EGA, top of the flop?

Ouvert par tacyst, 21 juillet 2017

Sam 1 Déc 2018 11:42 #82
pour bfm bisness elle est déjà annulée
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Dim 2 Déc 2018 23:51 #83
Ce qui est Foooormidableee c'est qu'à moins d'un mois de sa mise en place, les Supers Têtes pensantes de l'agricole en sont à débattre de l'intérêt de tout cela... et conclusion:"ben peut être ça sert à rien, serait contre productif et tout ça tout ça" :dingue :eusa_wall :blase

Si jamais François Purseigle cherche un futur sujet d'étude , je l'ai avec le titre en prime "Exploitants agricoles, le marteau et l'enclume ou la théorie du cul entre deux chaises" :read
Mar 4 Déc 2018 09:31 #85
rebelle a écrit:


Fallait que les paysans rejoignent les gilets jaunes avant que l'autre saucisse et ses bourrins viennent foutre le bordel !!!


Défendre le peuple était LA première chose à faire pour être compris !

Faut pas être malin pour comprendre que la paupérisation engendre une pression du gouvernement sur les prix !!!! ( Peu importe si on en crève )
Mar 4 Déc 2018 11:09 #86
Mar 4 Déc 2018 12:39 #87
2ddg a écrit:
rebelle a écrit:


Fallait que les paysans rejoignent les gilets jaunes avant que l'autre saucisse et ses bourrins viennent foutre le bordel !!!


Défendre le peuple était LA première chose à faire pour être compris !

Faut pas être malin pour comprendre que la paupérisation engendre une pression du gouvernement sur les prix !!!! ( Peu importe si on en crève )


Les paysans sont résignés depuis un bon moment, ils ont compris qu'il fallait se mettre à niveau.
La "middle class" ou plutôt ce qu'il en reste suit et laisse échapper un peu de vapeur dans la cocotte minute de la mondialisation.



Tout y est expliqué et théorisé il y a plus d'un an.
Mar 4 Déc 2018 13:42 #88
titian a écrit:
2ddg a écrit:

Fallait que les paysans rejoignent les gilets jaunes avant que l'autre saucisse et ses bourrins viennent foutre le bordel !!!


Défendre le peuple était LA première chose à faire pour être compris !

Faut pas être malin pour comprendre que la paupérisation engendre une pression du gouvernement sur les prix !!!! ( Peu importe si on en crève )


Les paysans sont résignés depuis un bon moment, ils ont compris qu'il fallait se mettre à niveau.
La "middle class" ou plutôt ce qu'il en reste suit et laisse échapper un peu de vapeur dans la cocotte minute de la mondialisation.



Tout y est expliqué et théorisé il y a plus d'un an.


Sauf qu'il semble que la chute soit plus rapide que prévu ……..
Mar 4 Déc 2018 14:12 #89
titian a écrit:
2ddg a écrit:

Fallait que les paysans rejoignent les gilets jaunes avant que l'autre saucisse et ses bourrins viennent foutre le bordel !!!


Défendre le peuple était LA première chose à faire pour être compris !

Faut pas être malin pour comprendre que la paupérisation engendre une pression du gouvernement sur les prix !!!! ( Peu importe si on en crève )


Les paysans sont résignés depuis un bon moment, ils ont compris qu'il fallait se mettre à niveau.
La "middle class" ou plutôt ce qu'il en reste suit et laisse échapper un peu de vapeur dans la cocotte minute de la mondialisation.



Tout y est expliqué et théorisé il y a plus d'un an.
pourtant ce matin je botterais bien des culs :dingue un courrier du CIA pour expliquer que pour des raisons indépendantes de leur volonté (dont le prix du gasoil,soit 600000 euros pour un an) ils allaient revoir les tarifs pour 2019
j ai vu deux commerçants de bétail,ce matin également je leurs ait expliqué que vu la conjoncture ,le prix des aliments ,du gasoil .....je devais appliquer une hausse sur le prix de mais vls de réforme .....et bin c est pas leur problème,je me les garde :byet
Mar 4 Déc 2018 16:54 #90
rebelle a écrit:
. ..et bin c est pas leur problème...

Ça fait un bon bout de temps que 3% de bouseux dont une une minorité de vraiment "entrepreneur indépendant" c'est plus le problème de personne.
Mar 4 Déc 2018 22:12 #91
titian a écrit:
2ddg a écrit:

Fallait que les paysans rejoignent les gilets jaunes avant que l'autre saucisse et ses bourrins viennent foutre le bordel !!!


Défendre le peuple était LA première chose à faire pour être compris !

Faut pas être malin pour comprendre que la paupérisation engendre une pression du gouvernement sur les prix !!!! ( Peu importe si on en crève )


Les paysans sont résignés depuis un bon moment, ils ont compris qu'il fallait se mettre à niveau.
La "middle class" ou plutôt ce qu'il en reste suit et laisse échapper un peu de vapeur dans la cocotte minute de la mondialisation.



Tout y est expliqué et théorisé il y a plus d'un an.



très bien cette vidéo , elle est vraiment d'actualité .
Les pauvres écolos versent des larmes de crocodile

https://actu.orange.fr/france/l-amertum ... 3ccd2.html
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mer 2 Jan 2019 11:29 #93
https://www.grall-legal.fr/fr/loi-egalim/#.XCyEFFVKiUl

Loi Egalim : une cascade d’indicateurs qui suscite de nombreuses interrogations

La loi Egalim[1] est venue considérablement modifier les règles applicables en matière de contractualisation au sein de la filière agro-alimentaire, que ce soit à l’amont, entre producteur agricole et premier acheteur, ou à l’aval, entre transformateur et distributeur notamment.

Sur le papier, cela paraît simple mais en pratique de nombreuses questions se posent.
Lun 28 Jan 2019 20:10 #97
@lm a écrit:


Ouvrir par les ordonnances EGALIM les moyens d'un recours á l'adhérents coopérateur contre une coopérative qui pratiquerait des rémunérations abusivement basses, serait donc une aberration selon Coop de France. :interr


« Cela n’a aucun sens », a réagi immédiatement Dominique Chargé, le président de Coop de France. « Une aberration »
« Assimiler le contrat coopératif à un contrat commercial est une aberration »,.... Et de souligner que la rémunération du producteur dans une coopérative ne se limite pas au seul prix payé à la livraison. Elle s’organise en plusieurs niveaux : le prix d’acompte à la livraison, les compléments de prix, les ristournes sur les résultats en fin d’exercice et la rémunération du capital social.


moi perso, en 30 ans de coopérative les ristournes j'en ai pas vu la couleur, et la rémunération du capital social :eusa_think que j'ai payé 90 euros la part avec les droits d''entrée et qui ne vaut pas 15 euros si je sort je ne vois pas bien de quoi il parle ... des économies placées en attente sur un compte de la holding au Benelux peut être?
Dominique nique nique .
S'en allait tout simplement,
Routier, pauvre et chantant
En tous chemins, en tous lieux,
Il ne parle que du Bon Dieu,
Il ne parle que du Bon Dieu

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut