assurance...... ou cooperation.....?

Ouvert par mimi49, 01 juin 2017

Jeu 1 Juin 2017 07:48 #1
Quel est systemes a votre preference, la mutalisation de la comercialisation, ou la delegation du risque prix volume prix a une assurance.....
ce n'est pas que les modalités se font concurence mais on ne peut pas manger a tout les rateliers.....
Jeu 1 Juin 2017 08:35 #2
Mimi, tu testes les orientations envisagées par la fédé en 49?

mutualisation de la commercialisation, soit OP Commerciale, soit reprise en propre du froid / collecte / facturation et livraison du lait à l'acheteur. Si tu enlèves l'un de ces composants ce n'est plus cohérent et dangereux. Laisse à supposer que l'on puisse se mettre tous d'accord, que l'on conserve précieusement le lien lait-usine par une concertation stratégique sur le long terme avec l'acheteur. Les meilleurs observateurs pensent que c'est la meilleure solution.

assurance prix/volume: toute assurance se paie, surtout quand tu l'étends à toute une filière... donc tu assures ton prix, et par la même tu t'assures aussi de payer la prime d'assurance et donc un revenu riquiqui. On alors tu joues sur le marché à terme, et même en tant qu'OP avec volume massif à assurer, à mon avis tu as plus d'une chance sur 2 de te planter. Sans compter que finalement tu enlèves toute pression (s'il en reste)à ton acheteur sur le prix puisque tout est assuré. A fuir.
Vini, Vidi, Pactoli
Jeu 1 Juin 2017 08:50 #3
A fuir.
+1000
Mais malheureusement c'est dans les cartons.
On connaît la suite... :colere
Jeu 1 Juin 2017 12:24 #4
C'est vraiment pénible d'avoir toujours des gens qui se croient plus intelligents et visionnaires que toi , et qui veulent commander à ta place ! :itsnot :itsnot :itsnot
Les risques , çà fait partie de la conduite d'une entreprise !!!!
Et moi je veux continuer à diriger MON entreprise comme je l'entends ! :itsnot :itsnot
Jeu 1 Juin 2017 13:21 #5
Ou la du calme, je n'est ouvert se post qu'en reaction a l'article sur les assurances... qui serait la seule manière de lisser le revenu....
je ne suis le maitre a penser de personne, et propose ici des réflexions, des questions, pour me, nous forger une opignon, pas plus pas moins.....
vous allez droit au but comme droit dans le mur..... la grande conspiration de la méchante pieuvre fait des ravages chez certains.....
Jeu 1 Juin 2017 13:27 #6
Mon idée etait plutot de se poser la question de quel est selon vous la meilleure mecanique pour s'assirer un revenu......
Jeu 1 Juin 2017 13:28 #7
les assurances :eusa_think , les seuls vrais gagnants de ce système sont ceux qui gèrent l'assurance , jamais les assurés :eusa_snooty
Jeu 1 Juin 2017 13:29 #8
gwendal raoul a écrit:
Mimi, tu testes les orientations envisagées par la fédé en 49?

mutualisation de la commercialisation, soit OP Commerciale, soit reprise en propre du froid / collecte / facturation et livraison du lait à l'acheteur. Si tu enlèves l'un de ces composants ce n'est plus cohérent et dangereux. Laisse à supposer que l'on puisse se mettre tous d'accord, que l'on conserve précieusement le lien lait-usine par une concertation stratégique sur le long terme avec l'acheteur. Les meilleurs observateurs pensent que c'est la meilleure solution.

assurance prix/volume: toute assurance se paie, surtout quand tu l'étends à toute une filière... donc tu assures ton prix, et par la même tu t'assures aussi de payer la prime d'assurance et donc un revenu riquiqui. On alors tu joues sur le marché à terme, et même en tant qu'OP avec volume massif à assurer, à mon avis tu as plus d'une chance sur 2 de te planter. Sans compter que finalement tu enlèves toute pression (s'il en reste)à ton acheteur sur le prix puisque tout est assuré. A fuir.


Se barder d'assurances , à qui cela va profiter :dingue , mais bon comme on ne pourra toujours pas vivre dignement d'autres imaginent la suite :lol:
"Pour faire fructifier votre épargne, rien de tel qu'un peu de terre"

Acheter une vache, un capital garanti
http://votreargent.lexpress.fr/placemen ... 10537.html

Ou comment se faire traire jusqu'à la dernière goutte !!!!!
Jeu 1 Juin 2017 13:57 #9
il serait plus utile de payer des cours de lobbying , par des vrais spécialistes ( des gars de chez bayer par ex ) a nos représentants , voir même en embaucher , avec des bureaux a tous les étages de Bruxelles :idea:
je discutais , le we dernier , avec une secrétaire d'un parlementaire en secteur rural , issue du monde agricole , elle était écœurée de la méconnaissance totale des réalités agricoles :icon_frown , et encore plus des rapports syndicaux en réponse aux questions du parlementaire :dingue , comme elle ma dit , pour faire court " on voit bien que la réponse émane d'un(e) secrétaire et juste signée a la va vite par le responsable syndical "
Jeu 1 Juin 2017 14:49 #10
mimi49 a écrit:
... la grande conspiration de la méchante pieuvre fait des ravages chez certains ...

C'est une conspiration :dingue, c'est cela oui, comme en son temps la contractualisation et ses dérives.
C'est bel et bien dans les carton de la PAC2020, je l'ai évoqué cet hivers après une rencontre informelle avec le n°2 du parlement Européen aux questions agricole.
Macron avait un truc dans le style me semble t'il...
Et la sainte filière aussi, FNCL...


A la louche :

http://www.lafranceagricole.fr/actualit ... 82235.html
Jeu 1 Juin 2017 21:14 #11
mimi49 a écrit:
Ou la du calme, je n'est ouvert se post qu'en reaction a l'article sur les assurances... qui serait la seule manière de lisser le revenu....
je ne suis le maitre a penser de personne, et propose ici des réflexions, des questions, pour me, nous forger une opignon, pas plus pas moins.....
vous allez droit au but comme droit dans le mur..... la grande conspiration de la méchante pieuvre fait des ravages chez certains.....

je te vois venir avec tes gros sabots,c'est l'assurance revenu qui est prévu lors de la prochaine pac et qui est soutenu par le syndicat.
Comme d'habitude vous allez décIder à la place des agriculteurs.
Le revenu il doit se faire par les prix pas par une assurance .
Jeu 1 Juin 2017 23:08 #12
Vu les décisions prises par la fnsea depuis 3 décennies, on peut être certain que c est encore une idées pour pousser une nouvelle charrette d agri dans le trou que le syndicat majoritaire creuse :cache
à 50 ans on attend plus rien de la vie mais on peut tout en espérer.
Jeu 1 Juin 2017 23:34 #13
avant de passer définitivement au trou ils peuvent payer des cotis' d'assurance pour les gagnants

leur patrimoine ne sera pas perdu
Ven 2 Juin 2017 01:13 #14
entre2o a écrit:
avant de passer définitivement au trou ils peuvent payer des cotis' d'assurance pour les gagnants

leur patrimoine ne sera pas perdu
t es pas encore couché ou t as oublié de te déconnecter à passé 1heure dix du matin :byec
y a mimi qui va bientôt se lever pour aller réveiller son coq ,de façon à ce que ce dernier ne soit pas en retard pour chanter dés les premières lueurs du jour :lol: :lol: :lol:
:gnight
Ven 2 Juin 2017 01:16 #15
ah bé y a même ossau qui vient d arriver , son bouc à du le réveiller en lui léchant le petit orteil :dingue
Ven 2 Juin 2017 06:05 #16
Un petit éclairage s'impose.....
Je ne suis pas un partisan du système assurance, ou tout au moins pas dans l'État actuel des choses , perte de charge, franchises, ....... me font penser que d'autres pistes existe et notamment la mutualisation des risques interfilieres, le compte epargne s'il évolue sur le plan fiscale, .......
Une assurance pour les catastrophes naturelles peut être mais forcément plus.......
Dans une coop normalement constitué, tu peux acté un certains nombre de transfert en fonction de seuil de déclenchement, ...... pour les multi productions .......
La connaissance et la gestion de sa commercialisation en est une autre à titre individuel.......
La contractualisation aussi même si le vécu en lait ne donne pas un bon résultat......
Bref le chantier est ouvert et ce n'est pas en refusant de participer que l'on fera avancer les choses ...... même si c'est la posture facile de certains... :flower
Ven 2 Juin 2017 10:03 #18
pour ma part surtout pas d'assurance, car c'est encore les agris qui vont payer.
pourtant les politiques semble l'avoir déja acté. pour les elections les députés candidats mettre cela en premier dans leur programme :colere
Ven 2 Juin 2017 10:27 #19
mimi parle plus simplement tu y gagneras plus en clarté.. :dingue
On n'a pas besoin de cet attirail c'est juste du PRIX que les producteurs demandent pour vivre et faire face aux aléas en tout genre
Ven 2 Juin 2017 11:16 #20
c'est clair que le prix est la régle ,partout ailleurs . Pourquoi les agris doivent avoir une considération d'intégré ??? :colere
devons nous être soudoyer avec un prix en dessous du coùt de production ????
qui est réellement sous doyer dans cette machine infernale ?? :eusa_hand
"La situation économique de notre pays ne nous permet pas de gaspiller le savoir-faire de ses paysans et encore moins de les mépriser en les conduisant vers une impasse économique nourrie par des fantasmes irrationnels. "

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut