EGA, top of the flop?

Ouvert par tacyst, 21 juillet 2017

Jeu 31 Aoû 2017 09:09 #21
L’atelier n°5, sur les prix d’achat aux agriculteurs, requiert l’analyse d’aspects très techniques de modalités de formation des prix des produits agricoles ou encore sur le lien entre prix payé au producteur et prix pour le consommateur. Mais il est vraiment au cœur de la question de la viabilité des exploitations agricoles et le consommateur doit s’y sentir pleinement partie prenante car ses pratiques d’achat, s’il est bien informé, jouent un rôle dans l’équilibre global d’une filière.

En gros :, faudra préserver les marges des intermédiaires ...... et que les deux extrémités de la chaîne fassent les efforts ...

Atelier 5 : Rendre les prix d’achat des produits agricoles plus rémunérateurs pour les agriculteurs
Co-présidents : François EYRAUD, Directeur général de « Produits frais Danone », Serge PAPIN, Président directeur général de Système U
Jeu 31 Aoû 2017 09:19 #22
2ddg a écrit:
Olivier Allain aurait été mieux au post de ministre de l'agriculture ,mais voilà :eusa_think , n'était-il pas assez " fnsea compatible" ? fallait il "placer" quelqu'un d'autre ?


Je n'en ais eut que des échos indirects, me disant qu'il est très bien.
Si tu le connais mieux, peut tu nous en dire plus?
venait me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière
il fait chaud
on s'amuse
on discute
on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 31 Aoû 2017 09:56 #23
Non , pas plus que ça , que ses interventions glanées au moment où il était pressenti au poste ..

https://youtu.be/27UyNgtLB7M entre autres .
Jeu 31 Aoû 2017 10:04 #24
Ok merci pour la vidéo
venait me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière
il fait chaud
on s'amuse
on discute
on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 31 Aoû 2017 12:35 #25
David Gaudin a écrit:
Ok merci pour la vidéo


On en avait déjà parlé là
http://forum.terre-net.fr/topic-268759-640
Mais on ne peut s'intéresser au programme agricole du candidat et à qui lui parle à l'oreille que beaucoup plus tard :gene :gene :gene
Jeu 31 Aoû 2017 12:42 #26
Peut être me trompe je, et comme j'en connais pas trop les membres lobbyistes éminents, j'ai pas trop l'impression que la fnsea soit autant "écouté " qu'avant.
Mais bon comme je dis, y a des choses qui m'échappe
venait me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière
il fait chaud
on s'amuse
on discute
on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 31 Aoû 2017 12:57 #27
:eusa_eh
dis pas ça.....tu vas enlever le fond de commerce d'expression ( palliatif à une réflexion !) à toute palanquée de " verbieurs"...
Jeu 31 Aoû 2017 16:21 #28
2ddg a écrit:
Olivier Allain aurait été mieux au post de ministre de l'agriculture ,mais voilà :eusa_think , n'était-il pas assez " fnsea compatible" ? fallait il "placer" quelqu'un d'autre ?


Npn c'est juste qu'il a pas battu Marc Le Fur (LR) aux législatives de juin 17, donc pas de maroquin...
Jeu 31 Aoû 2017 16:22 #29
David Gaudin a écrit:
Je vais voir mono,
Mais je suis meme pas sur qu'elle soit déjà fixée.

je pense qu'elle ne seront pas rendues publiques
Jeu 31 Aoû 2017 17:22 #30
rv666 a écrit:
2ddg a écrit:
Olivier Allain aurait été mieux au post de ministre de l'agriculture ,mais voilà :eusa_think , n'était-il pas assez " fnsea compatible" ? fallait il "placer" quelqu'un d'autre ?


Npn c'est juste qu'il a pas battu Marc Le Fur (LR) aux législatives de juin 17, donc pas de maroquin...


plein de ministre ne se sont pas présentés pour etre député.

après s'il a perdu ok, mais l'important c'est est ce un gars bien pour les agriculteurs en général, et les éleveurs en particuliers, ou juste une baudruche?
venait me rejoindre sur twitter @dajotheo
y a de la lumière
il fait chaud
on s'amuse
on discute
on se bagarre
tout ça en 140 caractères
Jeu 31 Aoû 2017 21:37 #31
Cette consultation n 'a aucun sens : on fait du "franco français " alors que tout se décide à Bruxelles et que les échanges sont de plus en plus internationalisés.......
Jeu 31 Aoû 2017 22:26 #32
rv666 a écrit:
David Gaudin a écrit:
Je vais voir mono,
Mais je suis meme pas sur qu'elle soit déjà fixée.

je pense qu'elle ne seront pas rendues publiques


Si elles ne le sont pas ce n'est pas normale .Il y en a marre que les décisions pour notre avenir soient prises dans l'ombre sans qu'on ne connaisse les participants et qui plus est avec une quantité trop importante de personne qui ne travaillent pas en agriculture . Quand on voit les bêtises sur le site internet de cette consultation il y a de quoi faire la révolution tous les jours .Si en plus ollivier allain n'est là que pour faire potiche c'est quoi ce bordel ? Il faut y aller avec nos fourches à ces réunions pour se faire comprendre ou les syndicats se remue le popotin ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Ven 1 Sep 2017 14:56 #33
mono44 a écrit:
rv666 a écrit:
je pense qu'elle ne seront pas rendues publiques


Si elles ne le sont pas ce n'est pas normale .Il y en a marre que les décisions pour notre avenir soient prises dans l'ombre sans qu'on ne connaisse les participants et qui plus est avec une quantité trop importante de personne qui ne travaillent pas en agriculture . Quand on voit les bêtises sur le site internet de cette consultation il y a de quoi faire la révolution tous les jours .Si en plus ollivier allain n'est là que pour faire potiche c'est quoi ce bordel ? Il faut y aller avec nos fourches à ces réunions pour se faire comprendre ou les syndicats se remue le popotin ?


Non Mono 44 je ne pense pas qu il soit là pour faire le potiche ,je le connais un peu ,c est une dernière chance pour les producteurs , j espère qu il va réussir à faire passer ses idées, j aime bien ses quelques lignes dans le lien ci dessous.Si non c est la mort de l élevage.

http://campagnesetenvironnement.fr/etats-generaux-de-lalimentation-demarrage-des-premiers-ateliers/
Ven 1 Sep 2017 18:42 #34
bonjour carter , que lui est une forte volonté de faire avancer les choses , je n'en doute pas . Après que sera-t-il réellement fait de son travail devant la force de tous les lobbyings négatifs envers l'élevage ?
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mar 12 Sep 2017 22:58 #36
quoiqu'il arrive le consommateur consommera toujours ce qui lui est proposé .Par contre arriver à produire ses exigences , ça c'est une autre histoire. Alors même si les politiques du haut de leur grande intelligence n'ont même pas compris qu'il ne faut surtout pas prendre le problème à l'envers , nous ne sommes pas prêt de voir le bout du tunnel
"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein
mes vaches sont là pour me nourrir, pas pour engraisser l'état
Mer 13 Sep 2017 20:13 #37
Laurent Pinatel de la Confédération Paysanne
https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/laurent-pinatel-il-faut-une-vraie-loi-qui-redonne-du-pouvoir-aux-producteurs-205-130100.html#utm_campaign=Article&utm_source=Colonne-droite&utm_medium=FluxFildInfo

« En discutant avec les distributeurs, on sent bien qu’ils n’ont pas de raison de partager davantage le gâteau. »

« En fait, on n’a toujours pas compris ce qu’est la vision agricole de Stéphane Travert. L’agriculture française dans 10 ans, dans 20 ans, dans 30 ans, il la voit comment ? A cette question, nous n’avons pas la réponse. »
Ven 15 Sep 2017 13:07 #38
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Ven 15 Sep 2017 13:25 #39
David Gaudin a écrit:
Par ailleurs, pour les bretons, que pensez vous d'Alain Olivier?


Image
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image
Mer 20 Sep 2017 07:06 #40
Agriculteurs encore et toujours sacrifiés ? http://www.bvoltaire.fr/agriculteurs-toujours-sacrifies/

Sur 100 euros payés par le consommateur final pour un aliment, l’agriculteur qui a produit cet aliment ne reçoit que 6,20 €
Anne Merlin-Chazelas
Historienne


Selon l’Observatoire de la formation des prix et des marges, sur 100 euros payés par le consommateur final pour un aliment, l’agriculteur (ou les agriculteurs) qui a produit cet aliment ne reçoit que 6,20 €, le reste (soit 93,80 €) revenant aux transformateurs, transporteurs et surtout aux distributeurs. Il en résulte qu’à l’heure actuelle, le cours des matières premières agricoles (blé, lait, etc.) est inférieur au coût de leur production. Par exemple, le cours du lait est de 0,33 € le litre, alors que la production d’un litre de lait coûte 0,34 € à l’éleveur et que, pourtant, le prix du beurre ne cesse d’augmenter (de plus de 30 % depuis juin !), au grand dam des fabricants de biscuits et de viennoiseries.

Or, quels remèdes propose-t-on pour remédier à cette situation quelque peu folle ?

La présidente de la FNSEA ne voit de solution que dans une augmentation du prix payé par le consommateur.

Quant aux autres « sages » et conseilleurs, c’est à peine s’ils envisagent la possibilité de « toiletter » la loi de modernisation de l’économie pour mieux contrôler les pratiques des transformateurs et distributeurs, tant l’effet leur semble douteux.

Non, à leur avis, qui doit faire un effort ?

Mais l’agriculteur, bien entendu, à qui il incombe de se remettre en question et de chercher lui-même de nouveaux débouchés ou de créer de nouveaux produits pour attirer une nouvelle clientèle !
An douar zo re gozh evit ober goap anezhañ.
Image

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut