Traitement bouillie bordelaise

Ouvert par jerome25, 05 juin 2017

Lun 5 Juin 2017 12:17 #1
Bonjour a tous,
j 'aimerais avoir un retour d 'expérience de ceux qui traitent à la bouillie bordelaise et soufre.
A quel moment, quelle dose, quel interval entre chaque traitement. etc...
Mar 6 Juin 2017 11:10 #2
Cela dépend de ta région (pluviométrie), règlements bio ou autre, historique des parcelles, présence ou non de certaines maladies (black rot).

Pour la dose :

Cuivre : mini 100 g métal au début et mini 300 g métal à la fin. A partir de 1 kg métal ça vaut du folpel à mon avis, mais impossible d'en mettre autant sinon ce n'est pas réglementaire.

Si tu ne traite qu'au cuivre il faut employer toutes les formes de cuivre ou mélanger les formes de cuivre. La BB est un intermédiaire entre "effet choc" et lessivage.

Soufre mouillable : mini 3 kg au début (hors excoriose) et mini 5 kg en pleine végétation

Le cuivre est lessivé dès 20 mm de pluie.

En règle générale, l'intervalle est de 5 à 11 jours max. Moyenne 7 jours. Il faut traiter avant chaque pluie pour que les ions de cuivre tuent les spores de mildiou pendant l'infection de la pluie. Pour le soufre mouillable c'est du préventif en phase gazeuse... donc il faudrait en remettre après la pluie... Bref, il faut aller souvent mais ça fonctionne si on y va souvent.

Pour la dose cuivre (vu que le soufre n'est pas franchement limité), ça fonctionne à faible dose, mais si on entartine ça dure plus longtemps... Pour cela, même les oxychlorures (pas chers) sont utiles car moins lessivables.

Sur un essai 2016 en suisse (pire année mildiou depuis 100 ans et on en a du mildiou avec 900 litres de moyenne), la variante BB 300 g metal et 4 kg soufre mouillable était vendangeable avec seulement 20 % de moins que conventionnel (record pour 2016 !). Mais c'était du traitement face par face tous les 7 jours... pas de miracle ce sont des produits de contact... :sill
Mar 6 Juin 2017 12:21 #3
2016 est notre pire année de mildiou parce qu'on a eu l'équivalent de notre pluviométrie annuelle le 7 juillet !!!! Juste pour dire que BB + soufre fonctionne, mais il faut parfois faire tourner le turbo 2x par semaine s'il ne fait que pleuvoir et 300 g métal suffisent, mais il faut passer chaque rang ou au minimum alterner les rangs entre un passage et l'autre.
Mar 6 Juin 2017 14:05 #4
salut,

ça dépend de la sensibilité de tes cépages et des maladies présentes chez toi.

si tu as du black rot dans ton secteur:

traitement systématique tous les 10 jours maxi avec bouillie sulfo-calcique

si pas de black rot, ouf c'est plus facile

il faut découpler la lutte oidium de la lutte mildiou.

donc cépages sensibles à l'oidium

1er traitement vers le stade 6-8 feuilles étalées, avec 6 kg.ha de soufre mouillable
puis on renouvelle tous les 10 jours, et on augmente la dose progressivement pour être à pleine dose à fin floraison.
arrêt des traitements à fermetures de la grappe si pas de maladies, sinon on continue jusque début véraison.
1 poudrage fin floraison est pas mal aussi.

cépages peu sensibles à l'oîdium, on encadre la floraison avec 2 traitements, et basta

pour le mildiou,

j'attends l'apparition des premiers foyers primaires dans ma zone, et là je mets un 400 g de cuivre.

selon là pression de maladie, j'utilise des cuivres différents:
risque fort avec orage fréquents nordox
quelques taches à nettoyer, mais risque moyen hydroxyde
risques faibles cuivre du sulfate

l'oxyclhorure, on le laisse gentiment chez le marchand.

je reste à 400 g de cuivre métal ha, je monte la dose, si vraiment les risques augmentent, et en fonction du stade de la vigne.

pour exemple, cette année cépages sensibles, je suis au 8eme traitement avec du soufre (et du prev am aussi). mais cela représente 3 ha sur 15

cépages peu sensibles, 2 traitements de faits

pour le mildiou, j'ai traité une 1ere fois avec 400 g de cu métal et une 2eme avec 600g.
il y a quelques taches sur des parcelles humides, mais vu la météo, je vais en faire un troisième pour être tranquille, et puis terminé.

traitement tous les 10 jours maxi, et bien sur renouvelés si pluie de plus de 15 mm,
si je prends une série de petite pluie, non pas attendre 10 jours, je ré-interviens dès que possible.

dans ma cuve je mets dans l'ordre les produits comme ci-après (en admettant que je mette tout ça à chaque fois:

cuve au 2/3 pleine

epsotop 1kg.hl
djeen 0.15l.hl
prev am 0.3 l.ha quand j'en mets
cuivre sous forme liquide quand j'en mets
soufre mouillable 6 à 12 kg.ha
cuivre sous forme poudre quand j'en mets
engrais foliaire quand j'en mets

l'epsotop agit comme un adoucisseur d'eau, et en plus ça me fait un apport de magnésie
le djeen est un mouillant-collant-surfactant que je trouve supérieur à l'heliosol, et qui est autorisé en bio
le prev am c'est du limonicide
avant j'étais DAJOTHEO, mais ça c'était avant

Image
Mar 6 Juin 2017 14:30 #5
Merci pour vos réponses très intéressante. Je possède 1 Ha dans le jura. Avec des chardonnay, savagnin, trousseau et un peu de ploussard et pinot. Nous traitons qu'a la BB et soufre. Nous avons eu beaucoup de mildiou l'année dernière. Le 4eme traitement à été fait hier après 40mm de pluie et il a replu aujourd'hui.

Pour le moment je traite à l atomiseur mais nous venons d acheter un pulvé 200l tecnoma pulsar. Il devrait être opérationnel lors du prochain traitement. Il faut qu'on trouve la bonne vitesse et le bon débit. Il sera attelé derriere un chenillard. Si vous avez des conseils, ils seront les bienvenus.
Mar 6 Juin 2017 17:49 #6
Si c'est un atomiseur sur ton chenillard garde le et oublie ton pneumatique.


Sur le réglage, si tu as besoin, n'hésite pas
avant j'étais DAJOTHEO, mais ça c'était avant

Image
Mar 6 Juin 2017 18:59 #7
Pour l'instant, je traite à l'atomiseur a dos ^^.
Mais on va commencer les traitements avec le chenillard. Tu connais les technoma?
Mar 6 Juin 2017 19:23 #8
Ah on a dos je comprend

Sinon tecnoma, bon matériel,facile a regler mais ça fait un peu toc.

Je suis en reunion

Je t'en parlerais mieux
avant j'étais DAJOTHEO, mais ça c'était avant

Image
Mar 6 Juin 2017 20:28 #9
Combien de mm de pluie par an ?

D'après le peu que je lis (cépage de 1 ère époque, 40 mm, bcp de mildiou l'an passé)...

Je pense que tu devrais tourner sur une fréquence moyenne de 7 jours. Mieux vaut traiter souvent avec 300 g métal que rarement avec 700 g métal. C'est du préventif et ceux qui n'ont rien perdu l'an passé en bio en Suisse ont fait 13-14 passages... pas de secret c'est du préventif en contact, pas un Cyrano et Prosper...
Mar 6 Juin 2017 21:20 #10
Pour le moment, on traite en moyenne toutes les semaines. Ces 2 derniers traitements, nous avons forcé un peu les doses.( 600 gr de cu). Je crois que l'on va continuer a traiter toutes les semaines avec 300 gr.
Mar 6 Juin 2017 21:57 #11
300 à 400 g et plutôt en kocide...
Mar 6 Juin 2017 21:58 #12
Et finir les 3 derniers en BB.
Mer 7 Juin 2017 06:18 #13
On est bien d'accord que 300 g de cuivre métal ça fonctionne, mais seulement en préventif avant la pluie et ça ne tient que 20 litres par m2.
Mer 7 Juin 2017 09:16 #14
C'est sur que Chasselas est mieux placé que nous autres sudistes pour les anti mildiou.
L'oxychlorure de Cu à 50/100 en poudre vous arrivez à en trouver ? Chez moi c'est mission impossible.
Mer 7 Juin 2017 10:07 #15
Difficile chez nous également, c'est du marketing... faire payer plus aux vignerons... Pour le vigneron qui met 500 g métal en post floraison en plus des anti mildiou spécifiques autant ne pas se ruiner et mettre des oxychlorures peu chers ou bb intermédiaire au niveau du prix.

Celui qui met 300 g métal ne doit pas réfléchir et mettre le meilleur cuivre du marché avec le plus d'adjuvants pour le faire "coller". Il faut aller sur des marques dans ce cas.

Mais pour les autres honnêtement... quand il vient en plus du folpel... autant se faire un restau en famille et ne pas payer 3x le prix... D'autant plus que mon conseiller technique m'a rassuré car il a participé à des essais de cuivre et il m'a dit que si l'oxychlorure est moins efficace c'est qu'il libère plus lentement les ions cuivreux, donc il a un intérêt pour les mélanges de cuivre pour couvrir ce qu'il vient après 20 mm (exemple pluie de 40 mm).

Avec 2016 en Suisse on vu ce qui fonctionnait ou non (900 mm du 01.01.16 au 7.07.2016 !!!!!!).

Ce qui fonctionne c'est de traiter souvent, le folpel, le cuivre, le fosethyl, le phosphonate de K, le Mildicut et autres produits de la même famille. Le reste a des résistances et ne fait plus rien si le mildiou est fortement présent.

Malheureusement, le folpel (peut écologique) fait des miracles et associé au cuivre ça reste génial (depuis 50-60 ans...)
Mer 7 Juin 2017 14:07 #16
Nous ne mettons que de la bouillie a 20% de Cu et du soufre.
D'après vous, en ayant traité lundi après les grosses pluies de ce week( 40mm), il a replu les 2 dernières nuits ( environ 15, 20 mm). Sachant qu'il annoncent du beau temps ces prochains jours, faut il retraiter demain ou bien attendre et traiter avant les prochaines pluies?
Mer 7 Juin 2017 15:27 #17
A cause de l'oïdium il faut retraiter... Mais c'est vrai que pour le mildiou, le cuivre ne fonctionne qu'avant la pluie contrairement au folpel qui bloque le mildiou.

Le soufre mouillable que tu as mis est lessivé et on est dans une période de sensibilité maximale oïdium... C'est nul, mais l'adage reste vrai... le traitement le plus cher est celui qu'on ne fait pas... :dingue

Dès que tout sera bien effeuillé et la grappe traitée, tu pourras être plus cool... Mais vu que tu as le même genre de climat et cépages que moi, ne tente pas. L'oïdium déteste être à la lumière et aime l'humidité et la période autour de la fleur. Donc tant que les vignes ne sont pas pico bello effeuillées, ne lâche rien. Le problème de l'oïdium c'est qu'il faut regarder les feuilles en transparence pour voir la première attaque et on peut passer à côté sans voir qu'il y en a bcp (contrairement au mildiou bien visible).
Mer 7 Juin 2017 19:44 #18
faut retraiter au soufre mouillable ou bien au soufre jaune?
Mer 7 Juin 2017 21:31 #19
David Gaudin a écrit:
[...]le djeen est un mouillant-collant-surfactant que je trouve supérieur à l'heliosol, et qui est autorisé en bio[...]


Petite question, en quoi tu trouves ce produit supérieur à l'heliosol ? Perso j'utilise de l'heliosol (enfin le calanque mais c'est le meme produit) surtout pour éviter que la bouillie mousse et ca marche plutot bien, mais je suis curieux et je ne connais pas ce produit.
Mer 7 Juin 2017 21:39 #20
Je ne suis pas expert des poudrages car je n'en fais pas et il faut écouter les sudistes. :sill

Mais encadrer la fleur par des poudrages n'est jamais mauvais et ça aurait même un effet contre le rot brun d'après certains collègues !!! Pour l'instant si tu as la même météo que moi, l'année se profile plus vers l'oïdium que le mildiou. Si tu as été gelé il faut aussi penser qu'il y aura longtemps de la fleur et donc une forte sensibilité de la vigne à l'oïdium.

Sinon, pour gagner du temps on peut faire les deux (cuivre et soufre) en un passage au lieu de deux... Perso, je mets le soufre mouillable et cuivre en plus du reste par sécurité et contre les résistances... Donc si je faisais du bio je ferais mes poudrages par sécurité vu que c'est une sacré option contre l'oïdium et contre le côté systémique du mildiou avec le rot brun dont l'infection se fait des plombes avant qu'on le voient...

En Suisse, on fait pour la plupart de la production intégrée c'est entre bio et conventionnel. Donc on met du lourd vers la fleur et on finit sans résidus pour avoir des analyses les plus clean possible. Donc pourquoi en bb et soufre uniquement ? Label, choix perso, conviction ? Parce que 3 traitements efficaces autour de la fleur est une sacré option pour minimiser les pertes...

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut