Choix des reproducteurs en race laitières

Ouvert par RomP, 11 mai 2017

Page 1 sur 1
Jeu 11 Mai 2017 19:17 #1
Bonjour à tous,

Je viens à vous afin d'avoir des avis sur la sélection que vous menez chez vous et sur ce qui en ressort.

Avant tout pour présenter les bases du sujet, je suis éleveur de Montbéliarde, IPE, un troupeau sélectionné depuis plusieurs dizaines d'années et j'en arrive donc sur mon sujet.
J'ai aujourd'hui "seulement" 27 ans, "seulement" dans le sens où cela ne fait donc pas trente ans que j'ai une expérience dans la sélection, mais je m'y suis penché de très bonne heure et j'ai donc connu la bonne époque du testage avec pour les accros de la 46, les premiers accouplements fait avec mon père avec Lecuyer, Joblandin, Micmac, Mistouflon etc... puis vint il y a quelques années notre célèbre génomique ^^ avec ses hauts et ses bas.

Bref, je ne suis pas là pour relancer le débats confirmés VS génomiques car là n'est pas mon objectifs.

Cependant, à l'heure où l'on utilise les derniers jeunes taureaux en "L", que pensez vous de l'utilisation de taureaux des anciennes générations? le faites-vous chez vous?

Personnellement, j'aimerais avoir votre avis, j'ai une fille de micmac sur urbaniste née cet hiver qui sort à 134 en morphologie à la sam et une autre à 127, une fille de lecuyer sur natif qui sort à 122 en mamelle du même âge, et deux filles de nikos âgées de 6 mois à plus de 118 en morphologie. Elles sont toutes positives en lait.

J'ai été plus que déçu par les jeunes taureaux génomiques, une catastrophe quand chez moi je vêle chaque années une vingtaine de fille de saillie naturelle issu des meilleures souches du troupeau qui sont loin loin devant ces filles de génomiques, sans parler des "profils" que l'on a à disposition, qui pour 80% d'entres elles ont fini avec un charolais ou chez Bigard avant la fin de leur premier veau.
PS, l'ISU est certainement un des seuls index que nous n'avons jamais regarder chez nous, ce qui n'empêche pas d'avoir une moyenne d'étable à 8800 et d'avoir eu sept vaches à plus de 100 000kg..

Bref au jour d'aujourd'hui à l'heure actuelle ma cuve contient 90% de taureaux confirmés et 10% des meilleurs génomiques dont 20% de plus de dix ans. Des taureaux d'umotest, Jurabétail, MS et éleveurs libres de FC

Quel est votre avis sur le sujet? ce que vous faites chez vous? votre taux d'utilisation des vieux taureaux? et surtout les retours de ces filles
Ven 12 Mai 2017 15:40 #2
Bonjour a tous
Éleveur de Montbéliarde depuis 12 ans d installation j' ai connu le début de la genomie avec ces déception aujourd'hui je suis passer en ipe et monté naturel
Tous les taureaux utilisés sont des anciens type varenne cardiff triomphe sir ainsi
Que les elfc ce qui donne des genisses bien plus rustique avec de bon aplomb
Une très bonne mamelle et de très bon fonctionnel mais pas sur le papier ce qui déplaît au pointeur de l' upra qui est aussi inseminateur
Ven 12 Mai 2017 17:58 #3
Pour moi le problème n'est pas le même suivant les races
Les races à "petit effectifs" ont à mon avis une fiabilité de la génomique nettement plus réduite que ce qu'on veut bien nous annoncer (malgré les CD différents)
Je ne connait pas le nombre d'animaux confirmés qui constitue la base de référence en MO mais à mon avis il est inférieur à la base de référence HO que l'on avait avant l'eurogénomique
Quand on voit la fiabilité gagner en HO avec l'augmentation de la base de référence, je souhaite bon courage aux autres races dont la population de référence aura beaucoup de mal à rivaliser en nombre.
En gros je pense que vous avez la fiabilité qu'on avait en HO il y as 5 ou 6 ans et encore
Déjà qu'en HO on as encore des grosses variations individuel

Je pense que ces schémas (MO NO BR...) ont eu tord de lancer totalement dans la génomie. Ca les à bien arrangé pour diminuer leur coûts mais a quel prix ?
Ven 12 Mai 2017 19:57 #4
Bonjour a tous nouveau sur le forum et pas très habile avec l informatique eleveur de Montbeliarde je pratique l ipe depuis début 2017 le reste des vaches est en monte naturel tous en race pure
Ven 12 Mai 2017 22:59 #5
Excellent sujet :pouce
Jeu 18 Mai 2017 21:30 #6
Ah oui ce qui est sûr c'est que ça déplaît au technicien de l'entreprise de sélection qui passe chez nous, du coup on a maintenant bien moins de vache accouplé par le schéma puisque dans 90% des cas elles sont accouplées avec des taureaux top ISU et, souvent dans un souci pour moi de "nouveauté", avec un des derniers jeunes taureaux mis en service. Du coup, plus d'intérêt pour eux de suivre notre troupeau...
L'avenir me dira si mon choix à été le bon.

Ma pire crainte étant de ne plus trouver dans quelques années de taureaux confirmés mais uniquement des taureaux différents tous les six mois, car maintenant c'est comme les fringues, il faut une nouveauté à chaque saison, avec un joli chiffre à faire baver les amoureux de vache à chiffre! ^^

Pour moi le génomique était un très bon outils pour déceller des taureaux au pedigree variables dont le montage génétique, à l'époque, aurait eu du mal à se faire accepter en testage.

Cependant, aujourd'hui on rentre des mâles issus d'embryons de génisses qui n'ont même pas vêlées, aucunes données de performance, on ne sais pas ce que donnera la génisses à 28 mois lorsqu'on la pompe à 14, on ne sait pas si c'est une vache qui va "soucher", l'avantage du testage à l'époque était que l'on donnait bien plus d'importance aux souches de vaches qui "raçait", et qui durait dans le temps. Et puis surtout il y avait à l'époque bien plus de poids donné aux éleveurs dans les choix au niveau des ES, est-ce qu'aujourd'hui tous les techniciens qui tournent savent que c'est qu'une vache avec un grand "V", ça, je ne suis pas le seul à en douter malheureusement

Le business a pris pour moi aujourd'hui bien trop de poids par rapport aux attentes des éleveurs.

Quand j'entend certains éleveurs qui me parle d'indépendance, que le para agricole leur prend tout, qu'on est des vaches à lait (ce qui n'est pas totalement faux) et qui me dise qu'il veulent rester maître chez eux et puis enfin qu'ils envoient des génisses de leur troupeau en station de donneuse, qu'ils arrêtent de me parler de leur liberté! ce n'est pas leurs génisses qu'on pompe dans ces centres, c'est le fruit de plusieures dizaines d'années de travail d'éleveur parfois même de deux ou trois générations qui partent faire du profit pour des gens qui ne se lèvent pas tous les matins justement pour les traire ces vaches là qui font leur bonheur.

Je suis désolé, libre à chacun de ces choix évidemment on est là pour en discuter, mais avec ce système de banque d'embryon les éleveurs n'ont pas fini de se perdre, on ne sait plus qui est naît chez qui, les souches sont éparpillées, etc..

On en reparlera mais dans vingt ans on sera comme en ovin, on nous aura pris ce qui nous resté, notre génétique, on nous fera un plan de monte et en face chaque vache, un chiffre qui correspondra à un taureau...et voilà..
Lun 22 Mai 2017 09:44 #7
pas d'accord sur tous les points avec toi.
avant beaucoup de taureaux venaient de chez les memes eleveurs...
... des memes souches...
et parfois avec quels resultats au bout.
il y a eu de grande famille avec des dizaines de taureaux mis en testage...
tout le monde était ok, techniciens, eleveurs, directeurs, ...
et il est rien resté.
seul bénéficiaire, celui qui a vendu tous les males.
maintenant, on trouve des males chez des gens qui n'ont jamais fait de bruit, juste de l'IA depuis 30-40-50 ans , avec de faibles niveaux d'expression génétique, car des systèmes économes...
alors, oui, pour ces gens là, je me réjouis.
Lun 22 Mai 2017 10:07 #8
je souscris totalement aux propos de billy, on connait tous un éleveur dans notre entourage qui plaçait des mâles en station car la "mère à taureaux " était soigné à l'écart ou l'homme était président de la race ou administrateur de coop...
Lun 22 Mai 2017 15:56 #9
Entiérement Ok avec Billy , on a tous des noms bien connus dans les différentes races , qui au final , n'ont pas amenés grand chose dans leurs races respectives .....on se congratulait devant leurs chiffres de mères à taureaux toutes traffiquées , alors que maintenant , on trouve des mâles super intéressants chez des gens avec aucun effet troupeau !! ....c'est cela la vraie génétique ! ....de plus RomP , quand tu parles des génisses en station , renseigne toi bien sur le sujet !! ...en holstein , et pour citer Evolution , tu peux récupérer tous les embryons si tu le désires ....et si tu choisis le réseau receveur ,tu n'es pas totalement déshabillé de ta génétique puisque tu récupéres les femelles 10% supérieures , et à l'heure actuelle , il existe un programme de sexage des embryons , et tu peux récupérer que les embryons femelles , les embryons mâles étant biopsés avec remise en place que des meilleurs ....tout le monde s'y retrouve ! ....en race montbéliarde , effectivement le système n'est pas spécialement top avec perte totale de ta génétique , là je ne partage pas trop !

Partager cette discussion sur les réseaux sociaux

Revenir en haut