon à ce que les industriels et la bonne conscience du moment dictent à la population ce qu elle doit consommer
le beurre était à une époque mauvais pour la santé aujourd hui il n y a pas meilleurs :dingue

le jugement du ministre ne sert qu à culpabiliser l agriculteur
ah ce que je regrette lefoll
Mer 13 Sep 2017 12:57 #25
xavier courboin a écrit:
"""Le ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, a rappelé aux agriculteurs l'importance de mettre les attentes des consommateurs au centre de leurs préoccupations et non d'essayer de s'en affranchir....."""le consommateur responsable en acceptant le coût ,
(c'eût été un propos complet d'un Ministre de l'Agriculture responsable , s'cusez du peu!)

On nous demande d'etre competitif ( quasi impossible vu les charges françaises) et en plus de tenir compte des attentes des consommateurs tout en ayant un prix aussi bas.
C'est contradictoire je trouve.
Bon nombre d'eleveurs font paturer et répondent déjà aux critères de la demande sociétale mais ça n'est pas reconnu sur le produit vendu ni sur le prix.
Mr le ministre nous prend pour des demeurés.
Mer 13 Sep 2017 13:35 #26
tacyst a écrit:
xavier courboin a écrit:
"""Le ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, a rappelé aux agriculteurs l'importance de mettre les attentes des consommateurs au centre de leurs préoccupations et non d'essayer de s'en affranchir....."""le consommateur responsable en acceptant le coût ,
(c'eût été un propos complet d'un Ministre de l'Agriculture responsable , s'cusez du peu!)


Et éduquer le CON Sommateur? :itsnot
Pour éviter tous les délires basés sur de l’anthropomorphisme (entre autres) :malade
Vivement que ces derniers nous demandent de marcher sur les mains :hihi

En tout cas Stéphane Travert a enterré (un peu) l'espoir des EGA :blase :fatigue


Fallait se bouger tacyst , fallait se bouger , je vous avais prévenu . Il fallait vous mobiliser sur la consultation publique et faire en sorte d'être majoritaire par rapport aux destructeurs de l'agriculture et en particulier l'élevage
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mer 13 Sep 2017 14:25 #27
bin mince alors kekidit lui alors c etait pas les plans de la fnsea produisons methanisons et c est en plein boum gros troupeaux etc donc va falloir tous se mettre en urgence autour d une table ! mais cela reflete bien l abscence totale de dialogue de la filiere afin de repondre aux fameuses attentes
Mer 13 Sep 2017 14:42 #28
mono44 a écrit:
tacyst a écrit:

Et éduquer le CON Sommateur? :itsnot
Pour éviter tous les délires basés sur de l’anthropomorphisme (entre autres) :malade
Vivement que ces derniers nous demandent de marcher sur les mains :hihi

En tout cas Stéphane Travert a enterré (un peu) l'espoir des EGA :blase :fatigue


Fallait se bouger tacyst , fallait se bouger , je vous avais prévenu . Il fallait vous mobiliser sur la consultation publique et faire en sorte d'être majoritaire par rapport aux destructeurs de l'agriculture et en particulier l'élevage


Non, encore une fois tu te trompes de cible
L214 et autres ne sont pas un problème franco-français mais une maladie des pays occidentaux.
Ils ont réussi à amalgamer les différents problèmes (non, je ne suis pas responsable des problèmes des abattoirs :colere ) et faire douter la population sur la qualité des pratiques d'élevages (m..;e qu'est ce que j'ai foutu de cet article sur :"la confiance dans l'élevage chute auprès des citoyens :interr ).
Ils ont assimilé les scandales sanitaires (viande de cheval, fipronil, esb,...), les élevages de grandes tailles (1000 vaches, avec symbolique du chiffre) et les cas de particuliers (genre le cheval du voisin qui broute un pauvre bout de verger) pour faire peur.
Dans le même temps, parce que le marché alimentaire est mature (faible croissance/an), les indus/gms ont emboité le pas pour saisir la bonne affaire "végan" (Herta, Danone,rayons de supermarché), les rendant plus visibles aux yeux de l'opinion.

Ce n'est pas une consultation internet (combien d'intervenants/rapport à la population totale), menée par un socle bobos (je ne pense pas que les populations à bas revenu y aient participées).

France2 ce midi, la consommation de fruits et légumes baisse chez les jeunes, pourquoi?
parce que c'est trop cher. :itsnot
On s'interroge sur le prix/pouvoir d'achat (donc toujours du moins cher, avec en toile de fond le producteur, avec une explication sur l'inflation du prix depuis 10 ans) et jamais sur le revenu des consommateurs :eusa_wall
Mer 13 Sep 2017 14:51 #29
L 214 est aux ateliers pas sur la consultation publique et pour ma part n'a rien à y faire et n'aurais jamais dû y trouver une chaise .Il n' y a aucune discution possible avec ceux là , ce n'est que du chantage et honte à ceux qui s'y sont livrés .Sur la consultation tu ne trouve que de minables apôtres qui répètent bêtement le même discourt sans savoir de quoi ils parlent .En attendant chaque proposition est soumise à des votes et c'est là qu'il fallait intervenir , si les votes étaient favorables aux éleveurs sur certaines décisions au moins ça aurait pût avoir un impact sauf que là sans participation des éleveurs , l'élevage a tout faux d'ou les paroles du ministre

J'oubliais tacyst ,la nourriture du pauvre , le riz et les pâtes
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mer 13 Sep 2017 14:57 #30
Et encore une fois de plus ce sont les agriculteurs les responsables,les industriels sont exempts de reproches!!!
Mer 13 Sep 2017 20:24 #31
la liberté c'est le pouvoir de dire non pour des producteurs en organisation type OP face à leur collecteur!

les producteurs doivent retrouver de la valeur en "collant"avec les conso sans rien inventer de très différent.


J'adore twitter (ici twittes FNPL), en 140 caractères, des messages sibyllins, va comprendre :eusa_eh
Donc l'OP UNELL peut dire NON à Lactalis et sera payée au prix...Lactalis :dingue
Le deuxième, ben rien compris :dubitatif
Ah, le cerveau réduit en 140 caractères, des siècles d'évolution pour inventer le langage et l'écriture pour finir avec Twitter, encore un peu et on reviendra au grognement, déjà que l'on réinvente les hiéroglyphes en mode smileys :hihi (m...e, j'en ai mis)
Mer 13 Sep 2017 20:40 #32
mono44 a écrit:
L 214 est aux ateliers pas sur la consultation publique et pour ma part n'a rien à y faire et n'aurais jamais dû y trouver une chaise .Il n' y a aucune discution possible avec ceux là , ce n'est que du chantage et honte à ceux qui s'y sont livrés .Sur la consultation tu ne trouve que de minables apôtres qui répètent bêtement le même discourt sans savoir de quoi ils parlent .En attendant chaque proposition est soumise à des votes et c'est là qu'il fallait intervenir , si les votes étaient favorables aux éleveurs sur certaines décisions au moins ça aurait pût avoir un impact sauf que là sans participation des éleveurs , l'élevage a tout faux d'ou les paroles du ministre

J'oubliais tacyst ,la nourriture du pauvre , le riz et les pâtes

L214 et L269 Life, ne sont pas présents et les inepties qu'on peut lire sur la consultation publique ne sont pas traitées comme sérieuses. Il y a encore un peu de bon sens dans ce pays.
Mer 13 Sep 2017 20:48 #33
tacyst a écrit:
xavier courboin a écrit:
"""Le ministre de l'agriculture, Stéphane Travert, a rappelé aux agriculteurs l'importance de mettre les attentes des consommateurs au centre de leurs préoccupations et non d'essayer de s'en affranchir....."""le consommateur responsable en acceptant le coût ,
(c'eût été un propos complet d'un Ministre de l'Agriculture responsable , s'cusez du peu!)


Et éduquer le CON Sommateur? :itsnot
Pour éviter tous les délires basés sur de l’anthropomorphisme (entre autres) :malade
Vivement que ces derniers nous demandent de marcher sur les mains :hihi

En tout cas Stéphane Travert a enterré (un peu) l'espoir des EGA :blase :fatigue


Je ne suis pas sûr que Travert ait enterré quoique ce soit.
Par contre je crains que ces EGA aient engendré de faux espoirs; il ne faut pas en attendre une remontée immédiate des prix dès le mois de novembre.
Je pense qu'ils peuvent conduire à des avancées non négligeables, mais sur le moyen terme. Maintenant, je ne suis pas naïf, je sais que tout le monde attend beaucoup des conclusions de l'atelier 5, et c'est bien celui, dont je n'arrive pas à imaginer qu'elles peuvent être les conclusions concrètes qui auraient un effet immédiat sur les prix à l'amont. J'ai bien des pistes, mais trop d'intérêts contradictoires sont en jeu pour que le consensus puisse émerger...
Mer 13 Sep 2017 21:11 #34
Sur le court terme on doit avoir des résultats!
C'est l'avenir de la filière qui est en jeu,de meilleurs prix sont indispensable pour assurer le renouvellement des agriculteurs.
Et faut quand meme pas exagérer la part du producteur diminue tous les ans au profit des gms et des indus. :dingue
Mer 13 Sep 2017 21:36 #35
steph 72 a écrit:
Sur le court terme on doit avoir des résultats!
C'est l'avenir de la filière qui est en jeu,de meilleurs prix sont indispensable pour assurer le renouvellement des agriculteurs.
Et faut quand meme pas exagérer la part du producteur diminue tous les ans au profit des gms et des indus. :dingue

Ok d'accord sur le constat.
Mais si tu peux m'expliquer comment tu "décrètes un nouveau partage de la valeur" en prenant en compte toute la complexité du système (40% du lait exporté, 6 milliards de repas en RHD, 40% des matières brutes consommées en RHD importées, 4 centrales de GMS dont une qui veut une seule chose prendre des parts de marchés aux autres, un système coopératif à bout de souffle, 10 millions de précaires alimentaires en France, moins d'1,5€ de matière brute pour un repas en Resto collective etc...) . Il faut être magicien pour trouver la solution
Mer 13 Sep 2017 21:54 #36
Debutant a écrit:
bin mince alors kekidit lui alors c etait pas les plans de la fnsea produisons methanisons et c est en plein boum gros troupeaux etc donc va falloir tous se mettre en urgence autour d une table ! mais cela reflete bien l abscence totale de dialogue de la filiere afin de repondre aux fameuses attentes

ça ne t étonne pas j èspère?
Mer 13 Sep 2017 22:31 #37
rv666 a écrit:
mono44 a écrit:
L 214 est aux ateliers pas sur la consultation publique et pour ma part n'a rien à y faire et n'aurais jamais dû y trouver une chaise .Il n' y a aucune discution possible avec ceux là , ce n'est que du chantage et honte à ceux qui s'y sont livrés .Sur la consultation tu ne trouve que de minables apôtres qui répètent bêtement le même discourt sans savoir de quoi ils parlent .En attendant chaque proposition est soumise à des votes et c'est là qu'il fallait intervenir , si les votes étaient favorables aux éleveurs sur certaines décisions au moins ça aurait pût avoir un impact sauf que là sans participation des éleveurs , l'élevage a tout faux d'ou les paroles du ministre

J'oubliais tacyst ,la nourriture du pauvre , le riz et les pâtes

L214 et L269 Life, ne sont pas présents et les inepties qu'on peut lire sur la consultation publique ne sont pas traitées comme sérieuses. Il y a encore un peu de bon sens dans ce pays.


heureuse de l'apprendre mais alors la consultation publique se réduit à néant .Il n'empêche que les repas végans sont arrivés dans les cantines avant la consultation .
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mer 13 Sep 2017 22:49 #38
dire , qu'il faut produire le désir des consommateurs , c'est enterriner ce qu'a besoin l'agriculteur ......
c'est comme un certain homme au karcher .......il a entamé la karchérisation des agris en enlevant les quotats !!!!
donc , tant qu'il y aura autant de lait que les besoins nécéssaires , le prix ne bougera guére ........
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Mer 13 Sep 2017 22:51 #39
tant que les indus ont assez de pions pour jouer , ils jouent !.......
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "
Jeu 14 Sep 2017 00:27 #40
mono44 a écrit:
rv666 a écrit:
L214 et L269 Life, ne sont pas présents et les inepties qu'on peut lire sur la consultation publique ne sont pas traitées comme sérieuses. Il y a encore un peu de bon sens dans ce pays.


heureuse de l'apprendre mais alors la consultation publique se réduit à néant .Il n'empêche que les repas végans sont arrivés dans les cantines avant la consultation .

Oui je pense que la consultation publique, qui au fil du temps se résume à un defouloir, type brève de comptoirs, aura peu de poids dans le résultat final des EGA; d'ailleurs le ministère désespère de voir le peu d'intérêt que prêtent les professionnels des filières à l'exercice. Par contre les groupes de pressions, les lobbyistes, s'ils sont absents de la consultation publique ne manquent pas d'imagination pour solliciter les présidents d'ateliers.

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut